Le Quotidien d'un Prodige Immortel | The Daily Life of the Immortal King | 仙王的日常生活
A+ a-
Chapitre 169 – Au moins avant le combat.

Li Yuanba s’accroupit au sol et frappa sa grosse cuisse avec une grosse patte. “Faites passer mon ordre, faites rassembler tout le groupe immédiatement !”

“Commandant, devrions-nous attendre les instructions du supérieur ?”

Les coins de la bouche de Li Yuanba tressaillaient. “Les instructions, il n’y a pas de temps… Les opportunités dans les combats changent tout le temps et sont fugaces ! Si ce groupe part pour retrouver leur Maître, il ne faut pas qu’ils avancent !”

L’officier du chat s’arrêta de parler. “…”

Parce que c’était comme s’il pouvait déjà voir le résultat final.

En fait, les chats du régiment pouvaient deviner qu’en se basant sur la relation entre Li Yuanba et Zheng Tan, Li Yuanba soutiendrait pleinement tout ce que Zheng Tan faisait, même si cela n’avait pas été dit auparavant. Les deux chats avaient formé cette compréhension tacite qui ne nécessitait pas de mots quand ils étaient soignés par les trois tyrans. Ce rapport de fer et cette amitié n’étaient pas quelque chose que les chats ordinaires pouvaient comprendre. ( En plus, si les gars de Shadow Stream prenne les chats de la base en revers en revenant à la base alors ça risque d’être tendu pour les chats )

L’officier à côté de Li Yuanba soupira intérieurement. Une fois que Li Yuanba aurait agi, il était très probable qu’il y ait une réaction en chaîne parmi les régiments de chats errants dans les villes voisines. À ce moment-là, les chats errants seraient dans un désordre complet.

De plus, aucune victime… Était-ce vraiment possible ?

Bien sûr, Zheng Tan n’avait pas un seul frère zélé comme Li Yuanba. Tout le monde savait que les quatre gardes célestes avaient été formés par les trois grands tyrans des chats, Tang Shi, Song Ci et Yuan Qu. Zheng Tan était un soldat sous le tigre foudroyant Tang Shi et Li Yuanba était sous le tigre Yuan Qu. Quant au dernier beau petit tigre Song Ci, il avait soigné les deux gardes célestes restants, Yun Fei et Ah Huang.

Le destin de Yun Fei et de Zheng Tan avait été lié par la couleur de leur fourrure, ils étaient tous deux des chats noirs, bien que la poitrine et les quatre pattes de Yun Fei soient toutes blanches. Cela donnait l’impression d’avoir marché dans la neige, donc certains disaient que Yun Fei était une race de pattes enneigées. À l’époque, Yun Fei et Zheng Tan s’étaient entraînés au milieu de la nuit et avaient exécuté des missions ensemble, forgeant ainsi un lien profond et profond.

Maintenant, Zheng Tan était le commandant du Régiment Indépendant, tandis que Yun Fei menait un autre régiment, avec le numéro de régiment 358.

Ce nombre avait une signification particulière pour Yun Fei, c’était le nombre de tâches qu’il avait effectué avec Zheng Tan, qui était exactement trois cent cinquante-huit.

Le Régiment 358 de Yun Fei était probablement le plus proche du Régiment Indépendant de Zheng Tan, ils étaient tous deux situés dans la ville de Songhai. Zheng Tan avait trouvé un trou d’arbre pour servir de siège au régiment, tandis que Yun Fei avait trouvé un homme qui ferait n’importe quoi pour cela, et donc il vivrait confortablement dans une villa. Cette grande villa était aussi le siège du Régiment de Yun Fei 358, les maisons de chat disposées proprement dans l’arrière-cour étaient habitées par les subordonnés de Yun Fei. Bien sûr, l’espace à l’intérieur de ces maisons de chat avait été élargi, comme le trou d’arbre de Zheng Tan. ( Un riche fou de chat il est servi XD )

Il y avait de nombreux types de maisons pour chats: pour la cavalerie, l’infanterie, les soldats d’artillerie et le propre poste de commandement de Yun Fei.

Après que Zheng Tan ait quitté la ville de Songhai pour lancer une attaque et que Li Yuanba ait ordonné de la soutenir, Yun Fei était le troisième chat à prendre conscience de cette campagne militaire à grande échelle.

Au siège du Régiment 358, Yun Fei regardait une carte. “Qui est assez effronté pour sortir se battre seul ?”

“D’après nos observations des mouvements récents, seul le Régiment Indépendant de Zheng Tan peut faire appel à suffisamment de forces dans ce court laps de temps pour s’armer et entrer dans la capitale afin de lancer une attaque. Ces coordonnées n’étaient au départ qu’une rumeur, mais personne n’avait pensé que le Commandant Zheng Tan allait sauter le pistolet dans la gueule et lancer un assaut.”

Yun Fei fronça un peu les sourcils, puis se frotta le visage avec ses pattes blanches. “Ce n’est pas bon non plus, Jinghua, Dongbei et Songhai… Il y a des combats partout.”

“Commandant, que devrions-nous faire maintenant ?”

Yun Fei: “Que pouvons-nous faire d’autre… Bien sûr, nous devons aider à obstruer l’ennemi ! Informez le bataillon d’artillerie de sortir toutes les dernières choses ! Concentrez-vous pour les harceler autant que possible : des bombes fumigènes, des bombes éclair, des bombes anti-bruit… lancez tout ce qui doit être lancé !”

“Ah, y compris la bombe éclair de marque Liu bébé ?”

Yun Fei: “Hm … Utilise-la d’abord, puis demande à Zheng Tan de me rembourser !” ( Chat alors ! Un Chavicieux !? )

“…”

Le dernier des quatre gardiens célestes à avoir entendu cette nouvelle était Ah Huang, un chat au poils jaune qui était assez pitoyable, puisque son propriétaire l’avait castré à la naissance. À un moment donné, il avait souffert de dépression, et c’était Zheng Tan qui l’avait aidé à sortir de cette ombre psychologique, alors ils avaient une profonde et profonde amitié.

Le nouveau régiment d’Ah Huang était à Nanyan, entre Jinghua et Songhai.

Il sirotait du vin dans les égouts pendant qu’il recevait le rapport de combat.

Le chef d’état-major à côté rapporta la situation avec une expression solennelle. “Nous venons de recevoir des nouvelles de l’officier de liaison qui est avec nos alliés : la nouvelle armée de chats de Li Yuanba et certains groupes de chats errants à proximité se sont tous battus.”

Ah Huang: “Huh ?”

Chef d’état-major: “… Même le Régiment 358 de Yun Fei a lancé une bêtise sans aucune direction des chefs, nous n’avons aucune idée de ce qui se passe.”

Ah Huang: “Hahahaha! Ce doit être Zheng Tan !”

Chef de l’état-major: “Est-ce que le Commandant pense que c’est le Commandant Zheng Tan qui a fait un mouvement ? Les coordonnées de cet endroit semblent être le quartier général de Shadow Stream, qui vient d’être vérifié récemment. Il a agit en avance ?”

“Qui sait ce que pense ce type… Il avait déjà un mauvais sang avec Shadow Stream pour commencer.”

Ah Huang tourna la queue et rit. “L’attaque de ce type m’a aussi motivé ! Il est plus impressionnant que les chefs !”

Dans un appartement au cœur de la ville de Jinghua, le chef de chat Tang Shi, le tigre foudroyant, était au téléphone et sa fourrure était en colère. “Que diable est cette situation ?! Si vous ne pouvez pas distinguer clairement une division et une brigade, alors de quoi êtes-vous tous capables ?!”

Les pattes du bébé tigre Yuan Qu appuyaient sur la table, son expression était douloureuse. “Que se passe-t-il, sans même un signalement téléphonique, ils sont tous partis pour se battre ?”

“Quelqu’un m’a dit, que se passe-t-il, Oh, omnipotent Immortel Meow !”

Juste à ce moment, dans un éclat de lumière spirituelle et de brume, un chat persan blanc comme neige apparut devant les trois tyrans.

Wang Ling, qui s’était transformé en ce chat persan blanc, flottait dans les airs. À la vue des trois tyrans, il soupira doucement.

Il avait été retardé car il avait dû demander à Petit Noir de déterminer où se trouvaient les trois tyrans, donc c’était un soulagement qu’il ait pu les rattraper.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Corentin
  • 🥈2. Ombre
  • 🥉 3. Alexis
  • 4. Cédric
  • 5. Thomas
  • 6. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Cédric
  • Thomas
  • Cesar
  • Ombre
  • Corentin
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 167 – Le chat de la famille de Ling Zhenren manque à l’appel. Menu Chapitre 170 – N’était-il pas convenu que les animaux ne pouvaient pas être “éveillés” ?!