Le Quotidien d'un Prodige Immortel | The Daily Life of the Immortal King | 仙王的日常生活
A+ a-
Chapitre 163 – Comment le masque fantôme de pierre a été fabriqué?

Lorsque tous les trois franchirent la porte, le chef de la salle à manger de minuit, Tan Siming, lavait la vaisselle. La longue cicatrice sur son visage, ainsi que son expression amère et rancunière, le rendaient extrêmement hideux sous la faible lumière.

Bien qu’il ne soit pas encore temps pour les clients d’entrer, il se préparait déjà pour la foule de minuit.

Le “Vieux Garçon” chanté par Tang Youning jouait sur une radio désuète et démodée. À cette époque, les radios n’étaient plus populaires, mais il y avait encore des gens qui s’y accrochaient.

Ainsi, bien qu’il n’y ait pas beaucoup de stations de radio, il y avait toujours des gens qui diffusaient des programmes à l’antenne. Parmi eux, il fallait mentionner Zhang Ye. Non seulement il s’était spécialisé en radio, mais il était aussi un cinéaste très connu, qui avait écrit sa propre biographie. “Je suis vraiment une superstar”. Le livre entier était rempli de toutes sortes de paroles, de poèmes et d’histoires qui portaient un air supercilious et vantard.

En tant que vétéran romancier sur le Web, le Père Wang avait classé ce livre comme de la littérature de ferraille.

Boss Tan faisait encore la vaisselle. Quand ils entrèrent tous les trois dans le magasin, il pointa presque par réflexe le menu sur le mur et dit paresseusement: “Hé, nous servons simplement ce qu’il y a au menu. Vous aurez si je peux.”

Contrairement à Wang Ling, c’était la première fois que l’Immortel Senior et Song Qingshu venaient ici, après tout, et après réflexion, Song Qingshu sentait qu’il était impoli d’agir comme s’ils interrogeaient un criminel dès le début avant de commander quelque chose. Alors, il commanda trois grands bols de nouilles de boeuf marinés lao tan et les paya. Il s’agissait de vingt yuans pour un grand bol, donc soixante yuans pour trois.

Song Qingshu sortit directement un billet de cent yuans et dit au boss de garder la monnaie… les riches étaient si capricieux !

En fait, durant ces deux jours, l’Immortel Senior avait pris Song Qingshu comme guichet automatique. Après avoir vendu toutes ses affaires du Château Immortel Mo toutes ces années, Song Qingshu avait maintenant tellement d’argent qu’il ne savait pas quoi faire.

“Merci beaucoup.”

Lorsque le patron prit l’argent, il leva finalement la tête pour regarder. Quand il remarqua Wang Ling parmi les trois, son expression changea soudainement. “Ah, tu es le créateur de génie pour trente-trois yuans et soixante-dix cents ?” ( Mdr il se rappelle même de l’argent qu’il avait donné pour la chanson )

Wang Ling: “…”

Boss Tan se souvenait encore de Wang Ling. Après tout, il avait vu par lui-même comment cet homme avait “donner” cette chanson “Vieux Garçons”, qui avait balayé la nation Huaxiu. C’était une chanson si énorme maintenant, quand la mélodie et les paroles avaient été vendues pour seulement trente-trois yuans et soixante-dix cents, le prix de deux bols de nouilles de boeuf.

“Patron, vous connaissez mon frère ?” Demanda l’Immortel Senior.

“En faite, lui et son père sont venus ici et ont commandé des nouilles de bœuf…” répondit le chef Tan.

L’Immortel Senior était stupéfait. Senior Wang est venu ici avant ! Il semble que ce n’est pas un simple magasin ! ( Et c’est reparti )

“… Cette chanson “Vieux Garçons”, en avez-vous entendu parler ?”

Boss Tan réfléchit un moment, puis expliqua directement ce qui s’était passé avec cette chanson.

L’immortel Senior et Song Qingshu furent complètement abasourdis en l’entendant.

“Frère Ling, tu peux aussi écrire des chansons ?”

Wang Ling hocha la tête sans expression et honte. “…” Théoriquement, il n’était qu’un porteur qui transmettait des chants. ( Il n’a fait que copi er depuis une autre planète je crois )

En parlant de “Vieux Garçons”, le visage amer et rancunier de Boss Tan se tordit encore plus. “Avant que Petit Tang soit populaire, il avait l’habitude de venir dans mon magasin tout le temps. Il y a eu une fois où il dépendait de moi pour des choses afin qu’il puisse vivre dans la ville. Mais maintenant qu’il est populaire, cela fait longtemps qu’il n’est pas venu …”

Parlant de ce point, le Chef Tan sourit amèrement. “J’espérais qu’il pourrait m’aider à attirer plus de clients.”

“Il ne faisait que profiter de toi et tu voulais en profiter aussi !” L’Immortel Senior secoua la tête.

Le boss avait été choqué par cette affaire, mais maintenant qu’il avait trouvé quelqu’un à qui s’adresser, il se sentit immédiatement beaucoup mieux. En les regardant, il dit: “Au fait, vous êtes venu me voir à cette heure, avez-vous besoin de quelque chose ?”

En fin de compte, Boss Tan n’était pas un idiot. Il avait clairement écrit qu’il n’ouvrait qu’à minuit, mais ces trois personnes étaient venues le chercher vers huit heures et avaient commandé trois grands bols de nouilles de boeuf en une seule fois… La chose la plus importante était qu’ils lui avaient même donné un pourboire. ( C’est clair que c’est louche donner un pourboire à vieux grincheux faut être maso )

Il avait rencontré beaucoup de gens au cours des années, donc parfois il pouvait deviner ce que ses clients pensaient de leurs visages.

Heureusement, le Chef Tan était une personne franche, ce qui rassurait grandement l’Immortel Senior. En conséquence, il ne prit pas la peine de cacher leur but, une lumière spirituelle brillait dans sa main, et il produisit une illustration du masque fantôme de pierre qu’il avait préparé au préalable. “Je me demande si le Chef Tan a déjà vu cette chose auparavant ?”

Plongeant la tête dans son menton en regardant cette image, les yeux de Boss Tan devinrent sérieusement sérieux, puis il regarda l’Immortel Senior et demanda avec excitation: “Où avez-vous trouvé ce masque ?”

Quand il dit cela, les trois personnes avaient l’impression que les poids dans leurs cœurs avaient été instantanément levés, il s’est avéré que le propriétaire de ce restaurant délabré, Boss Tan, avait quelque chose à voir avec le masque de fantôme de pierre !

“Frère Ling a acheté ce masque pour cinq yuans sur Mouoba, et sans frais de livraison.” ( … c’est pas le plus important mais bon )

Boss Tan: “…”

“S’il vous plaît, Boss Tan, vous devez nous dire tout ce que vous savez sur ce masque, à notre connaissance, il devrait y avoir deux masques fantômes de pierre, puisque c’est l’un des trésors magiques jumeaux.” Alors que l’Immortel Senior disait cela, il s’avança et saisit les mains de Boss Tan. “Chef Tan, que ce monde puisse être sauvé ou pas dépend de vous !”

“…”

“Bien que je sois très surpris de voir comment vous êtes parvenu à me trouver, je suis désolé de vous dire que je n’étais pas le même. Je ne suis pas la seule personne impliquée dans la fabrication de ces masques jumeaux … Quand j’étais enfant, une fille était avec moi quand nous les avons fais dans la boue.”

“… De la boue? Mais ce masque contient du cristal noir primordial, c’est le matériau le plus dur de tout l’univers !”

Boss Tan y réfléchit attentivement, puis dit: “Oh, à ce moment-là, nous avons effectivement trouvé du cristal noir dans la boue, alors nous l’avons juste mis dedans.”

Song Qingshu et Wang Ling, Immortel Senior : “…” ( Et 1,2 et 3 “…” )

La scène resta silencieuse pendant un moment.

L’Immortel Senior prit une profonde inspiration. “Alors, Boss Tan, vous n’êtes pas un forgeron ?”

Boss Tan haussa les épaules. “Je n’ai jamais dit que c’était moi… c’est cette fille qui a façonné les masques, je l’ai juste aidé.”

“Avez-vous encore des informations sur cette fille qui joue dans la boue ?”

Boss Tan: “Cela fait tellement d’années, nous avons déjà perdu contact il y a longtemps, mais je me souviens encore de son nom, peut-être que vous pouvez la trouver.”

“Quel est son nom ?”

Boss Tan: “Nüwa.” ( Nuwa, déesse de la cr éation XD normal alors )

Wang Ling: “…”

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Corentin
  • 🥈2. Ombre
  • 🥉 3. Alexis
  • 4. Cédric
  • 5. Thomas
  • 6. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Cédric
  • Thomas
  • Cesar
  • Ombre
  • Corentin
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 162 – La vie est un cercle. Menu Chapitre 164 – Certains étaient heureux, d’autres étaient inquiets.