Le Quotidien d'un Prodige Immortel | The Daily Life of the Immortal King | 仙王的日常生活
A+ a-
Chapitre 124 – L’officier expérimenté Wang

Nous étions le 26 mai, la cinquième semaine du semestre.

Après le suivi de Lie Mengmeng la nuit dernière, le Père Wang pouvait confirmer que la démence du vieil homme avait été complètement guérie. Pour le moment, le vieil homme s’inquiétait pour son potager dans la banlieue voisine. Avant de partir, il l’avait confiée à Zhang San pour s’assurer que les légumes ne mourraient pas. Une fois qu’ils étaient mûrs, Zhang San pouvait les récolter et les vendre, et garder les gains pour lui.

Mais deux heures avant que le vieil homme soit sur le point de partir sur son tricycle, quelque chose de grand s’est produit dans la famille Wang! Mère Wang avait été tâtonnée dans le métro en rentrant chez elle après avoir fait ses courses! ( sa va faire mal )

Elle n’avait pas seulement été molestée, le pervers l’avait aussi poussée de telle sorte que son front avait heurté une perche de métro et qu’elle l’avait fait saigner.

Le pire, c’était que lorsque le pervers s’était dépêché de descendre du train, il avait même donné un coup de pied à Mère Wang, l’avait pointée dans la foule autour d’eux et avait crié fort: “Il y a tellement de gens qui regardent, et une coquine comme toi ose me moleste. Ne me reproche pas de me défendre.”

Il y avait un dicton selon lequel un méchant accusait sa victime. Ce pervers avait un tatouage sur le bras et semblait appartenir à une triade. Il avait aussi un regard rude et menaçant. À ce moment, personne n’osait se lever pour parler de Mère Wang.

Mère Wang était une femme qui ne créerait jamais de problèmes. C’était la première fois qu’elle était pointée et critiquée pour avoir porté des vêtements révélateurs devant tant de gens; elle se sentait tellement blessée qu’elle en pleurait presque.

Quand elle rentra chez elle et que le père Wang vit qu’elle saignait, il était si en colère que ses lunettes noires tombèrent! Le vieil homme appela immédiatement la police, s’il y avait un problème, vous devriez toujours appeler la police!

Dans un rayon de cinquante li autour de la route d’East Huang, il n’y avait qu’un seul poste de police de cultivation, qui était la plupart du temps inactif. Étant donné que moins de personnes vivaient à la périphérie, elles n’avaient même pas eu de cas de petit vol, ce qui avait donné lieu à une très mauvaise habitude de “paresse” dans le département de police.

Il était déjà deux heures après le retour de Mère Wang et le vieil homme avait fait un rapport afin que la police puisse venir à la maison pour prendre une déclaration. . .

Juste au moment où le père Wang commençait à s’impatienter, la sonnette retentit.

Un officier de police en uniforme était à la porte, un petit carnet à la main.

L’officier de police regarda le père Wang. “Est-ce votre famille qui a appelé la police?”

Père Wang: “Oui, mais c’est mon père qui a fait l’appel.”

L’officier de police regarda le vieil homme à côté du Père Wang. “C’est donc ça…?

Le vieil homme hocha la tête.-“C’est vrai, c’est moi qui ai appelé la police, je suis votre oncle.”

Officier de police: “…”.

Tandis que les trois s’asseyaient, Mère Wang donna un verre d’eau au policier. Il regarda la blessure sur la tête de Mère Wang. “Est-ce la victime?”

Le vieil homme était très ému. “Oui! C’est ma fille! Elle a été molestée et a même frappé dans le métro!”

Père Wang: “…”.

Officier de police: “…”

“Ne t’énerve pas, grand-père Wang. Regardez, mon nom de famille est aussi Wang, alors nous venons du même clan, s’il vous plaît croyez que je vais gérer correctement le problème pour vous.”

Père Wang et le vieil homme regardèrent le code de la police sur sa pièce d’identité: SB12138. . .

L’officier Wang était un peu embarrassé et expliqua: “La route d’est Huang se trouve au nord de la ville de Songhai.”

Le vieil homme et le père Wang hochèrent la tête. “Eh bien, officier Wang, demandez ce que vous voulez.”

L’officier Wang redressa son col. “J’ai beaucoup d’expérience dans le traitement des affaires. Nous recevons soixante alertes de police par an dans notre région, et j’en gère la moitié!”

“Sur ce.” l’officier Wang regarda Mère Wang. “Je suggère que vous alliez vous occupez de cette blessure en premier, ou que vous preniez une photo de la blessure, car ce sera une preuve plus tard! Mais maintenant, prenons d’abord une déclaration … Madame Victime, vous souvenez-vous du moment précis ?”

Mère Wang répondit honnêtement: “Il était entre quatre et cinq heures de l’après-midi lorsque je rentrais de l’épicerie.”

L’officier Wang hocha la tête, nota quelques notes dans son petit cahier et leva ensuite les yeux. “C’est l’heure de pointe de l’après-midi, n’est-il pas normal que les fesses soient serrées l’une contre l’autre?”

Le vieil homme sortit un couteau de cuisine en fer noir de sous le canapé. . .

“Alors, peut-être que Madame portait quelque chose d’un peu trop cool?” ( … il est sérieux ? )

Le vieil homme sortit alors une pierre à aiguiser de sous la table basse. . . ( attention, pépé va te char cuter )

Officier Wang: “Eh bien… c’est presque l’été dans la ville de Songhai, il fait humide et étouffant pendant la saison des pluies, il est très normal de porter des chemises à manches courtes.”

L’officier Wang éclata dans une sueur froide. “Dans ce cas, excusez-moi, Madame la Victime, à part le bleu sur votre tête, êtes-vous blessé ailleurs?”

Mère Wang: “Cet homme m’a donné un coup de pied dans le bras avant que les portes du métro ne s’ouvrent.

Le vieil homme ajouta: “Et ce fils de pute a la bouche désagréable a osé dire que c’est elle qui l’a molesté, ma fille a été traumatisée mentalement.”

L’officier Wang hocha la tête et regarda le petit carnet dans sa main. “Nous allons régler les détails de l’incident. La victime, Mme Wang, était dans le métro entre quatre et cinq heures en rentrant chez elle après avoir fait ses courses quand elle a été molestée par un homme tatoué et costaud qui l’a poussée plus tard et a causé une blessure à la tête. Alors qu’elle descendait, il donna un coup de pied dans le bras gauche de Mme Wang et l’attaqua et l’humiliait verbalement. L’attaque était confinée dans le métro, et le crime avait pris moins de cinq minutes, jusqu’à ce que l’autre partie en sorte. La situation est très claire.”

Grand-père Wang: “Qu’en pensez-vous, officier Wang?”

L’officier expérimenté Wang hocha gravement le menton. “D’après mes années d’expérience dans le traitement des cas, cela ressemble à un vilain cas de métro souterrain à molestage.”

Père Wang, Mère Wang et le vieil homme: “…”

“Si vous êtes déterminé à trouver cette main errante, vous devrez suivre la procédure standard.”

Père Wang: “Que devons-nous faire en particulier?

Officier Wang: “Selon la procédure standard, Mme Wang a été attaquée à l’arrêt du métro qui va de Nord Huang à Est Huang. Tout d’abord, nous, le poste de police local, ouvrirons une enquête et ouvrirons une enquête pour obtenir des images de surveillance du métro. Sur les millions de personnes qui prennent le métro tous les jours, nous allons vérifier les suspects un par un.”

Grand-père Wang était très têtu. “Peu importe combien de temps le processus prend, nous devons poursuivre cette personne!” ( laisse faire ling ling… il faudra 2 sec )

Mais à ce moment, l’officier expérimenté Wang haussa les épaules. “Malheureusement, messieurs, si vous êtes déterminé à intenter une action en justice, je ne peux pas m’en occuper… Je n’ai pas le pouvoir d’ouvrir une enquête.”

Père Wang: “N’avez-vous pas dit que vous étiez très expérimenté?”

L’officier expérimenté Wang hocha la tête solennellement. “Oui, l’expérience à temps partiel est en effet enrichissante.”

Père Wang: “…”.

Le vieil homme était déjà en train d’aiguiser son couteau. . . ( cour très vite monsieur le poulet )

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Corentin
  • 🥈2. Alexis
  • 🥉 3. Ombre
  • 4. Thomas
  • 5. Cesar
  • 6. Cédric
🎗 Tipeurs récents
  • Cédric
  • Thomas
  • Cesar
  • Ombre
  • Corentin
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 123 – Tel père, tel fils. Menu Chapitre 125 – Moi, Père Wang, Célébrité sur Internet, suis un homme féroce de quelques mots.