Le Plus Jeune Fils du Maître Épéiste | Swordmaster's Youngest Son | 검술명가 막내아들
A+ a-
Chapitre 29 : Avancement de classe, cérémonie d’accueil (2)

***

Traductrice : Moonkissed

Auteur : Emperor Penguin

***

Dès que les cadets de la classe débutante avaient fini de rapporter les résultats de leur mission, le chaos s’était abattu sur le Jardin des Épées.

Alors que Garon annonçait à Rosa que la mission avait été parfaitement accomplie, celle-ci arborait un sourire satisfait.

Les autres Runcandels qui attendaient à la maison principale n’avaient pas pu cacher leur choc et leur incrédulité.

 

« Quoi ? Jin s’est battu contre un guerrier homme-bête Loup Blanc et a gagné ?! »

« Impossible. Ça devait être un bandit portant une fourrure de loup ou quelque chose comme ça. Comment un gamin qui vient de devenir un chevalier 3 étoiles pourrait-il tuer un homme-bête Loup Blanc ? »

 

La quatrième fille Myu Runcandel et la cinquième fille Anne Runcandel discutaient entre elles. Elles avaient respectivement dix et neuf ans de plus que Jin et étaient toutes deux actuellement chevaliers 7 étoiles.

Un puissant guerrier loup blanc serait un adversaire difficile même pour des chevaliers ayant récemment atteint le stade 7 étoiles. Ce n’était pas une surprise que Myu et Anne ne pouvaient pas croire à l’exploit de Jin.

 

« Même si les plus jeunes affrontaient un homme-bête extrêmement faible par rapport à la moyenne de leur tribu, un 3 étoiles ne peut toujours pas vaincre un homme-bête Loup Blanc. »

« Ouais, ouais. Mais vous me dites que Mère a sérieusement cru ce que le rapport a dit ? »

 

Les deux dames mécontentes secouèrent la tête. Pendant ce temps, deux jeunes hommes étaient aussi blancs qu’un drap.

Inutile de dire qu’il s’agissait de Daytona et Haytona.

Depuis le début de leur relation malheureuse avec Jin au Château de la Tempête, les jumeaux ne pouvaient pas voir Jin comme un petit frère. Pour eux, Jin était un monstre.

 

« T-Tu penses que… Jin a vraiment tué l’homme-bête ? »

 

Haytona avait parlé en attrapant l’épaule de son jumeau. Sa main tremblait visiblement de peur.

 

« Peu importe la force de ce monstre, un homme-bête Loup Blanc est impossible pour lui. »

« C’est ce que je pensais… »

 

Un sourire soulagé se dessina sur le visage d’Haytona. Mais Daytona se tourna vers son frère et le fixa dans les yeux.

 

« Mais ce n’est pas important qu’il ait réellement tué un homme-bête Loup Blanc ou non, Haytona. Ce qui est plus urgent, c’est que nous sommes fichus s’il passe à la classe intermédiaire ! »

 

Le désespoir s’enracina dans les yeux des jumeaux Tona alors qu’ils perdaient visiblement leur envie de vivre.

En vérité, les jumeaux espéraient au fond d’eux-mêmes que Jin échouerait lamentablement dans sa mission. Ils s’attendaient à ce que son avancement soit reporté à cause de son échec, et pendant ce temps, les jumeaux s’entraîneraient plus dur que jamais pour devenir plus forts. Et une fois que Jin serait enfin passé en classe intermédiaire, ils n’auraient plus à trembler de peur devant leur petit frère.

Cependant, tout était fini pour eux. Non seulement Jin avait réussi à sauver l’individu disparu, mais il avait également vaincu un homme-bête loup blanc. En fait, Jin était considéré comme un héros parmi les cadets de la classe débutante.

 

‘Putain, putain, putain ! Bien sûr, il aurait pu être plus fort que nous au Château de la Tempête puisque nous étions jeunes, mais vraiment ? Même maintenant ?? On n’aurait pas dû lui chercher des noises quand il a rejoint la classe des débutants… !’

 

Daytona soupira profondément en se remémorant les événements passés.

À l’époque où les jumeaux Tona étaient dans leur 2ème année de la classe de débutants, il y avait eu une période où ils avaient ardemment intimidé Jin. Comme ils avaient commencé à apprendre l’art à l’épée deux ans plus tôt que Jin, les jumeaux avaient été plus forts que leur frère pendant un court moment.

Ces premiers mois étaient pleins de joie et d’exaltation.

Ils pouvaient utiliser les combats comme prétexte pour battre leur frère, qui avait l’habitude de leur donner des ordres au Château de la Tempête. Il ne serait pas faux de dire que ces mois avaient été les meilleurs jours de leur vie.

Cependant, leur bonheur n’avait pas duré longtemps. Quelques mois après que Jin ait rejoint la classe d’entraînement, les jumeaux s’étaient fait tabasser et battre par leur petit frère devant les cadets presque tous les jours.

Et maintenant, ce cauchemar était sur le point de recommencer, car leur diable de frère allait bientôt rejoindre la classe d’entraînement intermédiaire !

 

« C’est déprimant… »

 

Haytona avait parlé en se rappelant les mêmes événements que son jumeau. Sa voix était faible et légère, comme si son âme s’échappait par sa bouche.

 

« Attends, non. Non ! Ça pourrait aller. Nous pourrions être en mesure de gagner contre lui ! Notre dur labeur jusqu’ici dans la classe intermédiaire ne sera pas perdu ! »

 

Haytona avait parlé avec espoir alors qu’il changeait d’avis.

 

« …Non. On ne peut pas gagner contre lui. Honnêtement, je ne peux pas croire qu’il ait vaincu un homme-bête Loup Blanc. Mais je suis sûr que cette histoire a un certain niveau de vérité derrière elle. »

« Ah. »

 

Les jumeaux avaient baissé la tête une fois de plus et avaient soupiré. Ils étaient pleinement conscients qu’ils étaient “en dessous” de Jin dans la chaîne alimentaire.

Alors que les frères Tona se tenaient dans la consternation, Myu et Anne reniflaient et ricanaient.

 

« C’est vrai, j’avais oublié que nous avions ces crétins dans la famille. Sheesh ! »

« Êtes-vous réellement terrifiés par le fait que le plus jeune avance vers la classe intermédiaire ? Kyahaha ! »

« Hiiik ! »

 

Les jumeaux leur rendirent leur regard avec des visages rouge tomate, mais cela ne dura que deux secondes. Comme ils étaient au milieu de l’étape 3 étoiles, ils n’oseraient pas mettre en colère leurs sœurs aînées 7 étoiles.

 

« Daytona, tu viens juste de faire ton hiik et de couiner comme un cochon, non ? »

« Tu veux que je te casse le bras et que je te mette dans la porcherie ? »

« C’est… pas ça ! »

« Oh ? Tu ne rates pas quelque chose ? »

« …Ce n’est pas ça, Grande Sœur… »

 

Les sœurs riaient en regardant les jumeaux Tona. Après un moment, Myu et Anne avaient attrapé un Tona chacune et les avaient embrassées sur le front.

 

« Bon sang, on plaisante ! Nos petits frères sont si mignons… »

« Je sais, n’est-ce pas ? Ils sont si gentils que parfois, j’ai envie de les mordre et de les écraser en petits morceaux, tu vois ? »

 

Les frères tremblaient en regardant leurs sœurs exprimer leur amour excessif pour eux. Puis, Myu s’était soudainement fendue les lèvres et avait souri.

 

« Hm, alors… Nos chers petits frères ont peur de Jin ? »

« Comme si nous avions peur du plus jeune, Sœur aînée. Haha… Il n’y a pas moyen que ce soit… »

« Chut ! Tu peux être honnête, tu sais ? Garde à l’esprit que je déteste absolument les menteurs. »

« …Nous avons peur de lui. »

 

Cette fois, Anne arborait un sourire diabolique en hochant la tête. Myu et Anne formaient un super duo de sœurs qui s’entendaient très bien, tout comme les jumeaux.

 

« Alors, voulez-vous que nous vous aidions ? »

« Comment ? »

« Quand il y a une volonté, il y a un moyen. Et il est sur le point d’entrer dans la classe intermédiaire, non ? »

 

La classe d’entraînement intermédiaire des Runcandels.

Elle était sur une échelle complètement différente par rapport à la classe des débutants. Les cadets les plus faibles étaient au stade 3 étoiles, tandis que les plus forts étaient autour du stade 5 étoiles.

Il y avait beaucoup plus de membres que dans la classe des débutants. La classe intermédiaire n’était pas différente d’une savane ou d’une jungle sauvage : un endroit où la loi de la survie du plus fort s’appliquait.

Dans ce cadre, les chevaliers 3 étoiles étaient des herbivores, les 4 étoiles étaient des herbivores forts et les 5 étoiles étaient des prédateurs sauvages.

C’était un environnement et une atmosphère complètement différents de ceux de la classe actuelle de débutants, où les cadets se considéraient comme des “camarades” et s’entraidaient.

Comme le spectre des cadets était assez large — de 3 étoiles à 5 étoiles — il y avait plusieurs cadets qui étaient restés dans la classe intermédiaire pendant plus de dix ans. Myu et Anne utilisaient ces “cadets intermédiaires supérieurs” comme esclaves et les bousculaient.

 

« Je parlerai de vous à nos esclaves de la classe intermédiaire. Utilisez-les pour piétiner le plus jeune. »

« Ce sont peut-être des tas de merde sans talent qui n’ont même pas pu être diplômés de la classe intermédiaire, mais ce sont quand même des chevaliers 5 étoiles. Ils devraient être utiles. Vous comprenez ? »

« Oh, oooooh… ! »

 

Les yeux des jumeaux Tona avaient brillé.

 

« Vous nous remettez votre faction de la classe intermédiaire, sœurs aînées ? Pour de vrai ? »

 

Comme il y avait 13 frères et sœurs, il y avait évidemment des factions au sein du clan Runcandel.

Même les jumeaux Tona avaient en quelque sorte créé leur propre faction au sein de la classe intermédiaire. En fait, on pourrait considérer que les cadets actuels de la classe débutante faisaient partie de la faction de Jin.

 

« Hahaha, nous ne faisons que vous les prêter, bande d’idiots. Je n’aime pas non plus la façon dont le plus jeune grandit rapidement. Il me met mal à l’aise. »

« Si vous utilisez nos esclaves et ne parvenez pas à piétiner Jin, alors vous feriez mieux de vous préparer, mes adorables frères. »

 

Les jumeaux Tona avaient serré les poings et avaient hoché la tête.

S’ils utilisaient les cadets 5 étoiles de leurs sœurs, alors détruire Jin n’était pas qu’une chimère.

 

***

 

« Est-ce que quelqu’un parle de moi ? »

 

Jin pensait en se grattant l’oreille après avoir terminé son rapport.

(NDT : En Corée, il y a cette superstition où les gens croient que si leurs oreilles les démangent, cela signifie que quelqu’un parle d’eux dans leur dos).

 

« J’ai entendu dire que vous aviez réussi votre première mission. Félicitations, jeune maître. Votre nounou est si fière de vous… ! »

« Merci, Gilly. Peux-tu préparer l’eau chaude ? J’ai envie de prendre un bain. »

« Tout a déjà été préparé. »

« Tu es la meilleure. »

 

Oui, et être à la maison était aussi le meilleur. Jin avait commencé à fredonner pour lui-même. Comme il avait campé dehors pendant une semaine entière, prendre un bain chaud avec des senteurs agréables de savon lui manquait.

 

« Oi, gamin. »

 

Mais avant que Jin puisse entrer dans la salle de bain… un Murakan en colère lui barrait la route.

 

« Oh, mon très cher Nabi Runcandel. Tu m’as tellement manqué… »

« Tu as perdu la tête ? »

« Je ne vois pas de quoi tu parles. »

 

Jin tressaillit et évita d’établir un contact visuel avec Murakan.

 

« Combien. Combien. De fois. Je. T’ai. Dit. De. Ne. PAS. Réveiller. l’Épée ?! Tu aurais pu mourir si les choses avaient tourné mal, d’accord ? Le problème, c’est tes oreilles ou ta tête ? Réponds-moi. Je vais me débarrasser d’un de ces deux-là pour toi. »

« Haha… Pourquoi le Grand Dragon Noir parlerait-il de choses aussi sinistres ? Il y avait quelques circonstances… »

« Heeeeein ? Des circonstances… ? Donc, ces circonstances étaient plus importantes que ta propre vie ??? Où y a-t-il des circonstances qui soient plus importantes que le SEUL et UNIQUE contracteur de Solderet, HEIN ? »

« Seigneur Murakan, s’il vous plaît, calmez-vous pour le moment. Le jeune maître vient juste de revenir de… »

« Reste en dehors de ça, Tarte aux fraises. C’est une conversation sérieuse entre nous deux. »

« Compris. »

« Attends, Murakan. Tu vois, je ne l’ai pas fait intentionnellement. Ma cadette a été kidnappé sous mes yeux, alors comment aurais-je pu le laisser faire ? Et j’ai failli devenir de la viande hachée sous les mains de l’homme-bête Loup Blanc. »

« Le pendentif ! Le pendentif d’Orgal autour de ton cou, c’est juste pour la décoration ? Tu aurais pu invoquer ta sœur en l’utilisant ! »

« Ca aurait été du gâchis ! On ne sait jamais contre qui je vais me battre dans le futur, alors comment pourrais-je l’utiliser maintenant ? »

« Un… un gâchis ? Tu accordes plus de valeur à ce pendentif qu’à ta propre vie ? Ah, j’ai mal à la tête à force de parler avec toi. Ugh ! »

 

Murakan se tenait la tête avec ses mains et tomba. Gilly, énervée, courut rapidement et le rattrapa.

 

« Vous allez bien, Seigneur Murakan ? »

« Hé, tu vas bien ? Ne t’évanouis pas pour quelque chose comme ça. »

« …Peu importe. Putain, ce qui est fait est fait. C’est une perte de temps pour moi de me mettre en colère maintenant. Ça ne fait que me surchauffer la tête et me faire m’évanouir. »

 

Cependant, alors que Gilly le soutenait, Murakan avait souri d’une oreille à l’autre. C’était un sourire tellement satisfait que Jin se demandait s’il était réellement en colère contre lui, ou s’il jouait la comédie pour toucher un peu le corps de Gilly.

 

« Hm, au fait, Murakan. Comment as-tu su que j’avais réveillé l’épée ? »

« Ton énergie spirituelle a soudainement atteint le stade moyen 4 étoiles, alors comment n’ai-je pas pu le savoir ? Sacré gamin. Tu crois que le contracteur promis depuis mille ans peut simplement monter d’un rang après une simple sortie d’une semaine comme ça ? »

« Je me suis effectivement senti plus fort qu’avant après avoir expérimenté la congestion d’énergie spirituelle, mais je ne savais pas que c’était d’un rang entier. »

 

Jin ne pouvait que crier de joie à l’intérieur. En vérité, il était secrètement inquiet, car son énergie spirituelle avait soudainement augmenté, mais en voyant la réaction de Murakan, il semblait qu’il n’y avait aucun effet secondaire à craindre.

 

« Sois reconnaissant à Solderet de s’intéresser à toi. J’ai vu dix personnes faire l’expérience d’une congestion d’énergie spirituelle dans ma vie, et neuf sur dix en sont mortes. Non, je suppose que c’est neuf sur onze maintenant. »

« Qui est l’autre personne qui a survécu ? Le premier patriarche ? »

« Non, c’était moi. Temar en serait mort aussi. »

 

Pffft.

 

Murakan et Jin gloussèrent simultanément.

 

« Quoi qu’il en soit, je te défie de tenter d’éveiller l’épée à nouveau. N’es-tu pas heureux d’être passé à 4 étoiles en quelques instants ? Eh bien, c’est la récompense pour avoir mis ta vie en jeu. Je te défie donc d’essayer de réveiller l’épée à nouveau avant d’atteindre 5 étoiles. Parce que tu vas certainement mourir cette fois-ci. »

« Je ne veux pas non plus vivre cette expérience douloureuse une seconde fois. De toute façon, tu as fini de me gronder ? Je vais prendre un bain maintenant. »

 

Jin s’enfuit et couru vers la salle de bain.

 

« Tarte aux fraises, ne lui donne pas à manger aujourd’hui. Nous devons l’affamer pendant au moins deux jours pour lui remettre les idées en place. Compris ? »

 

Murakan avait parlé en voyant Jin s’enfuir.

 

« C’est… Je m’excuse, Seigneur Murakan. Je ne peux pas ignorer mon devoir de servir le jeune maître. »

« Bon sang, je suis tellement jaloux de lui. Ça me rend fou. Cet enfant est né avec une telle chance qu’il en déborde maintenant. »

____

N’hésitez pas à laisser vos impressions en commentaires et laisser une réaction pour que je sache si l’histoire vous plaît.

____



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 28 : Avancement de classe, cérémonie d’accueil (1) Menu Chapitre 30 : Avancement de classe, cérémonie d’ouverture (3)