Le Maître des Secrets | Lord of the Mysteries | 诡秘之主
A+ a-
Chapitre 159 – Don et Sacrifice

Chapitre 159 – Don et Sacrifice

Des phrases désordonnées en chinois étaient griffonnées sur la peau de chèvre.

2 août. Cela va plus loin que je ne l’imaginais. L’histoire, vraiment, est facilement manipulable.

5 août. Aujourd’hui, j’ai été témoin des capacités d’un Transcendant de Haute Séquence. C’était vraiment effrayant. Un changement qualitatif s’est opéré en eux dans un aspect bien spécifique, c’est comme s’ils étaient devenus des divinités. Il n’est donc pas étonnant que nous les décrivions comme des “Demi-Dieux”, même si je pense qu’il serait plus approprié de les qualifier d’”êtres Légendaires”.

6 août. Il se passe quelque chose d’étrange. Pourquoi les Sept Grandes Églises adoptent-elles une telle attitude à l’égard des potions ? Concernant les Séquences basses à moyennes, non seulement elles fournissent les principaux ingrédients à ceux qui ont su évoluer, mais elles sont assez généreuses pour partager les formules et démontrer le procédé requis pour préparer la potion. Si un rituel est nécessaire, elles l’expliqueront en détails alors qu’à ceux qui évoluent vers les Séquences supérieures, elles ne fournissent que les potions déjà prêtes.

Ce n’est pas logique. Étant donné qu’il est relativement facile de se procurer les ingrédients requis et de préparer une potion de Séquence inférieure, ne devraient-elles pas garder secrète la formule et de remettre au candidat la préparation terminée ? Au contraire, pour ce qui des potions de Haute Séquence, ne serait-il pas plus judicieux de remettre la formule aux membres prometteurs et de les laisser chercher les ingrédients, sachant que les principaux sont difficiles à obtenir ?

Il doit y avoir un secret derrière tout cela.

9 août. Les événements de ces deux derniers jours m’ont mis mal à l’aise. J’ai entrepris la Révolution Industrielle de mes propres mains et personnellement inauguré l’Ère de la Vapeur et des Machines. Cela va-t-il créer les conditions nécessaires pour que le Dieu du Mal descende dans ce monde ?

Que veut-il dire par les conditions nécessaires pour que le Dieu du Mal descende dans ce monde ? Se demanda Klein en fronçant les sourcils et en tapotant de l’index le bord de la table antique.

Audrey, qui observait leur leader enveloppé d’une épaisse brume grise, tenta d’interpréter son langage corporel : M. Le Fou serait-il face à un problème épineux ? Pour que quelque chose soit en mesure de le troubler, ce doit être d’un niveau extrêmement élevé…

Klein, en effet, n’avait pas trouvé de réponse à la question relative aux échelons supérieurs. Il envisageait la possibilité de recourir à la divination dans l’espoir d’obtenir une sorte de révélation.

Voyons, il m’est impossible de recourir à la divination concernant quelque chose de substantiel avec des phrases aussi simples. Je ne suis pas prophète… Et si je travaillais sur l’énoncé : conditions nécessaires pour que le Dieu du Mal descende sur ce monde ? Cela me semble trop risqué… Il se peut que le Dieu du Mal ne soit pas aussi terrifiant que l’Éternel Soleil Flamboyant mais ses capacités sont peut-être encore plus mystérieuses. Il pourrait être en mesure de remonter jusqu’à moi par le biais de la divination. De plus, je n’ai aucun moyen de prédire le risque encouru si je tentais une séance de divination concernant cette affirmation. Lorsque quelque chose implique des divinités, il serait en effet dangereux de se borner à demander si cela est risqué ou non…

Je vais garder cette question à l’esprit et observer plus attentivement.

Les arrangements des Églises concernant les potions sont vraiment très mystérieux. Je me demande quel genre de secrets elles cachent. Peut-être en aurais-je des indices lorsque la Médium Spirite… je veux dire la Guide Spirituelle Daly aura été nommée Archevêque ou Diacre de haut rang et sera entrée au cœur de l’Église…

À lire ce qu’en dit Roselle, je suis impatient d’acquérir le pouvoir des Transcendants de Haute-Séquence…

De nombreuses pensées se bousculaient dans l’esprit de Klein. Il cessa de tapoter sur le bord de la table et regarda Justice, Le Pendu et Le Soleil :

– « Vous pouvez à présent discuter librement. »

Alger prit aussitôt la parole :

– « M. Le Fou, Mlle Justice, j’ai une nouvelle information à vous communiquer. Le Contre-amiral Qilangos s’est infiltré dans Backlund pour accomplir une mission difficile. Il pourrait y rester un bon moment et créer une épouvantable tragédie. De plus, je sais que cet incident implique un élément très important, un élément qui permettrait à Qilangos de devenir rapidement un Transcendant de Haute-Séquence. »

– « Devenir rapidement un Transcendant de Haute-Séquence ? Ne craint-il pas de perdre le contrôle ? » demanda Audrey, adoptant la posture d’un Spectateur.

Qilangos n’étant encore qu’un Béni des Vents de Séquence 6, une Séquence le séparait encore de la 4.

– « C’est précisément pourquoi cet objet est important pour lui », répondit franchement Alger qui s’attendait à cette question. « Ce ne sont bien sûr que des suppositions de ma part.

L’information que j’ai reçue se présente ainsi : Qilangos est convaincu qu’une fois qu’il aura terminé la commission et obtenu l’objet en question, il sera l’égal de Nast, le Roi des Cinq Mers. Les Quatre Rois Pirates deviendront alors les Cinq Rois Pirates et les Sept Amiraux Pirates seront réduits à six.

« Le commun des mortels n’en est peut-être pas conscient, mais nous, Transcendants, sommes supposés savoir que les Rois Pirates sont soit des Transcendants de Haute-Séquence, soit des personnes capables d’atteindre la puissance de combat de ces derniers par le biais de navires Transcendants et d’objets mystérieux. J’en ai déduit que c’était ce que visait Qilangos s’il voulait être reconnu comme leur égal.

Je sais seulement que Nast, le Roi des Cinq Mers, est un Transcendant de Séquence 4, mais je ne connais pas le nom de sa potion… Se dit Klein qui écoutait en silence.

Derrick Berg, qui n’avait rien compris à ce que disait le Pendu et ne savait pas qui était qui dans cette histoire, écoutait quand même attentivement. Il avait le sentiment qu’une nouvelle porte venait de s’ouvrir dans son monde.

Des pirates ? Les mers où ils vivent sont-elles mentionnées dans les livres ? Dans ce cas, leur environnement est très différent de la Cité d’Argent… Ils ne semblent pas beaucoup s’inquiéter de la malédiction ou des attaques des Choses de l’Ombre. Vraiment, cela m’intrigue… Mais M. Le Fou m’a bien recommandé de ne pas poser de questions concernant les secrets des autres. Ce serait très grossier… pensait-il en observant Le Pendu et Justice.

– « Votre déduction est très sensée. Bien sûr, il pourrait également s’agir d’un objet mystérieux capable de s’opposer à un Transcendant de Haute-Séquence », répondit Justice avec un sourire.

Le Pendu regarda le Fou enveloppé de brouillard, pesa ses mots puis se tourna vers la jeune femme :

– « Il y a deux points clés à retenir dans ce que je viens de dire. Le premier est le fait que Qilangos va rester un certain temps à Backlund et le second, que cet incident implique un objet très important et particulièrement mystérieux », souligna-t-il tout en pensant :

Alors, M. Le Fou, n’êtes-vous pas tenté ? Vous avez tout le temps d’envoyer votre adorateur à Backlund…

Mais n’osant pas le dire ouvertement, Le Pendu ne pouvait que tourner autour du pot.

Inutile de le répéter indéfiniment, M. Alger, je sais où vous voulez en venir… Mais mes capacités ne me permettent pas d’intervenir dans ces affaires et de plus, je ne peux pas quitter Tingen sans autorisation… Se dit Klein, frustré, en se laissant aller contre le dossier de sa chaise.  Abstraction faite de l’adorateur, je connais deux Transcendants relativement puissants qui pourraient être utiles…

L’un d’entre eux est Daly, qui est passée à la Séquence 6, mais je ne peux pas tout lui dire. Tout au plus pourrais-je lui faire savoir que j’ai obtenu des informations selon lesquelles le Contre-amiral Qilangos se trouve à Backlund, vit à tel endroit et envisage de faire telle chose. Daly solliciterait certainement l’aide des Faucons de Nuit ce qui rendrait la situation très compliquée et embarrassante… Ceci dit, si vous ne trouvez personne pour vous aider le moment venu, je pourrai toujours tenter pour éviter une tragédie…

Le second est M. Azik, mais je ne peux pas lui révéler mon identité de Fou. Je n’ai pas de raison valable pour lui demander d’intervenir dans cet incident…

De nombreuses pensées lui traversant l’esprit, Klein répondait calmement :

– « J’en suis conscient ».

Voyant que Le Fou n’accordait guère d’importance à la question concernant Qilangos, Alger soupira et, cachant sa déception, se mit à interroger Justice sur l’enquête qu’elle avait menée la semaine précédente.

– « … En conclusion, nous avons plus ou moins ciblé le secteur où se trouvera Qilangos et allons bientôt passer à la prochaine étape de nos investigations », conclut Audrey qui ajouta avec l’attitude de quelqu’un qui fait quelque chose d’important : « Nous avons besoin de plus d’informations portant, autant que possible, sur les passe-temps et les habitudes d’Ouragan. »

– « Il aime le poisson, en particulier le poisson de mer. Il le tranche et le mange cru…

« Il boit des alcools forts et méprise le champagne, le vin rouge, etc.

« Chaque fois qu’il accoste, il se met en quête de femmes pour soulager ses besoins physiques et il est si robuste qu’une seule ne suffit pas à le satisfaire…

« Il a généralement recours aux armes blanches. Il évite les armes à feu.

« Il ne peut pas rester longtemps loin de l’eau. Je veux dire par là qu’il lui faut nager ou plonger tous les deux ou trois jours ».

Audrey consigna ces faits dans sa mémoire et se forgea mentalement un portrait étoffé de Qilangos.

– « Espérons que notre enquête sera un succès. C’est un plaisir de travailler avec vous », déclara-t-elle lorsqu’Alger eut terminé.

– « Tout le plaisir est pour moi. »

Alger n’avait pas d’autre choix que de croire en cette jeune femme dont le pouvoir, à Baklund, était considérable.

Tout au long de la conversation, Klein semblait écouter attentivement mais en réalité, ses pensées étaient ailleurs. Il se demandait comment il allait bien pouvoir remettre les ingrédients au Soleil s’il parvenait à les obtenir.

Maintenant qu’il connaissait un peu le domaine de l’occultisme, Klein cherchait d’instinct des solutions du côté de la magie rituelle. Une attitude bien compréhensible étant donné les résultats positifs précédemment obtenus par ce biais.

En feuilletant les documents confidentiels des Faucons de Nuit, je suis tombé sur des notes au sujet de la Déesse offrant des objets sacrés à ses disciples. Il y a également eu apparition d’objets au cours de rituels impliquant des dieux ou des démons maléfiques… Cela signifie-t-il que je peux “remettre” quelque chose à quelqu’un en réponse à ses prières et transférer ainsi des matériaux ?

Lors de mes précédentes tentatives, je ne pouvais répondre qu’avec des pensées contenant des images et des voix. Mais cela ne veut pas dire qu’il en sera toujours ainsi… Lorsque je serai passé à la Séquence 8, il pourrait y avoir du changement…

Il y a aussi quelque chose d’important à prendre en compte. Puis-je emporter ici des matériaux du monde réel ? Et… Hmm… Mais j’y pense : dans les rituels impliquant des dieux et des démons maléfiques, il y a souvent des « sacrifices » ! Serait-il envisageable de m’offrir à moi-même un sacrifice ?

De cette façon, je pourrais peut-être apporter un peu de matériaux du monde réel au-dessus du brouillard…

Si cela fonctionne, je pourrais obtenir directement des objets de Justice, du Soleil et du Pendu, puis me les offrir.

Voyons, le “sacrifice” étant considéré comme un rituel plus avancé, je ne pourrai pas en apprendre davantage pour le moment…

Le plus important dans l’immédiat est d’améliorer mes capacités !

Klein mit de côté ses pensées et revint à la conversation entre les membres qui, partis de Qilangos, discutaient à présent des caractéristiques de certains monstres.

Un moment plus tard, il sourit :

– « Ce sera tout pour aujourd’hui. »

– « Comme il vous plaira », répondirent en cœur Le Soleil, Justice et Le Pendu en se levant.

La communication coupée, Klein quitta aussitôt cet espace mystérieux.

De retour dans sa chambre, il dissipa le mur d’énergie spirituelle et tira les rideaux pour laisser entrer la lumière du soleil.

Deux choses importantes à faire cette semaine. Premièrement, me faire examiner et passer à la Séquence 8. Ensuite, confectionner des Charmes du Soleil Flamboyant, dont la puissance pourrait être supérieure à celle d’un Séquence 7 ou 6… Se dit le jeune homme, impatient, en regardant par la fenêtre. Demain… demain, je devrais recevoir le rapport concernant les perturbations paranormales créées par M. Azik !



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 158 – Prudence est mère de sûreté Menu Chapitre 160 – Saisir l’opportunité