Le Maître des Secrets | Lord of the Mysteries | 诡秘之主
A+ a-
Chapitre 131 – Dépenser sans compter

Vol 2 : L’Homme Sans Visage / Chapitre 131 – Dépenser sans compter

Au stand de tir souterrain du Club Quelaag…

Lorsqu’il eut terminé de tirer, Klein nettoya méticuleusement son revolver “cadeau” et ajusta le ratio des balles de purification, de chasse aux démons et d’exorcisme à 3/1/1.

Ouf, soupira-t-il en rangeant son arme. Il arrangea son manteau et retourna tranquillement dans le hall au rez-de-chaussée.

Il venait d’apprendre par le serveur que le plat du jour, servi en quantité limitée, était du poisson Os-De-Dragon poêlé.

Sitôt entré à la cafétéria, le jeune homme aperçut Talim Dumont, le professeur d’équitation aux courtes boucles brunes issu d’une misérable famille noble qui mangeait les yeux dans le vague.

Son assiette à la main, Klein s’assit près de lui et le salua.

Talim tourna la tête et le regarda. Ses lèvres frémirent plusieurs fois et après trois ou quatre secondes de silence, il marmonna enfin :

– « Sherlock, connaissez-vous…connaissez-vous de ces rares personnes très puissantes et dotées d’étranges pouvoirs ? »

Oui, celui qui se tient devant vous par exemple… pensa Klein en fronçant les sourcils.

– « Qu’avez-vous l’intention de faire ? »

Talim ouvrit la bouche mais ne répondit rien.

L’air grave, il réfléchit un moment avant d’esquisser un sourire :

– « Rien. Simple curiosité. »

La dernière fois, il m’a demandé ce qu’il fallait faire si l’on tombe amoureux d’une personne de laquelle on n’aurait pas dû et voilà que cette fois, il me demande si je connais quelqu’un doté d’étranges capacités… Aurait-il l’intention de se débarrasser de l’autre et d’éradiquer totalement les fantasmes de son ami ? Qui peut bien valoir la peine que l’on prenne un tel risque ? Engager un tueur revient à commettre un meurtre ! Marmonna Klein en coupant un morceau de ce poisson sans arrêtes qu’il fourra dans sa bouche.

Talim prit une inspiration, termina rapidement son assiette et s’essuya la bouche.

Visiblement redevenu normal, il dit avec un sourire :

– « Mike voudrait vous engager quelques jours comme garde du corps. »

Mike Joseph ? Le journaliste du Daily Observer ? À la Rose d’Or, il s’est montré plutôt brillant… pensa notre détective avec un petit rire.

– « Que veut faire Mike à présent ? »

Talim écarta les mains :

– « Je ne sais pas. Il a juste mentionné ça en passant. Il semblerait que ce soit en lien avec une interview. Il a dit qu’il vous rendrait visite après-demain. J’espère que vous aurez du temps pour cette mission. »

– « Je ne peux rien promettre », répondit Klein qui ne savait rien de la mission en question.

Soudain, des prières parvinrent à ses oreilles. C’était une voix de femme.

La Magicienne ? Serait-elle disposée à sacrifier de l’argent en échange de la formule ?

Klein termina rapidement son repas, but d’un trait son thé noir et se rendit à la réception afin de demander à l’employé de lui mettre un salon à disposition.

Une fois la pièce scellée d’un mur d’énergie spirituelle, il se transporta au-dessus du brouillard. Il avait vu juste : La Magicienne désirait procéder au rituel sacrificiel.

Si elle avait tardé, c’était parce que, n’ayant que 370 Livres sur elle, elle avait dû se rendre à la banque et retirer une partie de ses économies.

Quelques manipulations plus tard, elle vit les 450 Livres disparaître par la porte illusoire et une nouvelle formule apparut dans son esprit :

« Séquence 8 : le Maître des Tours.

« Ingrédients principaux : une poche stomacale de Mangeur d’Esprits, 20 ml de sang de Marlin des Grands-Fonds.

« Ingrédients complémentaires : 5 ml d’huiles essentielles de Charme, 10 grammes de poudre d’Herbe à Corde, une fleur de Marronnier Rouge en pleine floraison, 80 ml d’eau pure. »

Enfin je l’ai ! Après toutes ces années !

Folle de joie et fière d’elle, Fors ne put s’empêcher de faire les cent pas.

Puis, ne se sentant pas tranquille, elle prit un stylo, une feuille de papier et nota la formule afin d’être sûre de ne pas l’oublier et d’avoir à importuner une nouvelle fois Le Fou.

À moins de tomber sur quelqu’un qui n’est pas très au fait du marché, l’ingrédient principal coûte au moins 300 Livres et il ne me reste que 430… Je vais devoir travailler dur pour gagner plus d’argent… Je…je vais écrire un nouveau livre !

Cette habituelle procrastinatrice, brusquement, débordait de motivation.

À 19H55 le mercredi soir, Klein, qui avait emporté toutes ses économies, entra dans la maison où se tenait la réunion organisée par Œil de Sagesse.

Il portait une robe noire dont la capuche dissimulait son visage et un masque de fer.

1 674 Livres en espèces et 5 pièces d’or… Décidément, je suis riche à présent. Je me demande combien il me restera à l’issue de cette réunion…

Arrivé au salon, le jeune homme parcourut la pièce du regard à la lueur vacillante de la bougie.

Eh, l’Apothicaire n’est pas là. Quelque chose l’aurait-il retardé ?

Les sourcils légèrement froncés, il alla s’asseoir dans la même position que la fois précédente.

Au bout de quelques minutes, Œil de Sagesse frappa dans ses mains :

– « Commençons. »

Il n’avait pas fini de parler que quelqu’un, qui visiblement s’impatientait, prit la parole. C’était la dame au lourd manteau apparemment soutenue par un Artisan.

– « L’ami qui voulait vendre la formule du Corrupteur la dernière fois est-il ici ? »

– « Je suis là », répondit simplement Klein.

La dame poussa un soupir de soulagement et baissa son masque de fer :

– « Cette fois, j’ai l’une des armes Transcendantes dont vous avez besoin. Mais bien sûr, vous pouvez aussi opter pour de l’argent liquide. »

– « Et quelle est cette arme ? » s’enquit Klein, réprimant son impatience.

La dame prit le temps de chercher ses mots :

– « C’est un fouet tissé à partir des plumes de l’Oiseau-Soleil Sacré. Vous pouvez également le dissimuler sous forme de ceinture.

« Lorsqu’on l’utilise, il se couvre de flammes de lumière pure et sacrée. Tous les morts-vivants que vous fouettez avec subissent d’importants dommages, les plus faibles étant immédiatement anéantis.

« Il peut également, trempé dans du liquide, servir à créer de l’Eau Sacrée du Soleil. Mais cela réduirait la durabilité de son énergie spirituelle qui diminue d’un mois à chaque utilisation.

« Actuellement, sa durabilité effective est de treize mois.

« Si vous le souhaitez, vous pouvez l’échanger contre la formule du Corrupteur sans avoir rien à payer de plus. »

L’Oiseau-Soleil Sacré ? Ce n’est pas l’Oiseau Divin du Soleil. Si les plumes proviennent de ce dernier, je le prends ! Bien sûr, seules les plumes de la queue font l’affaire. Elles peuvent être utilisées pour concocter la potion du Sans Ombre de Séquence 4…

Klein était assez satisfait de l’arme en elle-même, mais malheureusement, elle ne pouvait être utilisée que durant treize mois. Chaque fois qu’il préparerait de l’Eau Sacrée du Soleil, sa durabilité serait réduite d’un mois. À terme, il lui faudrait la reconstituer avec quelque chose de similaire.

Cette pensée en tête, il se tourna vers le siège d’honneur.

– « Monsieur Œil de la Sagesse, pourriez-vous me décrire en détails la broche que vous avez présentée la dernière fois ? Notez tout cela sur papier sans oublier d’indiquer le prix que vous en voudriez. »

S’il avait opté pour ce moyen, c’était parce qu’il craignait que d’autres ne s’intéressent à la broche et que cela fasse augmenter le prix.

– « D’accord », répondit l’homme avec un sourire en demandant à un assistant de lui apporter un stylo et du papier.

Pendant qu’il écrivait, les participants continuaient leur commerce. Certains furent même tentés de demander le prix du fouet, mais on leur répondit d’attendre.

Au bout d’un certain temps, Œil de Sagesse, qui avait terminé de noter sa présentation, la fit remettre à Klein.

En dépliant le papier, ce dernier vit que le billet était rédigé en caractères d’imprimerie, ce qui ne lui permettait pas de déceler quoi que ce fût de particulier.

Il est très prudent…. Se dit-il avant de lire attentivement :

« La Broche du Soleil. Également appelée “Milieu de l’Été”, elle est considérée comme à peine plus faible qu’un Artefact Scellé de Niveau 2.

« Elle est capable d’émettre une énergie pure et chaude dans un rayon de dix mètres autour d’elle. Les gens normaux ne la percevront pas, mais les morts-vivants et les monstres en seront grandement affectés et s’évaporeront aussi vite qu’une flaque d’eau sous l’effet d’une boule de feu ardente. Les spectres et les ombres subiront le même sort, même s’ils tiennent un peu plus longtemps.

« Dans un tel environnement, la puissance des morts-vivants sera considérablement affaiblie.

« Il est très difficile aux esprits maléfiques et aux monstres de corrompre son porteur. Permet de recourir à des sorts tels que l’Invocation de la Lumière Sacrée, le Clivage de Purification, l’Immunité contre l’Horreur, le Serment Sacré et le Halo Solaire.

« L’inconvénient est que tant que vous le porterez, vous ne ressentirez jamais la fraîcheur. Vous aurez toujours terriblement chaud. Ne le prenez pas à la légère, jeune homme, car la chaleur vous rendra irritable et progressivement, vous glisserez dans l’abîme de la perte de contrôle.

« Je ne la cèderai pas à moins de 2 000 Livres. N’essayez pas de marchander car, comme vous le savez, je ne suis pas à court d’argent. De plus, je suis un collectionneur. »

Le cœur de Klein manqua un battement :

Cette broche est beaucoup plus puissante que je ne l’imaginais. La dernière fois, Œil de Sagesse était resté très vague à ce sujet…

Après quelques secondes de réflexion, il se tourna vers la marchande d’armes Transcendantes :

– « 900 Livres en liquide. »

Le prix moyen d’une formule de potion de Séquence 7 était d’environ 800 Livres.

– « Marché conclu ! » répondit-elle sans hésiter.

… Si j’avais su, je lui en aurais demandé 1 000… pensa le jeune homme avec un sourire forcé.

Comme c’était quelqu’un de parole, il ne revint pas sur son offre et échangea sa formule contre 900 Livres en liquide. En un instant, sa fortune venait d’atteindre 2 574 Livres, somme suffisante pour permettre à un célibataire de mener une vie plutôt agréable jusqu’à la fin de ses jours.

Après qu’Œil de Sagesse eût estimé la formule, la dame, satisfaite, la lut :

« Séquence 7 : Le Corrupteur

« Ingrédients principaux : Une Fleur de l’Enfant Pleureur, du Cristal de Cannabis au Visage Étrange.

« Ingrédients complémentaires : 5 gouttes de jus de Datura doré, 5 gouttes de jus de Datura noir, 4 gouttes d’huile essentielle d’Herbe de la Fantaisie, 80 ml de vin rouge. »

La transaction effectuée, Klein prit une profonde inspiration, se tourna vers Œil de Sagesse et lui dit solennellement :

– « 2 000 livres. Je veux cette Broche du Soleil. »

Le vieil homme eut un petit rire :

– « Pour être honnête, je ne souhaitais pas vraiment la vendre, mais puisque j’ai 2-081, la Broche du Soleil ne m’est pas indispensable. De plus, j’ai déjà fixé mon prix et ce n’est pas mon genre de revenir sur une décision. Attendez-moi trois minutes. Je vais chercher la broche. »

« Très bien », répondit Klein, à la fois dans l’expectative et dans l’embarras.

En cet instant, tous les Transcendants présents dans la salle avaient les yeux rivés sur lui. En effet, il était rare qu’une transaction de 2000 Livres se produise dans une réunion ordinaire de ce niveau, peut-être pas même une fois tous les uns ou deux ans.

Dans leur regard, le jeune homme pouvait lire l’avidité et la convoitise.

Après un court silence, les transactions reprirent, puis Œil de Sagesse revint avec, dans sa main ouverte, une broche d’or sombre en forme de souimanga*.

On pouvait voir de la sueur perler sur le visage du vieil homme.

NDT : *, est un passereau de la famille des Nectariniidés (qui se nourrit de nectar) et dont les plumes présentent de magnifiques reflets métalliques.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Meifumado
  • 🥈2. matsu 1
🎗 Tipeurs récents
  • matsu 1
  • Meifumado


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 130 – Seul Menu Chapitre 132 – La Broche du Soleil