Le Démon Roi | Great Demon King | 大魔王
A+ a-
Chapitre 13 – Sort De Feu Glacial Mystique

En effet, le visage de Fitch se tordit sinistrement dès que Gene eut fini de parler, presque comme si quelqu’un avait marché sur son visage avec une chaussure sale. Il jeta rapidement un coup d’œil à Han Shuo en souriant, mais se mit à parler à Gène : «Maître Gène, cet esclave outrageant a osé me contrarier. Comment pourrait-je ne pas lui donner une leçon ?»

Fitch retroussa ses manches en parlant, et frappa la tête de Han Shuo avec son bâton gris de magie. Ce dernier poussa un soupir de soulagement quand il vit que Fitch n’utilisait pas la magie, mais simplement son bâton. Bien que Fitch soit grand, il n’avait pas beaucoup de force. Han Shuo vit que le coup descendait sans trop de force, et décida de l’ignorer complètement. Il se tint là et n’essaya pas d’esquiver, continuant de sourire comme un idiot.

Pow!

Han Shuo éprouva soudain une douleur aiguë quand le bâton magique frappa son front. Il se plaignit d’un « Aiyô ! » et grimaça de douleur. Qui aurait pu penser que même si le bâton semblait être fait de bois, il avait le poids et la dureté du métal. Han Shuo pouvait seulement sentir que son cerveau bourdonnait de douleur, et qu’une énorme bosse s’était déjà formée sur son front.

«Bon sang, pourquoi ce bâton magique est si dur et si lourd ? J’ai dû mal anticiper cette fois !». Han Shuo réfléchit alors que son front fut frappé à nouveau, avant que son cerveau n’ait eu une chance de se remettre du premier coup, il sentit sa tête s’alourdir, et il s’évanouit raide mort sur le sol.

Lorsqu’il revint à lui, il était sur un grand lit moelleux et de faibles senteurs médicinales flottaient dans l’air. Il remarqua que les deux grosses bosses sur sa tête avaient déjà disparu et qu’il semblait y avoir une sorte de pommade. Elle avait un effet très rafraîchissant et il se sentait très à l’aise.

«Tu es enfin réveillé ? » Un visage s’approcha soudain de lui. Des cheveux longs violets et ondulés, des yeux clairs et brillants, des dents blanches fraîches et des lèvres rouges aguicheuses, émanaient un doux parfum sur le visage de Han Shuo.

– «Eh, Fan… Maître Fanny ! » Han Shuo eut un léger soupir en voyant le joli visage devant lui, et son cœur se mit à battre. Il s’assit sur le lit et regarda autour de lui.

La pièce faisait 20 mètres carrés et un grand tiroir était à proximité. Il contenait une variété de fioles médicinales, ainsi que des os de créatures magiques sur le côté. Les murs étaient remplis de dessins et de textes magiques. Au milieu se trouvait un piédestal fait de roches de couleur sombre, avec une simple matrice magique formée dessus. Un coup d’œil suffisait à dire à Han Shuo qu’il s’agissait du laboratoire de Fanny.

Tandis que Han Shuo observait les alentours, Fanny le scrutait avec une grande surprise. Ce ne fut que lorsque la vue de Han Shuo fit un tour complet et qu’il regarda vers elle que Fanny tendit un doigt fin et tapota légèrement son front. Une petite exclamation de perplexité suivit peu de temps après: «Eh? Les bosses ont dégonflé si vite? Il n’y a même pas eu de saignement suite au coup d’un bâton, pourtant aussi lourd… Comment est-ce possible? »

Le cœur de Han Shuo trembla lorsque le doigt de Fanny le toucha, et il prit une profonde inspiration. Ses lèvres se courbèrent légèrement de satisfaction tandis que le parfum délicat dérivait vers lui.

Fanny, de son côté, était stupéfaite par le comportement de Han Shuo. Son comportement était manifestement séducteur, ce qui était très différent du comportement timide et lâche de Bryan. Cela la fit hésiter, mais un léger soupir de compréhension s’ensuivit. Elle murmura doucement: «Je ne les croyais pas auparavant, mais il semble que Bryan soit tombé dans la folie. Je ne peux pas croire qu’une Agonie de l’Âme l’ait transformé ainsi!» soupira la jeune femme.

Bien que Fanny ait murmuré d’une voix extrêmement basse, Han Shuo entendait clairement tout. Il rit intérieurement en pensant qu’il y avait encore une autre personne qui le croyait vraiment devenu fou.

Soudain, la curiosité apparut sur le visage de Fanny et elle dit sincèrement : «Bryan, les contusions et les bosses sur ton front ont guéri si rapidement, il n’y a plus aucune trace de blessures maintenant. Est-ce un effet secondaire de l’agonie de l’âme? Aiya, c’est vraiment trop incroyable. J’ai quelque chose à approfondir. La magie de Nécromancie est vraiment merveilleuse! »

Han Shuo ne put que sourire avec une certaine résignation, alors qu’il regardait Fanny fouiller sauvagement dans ses affaires avec une grande excitation. Han Shuo n’était qu’un fou pour elle. Il ne pouvait naturellement pas expliquer que le raffinement de L’énergie Yuan était la raison cachée derrière les bizarreries de son corps.

Fanny ne portait plus ses lunettes aujourd’hui, et fouilla frénétiquement à travers des objets de magie de tous les côtés. Après un moment, elle se dirigea vers Han Shuo, tenant une boule vert clair de la taille de sa paume. La boule vert clair s’illumina d’une douce lueur verte, et après avoir brusquement prononcé une incantation, elle plaça la boule sur le front de Han Shuo.

De puissantes ondulations magiques ondulèrent de la sphère ronde. C’était comme un aimant, fermement collé au front de Han Shuo alors que la boule vert pâle aspirait la dernière force mentale de son esprit. La boule vert clair vacilla soudainement comme une ampoule verte brisée.

«Oh… c’est trop inconcevable ! Bryan, tu as une force mentale dans ton esprit! Oh mon dieu, que se passe-t-il? Se peut-il que l’Agonie de l’Âme ait la capacité de donner aux gens ordinaires une force mentale, après qu’ils eurent été touché par la magie? C’est trop incroyable ! ». Fanny cria soudainement, stupéfaite et effrayée. Découvrir que l’esprit de Han Shuo possédait une force mentale était plus qu’un petit choc pour elle.

«J’ai décidé, ce sera mon futur sujet de recherche. Si l’agonie de l’âme ne rend pas quelqu’un fou et peut laisser des traces de force mentale dans un corps, alors même une personne ordinaire peut devenir un mage. Oh… c’est trop inimaginable!»

« Brouhaha! »

C’est à ce moment que l’estomac de Han Shuo grogna de faim. L’excitation n’avait toujours pas disparu du visage de Fanny alors qu’elle était à bout de souffle en regardant Han Shuo. «Il se fait tard, rentre et repose-toi d’abord. Je viendrai te voir souvent à l’avenir. Je vais aller discuter avec les autorités de l’école pour alléger ta charge de travail et augmenter tes rations de nourriture jusqu’à ce que j’aie fini d’étudier ce sujet.»

La joie éclata dans le cœur de Han Shuo en entendant les mots de Fanny. De mauvaises pensées traversaient son esprit alors qu’il regardait sa silhouette radieuse. Il pensait que la chance était inarrêtable. Non seulement sa charge de travail diminuerait soudainement, mais il avait maintenant aussi une excuse pour se rapprocher de Fanny. On aurait dit que Fitch lui avait donné un coup de pouce cette fois-ci avec ses coups de bâton magiques.

Quand il quitta le laboratoire de Fanny, Han Shuo leva la tête et vit qu’il faisait nuit quand il remarqua la faible lumière dans le ciel. Il se frotta le front et découvrit qu’à part une légère sensation d’inconfort, il ne ressentait plus vraiment de douleur.

Il termina ses corvées de l’après-midi à la vitesse de l’éclair et heurta Jack à l’endroit où le pain était distribué. Extrêmement surpris de le voir, ce dernier lui lança un regard étrange. «Bryan, j’ai entendu dire que tu avais deux énormes bosses sur la tête et que tu t’étais évanoui à cause du bâton magique de Fitch? Comment se fait-il qu’il n’y ait aucune trace de cela maintenant ?»

«Maître Fanny m’a enduit de réactifs magiques, les bosses ont naturellement disparu rapidement. Heh heh, Maître Fanny est si belle et douce !» Han Shuo rit joyeusement devant Jack.

«Bryan, c’est ta nourriture pour la journée !» Une voix s’écria de la fenêtre du réfectoire. Han Shuo courut rapidement et reçut un morceau de pain blanc, une petite tasse de lait et un œuf frit.

« Eh? Frère Gotha, n’aurais-tu pas fais une erreur? Bryan devrait avoir la même nourriture que nous, et même un morceau de pain plus petit que le mien ! » Le garçon que Han Shuo avait passé à tabac la dernière fois, Carey, brandit un morceau de pain noir et hurla en regardant le gros homme qui était chargé de distribuer les ration de nourriture, Gotha.

«Je n’est fait aucune erreur, l’ordre vient directement des autorités de l’école. Ce sont bien les rations de Bryan à l’avenir. Allez vous adresser aux autorités de l’école si vous avez des plaintes à ce sujet. Hmph. Mais tu n’es qu’un petit garçon serviteur, tu te rendrais la vie difficile si tu disais quoi que ce soit.»

Han Shuo se mit a rire bruyamment en voyant les expressions de colère de Cary et Borg tout en tenant son pain blanc, son lait et son œuf. Il entrouvrit volontairement ses lèvres en mangeant le pain, et continua une longue série de louanges. «Mm-mm, ce pain blanc a définitivement un goût différent du pain noir. Ah, il y a même du lait et des œufs. Oh mon Dieu, c’est un jour merveilleux.»

«Euh… Bryan, puis-je boir du lait? Ça à l’air si délicieux!» Le petit gros Jack se lécha les lèvres et regarda avec envie Han Shuo.

«Il reste encore une demie-tasse, prends-la! » Han Shuo la passa généreusement à Jack et se recula, souriant joyeusement tandis que les deux autres s’éloignaient, le regard noir.

Han Shuo jeta un coup d’œil au petit squelette plus tard dans la nuit, à l’entrepôt. Il remarqua que ce dernier était encore allongé dans le seau en bois, mais que les sept tourbillons dans le seau avaient cessé de tournoyer. Il comprit d’un coup d’œil que c’était parce que l’énergie Yuan était épuisée, et tendit une main pour infuser plus de Yuan dans les sept fragments d’os. Ce ne fut que lorsque les sept tourbillons tournoyèrent de nouveau autour des fragments d’os qu’il s’arrêta et alla se coucher.

La «Matrice de Concentration de l’énergie Yin» n’était qu’une méthode pour raffiner des trésors démoniaques. Selon les instructions, une infusion d’énergie Yuan aurait dû suffire à maintenir la matrice pendant 36 jours complets. Cependant, ce résultat attendu n’avait pas été obtenu en partie à cause des faiblesses du Yuan de Han Shuo, et aussi parce qu’il avait récupéré au hasard divers ingrédients en les mélangeants ensemble.

Han Shuo sentit que l’énergie yuan dans son corps était devenue beaucoup plus forte après un peu de méditation et d’entraînement sur le lit. Une pensée soudaine le frappa, et il se demanda s’il pouvait utiliser l’énergie Yuan pour pratiquer les magies offensive que Chu Cang Lan avait laissées dans son esprit.

Han Shuo fronça les sourcils et réfléchit. Il pouvait vaguement sentir qu’il y avait de nombreuses méthodes d’entraînement dans son esprit, mais que beaucoup de ces techniques démoniaques secrètes étaient un peu floues, comme si une fine couche de papier opaque en obstruait la distinction.

Ses sourcils se froncèrent alors qu’il cherchait lentement dans ses souvenirs. Il réalisa que ses mémoires semblaient être en grand désarroi. Il ne pouvait pas s’en souvenir complètement. Il ne se rappelait que de trois sujets, l’un était les bases de la formation d’énergie Yuan, et l’autre était la «Matrice de Concentration de L’énergie Yin» pour le raffinage des trésors démoniaques. En dehors de ces deux-là, il y avait une autre Technique appelée le «Feu Glacial Mystique! ».

Le Feu Glacial Mystique était un moyen d’utiliser l’énergie Yuan, et sa puissance augmenterait en fonction du niveau du praticien. Le pratiquant serait capable de créer des sorts de couleurs rouges et violets sur la paume de ses mains s’il faisait circuler son Yuan d’une manière particulière dans ses méridiens. La flamme rouge serait brûlante, et la flamme violette serait glaciale. Si le niveau du Yuan du praticien était suffisamment élevé, alors il serait capable de fusionner son énergie Yuan en deux énormes flammes de couleurs rouge et violette ensemble sur les deux paumes de sa main. Cette attaque serait à la fois extrêmement chaude et glaciale.

Après avoir compris tout cela, pour Han Shuo, c’était comme s’il avait reçu un précieux trésor. Il décida d’ignorer tous les souvenirs indéterminés et obstrués et commença à faire circuler son énergie Yuan selon la méthode du Feu Glacial Mystique. Il concentra lentement son yuan dans sa main droite, mais le méridien de sa main droite donnait l’impression d’être en feu tandis que l’énergie Yuan le traversait durant ce processus. Son bras droit devint douloureux, engourdi et raide, alors que ce mince méridien donnait l’impression qu’il avait été électrocuté.

L’énergie Yuan pourrait facilement et rapidement s’écouler vers la main s’il ne l’avait pas fait circuler selon la méthode du Feu Glacial Mystique. Mais chaque fois qu’il faisait circuler l’énergie Yuan selon les instructions du sort, c’était comme si le Yuan avait rencontré des obstacles importants. Chaque petit progrès était accompagné d’une douleur et d’une gêne insupportables. Ce ne fut qu’à minuit que Han Shuo parvint finalement à faire circuler son énergie Yuan de l’épaule au poignet, mais son bras tout entier le fit ressentir de la douleur.

Il comprenait que ce n’est qu’en guidant toute son énergie Yuan dans la paume de sa main jusqu’au bout de ses doigts qu’il pourrait vraiment utiliser la méthode du Feu Glacial Mystique. Ça lui faisait tellement mal maintenant qu’il nettoyait les minuscules méridiens, la douleur à court terme était inévitable, et elle disparaîtrait une fois que tous les méridiens auraient fait circuler toute l’énergie Yuan.

Les paupières de Han Shuo devinrent lourdes. Il décida de s’allonger sur le lit et de dormir quand il pensa à ses corvées de demain. Il ne serait pas capable de finir de cultiver en une seule nuit.

Han Shuo fit un rêve étrange cette nuit-là, dans lequel le petit squelette obéissait à ses ordres, et battait ce Fitch qui l’avait frappé au front, pour le venger.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. enzo
  • 🥈2. Julien Martin
🎗 Tipeurs récents
  • enzo
  • Julien Martin


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 12 – Mettre son nez dans les affaires des autres Menu Chapitre 14 – Avoir pris soin de lui à l’avance