L'Avatar du Roi | Expert Omniclasses | The King's Avatar | 全职高手
A+ a-
Chapitre 248 – Un guide

« C’est qui la Noob ? rugit Chen Guo, frappant fermement sur son clavier pour lancer un autre match.

– Quel acharnement ! Bah ! Je ne peux pas vous aider si vous le prenez comme ça, hein ? » Ye Xiu marmonnait de son côté, mais il parlait un peu trop fort et Chen Guo pouvait l’entendre. Anxieuse et colérique, elle perdit cette troisième manche. Elle aurait bien voulu laisser cours à sa colère en frappant la table, mais elle ne voulait pas laisser ce plaisir à Ye Xiu. Alors elle serra les dents et entra dans un quatrième match.

Tang Rou avait fini d’emporter leurs achats à l’étage et fit un peu de nettoyage. En redescendant, elle vit Chen Guo grincer des dents et taper sur son clavier avec férocité.

« Qu’est-ce qui ne va pas ? » demanda-t-elle. Chen Guo avait été de bonne humeur aujourd’hui. Comment avait-elle pu s’énerver aussi vite ?

« Elle a perdu six matchs d’affilés, dit Ye Xiu.

– Occupe-toi de tes affaires ! S’il y a la moindre erreur de calcul, je t’arracherai la tête ! » cria-t-elle au loin. Ye Xiu s’occupait de la caisse et comptait l’argent à rendre aux clients qui partaient, tout en comptabilisant le nombre de défaites à sa place.

« Tu l’as encore mis en colère. » Tang Rou était impuissante. Elle prit également son clavier et sa souris. Elle voulait aussi voir ce que ce changement allait faire. Durant toute la journée, elle avait entendu Chen Guo se vanter de la puissance qu’elle aurait avec un clavier et une souris haut de gamme. Par conséquent, celle-ci s’y était mise tout de suite pour voir ce que donnait ce changement. Toutefois, elle avait perdu six fois de suite. Tang Rou pouvait comprendre la raison de son mécontentement.

L’ordinateur à côté d’elle était inoccupé. Tang Rou déconnecta les périphériques de base pour mettre les siens. En même temps, elle vit que Chen Guo se lançait dans un septième duel. Tang Rou était compétente, mais son manque d’expérience lui faisait toujours défaut. Elle restait moins douée que son amie sur ce point. En regardant son match, elle ne fut pas capable d’analyser le joueur adverse, mais, en s’attardant sur leurs barres de vie, elle remarqua rapidement que Chen Guo avait déjà pris du retard.

« Prends ton temps, pourquoi tu es si pressée ? demanda Ye Xiu.

–Rah ! Ce gars parle trop, c’est bruyant. Viens, on va dans un coin plus calme, dit Chen Guo pour Tang Rou.

– D’habitude, tu ne préfères pas qu’il y ait un peu de bruit justement ? » s’en amusa celle-ci.

Si elles avaient cherché un environnement plus calme, elles auraient très bien pu monter dans une des salles au deuxième étage. Toutefois, même la propriétaire n’avait jamais profité de ces salons VIP du deuxième. Elle traînait toujours dans le hall et au premier étage. Elle aimait l’atmosphère qui y régnait. En tant que propriétaire, elle ne comprenait pas pourquoi les gens aimaient se rendre dans un espace séparé des autres. En quoi était-ce différent de venir ici au lieu de jouer chez soi ?

« Trop de bruit ! Trop de bruit ! Trop de bruit ! » Chen Guo marmonnait en suivant le rythme de ses actions. Elle tapait toujours aussi férocement sur son clavier et sa souris, comme si elle tapait sur Ye Xiu. Dans cet état d’esprit, elle jouait un peu mieux et avait presque réussi à rattraper son retard.

Tang Rou se connecta en jeu, quand elle entendit soudain sa voisine crier. Elle tourna la tête pour voir Chasing Haze se faire projeter en l’air et se faire frapper par l’adversaire.

« Il suffit d’utiliser les tirs de propulsion pour s’enfuir, commenta Ye Xiu.

– J’ai pas besoin que tu le dises ! » Chen Guo commença à tirer en l’air. Par conséquent, la direction de son canon fut imprévisible. Elle n’eut aucune maîtrise de ses tirs. En agissant ainsi, elle fut repoussée vers le sol et Chasing Haze s’écrasa par terre.

« Tss ! Tss ! Tu es allée trop loin, n’est-ce pas ?

– Hé ! Hé ! Hé ! Comment tu peux le savoir de si loin ? » grommela Chen Guo, qui cessa de se battre et se leva pour aller régler son compte à Ye Xiu.

Celui-ci avait fini de gérer le client et n’avait plus rien à faire. Il sourit et répondit :

« Un expert ne peut pas avoir une mauvaise vue.

– Si tu es si bon, pourquoi tu ne me conseilles pas au lieu d’être toujours aussi sarcastique !

– Ce n’est pas ce que j’ai fait ? Je t’ai dit de ne pas taper sur ton clavier, juste pour que tu te calmes. Je t’ai dit de prendre ton temps, mais tu te précipites toujours. Résultat, quand je t’ai dit d’utiliser les tirs de propulsion, tu as tiré n’importe où…

– J’ai pas le droit de faire des erreurs ? rétorqua Chen Guo.

– Le problème, c’est que tu ne peux pas éviter ce genre d’erreur. Tu vois, je te l’ai dit juste avant, la « heavy metal » était plus adaptée pour toi, mais tu persistes avec la Light Wind. Cette souris est trop légère pour toi !

– Je… » Chen Guo ne pouvait plus rien dire. Ye Xiu l’avait-il vraiment toujours conseillé ? Mais il la mettait toujours en colère ! Chen Guo pensait presque que le frapper une ou deux fois la calmerait bien assez pour qu’elle joue mieux.

« Prends la Heavy Metal et essaye-là ! » insista Ye Xiu en lui posant la souris sur le comptoir, alors qu’elle l’avait négligemment jetée à la réception quelques instants plus tôt.

« Je dois l’essayer ? » Chen Guo fixa la souris. Son allure encombrante créait une certaine méfiance en elle. Elle hésitait à la prendre maintenant.

« Tu n’es pas habituée à celle-là, alors prends ton temps. En plus, tes derniers adversaires étaient peut-être plus forts que d’habitude.

– Pourquoi ? demanda-t-elle immédiatement, intriguée.

– C’est parce que tu es célèbre, tout le monde veut te défier. » expliqua Ye Xiu.

Chen Guo comprit immédiatement et se sentit moins désespérée :

« C’est de ta faute ! Plus jamais je te prête mon compte ! »

Étant donné que Ye Xiu avait emprunté son compte pour un match, Chasing Haze avait énormément gagné en réputation. D’autant plus qu’il avait complètement dominé Poplar Beach. La vidéo faisait toujours partie des tops vus sur les réseaux. Elle semblait insubmersible. Seuls son adversaire et quelques personnes savaient que Ye Xiu avait emprunté son compte. Mais des experts étaient venus voir le match. Certains avaient demandé des conseils, d’autres qu’il devienne leur mentor ou même l’avaient provoquée en duels. Il y avait aussi quelques amis de Chen Guo qui étaient venus lui demander quel était son secret.

Chen Guo était déprimée. Elle avait eu le sentiment de devenir célèbre en une seule bataille, sans que le nom de Ye Xiu soit évoqué. Les sentiments qu’elle éprouvait lui donnaient l’impression qu’il avait provoqué cette situation puis s’était enfui pour la laisser en plan et nettoyer le désordre. Il allait vraiment trop loin !

« Euh… à y réfléchir, j’aurais dû jouer un peu moins bien pour que tu n’aies pas tant d’ennuis… avoua Ye Xiu. Bah… Finalement, ça ne pose pas trop de soucis. » Ye Xiu ne semblait avoir aucune considération pour sa situation, ce qui la rendit incapable d’accepter ses excuses pour le moment.

« Mais si tu continues à aller à l’arène comme ça, les gens vont bientôt s’apercevoir de la vérité, non ?

– Va en enfer ! » Chen Guo attrapa la souris et tourna la tête. Elle avait été naïve de croire un instant que ce gars était compatissant.

« Je continuerai à t’aider de là, dit-il alors qu’elle s’éloignait.

– Bah ! »

Tang Rou s’amusait en les regardant. Elle attendait que Chen Guo revienne pour l’aider à faire le changement. Celle-ci s’installa et bougea la souris lourde. Elle se plaignit à plusieurs reprises qu’elle était pesante à en mourir, mais résista à l’envie de la balancer.

Malgré cela, elle lança immédiatement un match en arène. Les deux parties commencèrent à se battre. Chen Guo était mal à l’aise avec cette nouvelle souris. Toutefois, elle était plus calme et put jouer à son niveau normal. Les nouveaux périphériques étaient d’une aide limitée, Chen Guo n’avait pu que le constater d’elle-même.

Jouant plus sérieusement, Chen Guo n’était pas si mauvaise. Elle avait à peu près le niveau de Seven Fields et Sleeping Moon. De plus, elle avait son compte depuis de nombreuses années. Son équipement était relativement bon et cela lui donnait l’avantage dans la plupart des cas.

Au cours de ce match, Chen Guo découvrit les avantages que lui apportait la Heavy Metal. Elle était beaucoup plus facile à manier que la Light Wind. Même si elle était plus lourde, cela restait une souris, et pas une brique. Elle pouvait être déplacée d’un simple mouvement du poignet et l’idée que c’était « épuisant » lui paraissait très exagérée.

« Il a peut-être dit vrai… » La souris remontait dans son estime. Plus elle l’utilisait et plus elle se sentait à l’aise. Son jeu devint rapidement plus fluide et finalement elle gagna sans rebondissement.

« Alors ! Tu as encore quelque chose à dire ? » Contente d’elle, Chen Guo se retourna vers la réception et piqua une colère. Elle avait enfin gagné une manche, mais il n’avait pas regardé et s’était assis derrière la réception pour jouer sur son ordinateur.

Chen Guo était furieuse de ne pas pouvoir l’attraper et le forcer à regarder. Toujours en colère, elle lança un nouveau match. Elle jeta rapidement un œil sur l’écran de Tang Rou et vit qu’elle s’était aussi connectée.

« Tu fais quoi ?

– Nous avons joué toute la journée hier. Mon équipement est hors d’usage, je dois aller le réparer, expliqua Tang Rou.

– Toujours pourchassée ? » Ayant passé la journée ensemble, elles avaient beaucoup échangé sur ce qu’il s’était passé en jeu et Chen Guo n’en ignorait plus rien.

« Je suppose, Ye Xiu m’a dit de faire attention.

– Où est-il ?

– Il vient de se connecter, nous partons en donjon dans un instant.

– OK. » répondit Chen Guo avant de se concentrer sur son arène.

Ye Xiu s’était déconnecté une bonne demi-heure. En se reconnectant, Cleansing Mist et Steamed Bun Invasion n’étaient plus là. Cela aurait été dangereux pour eux de rester au même endroit trop longtemps.

« Ils ont déjà tué la Sorcière de Feu ? leur demanda Ye Xiu.

– Pas eu de nouvelles, répondit Su Mucheng.

– Trop long ! Ye Xiu soupira, nous allons faire un donjon et vous pourrez partir plus tôt.

– Tout le monde est là ! indiqua Su Mucheng, qui avait vu Tang Rou et Qiao Yifan se connecter.

– Ils doivent réparer leur équipement. » précisa Ye Xiu.

La durabilité de l’équipement était prévue pour tenir une journée d’entraînement, de donjon et de combats. Sans ce problème, plusieurs d’entre eux auraient pu rester tout le temps au canyon, ce qui aurait été pratique pour rester caché.

« J’espère qu’ils finiront et reviendront avant que le boss ne soit tué, dit Su Mucheng.

– Ça devrait le faire, ils vont avoir besoin de temps pour revenir de là.

– La Forêt de Feu n’est pas très loin, n’est-ce pas ?

– Euh… il va probablement y avoir des gens qui reviendront directement depuis Congee City…

– C’est dramatique ! » Su Mucheng soupira.

Ils se réunirent et tuèrent quelques monstres, en attendant que les entrées du donjon se réinitialisent et que les deux derniers finissent de réparer leur équipement. Finalement, la nouvelle qu’ils attendaient tomba :

Annonce Système : Félicitations à la guilde Tyrannical Ambition pour avoir éliminé la Sorcière de Feu.

« Oh ! C’est eux qui l’ont eu. Pas mal ! Ye Xiu s’empressa de contacter Cold Night. Qu’est-ce que vous avez eu ?

– Quoi ? Ça ne te concerne pas, n’est-ce pas ?

– Selon votre progression, je peux mettre à jour la liste des composants pour les paris.

– Putain ! C’est hors de question ! » répondit Cold Night de manière catégorique.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 247 — Clavier et souris Menu Chapitre 249 — Laissez faire les choses