L'Avatar du Roi | Expert Omniclasses | The King's Avatar | 全职高手
A+ a-
Chapitre 162 – La moitié de l’écran

 

 

Ye Xiu revint avec les nouilles instantanées cuites. Su Mucheng avait déplacé un tabouret en bois à côté de son siège. Elle avait changé les paramètres du jeu pour afficher une page sur l’autre moitié de l’écran. Elle bougeait la souris, comme si elle cherchait quelque chose. 

« Les nouilles sont prêtes. 

– Mets-les ici. » demanda Su Mucheng en tapant sur le bord de table. Le comptoir de l’accueil était séparé en deux niveaux. Le plus haut était fait pour l’accueil des clients, tandis que le plus bas constituait une table de travail où était aussi placé le matériel informatique. 

Ye Xiu posa les nouilles à l’endroit indiqué et retourna à sa place. Il vit que Su Mucheng cherchait quelque chose sur internet. 

« Que cherches-tu ? Je vais t’aider à le trouver, annonça Ye Xiu en posant ses mains sur le clavier. 

– « Cette année, nous nous sommes tenu la main. » 

– Le nouveau drame ? Il écrivit quelques mots sur un moteur de recherche vidéo et plusieurs liens apparurent. 

– Ce n’est pas vraiment nouveau. Yunxiu me l’a recommandé. Je ne l’avais jamais vu auparavant. » répondit Su Mucheng. 

Chu Yunxiu était l’as de l’équipe Misty Rain. C’était une joueuse talentueuse, que Ye Xiu considérait comme étant la meilleure joueuse en tactique et en compétence. L’Alliance avait très peu de joueuses, par comparaison au nombre de joueurs. Elles étaient désavantagées, ce qui les rapprochait inévitablement. Elles disposaient de leur propre cercle et d’un canal de discussion privé sur l’application QQ. (NDT logiciel de communication style Discord, TeamSpeak, Skype…) Toutes les joueuses s’y retrouvaient, en partant des plus anciennes, qui étaient à la retraite, aux plus jeunes. 

Ye Xiu n’était bien évidemment pas inclus dans ce groupe. Mais étant proche de Su Mucheng, il lui arrivait de voir les discussions sur son écran quelques fois. Si quelqu’un ignorait tout de la situation de ces membres, ils ne devineraient jamais qu’il n’y avait que des joueuses professionnelles de Glory. Elles parlaient de tout et de rien, allant du maquillage, aux vêtements… et en passant par les derniers commérages autour de Glory., Ye Xiu n’y avait jamais vu de discussion sur les tactiques et les techniques en jeu. Ce groupe était différent d’une guilde normale en jeu, où les experts échangeaient des conseils pour progresser, car elles étaient toutes rivales à divers degrés. 

« Tu en es à quel épisode ?

– Le 12ème. Ye Xiu ouvrit l’épisode et lui tendit ses écouteurs. 

– Je les porte depuis longtemps et j’ai déjà mal aux oreilles, se plaignit-elle. 

– Alors monte le volume, tu n’auras pas besoin de les mettre. »

 Su Mucheng s’exécuta et le son du jeu sortit, se mélangeant avec l’émission. Ils entendaient aussi Steamed Bun Invasion parler. Ye Xiu ouvrit les paramètres du jeu et désactiva les bruitages et la musique de Glory. Il écrivit ensuite :

« Steamed Bun Invasion, entraînons-nous à la frappe. Pour le faire, il faut écrire au lieu de parler. 

– Oui ! J’aime bien cette manière de faire ! Tu veux concourir pour voir qui peut taper le plus de mots en une minute ? Steamed Bun Invasion devint immédiatement très sérieux. 

– Allons au canyon ! » Termina Ye Xiu. 

 

Le jeu se faisait silencieux, mais cela ne dérangeait pas Ye Xiu. Une chanson dériva des écouteurs accrochés au cou de Su Mucheng. 

« Cette chanson sonne horriblement. 

– Ouais, passe-la. 

– Combien ?

– 2 min 43. »

Ye Xiu bougea sa souris et fit défiler la vidéo pour avancer du temps indiqué. Son écran était divisé en deux parties. Une première moitié était dédiée à l’émission de télévision, alors que la seconde affichait le jeu. 

Le donjon était facile avec les niveaux qu’ils avaient et son expérience. Il jetait un œil de temps en temps à la série, que Su Mucheng semblait suivre avec intérêt, sans se déporter sur le jeu. 

« Les nouilles sont prêtes à manger ? demanda-t-elle. 

– Oui, tu peux y aller. 

– Tu ne manges pas ?

– Je vais juste prendre un peu de soupe. 

– Je vais attendre que tu aies fini ces monstres alors. » Ye Xiu était effectivement occupé avec deux monstres sauvages, mais cela ne lui prit pas longtemps. Il saisit alors le bol de nouille et but deux gorgées de soupe. 

« Pas mal, celui qui a fait cuire ces nouilles est plutôt bon, précisa-t-il en lui rendant le bol. 

– C’est vrai, c’est pas mal. » 

Dans le jeu, Lord Grim arriva devant le Canyon. Il se regroupa avec Soft Mist et Steamed Bun Invasion, puis Seven Fields et Sleeping Moon les rejoignirent. Ces deux-là profitaient de chaque occasion disponible pour les rejoindre. Ils ne jouaient pas vraiment avec leur guilde ces derniers temps. Même actuellement, alors que leur guilde faisait la fête, ils n’avaient pas hésité longtemps. 

En un clin d’œil, ils atteignirent le premier boss. 

 

De l’autre côté, la série n’avait pas progressé. La première femme présente savait que son chef était son ancien ami d’enfance, quand celui-ci croyait toujours qu’ils vivaient une nouvelle amitié. 

« Tss ! Ce type est stupide, commenta Ye Xiu. 

– À moi ! À moi ! L’ensemble de la source de lumière ! » cria soudain Su Mucheng lorsqu’elle vit les récompenses du boss. Cet ensemble d’équipement était fait pour les artilleurs de niveau 30. 

« Compris ! s’exécuta Ye Xiu en décidant de réclamer cet équipement. Les autres y renoncèrent immédiatement. 

« Ce n’est qu’un équipement de niveau 30. » commenta Ye Xiu, qui sentait que Su Mucheng était un peu trop excitée. En tant que joueuse professionnelle, elle savait que les équipements manufacturés étaient les seuls intéressants. Elle n’aurait pas dû être aussi intéressée par cette tenue.

« Elle est si jolie. » dit-elle, laissant Ye Xiu sans voix. 

Un expert tel que lui était au sommet des connaissances sur le jeu, tant sur les mécaniques que sur les compétences. En revanche, concernant les tenues vestimentaires, les coiffures et la mode, n’importe quelle joueuse était meilleure que lui. Dans ce domaine, elles étaient des déesses. 

Ye Xiu ramassa l’objet en question et le donjon continua tranquillement. Après un peu plus de 30 minutes, ils le finirent. Et après un second donjon, le premier épisode de l’émission était terminé. À ce moment, un nouvel épisode commença, et Ye Xiu sentit quelque chose se poser sur son épaule. 

« Tu t’endors ?

– Ouais… » répliqua la tête qui venait de s’appuyer sur lui. 

Le groupe entra dans son troisième donjon et les mouvements de Ye Xiu se firent plus stables. Il tentait de bouger le moins possible pour ne pas trop secouer sa voisine, à tel point que même les cendres de sa cigarette ne tremblaient plus. 

Ainsi, le troisième donjon passa rapidement, à peu près en même temps que la seconde émission. La chanson du générique de fin s’entendait à travers les écouteurs, mais Su Mucheng ne demanda pas de l’éteindre. Ye Xiu se tourna pour la regarder. Ses yeux étaient déjà fermés. 

 

« Ha ! Ha ! Ha ! J’ai trop de chance aujourd’hui ! Trois parties de mon set de marque noire sont tombées. Vous êtes jaloux ? se vantait Steamed Bun Invasion dans le canal de groupe. 

– Pas mal. Pas mal. Soft Mist, tu as eu une pièce de ton set. Passe un message dans le canal global, tu dois pouvoir l’échanger contre des épaules ou des chaussures. Tu en as plus besoin. » expliqua Ye Xiu. 

En effet, un morceau de son ensemble d’équipement était tombé, mais elle possédait déjà cette partie. Heureusement pour elle, les équipements n’étaient pas liés et pouvaient être échangés librement. Ainsi elle pouvait troquer celle-là pour une de celles qui lui manquaient. 

« Très bien, acquiesça-t-elle, avant de poster une annonce dans le canal global de discussion. 

– Continue à le faire régulièrement, jusqu’à ce que quelqu’un te contacte. » 

Tang Rou n’aurait probablement pas pensé à répéter l’opération très souvent, contrairement à Steamed Bun Invasion. Elle était toujours novice avec les mécanismes de base des jeux en ligne. 

« Nous allons à l’Ossuaire ? demanda Seven Fields. 

– Hum… Pas maintenant. 

– D’accord ! » 

À ce stade de leur progression, l’Ossuaire n’était plus du tout intéressant au vu du peu d’expérience qu’il fournissait. De plus, les matériaux du donjon étaient devenus inutiles, car Lord Grim avait déjà obtenu ceux nécessaires à l’amélioration du Parapluie aux Mille Facettes. 

Le groupe se dispersa et ceux qui voulaient tout de même faire le donjon se regroupèrent, pendant que d’autres allaient vers l’arène. Enfin, ceux qui voulaient troquer de l’équipement partirent l’échanger. 

De son côté, Ye Xiu continua à avancer en tuant des monstres à proximité. Soudain, Tang Rou le recontacta :

« J’ai fait l’échange.

– Bien, il ne te manque plus qu’une pièce maintenant. 

– C’est vraiment mieux qu’un équipement normal. 

– Bien sûr ! Les ensembles de niveau 30 n’ont pas besoin d’être changés avant le niveau 40. 

– Oh. »

Après un instant sans rien faire, Tang Rou se leva et alla se chercher une tasse de thé. Comme d’habitude, elle se dirigea vers la réception pour discuter, et fut surprise par la présence féminine à côté de Ye Xiu. 

Tang Rou lui jeta un regard étonné, et Ye Xiu ne put que lui retourner un sentiment d’impuissance. 

« Qui est-ce ? demanda-t-elle ?

– Euh… Mu Mu, expliqua Ye Xiu en utilisant le surnom qu’elles utilisaient entre elles. 

– Ah ? Alors elle jouait ici ?

– Ouais !

– Elle ne devrait pas dormir ici. Elle peut prendre ma chambre, proposa Tang Rou. 

– Ne t’inquiète pas. Ça ira. 

– Assure-toi qu’elle ne prenne pas froid. »

Si cela avait été Chen Guo, Tang Rou l’aurait attrapée et montée à l’étage. Mais là, elle ne pouvait pas se le permettre, et se contenta de retourner à sa place. 

« Mu Mu…, ça a l’air dégoutant quand ça vient de toi, dit Su Mucheng, un peu endormie. 

– Ouais… j’ai failli vomir ces nouilles. 

– Les nouilles sont dans mon estomac.

– J’en ai aussi mangé un bol ce soir. 

– Vraiment ? Quelle saveur ?

– Bœuf mijoté. 

– Le cuisinier était bon ?

– Très bien, comme pour ton bol. 

– C’est bien, approuva Su Mucheng. 

– Quand comptes-tu rentrer ?

– Quand est-ce que tu finis le service ?

– À sept heures.

– Alors moi aussi ! 

– Très bien…

– Il fait un peu froid. 

– Évidemment, tu ne portes qu’un déguisement ! Ye Xiu enleva sa veste et la lui proposa. 

– J’en étais où dans l’émission ? J’ai un peu oublié. 

– Ce n’est pas ta faute, c’est nul. 

– Tu te moques encore des goûts de Yunxiu, lui reprocha Su Mucheng. 

– Je me souviens très bien des faiblesses de mes adversaires. » sourit gentiment Ye Xiu.

 



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 161 – Ce n’est pas facile d’être un expert. Menu Chapitre 163 — Profil bas