La voie martiale des attributs | Complete Martial Arts Attributes | 金属性武道
A+ a-
Chapitre 10 – Un regard d’amour paternel

Au moment où Wang Teng et ses amis quittèrent le pub, le personnel regarda le désordre sur le sol et se tourna pour demander à un homme de 30 ans portant un costume.

– «Directeur, allons-nous les laisser partir comme ça?»

L’homme en costume fixa le membre du personnel qui avait posé la question et répondit furieusement: «Que puis-je faire d’autre? Voulez-vous leur demander de rester?»

– «Vous n’êtes pas du tout observateur!»

«Ce Zhao Gangoba est un disciple martial débutant, et son frère est un disciple martial avancé.»

«Quant aux riches de deuxième génération, ils viennent de familles riches avec des possessions de plus de cent millions. Plus important encore, il y a deux disciples martiaux parmi eux. Ne parlons pas de celui qui a été battu. Celui qui a agi tout à l’heure devrait être un disciple martial de stade intermédiaire.»

«Il est devenu disciple martial de stade intermédiaire à un si jeune âge. Savez-vous ce que cela signifie?»

«Il deviendrait au moins un disciple martial de stade avancé. Idiot! Si tu veux mourir, ne m’entraîne pas avec toi.»

Le membre du personnel était sans voix. Une seconde plus tard, il commença à admirer le jeune homme du fond de son cœur… Son directeur avait déjà étudié les antécédents de ces personnes.

Pas étonnant qu’il puisse devenir directeur alors qu’il n’était qu’un ouvrier subalterne sans importance.

Au moment où ils rencontraient un problème, la différence entre eux était évidente, comme le jour en contraste avec la nuit.

– «Que faisons-nous maintenant?» Le personnel demanda immédiatement des conseils avec modestie.

«Attendons un peu. Zhao Gangoba n’a-t-il pas dit qu’il allait demander des renforts? Il est vengeur dans la nature, donc il va certainement revenir. Il pourrait encore casser certaines choses, donc nous pouvons calculer les pertes après leur départ.»

«Ce bâtard. Pourquoi doit-il provoquer les riches de deuxième génération? Croyez-moi, il ne pourra pas se venger cette fois.»

– «Même si son frère aîné vient, ce sera inutile.» L’homme en costume commença à insulter le fauteur de troubles.

Il réfléchit un moment et poursuivit: «Nous allons lui faire subir toutes les pertes. Aussi, nous devons préserver les images de surveillance dans le bar. Elles sont nos preuves, donc nous ne pouvons pas les perdre. Je ferai une copie plus tard et les enverrai à notre boss par WeChat.»

«Puisque cette affaire est liée à quelques disciples martiaux, les gens normaux comme nous ne peuvent pas y faire face. Nous ne pouvons que laisser le boss prendre la décision.»

Après que Wang Teng et les autres soient partis, ils n’avaient plus envie d’aller ailleurs. Par conséquent, ils rentrèrent chez eux.

Il était plus de 22 heures quand ils arrivèrent chez eux.

Wang Teng n’alla pas à la Maison Martiale de Jixin après cela. Au lieu de cela, il navigua sur Internet à la maison et feuilleta des informations pour renforcer sa compréhension de l’ère des arts martiaux.

Ce qui s’était passé ce soir était un avertissement pour lui.

Il venait de rencontrer un gangster au hasard, mais son niveau était déjà proche du stade intermédiaire.

S’il n’avait pas furieusement collecté des attributs ces deux derniers jours et augmenté de niveau, il n’aurait pas pu régler l’affaire d’aujourd’hui. Cela aurait conduit à un énorme désastre.

Le pourcentage de personnes pratiquant les arts martiaux n’était pas élevé dans la population de quelques milliards.

Mais, le problème était que, quand ils étaient jetés dans la mer des humains, vous ne sauriez pas quand vous seriez suffisamment malchanceux pour rencontrer l’un d’eux.

Et s’il offensait un vrai guerrier martial dans le futur?

L’autre partie pouvait le blesser, lui et la famille Wang, d’un simple geste de la main.

Il ne voulait plus jamais revivre la leçon de sa vie passée.

Lorsque Wang Teng venait de renaître, il avait un sentiment de danger dans son cœur. Maintenant, la prémonition devenait de plus en plus forte.

Il devait devenir un vrai guerrier martial le plus rapidement possible.

Un disciple martial – même un disciple martial de stade avancé – n’était pas suffisant. Il n’aurait qu’une certaine capacité à se protéger s’il devenait un guerrier martial.

Un peu plus tard que 23 heures, Wang Teng finit de se baigner et se prépara à aller au lit. Il prit son téléphone pour mettre un réveil. Il fallait se lever tôt.

Lorsqu’il alluma son téléphone, il remarqua qu’il avait reçu deux messages sur WeChat.

Bien que ce soit encore en 2009 dans ce monde, WeChat existait déjà et était très populaire. Tout le monde passait un peu de temps sur WeChat quand ils n’avaient rien à faire.

Il y avait beaucoup de followers du groupe des guerriers martiaux, et c’était extrêmement populaire. C’était parce que les guerriers martiaux pouvaient entrer dans le Continent Xingwu par les failles dimensionnelles.

Ainsi, ils prenaient des photos de nombreux paysages et de merveilles incroyables sur le Continent Xingwu, ainsi que des beautés exotiques de là-bas…

De nos jours, les vêtements, les sacs et les voitures de luxe étaient bien trop bas-de-gamme!

La mode haut de gamme postait désormais des photos de l’autre monde!

Wang Teng regarda ses deux messages. L’un d’entre eux avait été envoyé il y a plus d’une heure.

«Frère Wang Teng, je suis à la maison.» – De Bai Wei.

Il y avait un joli smiley à la fin de la phrase.

L’autre message avait été envoyé il y a trois minutes.

«Frère Wang Teng, je vais bientôt dormir. Bonne nuit.» – De Bai Wei.

À la fin, elle avait ajouté un smiley endormi.

– «Pourquoi cette petite fille est-elle si polie? Je comprends son message quand elle est arrivée chez elle, mais pourquoi doit-elle m’envoyer un message avant de dormir?» Wang Teng avait une expression étrange.

Il réfléchit un moment. Ce message avait été envoyé il y a trois minutes. Elle devrait dormir maintenant, non?

Oh, il a été envoyé il y a quatre minutes.

Il décida de ne pas lui répondre pour ne pas la déranger.

Wang Teng parcourut les posts de quelques amis. Rien ne piqua son intérêt, alors il posa son téléphone et ferma les yeux pour se reposer.

En une minute, sa respiration se stabilisa, et il entra dans un profond sommeil.

De l’autre côté du téléphone, dans une chambre rose de princesse, Bai Wei attendit un long moment mais ne reçut aucune réponse. La déception apparut sur son visage.

«Boom!» Elle jeta son téléphone et faillit devenir folle. Après avoir roulé plusieurs fois sur son lit, elle se sentit frustrée.

Le lendemain, le dimanche.

Wang Teng se réveilla tôt le matin. Après avoir pris son petit déjeuner, il quitta la maison sous le regard satisfait de son père, Wang Shengguo.

– «Enfin, je ne sens plus ce regard.»

Après que la voiture de sport ait parcouru une longue distance, Wang Teng frissonna.

– «Serait-ce là le regard légendaire de l’amour paternel?»

«Ssss… C’était si effrayant!»

Après un certain temps, Wang Teng arriva à la Maison Martiale Jixin.

Quelques bulles d’attributs étaient éparpillées sur le terrain d’herbe et les voies de l’académie d’arts martiaux. Il les ramassa en chemin et entra dans le bâtiment d’entraînement des disciples martiaux.

Certains étudiants s’entraînaient dans le hall d’entraînement au premier étage.

Wang Teng jeta un bref coup d’œil. La plupart d’entre eux étaient ceux qui étaient venus le plus tôt hier.

Wang Teng en avait une profonde impression. Il pensait qu’il était là assez tôt, mais ces gens étaient là encore plus tôt que lui. Ils étaient en effet travailleurs.

Cependant, sur cette voie de diligence, moi, Wang Teng, n’admettrai pas la défaite.

Wang Teng s’approcha et les salua poliment. Il rassembla également les attributs que ces personnes avaient laissés tomber.

Compétence de base en épée * 1

Compétence de base de jeu de jambe * 1

Puissance * 3

Compétence de base du poing * 2

Vitesse * 5

«C’est un bon début! Je suis tellement heureux!»

Après avoir récolté les attributs, Wang Teng n’arrêta pas de bouger. Il monta les escaliers jusqu’au deuxième étage.

Ses actions attirèrent l’attention de quelques étudiants.

Le jeune homme pratiquant sa technique d’épée lui rappela gentiment: «Selon les règles de l’académie des arts martiaux, un disciple martial débutant n’est pas autorisé à monter au deuxième étage.»

«Je sais. Merci pour votre rappel.» Wang Teng se retourna et sourit. «Mais, hier soir, j’ai accidentellement percé et je suis devenu un disciple martial de stade intermédiaire.»

Quand il eut fini de parler, il avait déjà gravi les escaliers. Sa silhouette ne pouvait plus être vue.

Il se vantait si calmement et fit même un mouvement de ses manches, ne laissant rien derrière lui.

Le jeune homme pratiquant sa technique d’épée se figea sur place.

– «Qu’a-t-il dit? » Demanda-t-il, incrédule.

«Ce gamin vient d’arriver hier, non?»

Les étudiants ne lui répondirent pas directement. Au lieu de cela, ils répondirent avec une autre question.

«Ce n’est pas vrai. Il est venu le vendredi soir. Je l’ai vu », dit soudain un autre étudiant.

«Il est devenu disciple martial au stade intermédiaire après avoir pratiqué deux jours? Tu plaisantes!»

«C’est vraiment impossible. Il devait avoir pratiqué les arts martiaux avant de venir à l’académie. Regardez-le. Il fait évidemment partie de la riche deuxième génération. Les pauvres étudient tandis que les riches apprennent les arts martiaux. Sa famille est influente, alors il a définitivement appris les arts martiaux plus tôt que nous. C’est aussi plus facile pour lui.»

Tout le monde était d’accord avec cette explication.

Personne ne croyait que quelqu’un dans ce monde pouvait devenir disciple martial débutant, puis disciple martial intermédiaire en deux jours.

C’était impossible.

Le mot génie n’était pas suffisant pour décrire une telle personne. Vous ne pourriez le qualifier que de monstre!

– «Bien sûr, cela excluait les gens ayant triché et qui possédaient des bugs!»



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 9 – Depuis quand c’est à toi d’enseigner une leçon à mes amis? Menu Chapitre 11 – Promener le Gros ~