La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1783 – Une fin au Pavillon des Maîtres Enseignants

Zhao Ya, Wei Ruyan et Luo Qiqi étaient entrées dans le Hall Principal avec lui. À cause de leur échec, elles avaient été téléportées à l’extérieur. Même si Zhang Xuan ne savait pas où, il ne s’était pas inquiété, confiant qu’elles ne feraient pas face au danger.

Quant à Zheng Yang, il ne l’avait jamais vu dans le Temple de Confucius. Cependant, d’après le rapport de Zhao Ya, il semblait avoir eu une chance inespérée.

Leur réunion dans ce lieu inconnu signifiait probablement qu’ils avaient déjà quitté le Temple.

Wang Ying s’avança et lui expliqua avec inquiétude : « Nous sommes retournés au Pavillon des Maîtres Enseignants. Professeur, vous êtes resté inconscient pendant trois jours… »

– « Trois jours ? » Il était surpris.

Il se souvint alors de sa conversation avec Luo Ruoxin pendant son long sommeil, et il envoya rapidement sa conscience dans la Bibliothèque de la Voie Céleste. À sa grande surprise, ses portes massives étaient fermées. Il essaya de les pousser, mais elles ne bougèrent pas du tout.

Elle est probablement en pleine amélioration… pensa-t-il calmement.

Il avait également été assommé la dernière fois que cela s’était produit, il n’était donc pas très inquiet. À l’époque, tout s’était terminé avant son réveil et il avait pu y accéder aussitôt. Là, il semblait s’être réveillé prématurément. Il devait sans doute attendre un peu.

Se doutant que cela prendrait du temps, il décida de ne pas s’en soucier. Il observa ceux qui l’entouraient.

– « Impressionnant. On dirait que vous avez tous bien profité de ce voyage dans le Temple de Confucius, » les complimenta-t-il.

Tous ses élèves avaient atteint le royaume de Sempiternité Grand Sage 4ème Dan. Une énergie écrasante déferlait à travers leur corps, et ils semblaient être prêts à percer à tout moment.

Bref, Zhang Xuan était à nouveau le plus faible de tous.

Rien que d’y penser lui donnait l’impression d’étouffer.

Il soupira profondément, puis tourna son regard vers ses parents. Ses yeux s’illuminèrent.

Il avait réservé deux Fruits Bodhi à leur intention, mais ils avaient à nouveau eu de la chance et avaient réussi à percer dans leur Profondeur d’Âme !

Ils n’étaient plus très loin d’atteindre le niveau Ancien Sage.

– « J’ai un art de l’épée qu’on pratique à deux sous le coude. Vous devriez essayer de le pratiquer ensemble. Je suis convaincu qu’il vous aidera à surmonter votre goulet d’étranglement ! » dit-il après y avoir réfléchi un moment.

D’une pichenette, il envoya les informations dans l’esprit des Saints de l’Épée Xingmeng.

Il avait parcouru d’innombrables livres sur la montagne de l’épreuve, lui accordant ainsi les connaissances nécessaires pour améliorer davantage encore le travail d’équipe de ses parents. Ils étaient encore loin de surpasser les cieux, mais cela les rapprocherait indubitablement d’une percée.

Tant qu’ils la pratiquaient avec assiduité, ils devenaient de plus en plus forts. Un jour viendrait où ils franchiraient la frontière pour devenir des Anciens Sages à part entière, ce qui leur accorderait la force qui seyait aux seigneurs de ce monde.

– « Zheng Yang, Wang Ying, je vais vous donner deux Fruits Bodhi, ainsi qu’une technique de cultivation pour renforcer votre cœur. Pratiquez sérieusement ! » Zhang Xuan se tourna vers ses élèves et leur confia les deux derniers Fruits Bodhi.

Sa Profondeur d’Âme avait déjà dépassé le seuil requis pour devenir un Ancien Sage, ils ne lui étaient plus d’aucune utilité. Plutôt que de les conserver jalousement, autant les confier à ses élèves.

– « Cette racine est l’un des piliers, une des clefs des six dimensions extérieures du Temple de Confucius. Elle possède des capacités incroyables en tant qu’Éveilleur d’Esprit. Wang Ying, je veux que vous essayiez de la dompter. Elle vous sera très utile pour progresser dans votre domaine de prédilection. Zheng Yang, j’ai acquis cette lance en tuant un des experts de la Tribu démoniaque. Bien qu’inférieure à ma Lance Divine d’Os de Dragon, elle reste un artefact Grand Sage de dernier palier. Voilà qui devrait augmenter vos prouesses personnelles… »

Comme il avait revendiqué la propriété de nombreuses clefs des dimensions extérieures, les autres pratiquants n’avaient pu les récupérer. Dès qu’il avait quitté le Hall Principal, tous avaient rapidement quitté la zone à sa suite et étaient entrés dans son anneau de stockage.

– « Lu Chong, je ne veux pas que vous restiez les mains vides. Votre âme est puissante, vous pouvez en augmenter la Profondeur rapidement, un Fruit Bodhi serait superflu. Je vais vous donner le Sceau des Âmes. Il est capable de dévorer celles des autres et d’en faire une énergie spirituelle concentrée qui renforcera votre corps. Je sais que vous ne vous en servirez pas pour faire le mal. Même si Yuan Tao s’est déjà frotté à l’Ordalie de l’Ancien Sage, je sais que vous êtes le plus susceptible d’atteindre ce niveau le premier ! »

Il lui donna l’artefact qui servait de symbole d’autorité au Maître de la Guilde des Oracles.

Bien utilisé, il pourrait lui fournir une quantité infinie d’énergie spirituelle concentrée. Il n’y avait pas de meilleur trésor pour un Oracle des Âmes.

Quant au cristal de glace, même s’il n’était plus chargé d’une énergie froide, il était toujours compatible avec le Corps de Yin Pur de Zhao Ya. Il le lui donna.

De même, le poisson koi fut confié à Wei Ruyan, et les Cinq Monarques furent pour Yuan Tao.

Après avoir partagé le butin, Zhang Xuan entra dans la Toile des Quatre Saisons. Peu de temps après, il revint, le visage légèrement pâle.

– « Je viens de sceller une portion d’Essence des Anciens Sages dans chacune de ces peintures en utilisant mon art spatial. Prenez-en une chacune, » dit-il en les distribuant.

Le Maître Enseignant Kong avait réussi à arracher une partie du monde et à la sceller dans une toile, la maintenant dans cet état pendant des dizaines de milliers d’années sans la moindre usure. Après avoir lu d’innombrables livres sur la Peinture dans son ascension de la montagne de livres, sa compréhension de ce domaine avait atteint un niveau similaire à celui de son prédécesseur. Ainsi, il n’était pas si difficile pour lui de diviser davantage l’espace dans la Toile des Quatre Saisons.

Avec ces peintures, même s’il n’était pas à leurs côtés, ses parents et ses disciples seraient capables de percer vers le royaume Ancien Sage.

– « Petit Xuan, quelque chose ne va pas ? Je ne sais pas si je me fais des idées, mais j’ai l’impression que quelque chose vous pèse… »

En voyant la manière dont son fils donnait les trésors qu’il avait acquis après beaucoup de difficultés dans le Temple de Confucius, sa mère ne put s’empêcher d’exprimer sa préoccupation. Elle sentait vaguement que quelque chose clochait. Pourtant, elle était incapable de mettre le doigt dessus.

Certes, le Clan Zhang avait perdu son dernier Ancien Sage, mais le Maître Enseignant Yang avait déjà annoncé que quiconque oserait le déranger devait faire face à son courroux.

De plus, l’arme de son fils avait également percé. Et Yuan Tao possédait une force comparable à celle d’un nouvel Ancien Sage !

En termes de puissance guerrière, le Clan Zhang était encore plus fort qu’auparavant.

Bien sûr, la perte de Zhang Hongtian, au royaume de la Réincarnation par le Sang, était un coup dur, mais le Maître Enseignant Yang et le Sabre Noir Infernal n’avaient pas à se mettre en hibernation et pouvaient se déplacer librement. Naturellement, ils étaient bien plus utiles que l’autre homme de son vivant, malgré leur niveau de cultivation inférieur.

Sans aucun doute, le Clan Zhang était le plus grand gagnant de l’expédition dans le Temple de Confucius, et il était à peu près assuré d’avoir un brillant avenir. Malgré cela, elle avait l’impression que son fils était pressé de donner ses biens, comme s’il manquait de temps…

– « Ce n’est rien, » répondit-il avec un sourire. Il se leva et s’étira. « Est-ce que quelqu’un du siège du Pavillon des Maîtres Enseignants est venu ces trois derniers jours ? »

– « Le Vice-Maître de Pavillon Ren a demandé à vous voir dès votre réveil, » annonça son père.

– « Je vois… Je vais vous laisser cultiver. Travaillez dur et essayez de faire une percée vers le royaume Ancien Sage dès que possible. Je vais à sa rencontre. » D’un geste de la main, il créa une sortie dans la chambre.

– « Professeur, nous vous accompagnons, » dit Zhao Ya.

Pour une raison quelconque, elle se sentait sur les nerfs, comme si un événement négatif était sur le point de se produire.

– « Aucun d’entre vous ne doit me suivre ! » ordonna-t-il sévèrement. « Et quoi qu’il arrive, je veux que vous suiviez les directives du Quartier Général. Je ne vous autorise à hausser le ton sous aucun prétexte ! »

– « Quoi ? »

Ils se regardèrent, perplexes, incapable de comprendre. Ils ne purent que le regarder dans un état second disparaître dans son passage spatial.

Lorsque Luo Ruoxin s’était emparé du Grand Codex du Printemps et de l’Automne et s’était révélé être le Dieu Spirituel, ils avaient déjà quitté le Hall Principal. Après quoi, ils avaient été si inquiets pour Zhang Xuan qu’ils n’avaient rien su de ce qu’il se passait à l’extérieur.

Peu après, une voix résonna, se répercutant sur tout le Continent des Maîtres Enseignants.

– « Le Maître du Clan Zhang, Zhang Xuan, a été reconnu coupable d’avoir conduit le Dieu Spirituel de la Tribu démoniaque dans le Hall Principal du Temple de Confucius pour lui permettre de prendre le Grand Codex du Printemps et de l’Automne. Bien qu’il y ait eu méprise, ses actions ont indubitablement placé l’humanité dans un grand péril. Se sentant coupable, il a choisi de mettre fin à ses jours au siège du Pavillon des Maîtres Enseignants. Puissent tous les Maîtres Enseignants et tous les êtres humains y voir une leçon. Jamais nous ne devons être aveuglé par la complaisance. Une seule erreur peut plonger l’humanité tout entière dans un grand péril… »

– « Professeur ! »

– « Petit Xuan ! »

Ce n’est qu’alors qu’ils réalisèrent ce qu’il se passait. Incapables d’en croire leurs oreilles, ils quittèrent la pièce en trombe.

Note de l’auteur : Le 12ème arc, Une fin au Pavillon des Maîtres Enseignants, s’achève ainsi. Au début, j’avais en tête quelque chose de plus triste encore. Zhang Xuan utilisait le cinquième niveau de l’Oeil de la Perspicacité pour se battre contre les Anciens Sages, et il perdait la vue. J’ai même bien avancé dans l’écriture, mais j’ai finalement préféré revenir sur ce point. J’ai peur que beaucoup de gens me tueraient si j’écrivais ça, alors j’ai cherché quelque chose de différent.

Par contre, la conclusion est beaucoup moins percutante.

Le prochain arc, Le Seigneur de la Tribu démoniaque, sera plus large et se penchera sur le cas des démons. Attendez-le avec impatience !

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Reinox
  • 8. Cesar
  • 9. PascalW
  • 10. Ruben
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Kyshin
  • 14. Fleadly
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Marco
  • 19. enzo
  • 20. Max973
  • 21. Cindy
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Thomas
  • 25. Ba-Soma
  • 26. nevri
  • 27. Starbuck
  • 28. Aeyna
  • 29. Cédric
  • 30. Martin
  • 31. Ronan
  • 32. JOSEPH
  • 33. Xetrix
  • 34. Pierre
  • 35. Yaozard
  • 36. Frederic
  • 37. Korros
  • 38. lancelot
  • 39. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1782 – Zhang Xuan tombe dans le coma Menu Chapitre 1784 – Les murmures nocturnes sous la tour d’horloge