La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1542 – Un changement inattendu avec le Sceau de Maître de Pavillon

En découvrant un visage familier assis sur le Premier Doyen, Zheng Yang éclata de rire : « Au contraire, vous êtes arrivé au bon moment ! »

Avec son discernement, il comprenait que Yuan Tao était loin d’égaler Zhang Wuheng. Cependant, pendant que les autres protégeaient leur professeur des Maîtres Enseignants, il n’était pas resté les bras croisés. Il s’était envolé à la plus haute altitude possible étant donné les limites de sa propre puissance, à probablement des dizaines de milliers de mètres au-dessus de leur tête, et avait plongé jusqu’à les rejoindre.

À ce moment-là, sa vitesse de chute avait déjà dépassé plusieurs fois celle du son. L’attaque était venue trop rapidement d’un angle inattendu, sans parler du fait que son attention avait été captée par Zheng Yang, l’homme avait été pris au dépourvu.

Ce bref instant où sa garde avait été mal positionnée avait largement suffi à Yuan Tao. Vu la hauteur et l’accélération, la violence de l’impact n’était pas à sous-estimer. Si ce n’était pas assez pour tuer Zhang Wuheng, il lui avait malgré tout infligé de graves blessures. Il était incapable de se battre pour le moment.

Qui aurait pu penser que le Premier Doyen du Clan Zhang, l’un des plus puissants pratiquants au monde, finirait par être écrabouillé par le postérieur de quelqu’un avant même d’avoir le temps d’utiliser la capacité de sa lignée ? Quel affront à sa réputation !

– « C’est un soulagement ! » Yuan Tao essuya ses mains avant de se relever. Puis, comme s’il réalisait soudainement que quelqu’un s’était trouvé sous son siège, il se retourna et s’exclama avec une expression exagérément choquée : « Doyen Wuheng, que faisiez-vous sous mes… ? »

– « Vous… » Pu ! En voyant son air innocent alors qu’il avait failli l’envoyer 6 pieds sous terre, Zhang Wuheng toussa un filet de sang, indigné.

– « Doyen Wuheng, notre Clan Yuan a toujours maintenu une étroite relation avec le Clan Zhang, et nous ne nous étions jamais croisés jusque-là. Alors, pourquoi vous êtes-vous glissé sous mon cul ? De tous les endroits possibles, pourquoi avoir choisi celui-là ? Je viens d’aller aux toilettes et je n’ai pas trouvé de papier… Que… Comme c’est embarrassant ! Vite, sortez de là ! Je vais vous apporter les premiers secours… »

Avec un regard chargé d’anxiété, Yuan Tao tendit la main pour saisir la tête de Zhang Wuheng et, comme s’il tirait un radis, il l’arracha du trou dans lequel il se trouvait.

Pu ! Sentant son cou sur le point de se briser, le Premier Doyen laissa s’échapper une deuxième rasade d’hémoglobine.

Il était si embarrassé que le blanc de ses yeux vira au rouge. En colère, il était sur le point d’exploser !

Hormis son Maître de Clan, il était l’homme ayant la plus haute autorité au sein du Clan Zhang ! Comment pouvait-il tolérer d’être humilié par ce gamin ?

Enragé, il était sur le point de rassembler son zhenqi pour lui donner une leçon qu’il n’oublierait jamais quand le morveux se tourna soudainement vers Zhang Xuan. « Professeur, on dirait que les blessures du Premier Doyen sont vraiment très graves. Je me souviens de vous avoir vu utiliser la Technique de Bastonnade Thérapeutique. Pourriez-vous me l’apprendre ? Je veux le soigner personnellement pour me racheter. »

– « La Technique de Bastonnade Thérapeutique ? » En entendant ces mots, Zhang Wuheng faillit s’étouffer avec sa salive.

Le seul atterrissage de ce large rembourrage l’avait presque mis KO. S’il le frappait…

Est ce ainsi qu’il “soigne” un Doyen d’un clan proche du sien ?

– « Cadet Yuan Tao, vous n’avez vraiment aucune mémoire ! Cette technique s’appelle la Technique de Bastonnade de Dompteur, pas la Technique de Bastonnade Thérapeutique ! Peu importe à quel point une Sainte bête est puissante, elle se soumettra à notre Professeur s’il la frappe ! » lui rappela gentiment Zheng Yang.

– « Ah ! Oui, c’est vrai. C’est une technique de dompteur… Comment ai-je pu me tromper autant ? Je suis embarrassé, c’est sans doute parce qu’il ne ressemble plus trop à un être humain… Mais pour en revenir au sujet principal, je suis venu avec un tel empressement que j’ai oublié d’emporter un quelconque remède. » Yuan Tao se tourna vers la jeune femme non loin. « Cadette Wei Ruyan, avez-vous une bonne pommade ou quelque chose du même genre à me prêter ? En tant que Maître Poison, vous êtes habituée à concocter tout un tas de produits variés, j’imagine que vous pouvez me dépanner, n’est-ce pas ? »

– « Bien sûr ! J’ai quelques pilules incroyables sur moi. Dix respirations après leur ingestion, le patient sera définitivement soulagé de toute douleur, » répondit-elle en souriant doucement avant de lui lancer une bouteille de jade.

– « On peut vraiment compter sur vous, Cadette ! Je peux affirmer qu’il s’agit d’une substance incroyable d’un simple regard. Doyen Wuheng, je vous assure que je ne l’ai pas fait exprès plus tôt… Eh, Doyen Wuheng ? Où courez-vous comme ça, je ne vous ai pas encore soigné ! »

Après avoir obtenu la bouteille, Yuan Tao avait eu l’intention de donner une pilule au Premier Doyen. Même cet homme qu’il venait de déterrer s’était déjà enfui avec un air frénétique.

S’il n’avait pas été grièvement blessé, il aurait déchiqueté le jeune homme !

– « Quel dommage… Vous savez, c’est vraiment efficace ! Vous ne savez vraiment pas apprécier les bonnes choses, » grommela Yuan Tao avec affliction. Il secoua la tête, puis se tourna vers Zheng Yang. « Puisque je ne suis pas en retard, qui dois-je affronter ? »

– « Asseyez-vous là et profitez du spectacle. Cette femme est mon adversaire ! » intervint Wei Ruyan en transperçant du regard la Première Doyenne de la Cour de la Plaine du Glacier. « Doyenne Ruoxin, vous avez voulu piéger mon professeur et vous avez incité le Pavillon des Maîtres Enseignants à émettre un Mandat d’Arrêt à son encontre. Je vous défie en duel. Puisque vous avez osé nuire à mon Professeur, je pense que vous êtes assez courageuse pour me combattre, moi, son disciple ! »

– « Je… » You Ruoxin pâlit.

Elle avait été témoin de la puissance de la jeune femme, sa maîtrise du poison était vraiment inconcevable.

Elle avait confiance en sa propre force, mais elle n’était pas assez arrogante pour se croire en mesure de vaincre quelqu’un pouvant empoisonner mortellement un Maître Enseignant 9 étoiles.

– « Quoi ? Vous avez peur ? » se moqua la demoiselle avant de se tourner vers le Maître Enseignant Zhan. « Et vous alors ? »

– « Je… » Le Vice-Maître de Sanctuaire tressaillit, mais n’osa pas répondre à la provocation.

Il était seulement un Saint 9ème Dan palier inférieur, bien loin en dessous du Doyen Qu et des autres.

Si la jeune femme l’attaquait, il serait probablement vaincu en un clin d’œil.

– « Très bien ! Je n’abuserai pas sous prétexte que vous êtes des faibles. » Elle les dénigra d’un geste majestueux : « La Cour de la Plaine du Glacier et le Sanctuaire des Sages peuvent rassembler tous leurs experts, je les affronterai tous en même temps ! »

Incapable de continuer à se laisser insulter sans réagir, You Ruoxin cria : « Maître de Salle Wei, n’allez pas trop loin ! »

– « Je vais trop loin ? Quand vous êtes venus tous ensemble encercler mon Professeur, avez-vous estimé que vous alliez trop loin ? Que vous soyez d’accord ou pas, aucun d’entre vous ne partira d’ici indemne ! » hurla-t-elle froidement en se jetant sur la Première Doyenne.

Avant même d’arriver à portée de frappe, son aura empoisonnée s’était déjà répandue dans les environs sous la forme d’une brume rose.

– « Ne pensez pas que j’ai peur ! Votre art du poison est peut-être formidable, mais je ne vous laisserai pas m’humilier sans rien faire ! » Sachant être coincée, You Ruoxin tendit furieusement un doigt en avant.

La température ambiante s’effondra soudainement, tout dans un rayon de dizaines de kilomètres gelant.

Elle savait que Wei Ruyan était un puissant adversaire, elle n’avait donc aucune intention de se retenir. Elle poussa son énergie de pur yin au maximum et la libéra d’un seul coup !

– « On dirait que vous êtes au moins capable de vous battre… » se moqua le Maître de la Salle aux Poisons.

Sans se soucier de l’énergie glaciale que dégageait You Ruoxin, elle continua son approche. Alors qu’elle n’était qu’à deux cents mètres de celle-ci, elle leva la main et serra le poing.

Boom !

Une onde de choc d’un jaune clair en jaillit. Lorsqu’elle frappa la sphère d’influence de la Première Doyenne, elle fut d’abord repoussée avant de pleuvoir vers le sol, comme si elle avait été mêlée à du plomb.

– « Quelle formidable technique… »

Les observateurs en eurent la chair de poule.

Le Corps Poison Inné méritait sa réputation. Il était capable de corrompre le zhenqi adverse !

– « Ces petits ont vraiment bien grandi… » Zhang Xuan hocha la tête en souriant, soulagé.

La dernière fois que ses disciples avaient voulu le venger, cela avait été au Royaume de Tianxuan. Il avait fallu que chacun d’eux coopère pour vaincre Lu Xun. Ils étaient tous devenus des experts capables de se battre sur un pied d’égalité avec le grand siège du Pavillon des Maîtres Enseignants !

La vitesse à laquelle ils avaient progressé lui fit ressentir un mélange de bonheur et de nostalgie.

– « Il semble que mes efforts n’ont pas été vains. »

En tant que professeur, il n’y avait probablement pas de plus grande joie que de voir ses étudiants mûrir. À ce moment-là, il avait la conviction que son travail acharné en avait valu la peine.

Tout à coup, ses sourcils se haussèrent. Il fit un geste brusque du poignet. Le Sceau de Maître de Pavillon apparut au centre de sa paume.

L’artefact tremblait vivement, comme s’il brûlait à son contact.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Reinox
  • 8. Cesar
  • 9. PascalW
  • 10. Ruben
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Kyshin
  • 14. Fleadly
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Marco
  • 19. enzo
  • 20. Max973
  • 21. Cindy
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Thomas
  • 25. Ba-Soma
  • 26. nevri
  • 27. Starbuck
  • 28. Aeyna
  • 29. Cédric
  • 30. Martin
  • 31. Ronan
  • 32. Xetrix
  • 33. JOSEPH
  • 34. Pierre
  • 35. Yaozard
  • 36. Frederic
  • 37. Korros
  • 38. lancelot
  • 39. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1541 – Professeur, permettez-moi d’exprimer votre colère en votre nom ! Menu Chapitre 1543 – L’Enseignant sur lequel on ne peut compter