La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1540 – Zheng Yang fait son entrée

– « Est-ce le nouveau Maître de la Guilde des Éveilleurs d’Esprit, Wang Ying ? »

– « Oui, je l’ai déjà rencontrée une fois. Elle est peut-être jeune, mais son talent en enchantement est sans égal. Il ne lui a fallu que quelques mois pour élever sa maîtrise de cette activité à un niveau où elle a pu défier avec succès la Tour des Éveilleurs d’Esprit. »

– « Elle a dit être venue sauver son professeur. Elle parle de Zhang Xuan, c’est ça ? »

– « D’abord le Maître de la Salle aux Poisons, puis un Oracle des Âmes très puissant, et maintenant le nouveau Maître de la Guilde des Éveilleurs d’Esprit… »

Les Maîtres Enseignants ne purent s’empêcher de frémir en baissant les yeux sur le jeune homme assis par terre. Aucun mot ne pouvait décrire leur choc.

En tant que Maîtres Enseignants 9 étoiles, ils savaient très bien à quel point il était difficile de préparer un étudiant à atteindre le sommet. Chacun d’eux avait d’innombrables disciples dans le monde entier, mais presque aucun n’avait réussi à atteindre les échelons supérieurs du Continent.

La difficulté était évidente en voyant à quel point le nombre d’individus ayant atteint les 9 étoiles dans n’importe quelle profession était bas.

Pourtant, en dépit d’être seulement un Saint 8ème Dan, il avait réussi à trois reprises. Comment était-ce possible ?

Plus important encore, ceux-ci étaient prêts à défier le puissant et influent Pavillon des Maîtres Enseignants pour le sauver. À quel point étaient-ils attachés à lui ?

Bien que les principes en usage sur le Continent des Maîtres Enseignants incitaient à rester fidèle à son école, beaucoup n’y prêtaient aucune attention. De plus, étant donné que Zhang Xuan avait été condamné par le siège du Pavillon, personne n’aurait pu leur reprocher de ne pas prendre sa défense.

Ils auraient simplement pu feindre l’ignorance. Après tout, le verdict du Quartier Général était sans appel.

Mais pour le bien de leur professeur, ils étaient prêts à ignorer toutes les règles et à risquer leur brillant avenir pour plonger à pieds joints dans ce chaos. Si les choses tournaient mal, ils pourraient très bien y laisser la vie !

Que leur avait-il transmis pour qu’ils fussent aussi loyaux ?

Serrant les dents, Ren Qingyuan hurla d’une voix totalement glacée. « Maître de Guilde Wang, comprenez-vous contre qui vous vous battez ? »

– « Bien sûr. Mais je suis réellement redevable à mon professeur. Quiconque ose lever un doigt sur lui, peu importe qui il est, devra d’abord prendre ma vie. Je n’aurai pas la moindre hésitation ! »

– « Si je comprends bien vos propos, vous dites que Zhang Xuan est votre professeur. Est-ce bien cela ? »

– « Oui, et c’est lui qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui ! »

La personne qui venait d’arriver avec cette énorme armée de bâtiments n’était autre que Wang Ying.

Quantités de structures dans un rayon de 15 mille kilomètres autour de la Cour de la Plaine du Glacier avaient été enchantées par les Doyennes de la Guilde des Éveilleurs d’Esprit. Elles formaient alors une armée gigantesque que même les Maîtres Enseignants 9 étoiles avaient du mal à gérer, ayant été pris par surprise.

– « Zhang Xuan a délibérément ravagé le Clan Zhang et y a blessé des douzaines de Doyens, y compris le Premier Doyen Zhang Wuheng, après quoi il est allé au Sanctuaire des Sages et a gravement blessé le Vice-Maître de Sanctuaire Zhan. Puis il s’est immédiatement rendu à la Cour de la Plaine du Glacier, y a enlevé le Jeune Maître de Cour et a détruit de nombreux bâtiments. Même si nous mettons tout cela de côté pour le moment, le simple fait qu’il est le professeur du cruel Maître de l’ignoble Salle aux Poisons et d’un minable Oracle des Âmes, et qu’il manie cet artefact de la Tribu démoniaque posé devant lui est largement suffisant pour que le Pavillon des Maîtres Enseignants le considère comme un ennemi de l’humanité. Il est peut-être votre professeur, mais ses péchés sont impardonnables ! »

– « Cruel ? Minable ? Hahaha ! » Wang Ying ricana froidement. « Vous dites que ma Cadette Wei Ruyan est cruelle. Eh bien ! Pourquoi ne me dites-vous pas quelles actions justifient une telle étiquette ? A-t-elle massacré des millions de personnes de sang froid ? »

– « Regardez ces Maîtres Enseignants empoisonnés devant elle ! N’est-ce pas suffisant pour confirmer mes propos ? »

– « Ils sont certes empoisonnés, mais toujours en vie. En réalité, si elle ne les avait pas immobilisés avant de les présenter devant vous, c’est vous qui vous seriez abaissé à les tuer de sang froid ! Vous prétendez que ma Cadette est inhumaine, mais pouvez-vous me citer le nom de quelqu’un qu’elle aurait déjà tué ? Vos mains sont plus souillées que les siennes ! »

– « Je… » L’explosion de colère de la jeune femme laissa Ren Qingyuan sans voix.

Le Maître de la Salle aux Poisons avait certes empoisonné leurs Maîtres Enseignants les uns après les autres, mais elle s’était contentée de les assommer. Malgré leur teint horrible, aucun ne semblait encore avoir perdu la vie.

Même s’ils étaient des ennemis, il était effectivement apparent qu’elle n’avait pas l’intention de les tuer. Du moins, pas encore.

– « Vous dites ensuite que mon Cadet Lu Chong est un minable. Eh bien ! Pourquoi ne pas m’expliquer quels crimes déplorables il aurait commis pour que le Pavillon des Maîtres Enseignants le dénonce ? De quels péchés s’est-il rendu coupable pour être condamné par votre “impartialité” ? »

Une fois de plus, il ne trouva rien à répondre.

Il n’aurait même pas su qu’un Oracle était actif si Lu Chong ne s’était pas montré. Le fait qu’il n’eût jamais entendu parler de lui signifiait qu’aucune de ses actions n’avait été digne d’attirer l’attention du Pavillon des Maîtres Enseignants.

– « Vous avez perdu votre langue ? » Après toutes les souffrances que son Professeur et ses Cadets avaient endurées, Wang Ying n’avait pas l’intention de le laisser s’en tirer sans protester. Avec un rictus, elle continua : « Le Pavillon des Maîtres Enseignants a toujours été fier d’être une organisation aux décisions justes et impartiales. À quel moment est-il devenu assez présomptueux pour exprimer un point de vue et juger en se basant sur des propos tendancieux ? Vous dites que mon professeur a enlevé la Jeune Maîtresse de la Cour de la Plaine du Glacier, mais laissez-moi vous poser une question. Savez-vous qui elle est réellement ? »

– « Qui elle est ? » Ren Qingyuan fronça les sourcils. « C’est une pratiquante qui possède le rare Corps de Yin Pur. La Cour de la Plaine du Glacier se démène pour la retrouver… »

Le trouvant si ignorant, Wang Ying n’eut pas la patience de l’écouter plus longtemps.

– « Je ne sais pas ce que la Cour a fait, mais il y a une chose dont je suis certaine, c’est… » elle plaça ses mains dans son dos, « … qu’elle est mon Aînée ! »

– « Votre Aînée ? Vous voulez dire que… que la Jeune Maîtresse de la Cour de la Plaine du Glacier est également un disciple de Zhang Xuan ? » Il écarquilla les yeux, sous le choc, se tourna rapidement vers You Ruoxin et demanda calmement : « Dit-elle la vérité ? »

La Cour ne l’avait pas mentionné dans sa plainte.

– « Zhang Xuan a peut-être bien été le professeur de Zhao Ya pendant un certain temps, mais c’est aussi un fait qu’il a usurpé l’identité du Maître Enseignant Yang, est parti avec notre Jeune Maître de Cour, et a dévasté notre cité ! De plus… il a guidé un Maître Poison et un Oracle des Âmes, ce qui prouve qu’il est indigne de toute confiance. Vice-Maître de Pavillon Ren, s’il vous plaît, ne vous laissez pas aveugler par les paroles de ces méprisables scélérats… »

– « Il est indigne de toute confiance ? De méprisables scélérats ? Comment osez-vous insulter mon Professeur et mon Aînée ? »

Hu la !

You Ruoxin n’avait pas terminé qu’un hurlement furieux résonna au loin. Après quoi, une lance vint de cette direction et arriva en un battement de paupière devant son torse.

– « Ahhh ! » Elle pâlit aussitôt, ses yeux s’ouvrant dans un élan de frayeur absolue. Elle recula désespérément.

Mais bien que puissante, la force maniant cette arme dépassait la sienne. Avant même d’être touchée, elle put sentir l’aura la précédant menacer de transpercer son cœur.

Hu hu hu hu !

Tout en battant en retraite, elle forma anxieusement avec ses mains une centaine de sceaux en un clin d’œil.

Une barrière transparente rappelant le cristal se matérialisa devant elle.

Il s’agissait de la technique défensive la plus puissante de la Cour de la Plaine du Glacier, le Mur Immaculé du Yin Glacial !

Kacha !

L’instant suivant, la lance frappa sa protection, qui ne dura pas une seconde. Des fissures la couvrirent aussitôt.

You Ruoxin sut que la barrière qu’elle avait créée ne tiendrait pas et qu’une fois que la lance l’aurait brisée, même si elle survivait, elle serait définitivement incapacitée.

Ainsi, elle se tourna vers Ren Qingyuan et cria : « Vice-Maître de Pavillon Ren, sauvez-moi ! »

– « Humph ! » D’une exclamation déterminée, il apparut instantanément devant la lance d’un bond puissant, comme s’il s’était téléporté. Il balança immédiatement l’épée dans sa main vers la pointe de l’arme, ayant l’intention de la dévier.

Ding ding ding ding ding !

Cependant, une étrange vibration l’imprégnait, si bien qu’elle frappa continuellement la lame avec une violence incroyable, chaque tremblement étant chargé d’une force telle qu’il eût l’impression que des montagnes entières remontaient le long de son bras les unes derrière les autres.

Deng deng deng deng !

Ren Qingyuan fut forcé de reculer de plusieurs mètres sous cette formidable puissance. Heureusement, il finit par réussir à en changer la trajectoire.

Toutefois, il n’était pas d’humeur à célébrer son exploit. Secouant sa main engourdie, il regarda la lance avec un air incrédule.

Elle venait de si loin, mais même après avoir percé le Mur Immaculé du Yin Glacial de You Ruoxin, elle avait encore eu assez de puissance pour le forcer à reculer. À quel point pouvait bien être terrifiant l’homme qui l’avait lancée ?

Il ne s’interrogea pas longtemps. Un jeune homme arriva et s’arrêta devant la foule. Il se tenait parfaitement droit dans les cieux, son aura acérée au point de percer les nuages.

Il leva la main. La lance déviée revint docilement loger sa hampe dans sa paume. Après quoi, il se tourna vers Ren Qingyuan et dit : « Vice-Maître de Pavillon Ren, je suis venu assurer la sécurité de mon professeur. Je suppose que vous n’avez aucune objection. »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Reinox
  • 8. Cesar
  • 9. PascalW
  • 10. Ruben
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Kyshin
  • 14. Fleadly
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Marco
  • 19. enzo
  • 20. Max973
  • 21. Cindy
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Thomas
  • 25. Ba-Soma
  • 26. nevri
  • 27. Starbuck
  • 28. Aeyna
  • 29. Cédric
  • 30. Martin
  • 31. Ronan
  • 32. JOSEPH
  • 33. Xetrix
  • 34. Pierre
  • 35. Yaozard
  • 36. Frederic
  • 37. Korros
  • 38. lancelot
  • 39. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1539 – Wang Ying arrive Menu Chapitre 1541 – Professeur, permettez-moi d’exprimer votre colère en votre nom !