La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1499 – Le Doyen Qu du siège du Pavillon

Dans la salle de conférence de la Cour de la Plaine du Glacier, sur le premier siège, la Première Doyenne fixait un jeton dans sa main. Un homme était assis à ses côtés, attendant patiemment qu’elle eût terminé ce qu’elle faisait.

Hu !

Posant enfin le jeton, elle lui accorda son attention. Alors, il dit : « Vous comprenez maintenant, non ? »

– « Oui, parfaitement ! » affirma-t-elle, sinistre.

– « Bien. J’ai été envoyé ici pour vous l’expliquer en détail. C’était évident, certes, cependant nous ne pouvons nous permettre la moindre erreur cette fois-ci. La survie de l’humanité est en jeu, aucun manquement ne sera toléré. Et cela ne concerne pas que la Cour de la Plaine du Glacier, pas un seul d’entre nous ne pourra en assumer les conséquences ! » Puis, l’air mal à l’aise : « Cette opération est cruciale pour la suite. Je ne veux pas voir tout s’effondrer à cause de la Cour de la Plaine du Glacier ! »

– « Ne vous inquiétez pas, je l’ai déjà enfermée dans la Salle du Chant Serein et je lui ai implanté le Sceau Céleste. Je pense pouvoir la faire céder d’ici trois jours. Tant qu’elle pourra éveiller sa constitution unique, le plan pourra poursuivre son cours sans problème ! »

– « Tant mieux ! Bien, je vais prendre congé. J’espère que les prochaines nouvelles que vous m’enverrez seront positives ! »

Il se retourna et se dirigea vers la porte. Cependant, à peine après avoir fait deux pas, une voix masculine s’éleva de l’extérieur. Elle n’avait pas été très forte, mais sembla atteindre directement leurs tympans, si bien qu’il était impossible de ne pas l’avoir entendue.

– « Le Maître Enseignant Yang Xuan réclame une audience avec la Première Doyenne de la Cour de la Plaine du Glacier ! »

– « Yang Xuan ? » Celle-ci écarquilla les yeux, stupéfaite.

L’homme s’arrêta immédiatement, confus. « Que fait le Grand Doyen Yang ici ? »

– « Doyen Qu, que… »

– « Le Grand Doyen Yang a toujours vaqué çà et là sans rendre de compte à qui que ce soit. Même le Vice-Maître du Pavillon ne sait généralement pas où il se trouve. Je ne sais pas ce qu’il veut. Vite, faites-le entrer ! »

– « Très bien ! » N’ignorant pas la grandeur et le pouvoir d’une telle personnalité, elle n’osa pas le faire attendre davantage. Elle se rendit rapidement à l’entrée et s’inclina. « La Première Doyenne de la Cour de la Plaine du Glacier, You Ruoxin, rend hommage au Maître Enseignant Yang ! »

Hu !

Peu après, quelqu’un descendit lentement du ciel. Ses mouvements évitaient à la perfection tous les dangers représentés par les Formations Défensives installées alentour, comme si ses yeux pouvaient les voir directement, ce qui lui permettait de s’en prémunir sans effort.

You Ruoxin baissa davantage encore la tête, anxieuse.

En tant que régente de la Cour de la Plaine du Glacier, elle savait parfaitement à quel point l’ensemble de Formations mises en place autour de la salle de conférence était formidable. Pourtant, il n’avait semblé ne rien être de plus qu’une tour construite par un enfant devant lui. Il l’avait simplement traversé sans déclencher une seule alarme. Il était impossible de se protéger d’un tel individu ! Sans aucun doute, cet homme devait avoir atteint un niveau au-delà de toute imagination.

Il atterrit avec souplesse.

La Première Doyenne leva doucement la tête pour l’observer. Une peau légèrement jaunâtre, un visage de trentenaire basculant sur la quarantaine, et des yeux dégageant une profondeur exceptionnelle, capables de dissimuler toutes ses émotions et pensées.

Il lui était impossible de mesurer l’étendue de sa force à partir de son aura. Même lorsqu’elle tenta de le faire en étendant discrètement sa Perception Spirituelle, elle constata être incapable de percevoir sa simple présence. Pourtant, elle plissa les yeux. « Vous n’êtes pas le Maître Enseignant Yang… Qui diable êtes-vous ? »

Elle n’avait jamais rencontré le Grand Doyen personnellement, mais elle en avait entendu des descriptions. Il devait paraître avoir la cinquantaine et portait une gracieuse barbe blanche. Rien à voir avec cette personne.

– « J’ai pris de nombreuses identités lors de mes voyages. Dois-je vous les présenter toutes une par une ? » Irrité, une puissante aura monta de son être.

La salle de conférence entière sembla prête à s’effondrer sous la pression.

– « Je n’oserai pas vous importuner ! » Elle baissa précipitamment la tête et jeta un coup d’œil en coin au Doyen Qu. Ce dernier avança lentement.

– « Le Grand Doyen Yang a assumé diverses identités au cours de ses périples. Toutefois, quand il rend visite à quelqu’un en sa qualité de Maître Enseignant, il apparaît avec sa véritable apparence. Qui êtes-vous ? Avez-vous la moindre idée de ce qu’implique le crime d’usurper l’identité d’un Grand Doyen du siège du Pavillon des Maîtres Enseignants ? »

You Ruoxin n’avait peut-être jamais rencontré Yang Xuan, mais lui, oui !

Son apparence et son aura n’avaient rien à voir avec ceux de l’homme qu’il connaissait. Comment cet inconnu et lui auraient-ils pu être la même personne ?

Il en aurait mis sa main à couper !

En entendant ces mots, le cœur du Saint Céleste manqua un battement.

Il y avait devant lui un homme vêtu d’une robe de Maître Enseignant. Épinglé sur sa poitrine, un emblème à 9 étoiles brillait. Les mots “Quartier Général” y étaient inscrits en dessous, témoignant de son identité.

Qu’est-ce qu’il fout là celui-là ?

Après avoir envoyé Zhao Ya dans le Nid Anthive, il avait demandé à la Doyenne Bai où se trouvait la Première Doyenne, sans prendre la peine de se cacher, il était parti en volant.

Il avait cru qu’avec les propriétés uniques de son zhenqi de la Voie Céleste et sa longue expérience du déguisement, il pouvait l’effrayer et la convaincre qu’il était celui qu’il prétendait être. Et dire qu’un Maître Enseignant du siège se trouvait là ! Quelle poisse !

Il avait à peine commencé qu’il était déjà dans de beaux draps.

L’homme devant lui devait avoir rencontré le vrai Yang Xuan. Que faire ?

Cœur battant, il ne laissait aucune émotion déformer ses traits. D’un léger geste du doigt, il envoya une vague de Qi d’épée vers le Doyen Qu.

Cette attaque était portée par la Quintessence de l’Épée de Vitesse. Comme si elle avait tranché au travers du tissu temporel, elle passa directement du bout de sa phalange au nez du gêneur.

– « Quoi ? »

Ne s’étant pas attendu à une attaque directe de l’imposteur juste après avoir vu son manège éventé, son teint s’assombrit. D’un geste de la main, il fit apparaître une barrière lumineuse à la surface de sa peau.

Hu !

Le Doyen Qu crut que le Qi d’épée allait frapper violemment sa couche protectrice. Mais non, il se dissipa à son contact, comme s’il n’avait jamais existé.

Cet assaut n’avait rien eu d’offensif. Il venait d’être testé ! Tout cela s’était passé si vite qu’il n’avait pas réussi à le voir plus tôt.

D’un regard assassin, il était sur le point de houspiller le faux Yang Xuan lorsque ce dernier fronça les sourcils en le fixant froidement. Puis, par télépathie : « Qu Buping, avez-vous résolu le problème de distorsion des méridiens dans votre Art de la Rivière Ruisselante ? Avez-vous récupéré depuis la bataille contre l’Empereur Baiyu ? Est-ce l’une de ces deux choses qui vous donne l’audace de douter de moi ? »

– « Que… ? »

Ses reproches moururent dans sa gorge et il se figea.

L’Art de la Rivière Ruisselante était une technique de cultivation de sa conception. Elle permettait à un pratiquant de pousser sans relâche sur son zhenqi, comme une rivière s’écoulant vers la mer, ce qui procurait une immense puissance. Malheureusement, cet art avait un défaut critique. Il plaçait un lourd fardeau sur les méridiens, et si quelqu’un l’utilisait trop longtemps, ceux-ci pouvaient se déformer.

Si un fleuve sortait de son lit, il érodait ses rives.

La cultivation et la condition physique des Maîtres Enseignants 9 étoiles étaient des secrets bien gardés et ils ne révélaient jamais rien sur leurs problèmes dans ces domaines. Si les démons de l’Autre Monde en avaient vent, cela pouvait constituer une menace pour leur sécurité. Pourtant, cet homme était non seulement au courant, mais il savait même qu’il avait été blessé suite à son combat contre l’Empereur Baiyu.

Était-il vraiment le Maître Enseignant Yang ?

Mais sa disposition ? S on apparence ? Cela n’a aucun sens !

Tandis qu’il essayait de concilier tout cela, il entendit quelqu’un dire à voix haute : « J’ai récemment fait une percée, si bien que mon aura et mon visage sont désormais très différents. Je ne vous blâme pas pour ce malentendu ! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Cesar
  • 8. Reinox
  • 9. Ruben
  • 10. PascalW
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Fleadly
  • 14. Kyshin
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Max973
  • 19. Cindy
  • 20. Marco
  • 21. enzo
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Ba-Soma
  • 25. Thomas
  • 26. nevri
  • 27. Aeyna
  • 28. Starbuck
  • 29. JOSEPH
  • 30. Xetrix
  • 31. Pierre
  • 32. Cédric
  • 33. Martin
  • 34. Ronan
  • 35. Frederic
  • 36. Yaozard
  • 37. lancelot
  • 38. Cdric
  • 39. Korros
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1498 – Rencontrer la Première Doyenne ! Menu Chapitre 1500 – Je l’ai déjà récupérée