La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1498 – Rencontrer la Première Doyenne !

L’extrême confiance de la Première Doyenne en ses mesures défensives était évidente. Rares étaient les sentinelles en poste à proximité de la Salle du Chant Serein. À moins qu’elle n’eût craint qu’en placer plus aurait attiré une attention malvenue. Par conséquent, seuls quelques disciples normaux patrouillaient dans la zone. Avec sa vaste Perception Spirituelle, Zhang Xuan fut capable de détecter leur présence et de les éviter sans difficulté.

Ils arrivèrent rapidement à la résidence de la Doyenne Bai.

– « Est-ce votre corps est ici ? » Une fois entrés, Zhao Ya observa les environs avec curiosité. Après quoi, elle entendit l’une des portes s’ouvrir et vit un homme d’âge moyen à la peau jaunâtre sortir.

– « Grand Professeur ! » Étonnée, elle s’inclina rapidement pour lui rendre hommage.

Pour elle, cette personne n’était autre que le maître de son enseignant, Yang Xuan !

Le “Maître Enseignant Yang” hocha la tête en réponse.

– « Mais, Grand Professeur, pourquoi… êtes-vous ici ? »

Elle avait distinctement vu l’Esprit Primordial de Zhang Xuan passer l’encadrement donnant dans cette pièce. Alors pourquoi n’en était-il pas sorti, lui ?

– « Après avoir reçu votre message, votre professeur est venu me demander de l’aide. Ne vous inquiétez pas, il est dans un espace plié de ma conception et il va bien. Il est encore un peu trop faible pour le moment, il ne pourra donc être d’une grande aide pour le moment. »

– « Merci d’être venu ! » Voyant qu’un tel homme avait décidé de voler à son secours, Zhao Ya poussa un soupir de soulagement. Elle craignait par-dessus tout que quelque chose arrivât à son professeur tandis qu’il essayait de la sauver. Mais avec un individu d’une telle puissance, tout irait pour le mieux.

Après être devenue le Jeune Maître de la Cour de la Plaine du Glacier, elle avait rapidement appris la véritable identité de Yang Xuan, l’un des trois Grands Doyens du siège du Pavillon des Maîtres Enseignants, ainsi que l’un des experts les plus puissants du Continent. Même la Première Doyenne devait courber la tête en sa présence.

– « Zhang Xuan m’a déjà expliqué votre situation. Suivez-moi, je veux jeter un œil à ce Sceau Céleste en vous. »

– « Oui ! »

Ils s’assirent tous deux et il plaça un doigt sur le poignet de la jeune femme.

Au fur et à mesure que le temps passait, il grimaçait de plus en plus vivement.

Naturellement, ce “Yang Xuan” n’était autre que le Saint Céleste. La raison pour laquelle il avait choisi de cacher sa véritable identité à Zhao Ya était qu’il ne voulait pas la voir paniquer. Étant donné son statut, elle avait évidemment appris la “véritable identité” du professeur de son enseignant. Mais si elle découvrait que les deux n’étaient qu’une seule et même personne, son état mental aurait risqué de devenir instable, ce qui était dangereux lorsqu’il utiliserait plus tard l’identité du Maître Enseignant Yang contre la Cour de la Plaine du Glacier.

Même s’il voulait lui dire la vérité, cela devait attendre leur départ de la Cour. La moindre erreur pouvait les entraîner dans une funeste spirale.

Après tout, il essayait de se faire passer pour l’un des experts les plus puissants du monde ! Il ne pouvait se permettre un seul faux pas !

Pour utiliser la Bibliothèque de la Voie Céleste par le biais du toucher, il fallait d’abord assommer le patient. Cependant, même s’il avait tenté de le faire, il aurait probablement obtenu les mêmes résultats que dans la prison. S’il avait vraiment voulu trouver les imperfections du Sceau Céleste de cette manière, il aurait dû tailler dans la chair pour forcer un contact direct !

Il rétracta sa main et demanda : « Comment le Sceau a-t-il pénétré votre corps ? »

Elle réfléchit un moment avant de répondre : « Celui-ci est légèrement différent de la version créée par la Guilde des Forgerons. Il a été forgé à partir des fils produits par le Ver à Soie des Glaces. Lorsque les Doyennes m’ont arrêtée, la Première Doyenne en a poussé un à me mordre le doigt, puis il s’est frayé un chemin dans mon corps. Et j’ai fini dans cet état… »

Après l’avoir maîtrisée, les Doyennes avaient bloqué sa cultivation, la réduisant à la plus totale impuissance. Elle n’avait pu que regarder la bête se faufiler sous sa peau.

– « Un Ver à Soie des Glaces ? » Zhang Xuan fronça les sourcils. N’ayant jamais entendu parler d’un tel animal, il ne pouvait être sûr de comment s’y prendre. En tous cas, il se devait de faire une tentative. Aussi, il réfléchit un moment avant de dire : « Faisons un essai. Je vais envoyer une vague de zhenqi au travers de votre corps. Si je peux localiser le Ver, j’essaierai de l’éliminer. »

– « Oui ! » Sachant qu’il ne lui voulait aucun mal, Zhao Ya tendit immédiatement son poignet.

D’une pichenette, il envoya ladite vague dans ses méridiens.

En sentant cette énergie, la Jeune Maîtresse ne put s’empêcher de hausser les sourcils, surprise.

Ce zhenqi lui paraissait vraiment familier, presque identique à celui de son professeur, la seule différence étant qu’il était encore plus pur, plus apaisant, plus fort.

Eh bien ! Le Professeur est son disciple, je suppose que c’est normal

Ils avaient probablement des constitutions similaires, et s’ils pratiquaient les mêmes techniques de cultivation, la nature de leur zhenqi suivait un développement identique.

Rapidement, l’expression de Zhang Xuan se tendit.

Le Sceau Céleste créé par le Ver avait transformé tous ses méridiens jusqu’à son dantian en glace ! Si elle avait essayé de manier son zhenqi, elle les aurait brisés, et les blessures consécutives lui auraient sans doute coûté la vie !

Même s’il n’avait envoyé qu’un tout petit brin de zhenqi et qu’il s’était assuré de progresser avec une prudence des plus extrêmes, il avait failli les rompre. S’il tentait de la libérer par la force, elle perdrait la vie avant de pouvoir résoudre son problème.

Quel outil ignoble Il ne put s’empêcher de maudire la Première Doyenne en la qualifiant de tous les noms d’oiseaux disponibles dans son répertoire.

Qui aurait cru que la personne à la tête d’une organisation aussi puissante se serait abaissée à employer des méthodes aussi impitoyables sur ses semblables ? Elle était impardonnable !

Contenant sa rage, il demanda : « La Première Doyenne a-t-elle déjà mentionné comment ce Sceau doit être ouvert ? »

Il était pieds et poings liés, même avec le zhenqi de la Voie Céleste.

Si le Ver à Soie des Glaces avait été accessible, il aurait pu l’empoisonner mortellement. Cependant, il était empêtré dans les méridiens et s’était enveloppé d’une épaisse couche de glace. S’il tentait de briser cette dernière pour l’atteindre, les vaisseaux déjà fragilisés de Zhao Ya s’effondreraient complètement.

– « Je ne crois pas. La seule chose qu’elle m’ait dit est qu’elle s’en occuperait une fois mon Corps de Yin Pur éveillé. »

Après être resté pensif un long moment, Zhang Xuan étant toujours incapable de trouver une solution, il s’exclama : « Il semble que nous devions le lui demander en personne ! »

Plus elle restait longtemps sous le joug du Sceau Céleste, plus elle en pâtissait. Il devait l’en débarrasser au plus vite.

Et la seule personne accessible qui en était capable était la Première Doyenne. La solution la plus directe et la plus efficace était donc de l’interroger et de lui faire révéler comment faire pour la libérer.

Sauf que…

Vu ce qui était arrivé à la mère de Zhao Ya et les mesures extrêmes auxquelles elle avait eu recours, la Première Doyenne avait dû endurcir son cœur. Lui faire cracher le morceau n’allait pas être facile.

Jamais elle ne cédera devant “ Zhang Xuan ”. S i les choses tournent mal, nous risquons gros. Cependant, ce sera différent si je la rencontre en tant que “ Yang Xuan !

Après tout, il se faisait passer pour un des Grands Doyens du siège du Pavillon des Maîtres Enseignants. Même cette femme au statut des plus élevés devrait lui témoigner du respect !

– « Zhao Ya, vous devriez attendre dans mon espace plié pour le moment, je vais aller voir la Première Doyenne ! » dit-il en se levant d’un bond.

Puisqu’il était là pour la sauver, il se devait de résoudre son affliction avant de l’emmener où que ce fût. Incapable de le faire par lui-même, il se résolut à tout parier là-dessus. Peut-être pouvait-il tromper la Doyenne et lui arracher la procédure.

Et s’il était découvert… Eh bien ! Il n’avait aucun scrupule à réduire la Cour de la Plaine du Glacier à un tas de ruines !

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Reinox
  • 8. Cesar
  • 9. PascalW
  • 10. Ruben
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Kyshin
  • 14. Fleadly
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Marco
  • 19. enzo
  • 20. Max973
  • 21. Cindy
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Thomas
  • 25. Ba-Soma
  • 26. nevri
  • 27. Starbuck
  • 28. Aeyna
  • 29. Cédric
  • 30. Martin
  • 31. Ronan
  • 32. Xetrix
  • 33. JOSEPH
  • 34. Pierre
  • 35. Yaozard
  • 36. Frederic
  • 37. Korros
  • 38. lancelot
  • 39. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1497 – Le Sceau Céleste Menu Chapitre 1499 – Le Doyen Qu du siège du Pavillon