La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1291 – Le trouble de Zhao Xingmo

– « Vous prenez parti pour ce Zhang Xuan ? » Zhang Qian avait du mal à croire ce qu’il venait d’entendre.

Il avait tout donné pour plaire aux femmes de la Cour de la Plaine du Glacier. Pourquoi ses efforts semblaient-ils se retourner contre lui ?

N’ét iez-vous pas tellement en colère que vous étiez sur le point de lui flanquer une dérouillée ? Pourquoi le prot é ge z-vous ?

– « Zhang Qian, cette gifle n’était qu’un avertissement. J’espère que vous saurez où se situe votre avantage! »

– « Vous… Mais pourquoi ? » hurla-t-il, accablé par la rage. Il n’arrivait pas à comprendre cette lunatique.

– « Vous n’avez pas besoin de le savoir. Juste une chose : si vous osez causer des problèmes au Maître Enseignant Zhang, vous ferez de moi votre ennemie! »

Elle l’affirma d’un ton qui ne laissait nullement place au doute. Elle n’hésiterait pas à passer à l’action s’il se risquait à se dresser contre Zhang Xuan!

– « Vous… » Il serra les poings, tremblant de tout son être, ses derniers lambeaux de rationalité le retenant d’attaquer la jeune femme.

Hormis le fait que Chen Leyao ne lui était nullement inférieur, il ne pouvait se permettre d’offenser la Cour de la Plaine du Glacier.

– « Très bien… » Après quelques instants à se regarder les yeux dans les yeux, il contint sa fureur et, d’un geste digne, souleva Zhang Yu et s’en alla.

Il s’était approché pour draguer une demoiselle, qui avait fini par démonter son subordonné… Plus il y pensait, plus il grinçait des dents.

– « Zhang Xuan, tout est de votre faute… Si je ne vous le fais pas payer cher, je ne m’appelle pas Zhang! » Incapable de passer ses nerfs sur Chen Leyao, il reporta toute son hostilité sur le Maître Enseignant.

Sans ce dernier, jamais il n’aurait subi une telle humiliation! Et sa relation avec la Cour de la Plaine du Glacier ne se serait pas non plus détériorée.

Cette idée en tête, il se retourna pour jeter un dernier regard vers la cultivatrice. Elle fixait Zhang Xuan, des paillettes scintillantes dans les yeux.

– « Bon sang! » Sa colère s’embrasa à nouveau.

Mais des interrogations germèrent dans son esprit.

Chen Leyao était une personne distante qui répugnait à suivre les règles de politesse élémentaires. D’où venait une telle estime pour un inconnu ?

L’avait-il charmée ?

– « Aînée Leyao, Zhang Qian est une personne au talent exceptionnel et au pedigree remarquable. Se l’aliéner ainsi est-il vraiment raisonnable ? » demanda une des filles de la Cour de la Plaine du Glacier.

Elle n’avait pas été présente au début et n’avait pas entendu la première conversation. Tout ce qu’elle avait vu, c’était sa co-disciple lever la main sur un subordonné du Clan Zhang, et elle était perplexe.

Peu importait sous quel angle on le prenait, Zhang Qian était un Maître Enseignant exceptionnel. Il était préférable de se lier d’amitié avec une telle personne plutôt que d’en faire un ennemi. Alors pourquoi ?

– « Savez-vous qui était le premier jeune homme ? » demanda Chen Leyao.

Elle réfléchit un moment avant de secouer la tête. « Je n’en ai aucune idée. »

– « C’est Zhang Xuan. Le Maître Enseignant Zhang! »

– « Zhang Xuan… Zhang Xuan?! Aînée Leyao, vous voulez dire que… C’est l’homme qui a résolu les problèmes de nos techniques de cultivation, notre Bienfaiteur ? »

– « Oui! Et si je ne me trompe pas, il est également le professeur de notre Jeune Maître de Cour… »

– « Comment est-ce possible ? » La jeune femme écarquilla les yeux.

La Formule Yin et la Formule Yang de leur organisation étaient puissantes mais imparfaites, entraînant la mort prématurée des leurs. Même celles qui atteignaient le royaume Saint ne dépassaient pas les trois cents ans.

Telles des fleurs, ces demoiselles s’épanouissaient un court instant avant de se faner.

Elles avaient pensé être condamnées à suivre ce même destin, mais un cadeau leur était tombé du ciel… Huit mois en arrière, lorsque la Doyenne Liu Xuan était rentrée accompagnée de la Jeune Maîtresse, elle avait rapporté une copie révisée de leur technique de cultivation.

Et cette nouvelle version corrigeait les effets secondaires négatifs, leur permettant de retrouver l’espérance de vie d’un pratiquant ordinaire!

Même si les informations sur l’origine de ces ajustements avaient été tues par la hiérarchie, Chen Leyao, avec sa position, avait réussi à apprendre une chose ou deux.

Elle avait entendu dire que le professeur de leur Jeune Maître de Cour en était l’auteur, et qu’il s’agissait d’un certain Maître Enseignant nommé Zhang Xuan…

Elle avait imaginé que leur Bienfaiteur était un vieux monsieur, au minimum un Maître Enseignant 8 étoiles. Qui aurait pu penser qu’il était si jeune, à peu près de leur âge!

– « En révisant la technique de cultivation, il nous a donné une seconde chance… » Le visage de la jeune femme rougit, troublée.

– « Effectivement. Vu à quel point nous lui sommes redevables, avoir tenté de l’attaquer est inacceptable… Ne devrions-nous pas aller lui présenter nos salutations dans les règles ? J’en profiterai pour m’excuser, » proposa Chen Leyao maladroitement.

– « Bonne idée. » Elles rassemblèrent rapidement les autres membres et leur expliquèrent la situation.

Leurs regards ne purent s’empêcher de dériver dans la direction de Zhang Xuan.

– « Comment pouvez-vous être aussi imprudent ? » râlait furieusement Zhao Xingmo.

Un génie du Clan Zhang! Et il l’avait planté comme un chou d’une simple gifle. L’humilier ainsi… C’était comme offenser le Clan Zhang tout entier! Comment allait-il s’en tirer une fois dans le Sanctuaire des Sages ?

– « Je voulais juste poser quelques questions, et il s’est interposé sans raison valable, » répondit-il avec nonchalance.

Aussi puissant que fût le Clan Zhang, ses membres n’avaient pas le droit d’agir comme ils l’entendaient en ces lieux. Ils se devaient de suivre les règles en vigueur!

Ainsi, tant qu’ils respectaient les règles du jeu, il n’y avait rien à craindre d’eux!

Et s’il était dans une impasse, il n’hésitait pas à faire tout son possible pour démolir l’influence du Clan Zhang dans le Sanctuaire!

– « La seule raison pour laquelle vous êtes capable de rester calme, c’est parce que vous ne comprenez pas l’étendue de leur pouvoir au sein du Sanctuaire des Sages. Sinon, vous ne diriez pas cela… » Voyant que Zhang Xuan s’en foutait, il secoua la tête. « Ecoutez. Le Sanctuaire est une académie se tenant au-dessus des Clans Sages, mais en tant que Clan numéro un, le nombre de places allouées au Clan Zhang est très important, et la plupart de leurs candidats sont capables de réussir la sélection finale. On les retrouve ensuite dans toutes les classes, et des rôles importants leurs sont confiés… Offenser l’un d’entre eux signifie les offenser tous. Alors, peu importe ce que vous essaierez de faire, vous vous retrouverez systématiquement face à un mur. »

Parfois, il était plus gênant d’offenser un voyou qu’un fonctionnaire. Au moins, ce dernier était lié par un règlement et par sa hiérarchie. Un hors-la-loi ne s’interdisait aucun coup bas pour faire de la vie de ses victimes un enfer.

– « Même s’ils sont nombreux, ils n’iront pas jusqu’à ignorer le règlement du Sanctuaire des Sages. »

– « Même s’ils ne le font pas, il leur suffira de suivre les règles à la lettre pour vous donner mal au crâne. Par exemple, si chacun d’entre eux se débrouille pour vous forcer à les affronter individuellement dans un duel, comment allez-vous trouver le temps de cultiver ? »

– « … Ce serait vraiment gênant… » Zhang Xuan se gratta la tête.

Il marquait un point.

Même s’il était capable de les vaincre, ce genre de harcèlement serait plus que suffisant pour l’occuper constamment.

– « De plus, vous n’avez pas seulement offensé le Clan Zhang, vous avez également irrité les gens de la Cour de la Plaine du Glacier. Et vu le “genre” de ses membres, elles peuvent rallier à elles de nombreux individus! Sur une simple demande de leur part, elles auront d’innombrables soutiens. Et si elles expriment ouvertement leur hostilité à votre égard, quantités de génies s’empresseront de vous donner une leçon à leur place! »

Non seulement les membres de la Cour de la Plaine du Glacier étaient des femmes, mais elles étaient de sacrées beautés. La plupart des gens étaient frénétiques à l’idée d’en épouser une.

Ainsi, la Cour de la Plaine du Glacier était devenue l’une des organisations que personne n’osait offenser. Le flot incessant de problèmes qui pourraient en résulter donnait le tournis.

Zhang Xuan savait vraiment comment choisir ses ennemis! Zhao Xingmo l’avait mis en garde de nombreuses fois, et il avait tout de même foncé les provoquer…

Vous ne pouvez pas attendre tranquillement le début de la sélection finale ? Qu ’est-ce que ça serait bien!

Vous aviez dit quoi plus tôt ? Que vous êtes du genre à faire profil bas ?

Êtes vous sûr de parler la même langue q ue moi ?

Si ça c’ est faire profil bas, à quoi ressemble le fait de se jeter sous les feux de la rampe ? !

Le guide finit par conclure : « Écoutez mon conseil. Allez présenter vos excuses à la Cour de la Plaine du Glacier. Je pense que vous avez encore une chance de réconciliation. Sinon, si ces deux groupes s’entendent contre vous, dix vies ne seront pas de trop pour vous en sortir! »

Il n’était certes que mandaté pour conduire ces jeunes gens sur cette place, mais il avait une assez haute opinion de Zhang Xuan. Il refusait de le voir souffrir à cause d’un moment de folie.

– « Je… »

Le prodige se mit à gratter la tête, ne sachant pas trop comment répondre. La voix de Zhang Jiuxiao s’éleva à ce moment-là. « Les membres de la Cour de la Plaine du Glacier se dirigent vers nous… »

– « Quoi ? »

Les deux autres se retournèrent aussitôt, et effectivement Chen Leyao et les autres filles s’avançaient dans leur direction.

Ils auraient peut-être pu être tentés de prier pour qu’il ne se fût agi que d’une drôle de coïncidence, mais les regards embrasés fixés sur Zhang Xuan excluaient complètement cette possibilité.

– « Elles doivent être là pour régler leurs comptes avec vous. Maître Enseignant Zhang, je crains qu’elles ne soient déjà arrivées à conclure un accord avec Zhang Qian. Malheur… » Le guide fronça les sourcils.

Trop anxieux dans leur repli précédent, il n’avait pas vu Chen Leyao attaquer Zhang Yu. Ainsi, lorsque l’ensemble de leur groupe avança dignement vers eux, il arriva immédiatement à la mauvaise conclusion.

– « Maître Enseignant Zhang, vous devriez d’abord vous excuser avant de dire quoi que ce soit d’autre… Au minimum, essayez de les apaiser avant qu’elles ne passent à l’action! » ajouta-t-il par télépathie.

– « M’excuser ? » Zhang Xuan eut l’air profondément troublé. « Comment vais-je m’y prendre ? »

Exprimer des regrets n’était pas un problème, mais comme il n’avait rien fait de mal, il ne pouvait pas se permettre de prétendre être coupable!

– « Comment ? » Ne s’étant pas attendu à ce que le jeune homme fût aussi désespérant, Zhao Xingmo faillit s’en arracher les cheveux, exaspéré. « Très bien, je vais vous souffler quoi dire. Répétez après moi à la virgule près, compris ? Dès leur arrivée, dites : “Fée Leyao, pardonnez mon impétuosité précédente. Je souhaite vous adresser mes excuses les plus sincères, et j’espère que vous pourrez oublier mon faux pas…” »

– « Compris. » Le Maître Enseignant Zhao faisait cela pour son bien, il décida finalement de suivre ses instructions.

Les dames de la Cour de la Plaine du Glacier se tenaient déjà devant lui. Ainsi, il s’éclaircit la voix et commença. « Fée Leyao… »

– « Maître Enseignant Zhang, pardonnez mon impétuosité précédente. Je souhaite vous adresser mes excuses les plus sincères, et j’espère que vous pourrez oublier mon faux pas… »

– « Ah ? » En entendant des mots étrangement familiers venir de la bouche de Chen Leyao, Zhang Xuan ne sut que dire.

Tousse tousse! Zhao Xingmo écarquilla les yeux et manqua de s’effondrer.

N’était-elle pas là pour lui causer des problèmes ?

Pourquoi s’excusait-elle ?

Pire encore, elle avait dit exactement ce qu’il venait de souffler à son protégé…

– « Voici un produit de notre Cour de la Plaine du Glacier, l’Essence Spirituelle Hivernale. Elle a des effets exceptionnels pour un cultivateur au Royaume de l’Ouverture du Corps. S’il vous plaît, acceptez ce modeste présent en gage de mes regrets pour avoir été si grossière… »

Ils ne s’étaient pas encore remis de leur choc qu’elle leur tendait une bouteille de jade.

– « Une seule bouteille vaut mille pierres spirituelles de haut niveau concentrées… » Zhao Xingmo écarquilla les yeux, et faillit s’étouffer avec sa propre salive.

L’Essence Spirituelle Hivernale était rare même dans la Cour de la Plaine du Glacier. Ses membres en avaient à peine assez pour leur propre consommation, aussi il était presque impossible d’en trouver à la vente. Et pourtant, Chen Leyao en donnait à Zhang Xuan volontairement…

Que se pass e-t- il ?

N ’étaient-elles pas venues pour lui donner une bonne leçon ?

Pourquoi sont-elles aussi respectueuses et s’excus ent-elles à l’aide d’un tel présent ?

Incapable de comprendre la situation, Zhao Xingmo se sentit mal.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Cesar
  • 8. Reinox
  • 9. Ruben
  • 10. PascalW
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Fleadly
  • 14. Kyshin
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Max973
  • 19. Cindy
  • 20. Marco
  • 21. enzo
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Ba-Soma
  • 25. Thomas
  • 26. nevri
  • 27. Aeyna
  • 28. Starbuck
  • 29. JOSEPH
  • 30. Xetrix
  • 31. Pierre
  • 32. Cédric
  • 33. Martin
  • 34. Ronan
  • 35. Frederic
  • 36. Yaozard
  • 37. lancelot
  • 38. Cdric
  • 39. Korros
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1290 – Le revirement de Chen Leyao Menu Chapitre 1292 – La décision de Zhang Xuan