La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1211 – L’Ordalie du Maître de Salle Xing

Le Lotus Mangeur d’Hommes avait dévoré l’énergie rapidement, presque goulûment. Le Maître de Pavillon Ji avait raison, il était peu probable qu’un Transcendant Mortel pût en réchapper.

– « Hormis ces plantes, il y a ensuite des vers venimeux spéciaux qui vivent dans le marais. Une fois mordu, votre corps sera immédiatement engourdi, incapable d’exercer la moindre force, et vous serez condamnés à vous enfoncer petit à petit dans la vase, jusqu’à en être réduit à une pile d’ossements. Il y a même eu une année où cent mille pratiquants et Maîtres Enseignants sont morts de cette manière. Ainsi, cette zone a été classée “interdite”. » Tandis que Ji Tianxiong poursuivait son exposé, il sortit un steak cuit à point de son anneau de stockage et le jeta dans la gadoue.

Au début, il se contenta de flotter en surface, jusqu’à ce qu’une paire de scarabées noirs sautât soudainement de nulle part et y plantât ses mandibules. En un clin d’œil, la viande fut réduite à une flaque d’acide, corrodée par une substance très puissante.

À cette vue, tous déglutirent.

Ils avaient entendu des rumeurs sur les dangers des Marais, mais ils ne s’étaient pas attendu à quelque chose de ce genre. Même à leur royaume de cultivation, ils ne pouvaient s’empêcher de trembler sous l’appréhension.

– « Cependant, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Aussi dangereux soient-ils, il existe un moyen de traverser en toute sécurité. Il y a des parcelles de terre qui dominent les marécages, et elles forment en quelque sorte un pont suspendu. Tant que nous les empruntons, nous pourrons passer sans grand problème! » conclut-il en souriant.

Après quoi, il fit un bond de dix mètres en avant et atterrit sur une zone ferme dans les marais. « Suivez-moi tous à la trace. Faites bien attention! »

Après quoi, il continua d’avancer. En quelques pas, il avait déjà parcouru plusieurs centaines de mètres.

Zhang Xuan examina la zone où il avait touché terre. Bien que ce fût presque indiscernable, la couleur du sol y était en effet légèrement différente comparée au reste du marais. D’une subtile teinte verte, même si aucune plante n’y poussait, il paraissait plus fertile que les marécages et leur aura de désolation.

– « Il est peu probable que ces parcelles se soient formées naturellement… »

Il ignorait les circonstances ayant menées à la formation des Marais des Prairies du Nord, mais ce genre de monticule n’aurait pas dû pouvoir résister à la déliquescence. Aussi, il attribua leur existence à la main de l’homme.

– « Allons-y! »

Décidant de ne pas perdre de temps à trop y réfléchir, ils laissèrent la Sainte bête aérienne les attendre sur place et sautèrent à leur tour sur les parcelles surélevées, suivant de près le Maître Enseignant Ji.

En tant qu’expert d’un royaume “Saint”, leur mémoire dépassait de loin celle du commun des mortels. Même s’ils n’avaient eu qu’un bref aperçu des mouvements de leur guide, ils étaient largement en mesure de se les rappeler clairement et de l’imiter à la perfection.

– « Maître Enseignant Ji, j’ai entendu dire qu’il y a des Saintes bêtes natives de ces marais. Je suis curieux de savoir comment elles peuvent survivre dans un tel environnement. »

Vu à quel point la zone était pauvre, il était difficile d’imaginer comment un être de ce niveau pouvait y croître.

– « Plus près du centre des Marais, il y a des îles, et la plus grande d’entre elles fait plusieurs kilomètres de diamètre. À cause des conditions spécifiques à la région, des herbes saintes et des minerais uniques y apparaissent. Beaucoup de Saintes bêtes revendiquent ces territoires pour s’accaparer ces ressources. Des cultivateurs qui entrent involontairement dans ces zones finissent souvent par être tués. »

Puis il ajouta : « Quand on parle du loup, on en voit la queue! »

Tous regardèrent vers l’avant et comme annoncé, ils virent une parcelle surélevée beaucoup plus grande les attendre. Riche de sa végétation, elle ressemblait à une île déserte perdue au milieu d’un océan. De temps en temps, ils voyaient même des oiseaux voler entre les plantes d’une incroyable variété.

Ils arrivèrent finalement sur l’île, dix minutes après l’avoir aperçue.

Celle-ci faisait cinq cents mètres de rayon, et une petite colline au milieu y trônait. Elle flottait au-dessus du marais, comme une carapace de tortue retournée.

– « Dépêchons-nous. Il vaut mieux que nous atteignons le centre des Marais avant la nuit. Le danger croît au coucher du soleil! » Voyant leur attention avait été détournée de leur objectif, Ji Tianxiong les pressa, anxieux.

– « Bien. » Jetant un coup d’œil au ciel, Zhang Xuan acquiesça. « Continuons. »

Bien qu’ils eussent encore du temps avant la nuit, les Marais étaient immenses, et ils ne pouvaient s’envoler. Même s’ils fonçaient à toute berzingue, il leur faudrait entre deux et quatre heures avant d’arriver à destination. Ils ne pouvaient pas se permettre de perdre leur temps.

Grâce au Maître Enseignant Ji, le groupe parvint à éviter la plupart des pièges. Ils réussirent à contourner les territoires des bêtes, ainsi que certaines des zones les plus dangereuses des Marais, et gagnèrent beaucoup de temps. Quatre heures plus tard, ils approchaient enfin de leur destination.

En chemin, ils rencontrèrent quelques pratiquants, mais ceux-ci choisirent de faire un détour pour les éviter.

Ils ne portaient pas leur robe de Maîtres Enseignants pour dissimuler leur identité, toutefois leur puissance était plus que suffisante pour être craints des autres. Contrairement à la Cité, où la présence du Pavillon des Maîtres Enseignants poussait les criminels à y réfléchir à deux fois avant de commettre un acte malveillant, la force faisait loi dans les Marais des Prairies du Nord, et ce genre d’individu n’avait aucun scrupule à tuer d’autres cultivateurs pour voler leurs objets. De telles actions y étaient malheureusement monnaie courante.

De plus, les cadavres disparaissaient, rongés par les marécages, il était donc difficile pour le Pavillon local d’y mener l’enquête. Aussi, les lieux étaient considérés comme une zone de non-droit, le fort y régnant en maître sur le faible.

Après une heure supplémentaire, alors que le soleil commençait à disparaître à l’horizon, Ji Tianxiong leva son doigt et pointa quelque chose devant lui. « L’île juste devant nous est le centre des Marais. D’après les rumeurs, c’est là que la Caverne Fantôme a tendance à apparaître le plus souvent, je pense donc qu’il serait bien de commencer nos recherches ici. Je n’ai pas vraiment de meilleure idée à l’esprit. »

En suivant du regard la direction qu’il indiquait, ses compagnons de route virent une grande île d’environ huit kilomètres de diamètre. Extrêmement luxuriante et à la végétation plus que variée, une montagne imposante en dominait l’ensemble. De loin, on aurait juré y voir une petite ville.

– « En avant! »

Peu de temps après, ils y posèrent le pied.

La première chose qu’ils remarquèrent était la concentration étonnamment élevée de l’énergie spirituelle. Ils se sentaient revigorés dans un environnement aussi riche.

– « Pas étonnant que les Saintes bêtes veuillent y vivre! Si quelqu’un cultive ici, il progressera deux fois plus rapidement! » s’exclama Zhang Xuan.

Elle semblait être une terre bénie pour la cultivation. Ceux qui y résidaient quelques temps pouvaient facilement surpasser ceux qui n’en bénéficiaient pas.

“On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs.” Bien qu’au fait des dangers des Marais, les bêtes saintes décidaient d’y rester dans l’espoir d’être en mesure de devenir plus fortes.

– « Bien, reposons-nous ici ce soir. Comme les vers venimeux sont particulièrement actifs la nuit, il vaut mieux que nous commencions notre recherche de la Caverne Fantôme demain matin. La précipitation ne nous mènera qu’à un désastre! »

Le Maître Enseignant Ji joignit le geste à la parole. D’un mouvement sec du poignet, il sortit une gourde d’urine de bête de haut niveau avant d’en verser alentour pour dissuader les vers et d’autres créatures du même genre de venir les déranger.

Ayant observé beaucoup de choses durant leur voyage, les membres du groupe comprenaient à quel point les Marais étaient terrifiants. Sans protester, ils déballèrent leurs rations préparées à l’avance et commencèrent à manger.

Un bon vin accompagné d’une viande rôtie, ils savaient camper!

Après son repas, Zhang Xuan ne se reposa pas. Il croisa les jambes et continua à cultiver.

Il fit circuler encore et encore son zhenqi de la Voie Céleste à travers son corps pour renforcer son Âme Embryonnaire, tâchant de se pousser le plus tôt possible vers la métamorphose suivante.

Pendant son passage dans la Salle des Maîtres en Combat, il avait rassemblé tous les livres de la Division des Protecteurs pour former un autre tome du Corps Doré de la Voie Céleste, et ses effets étaient des plus satisfaisants. Même s’il n’était pas aussi puissant physiquement que le Chaudron d’Or Originel, il n’était pas très loin derrière.

– « Hum ? »

Après avoir cultivé pendant un certain temps, le prodige sentit soudainement une vague d’énergie pulser non loin. Tournant la tête, il vit le visage du Maître de Salle Xing rougir, comme s’il était brusquement devenu incapable de contenir l’énergie qui envahissait son corps.

– « Quelque chose ne va pas! » Alarmé, Zhang Xuan s’approcha rapidement de lui.

À ce cri, les autres furent tirés de leur méditation, et ils le rejoignirent, inquiets.

– « Principal Zhang, je pense que mon Ordalie de l’Ouverture du Corps est sur le point de se déclencher… » dit-il en pâlissant.

À ces mots, le Saint Céleste fronça les sourcils.

Après que son Esprit Primordial fut soigné, le Maître de Salle Xing était rapidement entré dans l’Entrouverture du Corps. Normalement, il aurait dû être capable de décider quand il voulait passer son Ordalie, alors pourquoi se déclenchait-elle ainsi ?

– « Que s’est-il passé ? » Puisque quelque chose n’allait pas, Zhang Xuan décida de creuser la question.

– « Je n’en suis pas sûr moi-même. J’ai cultivé pendant un moment un peu plus tôt, quand j’ai soudainement senti l’énergie jaillir de mon Esprit Primordial, comme s’il essayait de surmonter seul mon goulot d’étranglement. J’ai tenté de la contenir, sans succès… »

À ce moment précis, son zhenqi suinta par ses pores, et peu après des nuages menaçants se rassemblèrent au-dessus de leurs têtes. La foudre allait tomber sur lui.

– « Ne vous inquiétez pas, ce n’est que l’Ordalie de l’Ouverture du Corps. Avec votre puissance, vous allez vous en sortir sans la moindre difficulté! » Intimant d’un geste aux autres d’évacuer la zone, Zhang Xuan l’encouragea, l’air paisible.

En tant que Maître d’une Salle des Maîtres en Combat, sa résistance physique dépassait de loin celle d’un pratiquant ordinaire. Ce n’était que parce que la Cité de Qingyuan était dans la tourmente qu’il avait choisi de repousser son Ordalie, surtout qu’il lui faudrait du temps pour se remettre des blessures causées par les éclairs. Tout allait bien se passer.

Boom!

Le jeune homme parlait encore, quand la foudre s’abattit soudainement.

Hu la!

Le Maître de Salle Xing fit sortir son Esprit Primordial, et il fonça droit vers le trait électrique.

Tzzzzzz!

Aussitôt, il commença à rétrécir comme du coton face au feu. Un hurlement sourd résonna, reflet de son intense douleur.

– « Mais que… ? » Zhang Xuan écarquilla les yeux, alarmé.

– « L’Ordalie est incroyablement dangereuse, ne devrait-il pas garder son Esprit Primordial dans son corps afin d’alléger le fardeau de cette épreuve ? Pourquoi l’a-t-il sorti de son corps ?! Il est fou, c’est bien trop dangereux! » s’exclama le Vice-Maître de Pavillon Wu.

Les éclairs de l’Ordalie de l’Ouverture du Corps pouvaient renforcer l’Esprit Primordial, celui-ci ne pouvait endurer seul leur puissance dévastatrice. Ainsi, la plupart des pratiquants choisissaient d’utiliser leur corps physique comme rempart pour en atténuer la violence, en laissant seulement une petite partie atteindre leur Esprit Primordial… Et pourtant, il s’était jeté directement face à la foudre. Ce n’était pas différent d’un suicide!

– « Non, quelque chose ne va pas. On dirait qu’il ne le fait pas volontairement… » Ayant activé son Œil de la Perspicacité, Zhang Xuan s’assombrit.

– « C’est involontaire ? Vous voulez dire… que quelqu’un le contrôle ? »

Les autres ne comprenaient pas vraiment ce qu’il voulait dire.

– « On dirait qu’un Oracle des Âmes lui a fait quelque chose. Sachant qu’il est sur le point de percer, il a manipulé son Esprit Primordial pendant qu’il cultivait pour le forcer à déclencher son Ordalie, puis il a fait en sorte qu’il quitte son corps. Il veut peut-être le tuer, voire nous épuiser à essayer de le sauver… » Enragé, ses yeux se plissèrent.

– « Un Oracle des Âmes ? Cela signifie-t-il que nous avons été repérés ? » Wu Rufeng devint grave.

Ils avaient ôté leur robe de Maître Enseignant et s’étaient précipités jusque-là sans faire de vague afin de mettre hors d’état de nuire celui qui s’était tenu derrière l’Empereur Qingtian, avant que celui-là ne les décimât.

Pourtant, qui aurait cru que leur ennemi engagerait le premier les hostilités dans les Marais ?

– « On dirait, oui. » Zhang Xuan hocha la tête.

Tournant son regard vers le ciel, il vit l’Esprit Primordial du Maître de Salle Xing devenir de plus en plus petit face à la puissance dévastatrice de la foudre. Il semblait être sur le point de se dissiper.

Aussi puissant fût-il, les Esprits Primordiaux étaient faibles face à l’électricité, et puisqu’il n’était pas préparé à faire face à son Ordalie, les statistiques lui étaient particulièrement défavorables.

– « À ce rythme, il va mourir! » Le Chef de Division Wei et le Chef de Division Liao regardaient la scène, anxieux, ne sachant que faire.

Xing Zhuoyuan n’était pas seulement leur chef, mais un vieil ami qu’ils connaissaient depuis plusieurs siècles. Ils ne pouvaient pas supporter de le voir brûler sous leurs yeux!

– « Principal Zhang, pouvez-vous le sauver ? »

Le duo se tourna précipitamment vers le prodige, espérant qu’il aurait un moyen de résoudre cette crise.

S’il y avait bien quelqu’un parmi eux qui pourrait renverser la situation, c’était lui!

– « Rassurez-vous, je vais l’aider! Absolument! »

Même si les deux hommes n’avaient rien dit, il était déterminé à voler à son secours. Le regard perçant, il examina l’Ordalie de plus près avec son Œil de la Perspicacité.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Reinox
  • 8. Cesar
  • 9. Ruben
  • 10. PascalW
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Kyshin
  • 14. Fleadly
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Max973
  • 19. Cindy
  • 20. Marco
  • 21. enzo
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Ba-Soma
  • 25. Thomas
  • 26. nevri
  • 27. Aeyna
  • 28. Starbuck
  • 29. Martin
  • 30. Ronan
  • 31. Xetrix
  • 32. JOSEPH
  • 33. Pierre
  • 34. Cédric
  • 35. Yaozard
  • 36. Frederic
  • 37. Korros
  • 38. lancelot
  • 39. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1210 – Ji Tianxiong Menu Chapitre 1212 – L’apparition de la Caverne Fantôme