La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1210 – Ji Tianxiong

– « Purifier sa lignée ou en augmenter la qualité ? Comment quelque chose d’aussi incroyable pourrait bien exister ? » Zhang Jiuxiao secoua la tête. « La pureté de la lignée est déterminée à la naissance. En fait, celle-ci est souvent vérifiée avant même la naissance d’un enfant de la branche principale. Comme dans le cas des constitutions uniques, il s’agit d’un don inné. Des forces externes ne peuvent y changer quoi que ce soit. »

En entendant ces mots, Zhang Xuan se plongea dans une profonde réflexion.

Comme il n’était jamais entré en contact avec un Clan Sage jusque-là, il ne connaissait pas grand-chose à leur sujet. Toutefois, il avait deux disciples avec des constitutions uniques et un autre avec une lignée unique.

Zhao Ya et Wei Ruyan possédaient respectivement le Corps Yin Pur et le Corps Poison Inné, et Yuan Tao la lignée de l’Empereur. Ce n’étaient pas le genre de choses que l’on pouvait acquérir après la naissance.

Un têtard ne pourrait jamais devenir un dragon divin, peu importait à quel point il s’entraînait. Certains exploits ne pouvaient être réussis par le seul travail acharné.

Autrement, il aurait depuis longtemps donné à Zheng Yang, Liu Yang et les autres des constitutions uniques afin d’améliorer leur vitesse de progression.

– « Je vois. Cette histoire est plus complexe que ce à quoi je m’attendais. » Il secoua la tête.

Ayant expérimenté le fait de nettoyer la lignée des bêtes spirituelles pour stimuler leur croissance, il avait cru que les Clans Sages avaient une méthode pour arriver à un résultat similaire avec leurs membres. Il semblait que ce n’était pas le cas.

– « Bien que la lignée d’un Clan Sage permette à ceux qui en bénéficient de cultiver rapidement pendant les premières étapes jusqu’à un sommet inaccessible pour la plupart des pratiquants, elle a également ses propres limites. Telle est la raison pour laquelle la plupart des Clans Sages se sont concentrés sur la préservation de leur force plutôt que de chercher à croître. Établir de nouveaux records est difficile à cause de la nature même d’une lignée… » continua Zhang Jiuxiao.

Il y avait toujours deux faces à une pièce.

Hériter de la lignée d’un Sage du passé offrait certes la possibilité de prendre un bon départ et de partir sur les chapeaux de roues, mais comme le pratiquant comptait largement sur l’héritage de son ancêtre, dépasser ce dernier était extrêmement difficile.

Après quelques questions supplémentaires, Zhang Jiuxiao avait fait le tour de ce qu’il pouvait révéler. Quant au reste, confidentiel, il refusa d’en souffler un traître mot.

Comprenant qu’il était soumis à certaines règles dans son Clan, Zhang Xuan décida de ne pas insister ou de le mettre au pied du mur.

Bien que les informations les plus importantes lui fussent toujours inaccessibles, il avait réussi à rassembler quelques détails cruciaux. Il semblait bien que le Clan Zhang et le Clan Luo s’étaient engagés. Le Maître Enseignant Mu avait raison, le petit prodige du Clan Zhang était très mystérieux, insaisissable. Presque tout le monde avait entendu parler de lui, mais personne n’avait aperçu ne serait-ce que son ombre.

Néanmoins, de ce qu’en avait déduit son interlocuteur, même s’il n’avait que vingt ans cette année, il avait très probablement atteint Saint 7ème Dan!

Bien que Zhang Jiuxiao ne l’eût jamais rencontré, il avait eu affaire à d’autres membres de la branche principale du Clan Zhang. L’un d’eux, à la lignée incroyablement pure, était déjà un Saint 7ème Dan avant ses 30 ans.

Ainsi, le petit prodige devait être encore plus incroyable!

– « Saint 7ème Dan… » Zhang Xuan se sentit anxieux.

Le doyen du Clan Luo qui l’avait affronté quelques jours en arrière, Luo Chengxin, était également à ce niveau.

Même sans utiliser la moindre technique de combat, il avait été capable de le rendre complètement impuissant d’une simple pensée, sans possibilité de riposter. La différence entre eux avait été équivalente à celle entre les cieux et la terre.

– « Au-delà du royaume de l’Esprit Primordial, avancer d’une simple étape est extraordinairement ardu. Si je veux épouser Luo Ruoxin au vu et au su de tous, je dois encore faire plus d’efforts! » Il serra les poings.

Au-delà de Saint 4ème Dan, progresser d’un palier réclamait une énergie spirituelle incroyablement pure et un talent supérieur. S’il voulait obtenir l’approbation du Clan Luo, le moins qu’il pût faire était d’atteindre le niveau du petit prodige du Clan Zhang.

S’il ne pouvait même pas vaincre son “rival en amour”, comment pourrait-il lui arracher sa dulcinée ?

– « Je dois cultiver. Maintenant… »

Pressé par l’ampleur de la tâche, Zhang Xuan consacra les jours suivants à sa progression ou à s’approprier les informations des livres qu’il avait rassemblés dans la Bibliothèque de la Voie Céleste.

Ses efforts ne furent pas vains. Non seulement il réussit à renforcer sa cultivation, mais sa compréhension des techniques de combat fit un bond de géant en avant. Il passa la plus grande partie de son temps à étudier l’Art Céleste du Démêlage Dimensionnel laissé par l’Ancien Sage Qiu Wu, saisissant mieux les lois de l’espace. Alors qu’il n’était qu’au royaume de l’Âme Embryonnaire, il pouvait déjà utiliser le Sceau Spatial normalement accessible à partir du royaume de l’Ouverture du Corps!

Il pouvait appliquer une contrainte à tout individu dans un rayon de cinq mètres autour de lui. Son adversaire se sentirait comme embourbé dans la gadoue, sa force et sa vitesse ainsi considérablement réduites. Dans cette zone, il avait la certitude d’être en mesure de vaincre le Maître de Salle Xing avec un seul doigt, lui qui était bien supérieur au Maître Enseignant Wu et aux autres.

– « Cependant, c’est surtout grâce à la puissance de mon Âme Originelle et à mon zhenqi. Ma compréhension des lois de l’espace est encore un peu lacunaire. J’ai encore du chemin à faire avant de compiler proprement l’Art Céleste du Démêlage Dimensionnel 2ème Dan. » Sachant qu’il avait encore une énorme marge de progression, le jeune homme ne se laissa pas aller à la complaisance.

Cette technique était divisée en 5 Dan. Même s’il était parvenu à atteindre le sommet de la 1ère Dan, il était encore loin de pouvoir se mettre à la 2ème.

Le temps passa en un éclair. Six jours plus tard, la Sainte bête volante s’arrêta finalement au-dessus d’une ville immense.

– « Maître Enseignant Zhang, voici la Cité des Prairies du Nord, également connue sous le nom de Cité Ji. C’est l’une des villes les plus prospères et les plus puissantes de l’Empire Qingyuan! » lui affirma Wu Rufeng.

En regardant vers le bas, Zhang Xuan la vit se dessiner vaguement par-delà les nuages. Elle était extrêmement grande, impossible à embrasser entièrement du regard. Elle se différenciait de toutes celles qu’il avait vu jusqu’alors par le nombre incroyable de ses gratte-ciels, ce qui lui rappelait un peu son monde précédent.

D’un rapide coup d’œil, il s’aperçut que le Vice-Maître de Pavillon n’avait pas exagéré sur les qualificatifs. Même si elle n’était nullement au niveau de la Cité de Qingyuan, elle était bien plus grande que celle de Hongyuan.

– « Les Marais des Prairies du Nord sont une zone où s’aventurer est incroyablement dangereux. Les violentes turbulences y sont monnaie courante, il est donc impossible de s’y rendre par voie aérienne, et quiconque les parcourt au niveau du sol doit faire face à d’innombrables menaces insoupçonnées. Par conséquent, nous avons besoin d’un guide, sans quoi nous risquons de perdre la vie avant même de trouver la Caverne Fantôme, » poursuivit-il.

– « Je comprends. » Zhang Xuan hocha la tête.

En lisant des livres présentant la région, il avait également appris une ou deux choses sur les Marais des Prairies du Nord.

Comme le disait le Maître Enseignant Wu, ils étaient extrêmement dangereux. Même les experts du royaume de l’Esprit Primordial devaient s’y aventurer à pied, de peur d’être déchiquetés par les terribles tempêtes aériennes.

Sans guide, ils pourraient très bien tomber bêtement dans un piège dressé par des chasseurs, être encerclés par des Saintes bêtes, ou même tomber dans une fosse remplie de vers au poison mortel!

Leur équipe était forte, et ces dangers ne représentaient naturellement pas une menace pour eux. Cependant, ils les empêcheraient d’avancer, et plus ils passeraient de temps à errer dans les Marais, plus leur ennemi serait susceptible de remarquer leur présence.

– « Le Maître du Pavillon des Maîtres Enseignants de la Cité des Prairies du Nord, Ji Tianxiong, est un bon ami. Il est digne de confiance, et je lui ai envoyé un message il y a peu. Il devrait arriver dans quelques instants pour nous conduire à travers les Marais et nous épargner des problèmes, » les informa le Maître Enseignant Wu.

– « Ji Tianxiong ? J’ai entendu parler de lui, il a passé un certain temps dans notre Salle des Maîtres en Combat, et il est plutôt bon avec ses poings! » intervint le Chef de Division Liao.

– « En effet! Son zhenqi gelé et son Doigt Glacé sont capables de congeler l’eau en un instant, et cette capacité est exceptionnellement utile en terrain marécageux. » Wu Rufeng hocha la tête, ayant visiblement en haute estime son ami proche.

Pendant qu’ils parlaient, ils virent soudain un homme voler dans leur direction.

En l’examinant attentivement, Zhang Xuan s’aperçut qu’il semblait avoir la cinquantaine, et qu’il était doté d’une paire d’yeux incroyablement perçants débordant d’intelligence et de vigueur. À première vue, il avait l’air d’être un individu particulièrement vif.

Il était au dernier palier du royaume de l’Esprit Primordial, et dégageait une aura rappelant une montagne enneigée. Il était évident qu’il pratiquait une technique de l’attribut de glace.

Le Maître Enseignant Wu l’introduisit rapidement dans la cabane en bois où ils se trouvaient. « Mes amis, voici le Maître du Pavillon des Maîtres Enseignants de la Cité des Prairies du Nord, Ji Tianxiong. Maître Enseignant Ji, voici le Maître Enseignant Zhang Xuan. Voici le Maître de Salle Xing de la Salle des Maîtres en Combat… »

Il présenta rapidement tous les présents.

Ji Tianxiong s’inclina aussitôt devant le prodige. « Mes respects Maître Enseignant Zhang! »

Même si plusieurs millions de kilomètres séparaient sa cité de la capitale, il avait entendu parler de son succès dans son défi du Pavillon.

Un individu réussissant un tel exploit était digne du plus grand respect.

– « C’est un plaisir de vous rencontrer, » lui répondit-il en souriant. « Je pense que le Maître Enseignant Wu a dû vous expliquer la raison de notre venue. »

– « Oui, c’est bien le cas. »

– « Bien. Nous avons l’intention d’entrer dans les profondeurs des Marais pour trouver la Caverne Fantôme, et nous aurons besoin de votre aide pour avancer rapidement. »

– « En fait… La Caverne Fantôme est vraiment insaisissable et n’a pas d’emplacement fixe. Beaucoup ont suivi les indications de ceux qui l’avaient trouvée et sont revenus bredouilles. Je ne peux que vous guider jusqu’aux endroits où elle pourrait être, mais pour le reste… J’ai bien peur de ne pas pouvoir vous garantir que nous tombions dessus! »

La Caverne Fantôme semblait se déplacer. La chance allait jouer un rôle important dans la suite des opérations.

– « Je comprends. Vous n’avez qu’à nous emmener là où cela apparaît habituellement. Le Maître Enseignant Zhang Jiuxiao y est entré une fois, peut-être sera-t-il à même de trouver des indices sur place, » sourit Zhang Xuan.

– « Très bien! » acquiesça le Maître Enseignant Ji.

Ce lieu mystérieux permettait de renforcer la résilience mentale. Chaque année, nombreux étaient ceux qui passaient par les Marais pour tenter leur chance. Certains réussissaient, tandis que d’autres disparaissaient sans laisser de trace.

La dernière fois que Zhang Jiuxiao s’y était rendu, il avait engagé un guide. Les marais, tels un désert, changeaient avec le temps. Même si quelqu’un y avait déjà mis les pieds, il était plus sage d’engager un homme du cru, sans quoi le risque de se perdre était important.

– « Vous volez depuis plusieurs jours maintenant, voulez-vous d’abord vous reposer dans notre Pavillon des Maîtres Enseignants ? » proposa Ji Tianxiong.

– « Non, allons-y immédiatement, ou d’autres Maîtres Enseignants risquent de perdre la vie! » Zhang Xuan agita la main, refusant son hospitalité.

Un jour de retard valait un jour de plus pour Cruel. Puisque la vie de leurs camarades était en jeu, ils ne pouvaient pas se permettre de prendre le luxe de se reposer. En tant que pratiquants, ils pouvaient récupérer de leur fatigue par la cultivation, ils n’avaient donc pas besoin d’autant de repos que le commun des mortels.

– « Très bien, partons maintenant! »

Leur guide indiqua rapidement une direction que suivit la Sainte bête aérienne.

Les Marais étaient au nord de la Cité Ji. Après environ deux heures de vol, le groupe fut accueilli par la vue de marécages d’un noir intense qui semblaient s’étirer à l’infini à l’horizon, leur donnant l’illusion qu’ils s’étendaient vers le ciel.

– « Descendons ici. Plus loin, les turbulences sont dangereuses, et de nombreuses zones y sont particulièrement violentes. Ce serait un désastre si nous devions tomber accidentellement dans l’une d’elles, aussi nous continuerons à pied, » expliqua le Maître de Pavillon Ji en ordonnant à leur monture d’atterrir.

Après en être descendu, ils analysèrent rapidement les sombres marais leur faisant face.

Pour être exact, ils n’étaient pas complètement noirs. Des fleurs écarlates les parsemaient, évoquant des lotus.

– « Les gens du coin appellent ces fleurs des Lotus Mangeurs d’Hommes. Ne les sous-estimez pas simplement à cause de leur apparence, elles sont extrêmement dangereuses, » les avertit le Maître Enseignant Ji en lançant une pierre vers l’une d’elles.

Huala!

Dès que le cailloux entra en contact avec sa cible, cette dernière s’enroula immédiatement autour du projectile, le réduisant en poussière en un instant.

– « C’est… » Zhang Xuan écarquilla les yeux, surpris.

S’il ne l’avait pas vu de ses propres yeux, il n’aurait jamais cru à l’existence d’un tel végétal.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Reinox
  • 8. Cesar
  • 9. Ruben
  • 10. PascalW
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Kyshin
  • 14. Fleadly
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Max973
  • 19. Cindy
  • 20. Marco
  • 21. enzo
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Ba-Soma
  • 25. Thomas
  • 26. nevri
  • 27. Aeyna
  • 28. Starbuck
  • 29. Martin
  • 30. Ronan
  • 31. JOSEPH
  • 32. Xetrix
  • 33. Pierre
  • 34. Cédric
  • 35. Yaozard
  • 36. Frederic
  • 37. Korros
  • 38. lancelot
  • 39. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1209 – En route vers les Marais des Prairies du Nord Menu Chapitre 1211 – L’Ordalie du Maître de Salle Xing