La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1172 – Les fiançailles

Boom!

L’aura puissante jaillissant hors du corps de Zhang Xuan écrasa le vieil homme en robe noire à un point tel qu’il eût l’impression que les cieux et la terre s’étaient brisés, ou que le soleil et la lune étaient tombés. À cet instant, il pensait avoir été témoin de la fin du monde.

Opprimé ainsi, il se figea à cause de la peur, et son esprit se vida.

En un clin d’œil, une divinité semblait être descendue des cieux. Cette auguste présence dissipa en lui toute idée de représailles. Pire encore, il avait l’impression que ses genoux pouvaient céder à tout moment, comme si son corps voulait instinctivement adorer la personne lui faisant face.

Il lui fallut un certain temps avant qu’il ne pût s’exprimer à nouveau. Les lèvres tremblantes, il demanda faiblement : « Vous êtes… le Maître Enseignant Yang ? Non, ce n’est pas cela. Un éclat de sa conscience ? »

Pour que l’aura du jeune homme eût cru si brusquement, il n’y avait qu’une seule explication. Afin de protéger son disciple, Yang Xuan devait avoir laissé un éclat de volonté dans son corps. Ce n’était que dans une situation de crise absolue qu’il se révélerait.

– « Si je ne m’étais pas montré, auriez-vous tué mon élève ? »

Le jeune homme ne semblait nullement différent d’un point de vue purement extérieur, mais une autre personne paraissait avoir pris le contrôle de son corps. Que ce fût son tempérament ou le timbre de sa voix, leurs personnes étaient comme le jour et la nuit.

Particulièrement son regard. Froid, impassible, insondable. Comme un être descendu des cieux. Devant cette puissante apparition, l’homme en robe noire n’osa pas bouger d’un poil.

Il craignait que le moindre mouvement n’entraînât sa mort.

Même s’il était un Saint 7ème Dan, il savait que pour ceux qui se tenaient réellement au sommet du Continent des Maîtres Enseignants, sa force ne valait même pas la peine d’être évoquée.

L’hostilité d’un expert de ce calibre était trop lourde pour lui, alors l’affronter seul en duel ?!

Malgré son corps tremblant, il demanda avec une pointe de doute : « Êtes-vous vraiment… le Maître Enseignant Yang ? »

Il avait eu l’honneur de le rencontrer une fois dans sa vie, et sa voix n’avait pas ces intonnations. De plus, son aura était elle-aussi un peu différente. Ils ne semblaient pas être la même personne.

– « Luo Chengxin, remettez-vous mon identité en question ? »

Le jeune homme possédé fit un pas en avant.

Huala!

En un instant, l’aura s’intensifia et l’air lui-même émit des craquements furieux, comme si l’espace était incapable de résister à sa force écrasante.

– « Je n’oserais pas! »

Le visage du membre du Clan Luo pâlit, et il serra rapidement son poing devant lui, baissant la tête respectueusement. Il ne se permettait même pas de faire du bruit en respirant.

Il ressentait une telle pression, accablante. Qui aurait pu penser que cet homme était si puissant ?

Et plus important encore, il était certain de ne jamais avoir prononcé son nom devant lui, pas même une seule fois! Pourtant, il était capable de l’identifier correctement. Il savait donc bien qui il était!

Il affirmait s’appeler Yang Xuan… Se pouvait-il que ce fût vrai ? Qu’il était cette légende vivante ?

Mais… ils ne s’étaient rencontrés qu’une seule fois, et face à lui, il était plus insignifiant qu’une simple fourmi. Ce n’était que grâce au Patriarche qu’il avait pu être introduit devant lui, et il n’avait même pas osé prononcer son propre nom de peur qu’il ne souillât les oreilles d’une si noble personne.

Alors comment connaissait-il son nom ?

– « Vous n’oseriez pas ? Ce n’est pas ce qu’il m’a semblé. »

À l’inverse absolue de l’humble jeune homme précédent, la personne qui se tenait devant lui à ce moment-là paraissait dédaigner toute forme de vie, comme s’il s’était élevé au-delà de ce monde.

– « La lignée du Clan Luo est puissante, et l’Art du Silencieux Dimensionnel est un chef-d’œuvre. Malgré votre chance d’être né avec une cuillère en argent dans la bouche, vous avez tout de même réussi à faire de vous-même une véritable épave. Vous avez renversé le Yin-Yang de vos méridiens San Jiao et avez souillé votre zhenqi, ce qui vous empêche de déployer toutes vos forces. De plus, vos Sept Acupoints du Chaos Primordial sont encrassés, et trois d’entre eux se sont même retournés comme un gant. »

Il ajouta : « Au cours de votre percée vers le royaume de l’Esprit Primordial, le raccourci que vous avez tenté de prendre a fini par endommager vos fondations, d’où la corruption de votre état interne. Cependant, au lieu de consacrer votre temps à la résolution de ces problèmes, vous avez choisi d’opprimer mon étudiant. Pensez-vous donc être bien trop puissant ? »

A cet instant, un léger sourire méprisant apparut sur les lèvres du jeune homme. « Voulez-vous jouer avec moi ? »

Des frissons parcoururent immédiatement la colonne vertébrale de Luo Chengxin alors qu’il baissait rapidement la tête, une peur abjecte tordant ses entrailles.

Les termes qu’il avait utilisés dans son explication, en parlant de méridiens San Jiao et des Sept Acupoints du Chaos Primordial, auraient paru abscons à tout autre pratiquant, mais lui… Il ne put s’arrêter de trembler.

Ces mots étaient spécifiques à l’Art du Silencieux Dimensionnel du Clan Luo!

Leur lignée leur conférait un talent exceptionnel en matière de manipulation spatiale. En fait, leur plus grand trésor, le Silencieux Dimensionnel, était un puissant artefact pouvant provoquer un gel complet de l’espace alentour.

Ainsi, leur Art familial était complètement différent des autres techniques de cultivation, et n’était adapté qu’à ceux de la lignée du Clan Luo. Seuls les principaux membres du Clan connaissaient et employaient les termes associés à leurs techniques.

Et pourtant, la personne devant lui en parlait aisément, comme s’il ne s’agissait de rien de particulier, et identifiait avec précision les défauts de sa propre cultivation! Il sentit toute chaleur quitter son corps, et la sueur coula à torrent dans son dos.

S’il avait douté avoir affaire à Yang Xuan, il n’osait alors plus se poser de question.

Que ce fût lui ou non, il était définitivement du même calibre que le Patriarche. Sans quoi, il lui aurait été impossible de voir les problèmes de sa cultivation d’un seul coup d’œil.

Né dans le Clan Luo, il avait été guidé par des Maîtres Enseignants de haut niveau dès sa plus tendre enfance. Toutefois, limité par son talent, il s’était inévitablement trompé de temps à autre. Les erreurs s’accumulant, même s’il était devenu fort, sa progression s’en était retrouvée limitée. À ce moment-là, il lui était déjà presque impossible de percer vers le royaume supérieur.

Un tel cas n’était pas rare. Après tout, peu importait à quel point un professeur était formidable, il était impossible que ce dernier fût constamment en train de surveiller la pratique d’un étudiant. Et puis, même les Maîtres Enseignants les plus avancés n’étaient pas infaillibles.

Si un pratiquant pouvait vraiment éviter les impasses, ne traverserait-il pas sans aucun problème les royaumes de cultivation sans s’empêtrer dans le moindre goulot d’étranglement ? C’était un rêve éveillé!

Mais… s’il était vrai qu’il avait fait des erreurs dans sa cultivation, il était difficile pour la plupart des Maîtres Enseignants de mettre le doigt dessus. Seuls les Maîtres Enseignants 9 étoiles étaient capables de les déterminer d’un seul regard!

– « J-j-je n’oserait pas! » Luo Chengxin tremblait de tous ses membres.

– « Humph! Si je n’avais pas laissé un morceau de ma volonté dans le corps de mon élève, j’aurais peut-être perdu un étudiant aujourd’hui! »

Le jeune homme le regarda dans les yeux, glacial, comme s’il envisageait de le tuer pour son insolence.

– « Je… je n’avais pas l’intention de faire du mal au Maître Enseignant Zhang! » Il déglutit et s’expliqua à la hâte : « J’ai regardé notre petite princesse grandir, et peu importe à quel point je suis téméraire, je n’oserais pas blesser la personne qu’elle aime, sinon elle me détesterait à vie! Quoi qu’il en soit, leur union est impossible, et je crains qu’elle ne soit blessée si tous les deux se rapprochent davantage. Voilà pourquoi j’ai décidé de demander au Maître Enseignant Zhang de se montrer raisonnable. »

– « Peuh! Vous dites que mon disciple est indigne du Clan Luo ? » lança-t-il d’un ton menaçant.

– « Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire… » Il frémit, terrorisé, et ajouta rapidement : « Maître Enseignant Yang, vous devriez connaître la situation actuelle de notre Clan Luo. Le mariage entre notre petite princesse et le jeune prodige du Clan Zhang ne peut pas être annulé. À ce rythme, ils ne pourront qu’être blessés. Si tel est le cas, il vaut mieux y mettre fin maintenant pour diminuer leur peine de coeur! »

Le jeune homme plissa les yeux. « Leur mariage ne peut être annulé ? Le blocage vient-il du Clan Luo ou du Clan Zhang ? Si ce dernier est responsable, j’irai en toucher deux mots à leur Patriarche! »

Luo Chengxin secoua rapidement la tête. « Les fiançailles ont été décidées il y a vingt ans de cela. La petite princesse est elle aussi une victime dans cette histoire! »

– « Il y a vingt ans ? » Il fronça les sourcils. « Parlez-m’en davantage. »

– « Vous avez sans aucun doute entendu parler du jeune prodige du Clan Zhang. Même avant sa naissance, il était de notoriété publique qu’il possédait la lignée la plus pure de leur Clan. Vingt ans auparavant, lors de sa naissance, des nuages écarlates ont entièrement couvert le ciel, et un rayon de lumière sacrée descendit des cieux. Même la tablette du Maître Enseignant Kong se mit à flotter dans les airs, comme pour reconnaître l’arrivée d’un pair. Ce jour-là, le Patriarche du Clan Zhang a discuté avec le nôtre, et les deux se sont mis d’accord sur ces fiançailles. La cérémonie de mariage est prévue pour le troisième mois de l’année prochaine, et aucun de nous n’y peut quoi que ce soit! »

– « Le troisième mois de l’année prochaine ? » Le visage du Maître Enseignant s’assombrit, et d’une voix glaciale, il déclara : « Pour être fixée si précisément vingt ans plus tôt, une simple cérémonie de mariage nécessite-elle vraiment de se dérouler un jour qui lui serait particulièrement favorable ? »

– « Ce n’est pas vraiment une question de “jour favorable”. » Luo Chengxin secoua la tête avec un sourire amer. « En fait, il semble que quelque chose d’énorme soit lié à cette décision. Notre Patriarche a déclaré qu’elle était irrévocable, et personne n’ose remettre ses ordres en question… Notre petite princesse a causé un énorme chahut dans le Clan pendant un certain temps à cause de cela, mais comme il s’agit d’une promesse entre les deux Patriarches, elle n’a rien pu y faire. Elle a même fugué et a scellé sa cultivation pour ne pas être retrouvée. Je n’ai réussi que récemment et j’ai réalisé qu’elle était déjà profondément amoureuse du Maître Enseignant Zhang. Et c’est pourquoi je souhaitais lui demander de renoncer! »

– « Quelque chose d’énorme est lié à leur mariage ? C’est-à-dire ? »

– « Je ne suis pas qualifié pour connaître les plus grands secrets de notre Clan. Je n’en ai entendu que des rumeurs, et je ne sais pas grand chose. Toutefois, c’est forcément quelque chose de grave. Après tout, étant l’un des trois Grands Clans Sages, notre Clan Luo ne devrait pas avoir besoin de s’incliner devant le Clan Zhang. »

– « Puisque c’est un engagement décidé à leur naissance, y a-t-il une raison pour que la petite princesse refuse d’épouser le jeune prodige du Clan Zhang ? »

Vu que le mariage avait été fixé longtemps en arrière et que les deux Clans étaient des puissances similaires, il était probable que les deux eussent grandi côte à côte, et leur relation n’aurait pas dû être celle de parfaits étrangers. Pour qu’elle allât jusqu’à fuir à cause des fiançailles, n’avait-elle pas peur de se mettre tous ses proches à dos ?

Ou bien y avait-il quelque chose à propos du jeune prodige du Clan Zhang qui la repoussait si fortement qu’elle était rebutée à l’idée de l’épouser ?

En entendant cette question, Luo Chengxin ne put s’empêcher de jeter un regard troublé à son interlocuteur. Il trouvait étrange qu’une personne aussi influente que le Maître Enseignant Yang s’intéressât autant aux potins concernant leur Clan.

Naturellement, il n’osa pas le dire à voix haute. Il répondit rapidement : « Ce n’est qu’une supposition, mais je pense que notre petite princesse s’est rebellée parce qu’elle ne veut pas épouser une personne qu’elle n’a jamais rencontrée auparavant. Le jeune prodige du Clan Zhang est vraiment mystérieux. Personne ne l’a vu après sa naissance, et contrairement à la plupart des enfants des Clans Sages, il n’a jamais été au Sanctuaire des Sages. Personne du Clan Luo ne sait à quoi il ressemble, pas même notre Patriarche. De ce que j’ai entendu, il doit être en train de recevoir une sorte d’héritage unique. »

– « Personne ne l’a jamais vu ? » Il ne put s’empêcher de froncer les sourcils à ces mots.

Pour sceller des fiançailles sans jamais présenter le fiancé… Le Clan Zhang était vraiment bizarre.

– « Beaucoup de rumeurs circulent à ce sujet. Certains disent qu’il ne possède pas le talent qu’il était supposé avoir. D’autres disent qu’il a échoué à éveiller son potentiel, et que par embarras, le Clan Zhang a choisi de le cacher au yeux du reste du monde. » L’homme en noir soupira. « Il y en a même qui disent qu’il a disparu peu de temps après sa naissance, et que le Clan Zhang essaie de le retrouver depuis. En tout cas, hormis quelques membres de leur Clan, personne ne l’a vu. »

En effet, la petite princesse était pitoyable.

Elle devait porter sur ses épaules le destin de tout son Clan dès son plus jeune âge, au point d’être forcée à épouser un homme qu’elle n’avait jamais vu auparavant. Rien d’étonnant à ce qu’elle se fût rebellée.

Le Maître Enseignant s’exprima froidement. « Le Clan Zhang semble savoir comment se donner de grands airs. Ils se sont engagés dans des fiançailles entre deux Clans et ont ensuite caché le jeune élu. Je viens d’avoir un bon aperçu de leur impudeur. Quant à ce jeune prodige… Je dois vraiment leur donner une leçon d’étiquette! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Reinox
  • 8. Cesar
  • 9. Ruben
  • 10. PascalW
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Kyshin
  • 14. Fleadly
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Max973
  • 19. Cindy
  • 20. Marco
  • 21. enzo
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Ba-Soma
  • 25. Thomas
  • 26. nevri
  • 27. Aeyna
  • 28. Starbuck
  • 29. Martin
  • 30. Ronan
  • 31. JOSEPH
  • 32. Xetrix
  • 33. Pierre
  • 34. Cédric
  • 35. Yaozard
  • 36. Frederic
  • 37. Korros
  • 38. lancelot
  • 39. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1171 – Une visite nocturne (2) Menu Chapitre 1173 – Retour vers le Palais de Qiu Wu