La Venue du Fleuve Céleste | 天阿降临
A+ a-
Chapitre 2 – Mémoire 7

Qui êtes-vous ?

Face à cette question, il n’y pensa même pas et donna juste la réponse :

“Combattant de l’Univers Profond 1120.”

Quel est le but de votre existence ?

“Je suis un humanoïde pré-développé pour devenir Combattant de l’Univers Profond capable d’explorer l’espace profond de manière indépendante.”

Pourquoi combattez-vous ?

“Pour l’humanité.”

À qui répondez-vous ?

“Instructions du système.”

Pas de peur de la mort ?

“Ne craignez pas la mort.”

Qu’est-ce que la mort ?

“Un changement complet dans la forme d’existence physique du corps.” 
Toutes les questions étaient fugaces, mais son esprit était complètement tranquille, répondant mécaniquement selon le préréglage.
 L’écran s’arrêta soudainement et une question surgit.

Parmi les photos suivantes, laquelle tireriez-vous en premier ?

Au bas de la question, il y avait huit photos, des personnes âgées, des enfants et quelques visages familiers, mais il ne se souvenait pas où il les avait vus auparavant. 
Il savait donc qu’il n’avait pas le droit d’explorer cette partie de sa mémoire, limitée par le système. 
Cette question était complètement hors du domaine des réponses instinctives, alors il commença à regarder attentivement les huit photos, réfléchissant bien, essayant de déterminer quelle cible il fallait tirer en premier.
 À ce moment, ses pensées étaient légèrement confuses. Quels devraient être les critères de sélection de la cible ? L’âge, le sexe, le statut ou autre chose comme, il est agréable ou désagréable à regarder ?
 L’apparition du dernier critère fut une surprise pour lui. Il ne comprenait pas d’où venait l’idée. Alors qu’il hésitait, l’écran s’éteignit soudainement et toutes les images disparurent. Quelques instants plus tard, l’écran devint transparent, révélant la salle derrière lui.
 Derrière l’écran se trouvait une salle remplie d’équipements. Un chercheur aux cheveux hirsutes et aux lunettes profondes était assis à la console, regardant avec consternation un homme d’âge mûr se précipiter. 
Cet homme portait la même robe de chercheur, mais avec une bande noire et dorée sur les épaules. Cela signifiait qu’il avait un statut plus élevé que les autres chercheurs.
 Pour une raison inconnue, ses émotions s’agitèrent à nouveau légèrement lorsqu’il vit cet homme.
 En se dirigeant rapidement vers la console, l’homme d’âge mûr jeta un coup d’œil à l’écran et s’écria: “Pourquoi avez-vous changé le titre sans autorisation ? Arrêtez immédiatement !” 
Le chercheur dit franchement : “Je voulais juste voir comment il réagirait à une question peu familière, au-delà des idées préconçues. Et cela s’est avéré être une surprise ! Vous voyez, ces données sont très intéressantes, comment un programme évalue-t-il si une personne est agréable ou désagréable ? Si nous regardons plus en profondeur, nous pourrons peut-être trouver un tout nouvel algorithme …”
 Avant de pouvoir finir sa phrase, il fut interrompu par l’homme d’âge mûr : “Effacez et oubliez tout ce qui s’est passé aujourd’hui.”
 Le chercheur se leva d’un bond, pointa l’écran et dit: “Pourquoi ! Ne voyez-vous pas l’importance de ce résultat ? C’est peut-être le véritable algorithme de jugement flou intelligent que nous recherchions ! Ce sera à la suite de l’obtention du grand prix.”

“Vous perdrez votre emploi, avant d’avoir obtenu le prix. N’oubliez pas que nous sommes déjà en retard dans nos recherches. Encore une ou deux surprises et nous n’obtiendrons pas le financement de l’année prochaine. Les primes, les allocations spéciales et les vacances triennales de chacun seront supprimées. Si je me souviens bien, vous avez deux enfants, dont l’un devra payer le prix d’entrée tout de suite.”

Le chercheur se découragea tout à coup et dit : “Eh bien, c’est vous le patron, mais Dr. Chu, ne sommes-nous vraiment pas autorisés à garder ces données en privé ?”

“Non, supprimez-le! Poussez-vous.”
 Dr Chu repoussa fermement le chercheur et opéra directement sur son ordinateur. En haussant les épaules, le chercheur regarda la barre de progression du nettoyage des données apparaître, courant lentement jusqu’à la fin.
 Alors que la barre de progression touchait à sa fin, le laboratoire fut secoué par un choc soudain et violent. Le chercheur tomba à la renverse. Dr Chu, en revanche, évita la chute en appuyant sur le coin de la table, mais il flottait comme s’il avait perdu de la gravité. 
Il sembla y avoir une explosion au loin, puis les sirènes stridentes submergèrent tout le secteur.
 “Attention ! Nous subissons une attaque inconnue sur la base. Dommages de niveau 3. A tout le personnel, veuillez suivre les procédures d’urgence ! Attention ! Nous subissons une attaque inconnue sur la base…”

Le chercheur était confus : “Attaque inconnue ? Qui nous attaque ?”

Les vibrations dans le laboratoire s’aggravaient et les explosions se rapprochaient de plus en plus. Dès que Dr Chu se stabilisa, il donna l’ordre :

“Détruisez toutes les informations ! Immédiatement !”
 Le chercheur fut abasourdi :

“Ce n’est qu’une alarme de niveau 3…”

“Ça va être de niveau 1 dans une minute ! Réfléchissez bien, qui nous attaquerait ?”

Le chercheur comprit tout de suite, se jeta devant le siège et se mit à faire fonctionner l’ordinateur avec frénésie.
 De son coté, Dr Chu était plus calme, après avoir bouclé sa ceinture de sécurité , il donna l’instruction suivante :

“Déverrouillez la mémoire 7.”
 Le chercheur écarquilla les yeux.

“Mais, c’est interdit…” 
Dr Chu lui tapota l’épaule : “Je suis responsable de tout. Déverrouillez-le !” Puis il se chuchota à lui-même : “Vous ne comprendriez pas ce que cette mémoire signifie pour moi.”

Le chercheur se trouvait face à un dilemme. Dr Chu n’avait pas le pouvoir de déverrouiller la mémoire 7, mais il était quand même le patron. En fin de compte, il dit : “Très bien ! Pour ce travail, pour les enfants, à votre service !” 
Il entra le code à grande vitesse et dirigea ensuite ses yeux vers l’écran. Après avoir fait scaner ses iris, il prit une profonde respiration et appuya sur le bouton OK.

D’un simple clic, le serveur principal abaissa un coffret et en sortit une petite boîte à puces. L’étui de la puce portait une marque d’interdiction rouge en gras.

Dr Chu arracha rapidement la boîte à puces, le remercia doucement et se retourna pour partir.

Le chercheur ne le remarqua même pas, il se concentrait juste sur l’effacement des données. Au bout de quelques instants seulement, il rendit un soupir de soulagement et se dit : “J’ai enfin terminé. S’il n’y avait pas eu la première alarme, j’aurais été … mort ! Alerte de niveau 1 !!!”

Comme il le souhaitait, les lumières de l’alarme se mirent à clignoter sauvagement et la tonalité de l’alarme doubla de vitesse.

“Alerte de niveau 1 ! Séquence d’autodestruction activée, compte à rebours lancé, tout le personnel doit évacuer immédiatement. Alerte de niveau 1 ! Séquence d’autodestruction activée…”

Détachant précipitamment sa ceinture de sécurité, le chercheur tituba vers la porte. Une armoire située à côté de la porte explosa soudainement, l’onde de choc le fit tomber au sol, lui faisant cogner la tête contre le coin de la table et répandant du sang. En dépit de la douleur, il quitta d’abord la pièce en rampant. Quant au feu qui brûlait dans la pièce, il était complètement hors de vue.

Pendant tout ce temps, le Combattant 1120 se tenait assis en silence, sans bouger.

Ne recevant pas d’ordres, il aurait alors dû attendre ici que de nouveaux ordres soient donnés, ou être détruit avec la base.

De plus, même s’il voulait s’échapper, il ne le pourrait pas. Le mur de l’écran avait survécu à l’explosion et aux éclats d’obus, mais on ne voyait aucune égratignure, le reste des murs de la salle était fait d’un alliage de classe A, imperméable à toute arme.

Avec le temps, le feu s’intensifia et l’ écran se déforma sous l’effet de la chaleur. Il leva légèrement la main et l’abaissa de nouveau, continuant à attendre.

À ce moment-là, il ne pensait à rien. Il ne le pouvait pas et n’osait pas.

Au fond de sa conscience, il y avait plusieurs points mystérieux qui contenaient des fragments de données. Malheureusement, la capacité était limitée et très peu de données pouvaient être stockées. C’était un souvenir du passé.

Il y avait des compagnons, des humanoïdes ne portant que des numéros comme lui, qui vécurent ensemble des scènes de destruction similaires. En tant qu’humanoïde, il n’avait pas la capacité de faire la distinction entre l’expérience et la réalité. Cependant, il savait clairement que le but de l’expérience n’était pas nécessairement de le détruire, mais s’il réfléchissait trop à l’expérience, il serait détruit. 
D’où viendrait la destruction, il ne savait pas, ne voulait pas y penser et ne le pouvait pas.

Soudain, la porte automatique de la pièce éclata, mais elle n’était qu’à moitié ouverte avant de se bloquer. Une main saisit le bord de la porte et l’ouvrit, puis Dr Chu intervint.

Ce dernier avait alors retiré sa robe de recherche et revêtu une armure de combat. Dès qu’il entra, il lui dit : “Viens avec moi.”

Il obéit et se leva pour suivre Dr Chu. Dans le système, les ordres du Dr Chu appartenaient au deuxième niveau. Et le propriétaire du plus haut niveau ne semblait pas être sur cette base, tout du moins, il ne l’avait jamais vu auparavant. La parole de Dr Chu était donc un ordre suprême.

A l’extérieur, un tuyau dans le passage éclata, laissant échapper du gaz qui s’enflamma instantanément. Une vague de feu se répandit, bloquant le passage. Dr Chu se précipita devant lui, bloquant le feu avec son corps sans réfléchir, puis l’attrapa et le jeta dans un autre passage sûr. Puis Dr Chu quitta le passage flamboyant et se précipita à nouveau vers l’avant, l’armure derrière lui était noircie et brûlée.

Il y avait des explosions, de la fumée et du feu partout. Toute la base était violemment secouée, parfois avec des morceaux cassés qui tombaient.

Dr Chu avançait rapidement, frayant un passage sûr et le conduisant finalement à une porte automatique. La porte était hors de service. Il sortit une mini-bombe et la colla à la porte, puis le tira derrière lui. Après une petite explosion, la porte automatique se fendit. Il ouvrit la porte brisée à coups de pied et entra.

Dans la salle se trouvaient des rangées d’équipements en forme de nacelle d’hibernation. Les souvenirs cachés lui rappelèrent que c’était là qu’il nettoyait et réécrivait les données de la mémoire à la fin de chaque expérience.

Dr Chu vérifia les équipements un par un et trouva une machine qui fonctionnait encore.

“Monte!”

Il entra dans la machine, s’assit, s’allongea et se prépara.

Après avoir entré rapidement une série de commandes sur la console, Dr Chu sortit la mémoire 7. En regardant le souvenir, il hésita soudain, leva les yeux et lui demanda : “Savez-vous ce que je vais vous faire ? ”

“Quoi qu’il en soit, j’obéirai à vos ordres.” dit-il d’une voix mécaniquement immuable.

Dr Chu hocha la tête, ses mains se mirent soudain à trembler légèrement, comme s’il avait pris son courage à deux mains avant d’insérer la carte mémoire dans la fente et d’appuyer sur le bouton d’activation.

Une sonde perça l’interface à l’arrière de son cou et un morceau de données fut saisie. Le programme démarra immédiatement et commença à effacer toutes les restrictions et blocages de sa conscience, y compris les nombreuses commandes et interfaces qui s’y cachaient.

Les entraves qui le contraignaient et le contrôlaient furent supprimées une par une.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
🎗 Tipeurs récents
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1 – Qui êtes-vous ? Menu Chapitre 3 – A contre-courant