La Venue du Fleuve Céleste | 天阿降临
A+ a-
Chapitre 15 – Autoprotection

Tous les yeux étaient tournés vers Chu Jungui.

De nombreux cadets se demandaient d’où venait ce jeune homme à l’air timide, car après tout, c’était une planète inhabitée.

Ceux qui connaissaient l’identité de Lin Ruoxi essayaient de deviner celle de Chu Jungui. Ils pensaient à des choses plus complexes. Pourquoi avait-elle nommé ce jeune homme pour le tournoi militaire de fin d’année ? Quel était le programme caché derrière sa demande ?

Ce n’était pas un exercice ordinaire. Pour un petit pays comme le leur, c’était encore plus considérable.

Qin Yi demanda instinctivement : “Vous parlez de cet important tournoi?”

Lin Ruoxi ne répondit rien, et ne le regarda même pas.

N°2, en revanche, regarda le colonel : “Son Excellence n’aime pas se répéter.”

“Je comprends.” Jetta-t-il avec un regard profond sur Chu Jungui.

“Allons-y, à la prochaine.”

Lin Ruoxi fit demi-tour et partit. Un vaisseau de guerre argenté était apparu dans le ciel, descendant rapidement. C’était le vaisseau spatial qui était venu la chercher.

N°2 tapota l’épaule du colonel et lui dit de manière significative : “On se voit à la fin de l’année”.

Les pupilles du colonel se rétrécirent. Il se contenta de hocher la tête et ne dit rien.

Lin Ruoxi et N°2 partirent. N°5 et N°6 portèrent le cadavre du N°3 pour le suivre.

Et N°4 cependant, ne partit pas immédiatement, mais demanda : “Qui sont Su Xue et Li Bin ?”

Les deux cadets furent listés séparément, tous deux un peu confus. Les Gardes Tianji étaient l’une des unités spéciales les plus performantes du Grand Empire Tang. Selon le statut du garde N°2 protégeant Lin Ruoxi, il était déjà l’égal de leur instructeur. Avec la force de leur pays, pas un seul cadet ne pouvait entrer dans les Gardes Tianji pendant quatre ou cinq années consécutives, pas même une unité de réserve.

Ces deux-là sentirent un peu de joie dans leur cœur et furent honorés d’être nommés par N°4 parmi leurs camarades de classe.

N°4 se rapprocha des deux et enleva lentement son casque. Bien que ses cheveux soient coupés courts, on pouvait distinguer son sexe à partir de ses jolis yeux. Sa voix était tellement neutre et rauque qu’elle trompait tout le monde.

N°4 les regarda avec un air attentif et ricana soudain : “Vous êtes bon, très bon! C’est incroyable que vous puissiez me vaincre. Un échec est un échec. Je n’ai rien à dire sur ce que vous m’avez fait après cela! Mais je n’oublierai pas! J’espère que vous non plus! À la fin de l’année, je reviendrai, vous feriez mieux de me battre à nouveau. Si je perds à nouveau, faites comme vous voulez. Mais si vous perdez, vous ne serez plus jamais des hommes.”

Dès qu’il eut fini de parler, N°4 se retourna et partit, laissant Su Xue et Li Bin se regarder avec consternation.

Qin Yi leur tapota fortement l’épaule, avec un visage étrange, en disant : “Vous êtes géniaux ! Dis-moi, qu’est-ce que vous lui avez fait pour qu’elle vous haïsse autant ?”

À ce moment-là, tout le monde les regardait avec beaucoup d’intérêt, attendant la suite de l’histoire. Les deux étaient encore plus éplorés : “Nous n’avons rien fait ! Comment pouvons-nous lui faire du mal alors que nous sommes inconscients depuis le début de la bataille et que nous ne savons même pas qui nous a frappé ?”

Les gens riaient et il était évident que personne n’y croyait.

Chu Jungui se tenait silencieusement et sans expression.

Il ne savait pas que N°4 était une femme. À l’époque, elle était allongée face contre terre, aussi grande et forte qu’un homme. Donc il n’avait fait que lui envier sa belle tenue, sans se soucier de savoir si elle était un homme ou une femme.

Deux malchanceux étaient au bord des larmes, essayant d’expliquer, mais qui les écouterait ?

En raison de l’arrivée de Lin Ruoxi, il n’y avait aucune surveillance de drone pendant l’entraînement au combat simulé. La fonction d’enregistrement des informations sur le champ de bataille était également désactivée, seule la fonction de positionnement de base était conservée.

D’après le peu d’informations disponibles, Su Xue et Li Bin se réunirent dès le début, puis peu de temps après se rendirent dans la zone où se trouvait N°4, pour ne plus jamais bouger. À quoi bon rester immobile si longtemps ?

Bien que les trois aient été retrouvés inconscients à la suite d’un coup de feu électrique, il n’y avait aucun signe de la présence de quelqu’un d’autre à proximité, ce qui pourrait seulement signifier que les deux avaient essayé de le couvrir avec des blessures auto-infligées. Une astuce de si bas niveau, que même les enfants ne se donneraient pas la peine d’utiliser.

Qin Yi était également impuissant et se rapprocha du colonel en disant doucement : “Que devons-nous faire maintenant ?”

Sans bouger d’un pouce, le colonel demanda : “Ce sont vos meilleurs hommes?”

Qin Yi, dont le front transpirait de honte, dit : “ Bien qu’ils soient généralement un peu arrogants, ils n’ont jamais fait de grosse bêtise ! Et ne faites jamais rien que vous n’êtes pas censé faire. Cette fois, il pourrait s’agir, oh, d’un moment de confusion …”

Le colonel dit sans ambages : “Un moment de confusion ah, pas grave, qui n’en a jamais eu ?”

Plus le colonel se calmait, plus Qin Yi devenait nerveux: “Je me suis renseigné en secret. Quand N°4 a été trouvé, bien que son uniforme de combat ait été enlevé, les sous-vêtements et le gilet étaient toujours présents, ils n’auraient pas dû lui faire quoi que ce soit.”

“Que se passe-t-il si elle insiste pour poursuivre le crime ?”

Qin Yi murmura: “Expulsé de l’école et emprisonné pendant au moins … trois ans.”

“C’est tout ?”

” C’est la loi!”

” C’est la loi ? Ce serait vraiment bien si tout pouvaient suivre la loi.”

Qin Yi était confus.

Le colonel se moqua : “Les cadets de notre pays font de mieux en mieux cette année, ils osent même harceler sexuellement les visiteurs de l’empire Céleste. Cette année, c’est juste un Garde Tianji, je me demande quelle fille noble sera la victime l’année prochaine?”

Qin Yi fut surpris et s’empressa de dire : “Absolument pas ! Je ne pense pas que ce soit un malentendu, mais je ne pense pas qu’ils étaient trop sérieux à ce sujet. Vous voyez, elle nous a donné la chance de participer au tournoi de fin d’année, n’est-ce pas ? L’affaire de ce N°4, elle aussi, ne sera traitée que comme un cas personnel.”

Le comportement du colonel se mit à s’adoucir légèrement. Il dit d’une voix forte: “Vous deux, venez ici.”

Su Xue et Li Bin se précipitèrent pour s’expliquer. Ils étaient tous deux en larmes et dirent qu’ils avaient été battus et étaient inconscients dès le début. Qu’ils ne savaient pas ce qui s’était passé par la suite.

Les gens bavardaient en privé. Certains disaient que ces deux-là étaient des lâches, osant faire ce qu’ils n’osaient pas admettre. D’autres disaient que ces deux-là étaient courageux, osant même harceler un Garde Tianji, n’ayant probablement même pas peur de la mort, sans compter qu’ils seraient castrés s’ils perdaient le combat à la fin de l’année.

Lorsqu’ils entendirent ces arguments, ils étaient encore plus désespérés. Le colonel fit un signe de la main. Tout le monde se tut immédiatement. Après un moment de silence, le colonel déclara : “Cette affaire est une rancune personnelle, vous comprenez ?”

Ils se regardaient avec consternation, sans savoir s’ils comprenaient ou non.

Le colonel ne les attendit pas pour répondre froidement : “A la fin de l’année, si vous gagnez le combat, alors rien ne se passera. Si vous perdez, même si elle vous épargne, je vous castrerai pour elle !”

Ils furent soudainement pâles, même s’ils étaient habituellement arrogants, ils savaient clairement la différence entre eux et les gardes Tianji. Dans des circonstances normales, sans parler de ces deux-là, même s’ils en ajoutaient deux de plus, ils ne seraient certainement pas l’adversaire de ce N°4.

À quelques mois seulement de la fin de l’année, ils devraient s’entraîner deux fois plus dur afin de pouvoir se battre à mort le moment venu.

Après s’être occupé des deux jeunes, le colonel se pencha finalement sur Chu Jungui, révélant une certaine curiosité.

Dès que ce dernier rencontra les yeux du colonel, il eut l’impression d’avoir été frappé par deux éclairs. Il ne pouvait pas s’empêcher de se demander quel genre de capacité surnaturelle pouvait décharger de l’électricité des deux yeux. Quelle tension devait avoir le circuit du colonel !

Voyant que ce jeune homme ne remuait pas pour se regarder, le colonel l’apprécia quelque peu: “L’histoire de votre identité sera discutée plus tard, maintenant que nous sommes sur le point de partir, avez-vous autre chose à emporter avec vous ?”

Chu Jungui y réfléchit et dit : “Il n’y a que le canot de sauvetage et quelques autres petites choses que j’ai faites ces derniers jours. Il n’y a rien d’autre à prendre.”

Le colonel dit alors à Qin Yi : “Vous amenez quelques personnes et vous allez l’aider à faire ses bagages.”

“Oui ! Mon colonel !”

Qin Yi ordonna à quelques personnes de suivre Chu Jungui. Ce dernier ne voulait rien emporter du canot de sauvetage ou de la cabane. Il ne ressentait donc pas le besoin d’y revenir. Cependant, si le colonel voulait récupérer les données du canot de sauvetage, il devait y retourner.

Chu Jungui n’avait pas d’autre choix que de les conduire à travers la forêt et de les ramener au canot de sauvetage.

Qin Yi demanda à l’un des cadets de se rendre au canot de sauvetage pour récupérer les données, tandis qu’il se rendit à la cabane et fit un tour. Puis, il sortit pour regarder les environs. Plus il regardait, plus il était étonné.

C’était une cabane construite de la manière la plus ordinaire et la plus simple, mais le vrai défi était que le sol était plat, les murs droits et qu’il y avait peu d’espace entre les pièces. Avec ses yeux perspicaces, il découvrit que toute la pièce était un carré sans aucune erreur ou presque.

Une équipe de construction professionnelle utilisant des pièces préfabriquées pouvait bien sûr le faire sans erreur, mais Chu Jungui ne disposait d’aucune machine ni d’aucun équipement. Il comptait sur ses propres mains pour couper le bois de la forêt, le tas de résidus à l’extérieur en était la preuve.

C’était assez impressionnant.

En voyant les yeux curieux de Qin Yi, Chu Jungui comprit rapidement où était le problème. Il était trop tard pour qu’il se couvre, alors il ne put que faire semblant d’être ignorant.

Pendant que Qin Yi réfléchissait, les cadets étaient extrêmement excités. Ils se précipitèrent dans la cabane, touchant ceci, regardant cela, et aimant absolument tout ce qu’ils voyaient. Ils étaient tous entraînés à survivre dans la nature, mais ce n’était qu’un entraînement, ils n’avaient pas de réelle pression. Contrairement à Chu Jungui, qui avait atterri sur une planète inhabitée dans un canot de sauvetage et y avait vécu pendant un certain temps, en ayant construit une petite maison.

Ici, les pièces et les batteries au plomb étaient toutes rugueuses et propres, avec une atmosphère de grande industrie à l’ancienne.

Les cadets ne connaissent pas de véritables épreuves et batailles. Ce qui se passait devant eux était comme un miracle à leurs yeux. Les deux filles parmi eux étaient encore plus excitées. Elles ne regardaient pas les gens pour leurs capacités, mais surtout pour leur apparence. Le nouvel arrivant avait un beau visage, sans les habitudes sophistiquées des autres cadets, comme un lotus vert hors de l’eau.

Chu Jungui se sentait gêné, mais ne pouvait pas éviter leur regard et ne pouvait que faire comme si rien ne s’était passé.

Elles devinrent de plus en plus débridées, observant et discutant de plus en plus ouvertement.

Finalement, il rougit !

La pauvre version 1.02 de sa tromperie tactique lui dit que rougir était le meilleur moyen de se protéger pour l’instant. Pour un humanoïde, rougir n’était pas beaucoup plus difficile que bailler. Toutefois, dans les souvenirs de sa jeunesse, rougir était dû à la timidité.

C’était si mignon ! Les filles en devenaient folles.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
🎗 Tipeurs récents
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 14 – L’école d’acteur II Menu Chapitre 16 – Retour à la civilisation