La Renaissance d’un Maitre Démoniaque | Reverend Insanity | 蛊真人
A+ a-
Chapitre 90 – Sous la lumière de la lune, la neige était comme du jade blanc

Dans la salle, les lumières brillaient.

Sur la table ronde, le vin était tiède et les plats déjà froids.

Une bougie rouge brillante vacilla lentement, projetant les ombres de la tante et de l’oncle sur le mur.

L’ombre des deux silhouettes se combina en une seule, se balançant tristement à la lueur des bougies.

Devant eux, la Matronne Shen était à genoux.

L’oncle brisa le silence, «De là à penser que Fang Yuan est prêt à aller à mon encontre, il a pris la décision de rejeter mon invitation sans même tenter de négocier!»

La tante serra les dents, son expression légèrement troublée, «Ce scélérat a déjà seize ans, donc s’il veut la fortune familiale maintenant, nous ne pouvons pas lui refuser. Que pouvons-nous faire?»

«Pars.» L’oncle fit signe à la Matronne Shen de se retirer, riant froidement: «Ne vous inquiétez pas, j’ai déjà tout planifié. Il a réussi à atteindre cet objectif en arrivant à l’étape de pointe, ayant même été jusqu’à obtenir la place numéro une à l’examen, c’est très impressionnant.»

«Mais, pour obtenir un héritage familial, ce ne sera pas si facile! La cultivation de rang 2 est une condition préalable. Mais le clan à également pour mission de vérifier s’il a les qualifications requises pour éviter de diviser les biens de la famille de manière insensée, provoquant des conflits internes et affaiblissant le clan.»

La tante compris ses paroles: «Cela signifie qu’il doit accomplir une mission avant de pouvoir obtenir l’héritage de ses parents.»

«C’est vrai.» L’oncle rit sinistrement. «Mais les missions de la salle des affaires internes sont envoyées à des groupes, pour les missions d’héritages, cela sera fait de la même façon. Pour s’assurer que les petits groupes restent unis et augmentent leurs cohésions.»

La tante rit à haute voix: «Mon mari, tu es trop intelligent. Il ne pourra jamais accomplir cette mission.»

«Hmph, même s’il peut forcer son groupe à choisir cette mission, j’ai d’autres moyens de m’occuper de lui, il est impossible pour lui d’hériter de ses parents.»

La nuit tomba et la neige s’arrêta.

Fang Yuan marchait dans les rues, dont les maisons de bambou étaient recouvertes d’une couche de neige blanche.

La neige sur laquelle il marchait émettait un léger bruit de craquement alors que l’air froid pénétrait dans son système respiratoire, rendant le cerveau de Fang Yuan extrêmement éveillé.

Après avoir rejeté la proposition de la Matronne Shen, Fang Yuan ignora les conseils de Jiao San ainsi que ceux du groupe et dit au revoir à tout le monde avant de partir seul.

“C’est tout.” Il marcha et pensa: “Oncle et tante essayent de me piéger et de me retarder, me faisant perdre la chance de reprendre mon héritage.”

“Après la nouvelle année, j’aurai seize ans et je serai qualifié pour hériter. Mes parents sont morts et mon frère a de nouveaux parents. il y a deux étapes cruciales, chacune étant extrêmement importante.”

“La première est de postuler à la mission dans la salle des affaires internes sans aucune autre mission disponible. La seconde est de terminer cette mission pour gagner les droits d’hériter.”

“Jiao San est aux aguets avec mon oncle et ma tante, essayant de m’empêcher de monter au rang 2, me forçant à rester au premier.”

Les règles du clan stipulent que les Maîtres Gu ne peuvent participer qu’à une mission à la fois. Ceci afin d’éviter que les Maîtres Gu ne se concurrencent et ne provoquent une compétition négative dans le clan.

Jiao San reçut des missions consécutives. Après avoir terminé la mission à propos du pergélisol, il accepta immédiatement une nouvelle tâche, consistant à chasser des cerfs sauvages.

Les missions du clan étaient toutes confiées à des groupes. Ainsi, selon les règles du clan, Fang Yuan devait terminer la mission de chasser des cerfs avant de postuler pour sa mission de partage des biens.

“Mais à ce stade, je crois que Jiao San accepterait simplement une autre nouvelle mission.” En pensant à cela, les yeux de Fang Yuan brillèrent.

Ces intrigues et ces plans étaient irritants, comme une corde invisible, qui bloquait sa progression.

Mais Fang Yuan ne regrettait pas d’être entré dans ce groupe.

À l’arène, il était acculé dans un coin. L’invitation de Jiao San était devenue un moyen de se libérer de la situation.

S’il n’entrait pas dans cette équipe, son oncle et sa tante auraient d’autres moyens de s’occuper de lui, cela ne pourrait être prévu et il serait difficile de se défendre. Mais maintenant qu’il était dans le groupe, il pouvait clairement voir leurs plans et contre-attaquer facilement.

“Le plus simple est d’éliminer Jiao San, ou d’assassiner l’oncle et la tante, alors personne ne pourrait plus rivaliser pour les biens de la famille. Même si je les tue, je ne pourrai pas me sortir de ces ennuis, à moins qu’il n’y ait une bonne opportunité pour moi de profiter … Mais ces possibilités ne sont généralement dues qu’à la chance.”

Fang Yuan pouvait tuer le serviteur Gao Wan et tuer le vieil homme Wang, mais c’était parce qu’ils n’étaient que des mortels et des serviteurs, avec une vie bon marché. Les tuer était comme tuer un chien ou arracher de l’herbe, c’était insignifiant.

Mais assassiner des Maîtres Gu était très problématique.

Les Maîtres Gu étaient tous des membres du clan Gu Yue, peu importe lequel mourrait, la salle de punition enquêterait. Fang Yuan évaluait sa propre force et savait qu’il y avait trop de risques à les tuer maintenant; il pourrait même se faire tuer. Même s’il y parvenait, l’enquête de la salle de punition serait très problématique. Ses actions futures seraient espionnées et ils pourraient même découvrir l’héritage du Moine Fleur de Vigne.

“Attirer un problème beaucoup plus important pour simplement en éliminer un plus petit, ce n’est pas ce que ferait un sage. Oh? Je suis arrivé”, dit Fang Yuan, s’arrêtant devant un vieux bâtiment en bambou usé.

Ce bâtiment en bambou était fendu et usé, comme un vieil homme sur le point de mourir, haletant pour son dernier souffle dans l’hiver rigoureux.

En voyant ce bâtiment en bambou, le visage de Fang Yuan s’éclaira, il en avait un souvenir dans son esprit.

C’était la chambre qu’il avait louée dans sa vie passée.

Dans sa vie précédente, après avoir été jeté dehors par son oncle et sa tante, il lui restait moins de quinze pierres primaires et il avait dû dormir dans les rues pendant quelques jours avant de trouver cet endroit.

Ce lieu était trop usé et son loyer était bien inférieur à celui d’autres endroits. De plus, alors que d’autres maisons se louaient au mois, celle-ci se réglait à la journée.

“Je ne connais pas d’autres endroits et ne sais s’il y aurait ou non des pièges tendus par mon oncle et ma tante, mais les souvenirs de ma vie passée me disent qu’au moins ce lieu est sûr.” Fang Yuan sonna à la porte.

Après une demi-heure de pourparlers, il fixa les conditions de location et fut amené au deuxième étage par le propriétaire.

Les sols étaient vieux, émettant des sons dangereux et inquiétants à chaque nouveau pas.

Il n’y avait dans la chambre qu’un lit et une couverture. Cette dernière comptait de nombreuses taches mais était également criblée de trous, et la ouate de coton jaune sortait de l’intérieur.

Au-dessus de la tête du lit, il y avait une lampe à huile. Le propriétaire partit après l’avoir allumée.

Fang Yuan ne dormit pas, mais s’assit sur le lit et commença à cultiver.

Tandis que sa Mer Primitive faisait rage dans l’ouverture, chaque goutte d’essence primitive était vert noir.

Les quatre parois de l’ouverture étaient de couleur blanche et translucide.

Au premier rang.

Tout à coup, la Mer de cuivre vert noir commença à voir naître des courants, comme des bêtes sauvages faisant rage et frappant les murs des quatre ouvertures.

*Bam bam bam…*

Les énormes vagues s’écrasèrent sur les parois de l’ouverture, provoquant la formation de petites ondulations avant de se dissiper.

Après un certain temps, la mer de 44% d’essence primitive fut rapidement épuisée, n’en laissant qu’une petite partie de disponible.

Sur les murs de l’ouverture, il y avait des fissures.

Mais ces simples fissures ne suffisaient pas.

Fang Yuan voulait franchir le premier palier et atteindre le deuxième rang, il avait donc besoin de briser complètement ce mur, évoluant à travers sa destruction!

L’essence primitive vert noir continua d’attaquer le mur de cristal, et les fissures augmentèrent, formant une grande scission. À certains endroits, les fissures étaient encore plus profondes et formaient des lignes très évidentes.

Tandis qu’il utilisait l’essence primitive, il ne continua pas à l’utiliser pour attaquer, et les murs de cristal commencèrent à guérir, faisant disparaître les fissures.

Fang Yuan n’était pas surpris, il rassembla ses esprits et ouvrit les yeux.

La lampe à huile était déjà éteinte. Il n’y avait pas beaucoup de pétrole de toute façon à l’intérieur.

La pièce était sombre, et seule la fenêtre émettait un peu de lumière à travers la chambre.

La pièce n’avait pas de foyer et n’était pas chaude. Fang Yuan était resté assis sur le lit pendant un long moment sans bouger, puis il sentit que le froid s’était intensifié.

Son iris noir fusionna avec les ténèbres.

“Pour percer le verrou de Jiao San, il y a une méthode plus simple et plus sûre: passer au rang 2! Si j’avance jusqu’au deuxième rang, je peux abandonner ma mission et demander le partage des biens.”

“Mais atteindre le rang deux, ce n’est pas une tâche facile.” Pensant à cela, Fang Yuan soupira. En descendant de son lit, il se promena dans la petite pièce.

Du stade initial au stade intermédiaire, puis du stade intermédiaire au stade supérieur, c’était à chaque fois de petits royaumes à compléter. Passer du rang 1 au rang 2, revenait à percer un large domaine. Entre ces deux échelons, le gap et la difficulté étaient de taille.

Autrement dit, pour briser le mur de cristal, il avait besoin d’une force explosive, formant un fort impact en peu de temps pour briser le mur.

Mais Fang Yuan n’avait qu’un talent de grade C, et sa Mer primitive n’était qu’à 44%. S’il utilisait toute sa force pour attaquer le mur, son essence primitive serait immédiatement épuisée.

Tout comme précédemment, il n’aurait plus la force de continuer après l’épuisement de son énergie primaire. Et comme le mur avait une capacité de récupération, il allait vite guérir. Tout ce que Fang Yuan avait pu faire auparavant serait gâché.

“Pour briser le mur et atteindre le rang deux sans situation spéciale, il faut 55% d’essence vert et noir.”

En pensant à cela, Fang Yuan ralentit ses pas.

Sans s’en rendre compte, il s’était déplacé vers la fenêtre et l’avait ouverte avec désinvolture.

Chaque rafale de vent secouait la fenêtre en treillis de bambou, et lorsqu’elle était ouverte, on pouvait apercevoir au loin la montagne enneigée.

Sous la lumière de la lune, la neige était comme du jade blanc, se répandant et laissant le monde ressembler à un palais de cristal, vierge de toute poussière.

La lumière de neige brillait sur les traits juvéniles de Fang Yuan. Son expression était paisible et calme, son front lisse, ses deux orbes ressemblant à une source antique sous la lune.

Alors que les vents froids soufflaient sur son visage, le jeune homme rit: «Ce n’est qu’un petit peu de givre.»

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
  • 🥈2. Maxime
  • 🥉 3. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Maxime
  • Cesar
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 89 – Un serpent malade enroulé autour des jambes Menu Chapitre 91 – Fang Yuan, nous sommes très inquiets pour toi