La Renaissance d’un Maitre Démoniaque | Reverend Insanity | 蛊真人
A+ a-
Chapitre 80 – La vie est splendide comme les fleurs de l’été. La mort est aussi délicate que les feuilles de l’automne

Le vent d’automne était présent dans les airs, tandis que les feuilles rouges dérivaient sans but.

L’herbe sauvage était jaune et sèche, et des fruits sauvages pendaient aux branches des arbres.

«Hurrumph!» Un sanglier noir se précipita follement avec ses quatre sabots au sol et sa crinière dressée.

Il y avait une épaisse couche de feuilles sur le sol de la montagne.

Tandis que le sanglier se précipitait dans sa direction, Fang Yuan resta silencieux, avec une expression froide alors que le sanglier s’approchait.

Tuer!

Il fit un grand pas en avant, puis ses deux jambes restèrent fermement ancrées dans le sol, n’éprouvant pas le besoin d’esquiver, il fit face au sanglier.

Les deux défenses blanches de l’animal déchiraient l’air avec une intention meurtrière écrasante.

Fang Yuan tourna son corps pour éviter les défenses, son épaule frappa le crâne du sanglier.

Quand ils étaient sur le point d’entrer en collision, l’épaule de Fang Yuan brilla d’une légère lumière verte.

«Gu Peau de Jade!»

*Boom.*

L’un et l’autre entrèrent en collision.

Fang Yuan fit trois pas en arrière, tandis que le sanglier recula d’un pas.

Pour être juste, si l’on voulait comparer leur force, Fang Yuan était le plus fort. Mais ce dernier courait avec deux jambes tandis que le sanglier en utilisait quatre pour soutenir sa force, et en même temps, le centre de gravité du sanglier était plus bas et plus stable que celui de Fang Yuan.

Cependant, après avoir été sévèrement frappé à la tête, même si le sanglier était encore debout, son gros corps vacillait déjà.

Avec un rugissement, Fang Yuan se précipita à nouveau, sa main gauche attrapa la défense du sanglier, sa main droite s’éleva en l’air et la lueur de jade de couleur vert clair forma une fine couche de protection qui recouvra son poing.

*Bam.*

Son poing s’écrasa violemment vers le bas et le sanglier hurla de douleur, luttant intensément.

Les muscles de Fang Yuan sur son bras gauche se tendirent, et les veines vertes apparurent comme des mille-pattes entourant son bras alors qu’il retenait le sanglier de toutes ses forces.

En même temps, son poing droit continuait de se lever et de frapper le sanglier.

*Bam bam bam.*

Chaque fois que son poing frappait la tête du sanglier, la lueur verte sur son poing brillait une fois.

Le sanglier fut écrasé par le poing et sa lutte devint plus faible.

«Dernier coup!» Les yeux de Fang Yuan brillaient comme un éclair. Il relâcha le haut de son corps, il tendit son bras droit et le leva le plus haut possible, avant de l’écraser de toutes ses forces.

La lumière de jade vert colla au bras droit de Fang Yuan et, suivant son mouvement, dessina un arc vert dans l’air.

*Bam.*

Fang Yuan s’agenouilla au sol, son coude frappa violemment le crâne du sanglier. Avant que le sanglier ne puisse crier, puis, plus un bruit.

La tête entière de l’animal se déforma, le crâne blanc brisé transperça la peau noire, tout en exposant l’intérieur. Du sang frais et de la matière grise s’écoulèrent lentement, recouvrant une zone de rougeur éclatante sur les feuilles mortes de la montagne.

Le vent d’automne soufflait.

Les feuilles volèrent tout autour de la zone, baignée dans une odeur de sang.

«La vie est splendide comme les fleurs de l’été. La mort est aussi délicate que les feuilles de l’automne» , murmura Fang Yuan, appréciant ce décor.

Les survivants vivent brillamment tandis que les morts étaient seuls et pitoyables.

Mort ou vif, rempli d’une intense différence, il reflétait la cruauté de la nature et l’excitation de la vie.

«Peu importe le monde, le vainqueur obtient toujours toute la renommée, tandis que le perdant souffre de la défaite dans ce monde implacable. Pour moi, la victoire et la perte signifient la vie et la mort.»

Fang Yuan s’approcha du cadavre et s’assit sur le sol, sortant le Gu du Sanglier Blanc. Il le laissa consommer la viande tandis que sa conscience pénétra dans l’ouverture de son corps.

Dans cette ouverture, les marées de la Mer Primaire se retournèrent et s’écrasèrent.

Lorsque la Mer Primaire était pleine, elle occupait 44% de l’espace. Après une bataille intense, Fang Yuan qui avait utilisé le Gu Peau de Jade plusieurs fois pour augmenter sa défense, avait donc dépensé une certaine quantité d’essence primitive. Il n’en resterait donc plus que 36%.

En faisant le compte, il n’en avait utilisé que 8%, pas même 10% de son total. Mais étant donné qu’il s’agissait de l’essence primitive vert foncée de rang 1, la dépense était considérée comme importante.

Le premier niveau, lors du stade initial, octroyait une couleur d’essence primitive de cuivre vert pâle.

Le deuxième palier était l’étape intermédiaire, de couleur vert cyan.

L’essence de stade supérieure de rang un était l’essence primitive vert foncé.

Le dernier palier de rang 1 était l’étape de pointe et la couleur de l’essence primitive était vert noir.

L’essence était la quantité relative d’une substance particulière contenue dans une solution, un mélange ou un volume particulier de l’espace.

L’activation du Gu du Clair de Lune nécessitait 10% d’essence primitive vert pâle, et 5% d’essence vert cyan. Pour l’essence vert foncé, elle diminuait de moitié, et il en fut de même pour l’essence vert noir.

C’est-à-dire que 10% d’essence primitive vert noir équivalait à 20% d’essence vierge vert foncé, 40% de vert pâle était 80% de vert cyan.

Utiliser le Gu Peau de Jade coûtait 8% d’essence vert noire, si elle était convertie en essence primitive vert pâle lors du stade initial, ce serait 64%!

Si Fang Yuan était encore au stade initial, son ouverture n’aurait que 44% d’essence primitive, et à mi-chemin de l’utilisation de ses vers Gu, son essence serait complètement dépensée.

“Plus la culture du Maître Gu est élevée, plus sa force de combat est forte, et cela se voit dans l’essence primitive utilisée. Plus son niveau est élevé, plus la couleur de l’essence est sombre et plus elle est durable lors d’une bataille ou lors du raffinement des vers Gu. La base de l’essence primitive de stade supérieur, a été raffinée par le Ver de Liqueur. Ce n’est pas comme Fang Zheng, qui est déjà au stade de pointe.” En pensant à cela, le regard de Fang Yuan brillait.

Le temps passe vite, c’était déjà la fin de l’automne.

Deux mois s’étaient écoulés depuis la tentative d’assassinat par Wang Da.

Fang Zheng avait été empoisonné et tomba dans le coma pendant sept jours et sept nuits. Une fois qu’il fut réveillé, il était comme un homme changé, très travailleur et consciencieux, cultivant de façon extrême.

Peu importe si ce dicton était correct ou non, Fang Zheng avait émergé de cette difficulté et avait obtenu beaucoup d’expériences. Il était comme un jade brut, et après avoir été poli, il montrerait finalement la belle qualité du jade.

Il était le premier à atteindre le niveau supérieur, et il n’y a pas longtemps, il fut le premier à atteindre l’étape de pointe, laissant ses camarades dans la poussière. Les avantages d’un talent de grade A apparaissaient enfin.

«Je ne suis pas loin du sommet de l’étape de pointe non plus, tout au plus, il me faudra un demi-mois.» Fang Yuan rit amèrement sans réfléchir.

Dans quelques jours, il allait devoir tuer des singes de pierre pour nourrir le Gu Peau de Jade. En même temps, il devait chercher dans la forêt de pierre, l’indice suivant de l’héritage du Moine.

La forêt de pierre était compliquée avec des piliers d’énormes rochers tombant du plafond. Si Fang Yuan n’était pas prudent et s’approchait trop de ses piliers, il déclencherait l’attaque de tous les singes de pierre.

Plusieurs fois, il fut pourchassé par des dizaines de singes de pierre et avait dû s’échapper. Le moment le plus dangereux était lorsqu’il se retira, pour entrer dans le territoire d’un autre pilier, finissant avec près d’une centaine de singes à sa poursuite.

Heureusement, ces singes étaient sédentaires, et chaque fois qu’ils le poursuivaient, ils ne le suivaient pas trop longtemps. Après une certaine distance, ils rentreraient chez eux et continueraient à protéger leur territoire.

Malgré cela, Fang Yuan marcha plusieurs fois au bord de la mort. Pendant les moments cruciaux, la défense du Gu Peau de Jade fut bien utile.

Une telle enquête et exploration poussa Fang Yuan à consacrer beaucoup de temps et d’efforts, et devint ainsi la principale raison pour laquelle sa culture progressait si lentement.

«Même ainsi, c’est bien mieux que dans ma vie précédente. L’exploration de la forêt de pierre n’est pas sans résultat non plus. Au moins, je sais déjà que les murs autour de la forêt n’ont pas de problèmes et que ce lieu se situe quelque part dans la forêt.»

Fang Yuan continua à réfléchir, mais soudain, une ombre enjamba les branches séchées et se rapprocha.

C’était un vieux loup errant à la fourrure marron, boitant et qui avait un œil endommagé. Il ne lui restait plus que la vigilance de son œil gauche.

Il fixa Fang Yuan fermement et son museau se contracta. Les loups et les chiens avaient des points communs, en utilisant leur sens aigu de l’odorat, il devait être attiré par le sang du sanglier.

Les loups étaient souvent en meute, mais il y avait aussi des loups solitaires comme celui-ci. Il y avait de la compétition dans les meutes de loups, et pour maintenir l’atmosphère, ils se débarrassaient parfois de ces vieux loups infirmes.

Fang Yuan se leva rapidement et regarda silencieusement ce vieux loup.

Au moment où il avait tué le sanglier, il ne lui restait que peu d’essence primitive, ce qui réduisait considérablement sa force de combat. Ainsi, lorsqu’il rencontrait d’autres bêtes sauvages, il choisissait de les éviter.

Mais ces quelques mois, sa force de combat avait énormément augmenté, et avec le Gu Peau de Jade, contre un loup estropié, c’était plus que suffisant.

Les arbres sur la montagne étaient partout avec leurs feuilles rouges tombantes au gré du vent.

Le soleil couchant illumina la pénombre.

Une personne et un loup s’éloignèrent à cinquante pas de là, s’observant silencieusement l’un l’autre.

Dans les yeux du loup, une lumière verte brillait alors qu’elle affichait une expression cruelle et rusée. Les yeux de Fang Yuan étaient sombres, son iris noir dégageait une aura glaciale.

Le Gu du Sanglier Blanc sortit du cadavre de l’animal sur le sol. Il était rassasié et satisfait, alors il retourna dans l’ouverture de Fang Yuan.

Le vieux loup regarda le sanglier, il ne lui restait plus que la peau et les os.

Les yeux du loup se contractèrent. Il fit d’abord quelques pas en arrière, puis sauta dans les buissons.

Ce loup était toujours en vie jusqu’à ce jour, il devait posséder une certaine intelligence, car il avait sentit le danger que représentait Fang Yuan, et décida de battre en retraite.

Son entrée et sa sortie étaient rapides et brusques.

Sans le fracas du sanglier et sans le grognement du tigre.

Contre Fang Yuan, sans un bruit, la bataille avait commencé et s’était terminée.

«Le thème principal est: la vie et la mort, une telle excitation est née d’une grande nature.» Fang Yuan resta sur place et ne le poursuivit pas. Ce loup n’avait rien qui valait la peine d’être combattu.

Aiiee!

Mais le moment suivant, le vieux loup pleura.

Le hurlement du loup éclata brusquement et s’arrêta soudainement. Une forte aura de mort envahit la zone.

*Crack crack.*

Dans la brousse, on entendait des brindilles.

Le son était sans peur et se rapprocha rapidement de lui, ce qui lui fit rétrécir ses iris.

«Etre capable de se débarrasser de ce loup sournois en un instant…» Son regard devint de plus en plus froid.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
  • 🥈2. Maxime
  • 🥉 3. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Maxime
  • Cesar
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 79 – Sixième Gu sur le terrain de l’héritage Menu Chapitre 81 – Rang deux Stade initial!