La Renaissance d’un Maitre Démoniaque | Reverend Insanity | 蛊真人
A+ a-
Chapitre 48 – Un peu mignon

Il avait plu pendant quatre jours.

Le soleil s’éleva haut dans le ciel, déchirant le rideau de pluie, alors qu’il semblait annoncer l’été.

Le souffle de l’été commençait à peine à circuler.

Le temps devint de plus en plus ensoleillé et sans nuages, balayant le souffle sentimental du printemps. Les températures commençaient à monter lentement.

Dans la nuit du printemps, les grillons vifs de la Pilule du Dragon s’étaient retiré, se recroquevillant dans le sol pour pondre des œufs. Le bambou vert de la lance, spécialement trouvé sur la montagne Qing Mao, avait commencé à pousser sauvagement.

L’herbe et les arbres commencèrent à passer du vert émeraude à une couleur vert foncé. Les montagnes vertes interminables commencèrent à paraître encore plus verdoyantes et luxuriantes.

Le temps était clair sur des milliers de kilomètres, bleu comme du cristal.

Bang, Bang, Bang.

Sur les terrains d’entraînement de l’académie, on pouvait entendre des coups de poing et des coups de pied.

Après avoir échangé plus de dix coups, Gu Yue Mo Bei fut frappé à l’abdomen par Fang Yuan, qui lui fit faire cinq à six pas en arrière, dépassant la limite de l’arène.

L’instructeur d’arts martiaux se tenait devant la scène et évaluait la situation. Voyant cela, il déclara immédiatement: «Gu Yue Mo Bei est sorti de l’arène, Gu Yue Fang Yuan gagne pour la 33ème fois consécutive!»

«Hmpf, j’ai encore perdu face à toi.» Gu Yue Mo Bei grinça des dents, les yeux fixés sur Fang Yuan, «Mais ne sois pas arrogant, un jour, je vais te vaincre.»

Fang Yuan le regarda impassiblement, puis ses paupières tombèrent vers le bas. «Ce coup de pied vous a causé des saignements internes.»

«Cette petite blessure n’est rien!» Gu Yue Mo Bei rétorqua à mi-chemin, quand soudain son expression changea, avant de déglutir et de cracher une gorgée de sang.

Il était pâle, c’était la première fois qu’il subissait de telles blessures! La peur transparaissait sur son visage.

L’instructeur se dépêcha de le calmer. «Ne t’inquiète pas pour ce niveau de blessure, tu as juste besoin de te reposer quelques jours, arrête de pratiquer tes coups et ne fais pas d’exercices vigoureux pendant cette période.»

Au moment où il finit de le dire, deux Maîtres Gu, qui attendaient à l’extérieur, se précipitèrent pour aider Gu Yue Mo Bei.

Ce dernier n’osa rien dire d’autre, mais il regarda Fang Yuan profondément dans les yeux, remplis de colère, de haine, de regret et d’indignation.

«Mo Bei a de bonnes techniques martiales, mais il ne pouvait pas battre Fang Yuan.»

«Fang Yuan est trop bon, personne ne peut le battre!»

«Mo Bei a vraiment vomi du sang, c’est effrayant. Je ne veux pas me battre contre un gars comme ça.»

«*Soupir*, mais l’instructeur a dit aujourd’hui qu’il s’agissait d’un entraînement au combat dans l’arène!»

Les étudiants se tenaient à l’extérieur de l’arène, certains regardant Fang Yuan avec peur, alors que d’autres soupiraient sans arrêt. Beaucoup de visages étaient pâles tandis que chacun ressentait une certaine appréhension.

Parmi eux, certains étaient blessés. Quelques-uns avaient le visage meurtri, d’autres tenaient leurs membres, haletant. D’autres étaient allongés sur le sol et se frottaient la cuisse.

«Suivant!» Voyant qu’il n’y avait pas de challengers à venir, l’instructeur hurla.

Cependant, personne ne répondit. Habituellement, ceux qui étaient courageux pour défier Fang Yuan n’étaient que Gu Yue Mo Bei, Gu Yue Chi Chen et Gu Yue Fang Zheng. Mais ces trois-là étaient déjà battus.

Le silence balaya les élèves tandis que les autres reculaient légèrement. L’instructeur fronça les sourcils en voyant leur expression apeurée.

Il ne put s’empêcher de penser aux paroles de l’aîné de l’académie: «Ces jours-ci, Fang Yuan est devenu trop dominant, nous devons le réprimer. Les autres étudiants ne peuvent même pas lever la tête sous sa pression, le courage dans l’académie nourrit des tigres et des loups téméraires pour combattre des ennemis, pas des moutons et des agneaux.»

«Quel est le problème avec vous tous? Peu importe sa force, Fang Yuan n’a que quinze ans, il est l’un de vos pairs! Il a le même âge que vous, mange la même nourriture que vous et boit la même eau. Il n’a pas trois têtes ou six bras, ce n’est pas un monstre, prends ton courage et montre-moi la fierté du clan Gu Yue en toi!» Cria l’instructeur, faisant de son mieux pour motiver les étudiants.

«Mais il est trop fort, nous ne pouvons pas le battre.»

«Les camarades de classe qui l’ont combattu sont dans un état pitoyable, Mo Bei a été battu jusqu’à vomir du sang.»

«Fang Yuan devient de plus en plus impitoyable avec ses frappes, instructeur, nous n’osons pas le combattre.»

Les étudiants parlaient doucement, en rétorquant faiblement.

L’instructeur piétina de colère. ‘Ces jeunes ignorants !

En tant que spectateur, il avait bien conscience de la situation. Fang Yuan avait traversé trente-trois combats consécutifs sans aucun repos. Même s’il ajustait constamment sa respiration, son endurance était déjà épuisée.

Les attaques impitoyables de Fang Yuan attestaient qu’il ne pouvait plus se reposer comme avant, il perdait peu à peu le contrôle de sa force et de la situation.

Si quelqu’un s’avançait de nouveau sur l’arène, sa fatigue serait révélée. Avec seulement quelques personnes de plus, il pourrait être vaincu!

Une fois que Fang Yuan serait battu, sa présence dominante serait fortement réduite, le courage des étudiants s’enflammerait et leur soif de le réprimer serait assouvie.

Mais maintenant, les étudiants étaient découragés par la force de Fang Yuan.

Parfois, ce qui vainc une personne n’est pas un ennemi puissant mais son propre cœur.

Anxieux, l’instructeur continua de les motiver.

Mais il n’était plus aussi convainquant. Au début, il prononça ces mêmes mots pour enflammer le sang chaud des élèves et attiser quelques challengers. Mais maintenant qu’il avait dit cela tant de fois, les jeunes étaient déjà insensibles.

Fang Yuan croisa froidement les bras. Bien qu’il se tenait au centre de la scène, il agissait entièrement comme un spectateur.

L’instructeur les incitait depuis des lustres, mais les étudiants se regardaient encore, personne n’avait bougé.

L’instructeur martial ne put s’empêcher d’être en colère et impuissant. Il se tourna vers Fang Yuan, haletant tristement, «Fang Yuan, tu es aussi fautif. Si vous faites vomir du sang à un autre camarade de classe, je déclarerai votre défaite et vous expulserai de l’arène!»

«Instructeur, vous avez tort».

Fang Yuan renifla, le regard ne trahissant aucune faiblesse, directement fixé sur l’instructeur, «Dans la pratique et le combat, nous devons naturellement tout donner, sinon comment peut-on appeler ça un entraînement? Au combat, devrions-nous aussi demander à nos ennemis d’être plus doux et amicaux?»

L’instructeur s’emporta, «Hmph, tes attaques sont vicieuses, tu fais du mal à tes camarades de classe et tu oses utiliser une logique détournée!»

«Instructeur, vous avez encore tort.»

Fang Yuan rit froidement, «Vous avez arrangé ce match d’entraînement et augmenté le prix à vingt pierres primaire. Sans vos encouragements, ces gens auraient-ils été blessés?»

«Petit morveux!» L’instructeur d’arts martiaux n’était pas doué pour les mots, et il désigna Fang Yuan en se renfrognant, «Veux-tu toujours le prix ou pas? Être si peu coopératif et antisocial, et oser répondre à un professeur… tu n’as plus le droit de réclamer les vingt pierres primaires comme récompense!»

Fang Yuan rit de bon cœur. «Ce n’est qu’une compétition qui ne donne que vingt pierres primaires, pensez-vous que je sois intéressé ?»

Il se retourna et partit. Sous le regard désemparé de la classe, il sortit du centre de l’arène.

Bien qu’il n’ait pas réussi à vendre le mur d’images, Fang Yuan avait encore plusieurs centaines de pierres primaires en sa possession. De plus, son objectif cette fois-ci n’était pas les pierres primaires.

«Toi!» Voyant Fang Yuan vraiment descendre de l’arène, l’instructeur fut stupéfait et pris de confusion.

Comment Fang Yuan, un adolescent de quinze ans, avec ses talents de combattant, compétitif et plein de vigueur, pouvait-il ainsi se retirer de la compétition ?

De plus, il n’était pas supposé posséder de richesse. Les pierres primaires devaient compter à ses yeux. Pourquoi ces vingt pierres primaires là ne l’intéressaient pas?

À ce moment-là, l’instructeur d’arts martiaux restait sur place, ne sachant pas quoi faire.

Fang Yuan n’entra pas dans son piège, mais quitta immédiatement l’arène.

L’instructeur réalisa soudain: Il n’y avait rien qu’il puisse faire à Fang Yuan. Avec son statut, il ne pouvait pas lui trouver de problèmes directement, et le forcer à se battre sur l’arène.

Les étudiants environnants battirent en retraite, se tenant à distance de Fang Yuan. Ce dernier se tenait seul sur le terrain. Tout était vide dans un rayon de cinq pas autour de lui.

Quel dommage… si les élèves s’étaient tenus au côté de Fang Yuan, ils auraient pu entendre le souffle de son halètement.

«Mon endurance est épuisée,» soupira Fang Yuan. Bien qu’il ait montré une apparence extérieure énergique, son corps tremblait légèrement sous ses vêtements.

Après tout, il n’avait que quinze ans et ne possédait aucun ver Gu comme support. Après trente-trois matchs, il était proche de ses limites.

Bien qu’il ait eu une riche expérience de combat dans sa vie passée, pendant ce temps, les capacités de combat des autres jeunes s’étaient considérablement améliorées. De son côté, Fang Yuan pouvait déjà ressentir une pression renforcée.

Ce genre de pression se reflétait dans les attaques de Fang Yuan. Ses attaques devinrent plus dures et il perdit peu à peu le contrôle de sa force. Comparé au passé, quand les autres élèves étaient encore trop faibles et qu’il pouvait les vaincre facilement, les jeunes ne finissaient qu’avec des blessures mineures. Mais désormais, son contrôle sur l’arène devenait de plus en plus faible, il devait donc frapper plus fort pour maintenir son image.

«L’expérience n’est après tout pas omnipotente. Toute pensée ou technique nécessite un corps suffisamment solide pour que sa valeur soit visible.» Fang Yuan plissa les yeux. En réalité, il avait longtemps vu à travers les pensées de l’instructeur martial.

Fang Yuan n’était pas surpris, comme il s’y attendait depuis le début, le doyen de l’académie commençait à faire pression sur lui.

Après qu’il ait tué Gao Wan, de moins en moins de gens osaient le défier. Opprimés par la domination de Fang Yuan, ils n’osèrent pas résister et ils remirent docilement leurs pierres primaires.

Après une longue période, l’image imbattable de Fang Yuan se formerait. Cela laisserait un certain traumatisme psychologique chez les jeunes et les rendrait moins confiants dans leurs techniques d’arts martiaux. C’était justement ce que le doyen de l’académie ne voulait pas voir se produire. Il avait besoin de Fang Yuan pour motiver et forcer les étudiants à s’améliorer, pas à éteindre complètement leur passion pour le combat.

Il voulait voir la défaite de Fang Yuan.

Une fois que ce dernier serait vaincu, l’image d’invincibilité qu’il avait érigée serait instantanément détruite.

En même temps, cela réveillerait l’esprit combatif des étudiants. Après quelques revers, il allait façonner leur volonté et leur combativité.

Mais pour Fang Yuan, il avait besoin de cette forme de pression pour pouvoir extorquer des pierres primaires plus facilement.

S’il était vaincu, les jeunes réaliseraient sa faiblesse et attaqueraient ensemble en même temps. Bien que Fang Yuan ait suffisamment de pierres dans ses mains, l’extorsion était sa principale source de revenus. Sans cette source, il creuserait dans ses réserves.

Ainsi, l’apparition de Fang Yuan dans l’arène et ses trente-trois victoires consécutives était simplement pour maintenir sa dissuasion envers les étudiants, et non pour la récompense des vingt pierres primaires.

S’il évitait le combat dès le départ, ou, si à l’inverse, il faisait rage, il exposerait sa faiblesse.

«Qu’attendez-vous tous, pourquoi personne ne se lève, allez-y! Le premier prix est vingt pierres primaires, vous n’en voulez plus?» S’écria l’instructeur.

Les autres élèves commencèrent à se motiver.

Fang Yuan avait déjà quitté l’arène, et pour eux, c’était un énorme poid hors de leurs épaules.

«J’y vais!»

«J’arrive!»

Deux jeunes se frayèrent un chemin sur la scène et commencèrent à se battre.

*Soupir*, «Si j’avais su cela, j’aurais attendu et je ne me serais pas précipité sur l’arène.»

«Quel dommage, de penser que Fang Yuan soit parti.»

«Il est vraiment audacieux. Et dire que même l’instructeur ne sait pas comment le gérer.»

En entendant leurs murmures, l’instructeur sentit sa réputation s’effondrer. Il était extrêmement agité et voulait vraiment punir Fang Yuan. Cependant, ce dernier n’avait rien fait de mal, et quitter l’arène de son plein gré était autorisé.

L’instructeur était à la fois impuissant et de mauvaise humeur. Finalement, il regarda Fang Yuan au loin avec colère.

Les lèvres de Fang Yuan se recroquevillèrent, légèrement en coin: «De telles méthodes, cet instructeur est un peu mignon.»

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
  • 🥈2. Maxime
  • 🥉 3. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Maxime
  • Cesar
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 47 – Jia Jin Sheng, je ne voulais vraiment pas te tuer Menu Chapitre 49 – Ne pas avoir peur que Fang Yuan sorte de leur emprise