La Renaissance d’un Maitre Démoniaque | Reverend Insanity | 蛊真人
A+ a-
Chapitre 31 – Tu t’es mis dans de beaux draps, Fang Yuan!

«Je me suis durement entraîné aux arts martiaux de base pendant sept jours consécutifs, tout ça pour supporter 2 coups de Fang Yuan et perdre connaissance. C’est une honte impardonnable!» S’exclama Gu Yue Mo Bei, plein d’angoisse et de regret.

Dans le jardin familial, il faisait face à une marionnette de bois qu’il martelait de coups de poing et de coups de pied qui résonnaient de manière retentissante.

Soudain, il entendit rire.

– «Petit frère, pourquoi tant de haine envers cette marionnette?»

En entendant cette voix familière, Gu Yue Mo Bei se détendit et stoppa ses attaques. Il tourna la tête:

– « Ma sœur, tu es de retour! »

– «Hé hé! le conseil de famille m’a envoyée faire une mission d’investigation qui a duré plus de dix jours…» Répondit en riant Gu Yue Mo Yan, un Maître Gu de rang deux.

Mais très vite, son visage devint sombre tandis qu’elle fixait Mo Be:

«Mon frère, que t’est-il arrivé pour que tu aies ces ecchymoses sur le visage? Qui t’a maltraité?»

– «Ah, ce n’est rien, j’ai accidentellement trébuché et je suis tombé », répondit Mo Bei, légèrement paniqué, en se trouvant une excuse. Il ne souhaitait pas que sa sœur soit au courant d’un événement aussi embarrassant, la vérité sur le futur héritier de la famille Mo et petit-fils bien-aimé de Gu Yue Mo Chen, qui avait été vaincu deux fois au combat. Par chance, il n’était pas le seul malchanceux. Les autres avaient également souffert.

– «Oh, tu vas devoir être plus prudent dans ce cas. Quant à ton entraînement au combat, ça ne suffira pas. Comme tu n’as pas encore de Gu qui améliorerait ta défense, couvre toi de serviettes épaisses. Cela protègera tes membres », lui recommanda Gu Yue Mo Yan, après quoi elle partit.

– «Bonjour, jeune maîtresse!»

– «Bonjour, jeune maîtresse!»

– «La jeune maîtresse est de retour!»

Alors que Gu Yue Mo Yan marchait précipitamment, le visage froid, les serviteurs qu’elle rencontrait en chemin s’inclinèrent pour lui rendre hommage.

Elle se dirigea vers la salle d’étude et, sans aucun avertissement, poussa la porte et entra. Dans la pièce, Gu Yue Mo Chen, qui lui tournait le dos, pratiquait son art de la calligraphie.

– «Tu es de retour?» Demanda Gu Yue Mo Chen sans se retourner. «Après deux semaines d’enquête, quelle est la situation au niveau de la tanière des loups?»

– «Comment savais-tu que c’était moi, grand-père?» haleta Mo Yan, légèrement surprise.

– «Hmph, dans toute notre famille, tu es la seule personne qui ose entrer dans la pièce où je suis sans même frapper. Qui d’autre que toi, ma petite-fille bien-aimée, cela pourrait-il être? » La réprimanda Gu Yue Mo Chen, bien que son visage fût empreint d’inquiétude et de chaleur, puis il regarda Mo Yan avec un sourire.

La jeune fille fit la moue.

– « Je sais que tu préfères ton petit-fils, mais étant donné qu’il est le futur chef de famille, tu es plus strict envers lui, ce qui fait que les autres ne peuvent pas percevoir ton inquiétude pour lui.»

Elle s’interrompit un instant puis demanda: «Grand – père, mon petit frère a été tabassé! Lorsque je lui ai posé la question, il a menti, c’est pourquoi je n’ai eu d’autre choix que de venir te trouver. »

Le visage de Gu Yue Mo Chen devint grave. Il posa son pinceau et s’assit:

– «Tu n’as pas répondu à ma question.»

A contrecoeur, Mo Yan lui fit son rapport::

– «La tanière des loups est presque pleine, donc au rythme où ils se reproduisent actuellement et même si ce n’est pas pour cette année, il y aura certainement une marée de loups, l’année prochaine, dans notre village de montagne.»

– «C’est généralement le cas tous les trois ans, donc ce n’est pas une surprise. Cependant combien y’a-t-il de Loups à la Couronne de Tonnerre ?»

– « Environ trois.»

Gu Yue Mo Chen hocha la tête, rassuré. Les Loups à la Couronne de Tonnerre, chefs de la meute, étaient les plus difficiles à gérer lors d’une invasion.

Trois, ce n’était pas beaucoup étant donné qu’il y avait trois villages de clans sur la Montagne Qing Mao.

Chaque village pouvant gérer un loup, la pression de l’attaque serait grandement réduite.

– «Grand – père, tu ne m’as pas encore parlé de mon petit frère!» Insista Mo Yan.

– «Je ne vois pas l’intérêt de te le cacher: il a été battu. La première fois, c’était il y a une semaine, et la seconde fois aujourd’hui. C’est arrivé devant les portes de l’école, et il a été frappé à deux reprises jusqu’à ce qu’il s’effondre et perde connaissance », répondit Gu Yue Mo Chen en souriant.

– «Qui donc a eu l’audace d’assommer mon petit frère? »Demanda Mo Yan, les yeux écarquillés.

– «C’est un camarade de classe de Mo Bei appelé Fang Yuan. Il se bat vraiment bien…» répondit Gu Yue Mo Chen avec un petit rire.

Gu Yue Mo Yan écarquilla les yeux et, perplexe, s’écria:

– « Que dis-tu là, Grand – père? C’est ton petit – fils, issu de ton sang et de ta chair! »

Gu Yue Mo Chen regarda profondément sa petite fille et répondit d’une manière significative:

– «Mo Yan, ma chérie, tu peux ne pas comprendre car tu es une fille. La défaite et l’humiliation ne servent qu’à alimenter l’amélioration. Sans échec, on ne peut pas se développer et devenir vraiment un homme. »

« La défaite de Mo Bei est son échec personnel. Sitôt qu’il se sera ressaisi, il demandera des techniques de combat à ses professeurs. C’est forme d’amélioration, et c’est grâce à Fang Yuan, qui, en le battant, lui a fait prendre conscience de ses lacunes.. En tant que sœur, si tu veux vraiment protéger ton frère, mieux vaut ne pas interférer avec sa croissance. Fang Yuan n’est qu’un garçon avec un talent de grade C alors que Mo Bei est de grade B. Si nous le soutenons, il surpassera Fang Yuan et finira par le mettre à terre.

«Laisse cet adversaire à Mo Bei. Une femme, dans sa vie, a besoin d’une famille et d’un amoureux. Pour un homme, ce n’est pas une nécessité, mais par contre, il a absolument besoin d’un rival. Ne cherche pas de problèmes à Fang Yuan, tu m’entends? C’est une affaire entre jeunes. Si tu interviens, cela sera perçu comme de l’intimidation. Enfreindre les règles comme cela attirerait le mépris sur notre famille Mo.»

Mo Yan en eut le souffle coupé mais sous le regard de Gu Yue Mo Chen, elle baissa finalement la tête.

– «Oui grand – père, ta petite – fille comprend.»

La jeune fille quitta la salle d’étude. Elle avait les yeux brillants mais Gu Yue Mo Chen ne le remarqua même pas. Mo Yan avait déjà d’autres plans.

Grand – père, c’est ta façon d’aimer ton petit – fils. Mais moi, Mo Yan, j’ai mes propres méthodes.

Dans la salle à manger de l’auberge, plusieurs tables étaient occupées et les gens étaient en plein dîner. L’environnement était donc plutôt animé. Un ou deux serveurs passaient rapidement d’une table à l’autre, des assiettes à la main.

Fang Yuan s’assit près des fenêtres, passa commande et mangea tout en regardant dehors.

Le soleil couchant ressemblait à un feu qui brûlait lentement.

Déjà à demi couché, il regardait les terres avec nostalgie, sa réverbération reflétant sa réticence.

Au loin, sur les montagnes, la nuit tombait déjà. Les rues voisines étaient pleines de gens qui rentraient chez eux. Certains étaient des fermiers boueux, des cueilleurs d’herbes, des chasseurs chargés de faisans de montagne, de sangliers et d’autres animaux, et d’autres des maîtres Gu. Ceux-ci, soignés et vifs, portaient un uniforme bleu, un bandeau et une ceinture complétant le tout.

La ceinture avait une fonction spécifique. Celle des Maîtres Gu de rang un était de couleur bleue avec, sur le devant, une plaque de bronze portant le chiffre “1”. Les Maîtres Gu de rang deux, quant à eux, portaient une ceinture rouge avec, au centre, une plaque d’acier sur laquelle était gravé le chiffre “2”.

Assis près de la fenêtre, Fang Yuan remarqua six à sept Maîtres Gu de rang un, principalement de jeunes hommes. Il y avait aussi un Maître Gu de rang deux, un homme d’âge moyen.

Quant aux Maîtres Gu de rang trois, ils étaient les aînés de familles. Le quatrième rang comptait les chefs de clan, les seigneurs de village.

Les Maîtres Gu de rang cinq étaient très rares et dans toute l’histoire du clan Gu Yue, seuls les chefs de clans de la première et de la quatrième génération avaient atteint ce niveau.

Pour connaître la puissance d’un clan, c’est très simple. Il suffit de trouver une place dans le village, de s’installer, d’observer les gens pendant quelques heures, de voir combien il y a de Maîtres Gu de rang un et de rang deux et vous connaîtrez la force et la richesse du clan, conclut Fang Yuan arriva, fort de ses 500 ans d’expérience.

Pour ce qui était du village Gu Yue, il y avait une vingtaine de personnes marchant dans les rues dont six étaient des Maîtres Gu. Parmi ces six, il y avait 50% de chance qu’il se trouve un Maître Gu de rang deux.

Avec cette force et ce capital, le Clan Gu Yue était parvenu à monopoliser l’un des meilleurs emplacements, sur le plan des ressources, de la Montagne Qing Mao. Mais celle-ci n’étant qu’un petit coin dans toute la zone de la frontière sud, ce clan ne pouvait être considéré que comme un clan de rang intermédiaire.

Je ne fais que commencer ma cultivation, et avec le premier niveau, je n’ai même pas la qualification pour parcourir la frontière sud. Il me faudrait au moins une culture de rang trois pour pouvoir parcourir le monde , soupira Fang Yuan tout en mangeant.

La Montagne Qing Mao étant trop petite pour contenir ses ambitions, il était bien déterminé à partir.

C’est alors qu’un homme d’âge mûr s’approcha avec un petit rire sournois:

– «Haha, Gu Yue Fang Yuan, je t’ai enfin trouvé! »

«Hmm? » Fang Yuan se retourna légèrement et vit un individu à la peau jaunâtre et aux sourcils pendants, immense et très musclé. Il fit quelques pas vers Fang Yuan et, les bras croisés, fixa fièrement le jeune homme qui terminait son dîner, un soupçon d’hostilité dans le regard.

– «Fang Yuan, tu t’es mis dans de beaux draps, tu sais? Hé hé hé, tu as osé frapper le jeune maître de la famille Mo et voilà que notre jeune maîtresse est là pour s’occuper de toi. »

L’homme d’âge mûr ricanait continuellement, le regard rivé sur Fang Yuan et l’aura menaçante.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
  • 🥈2. Maxime
  • 🥉 3. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Maxime
  • Cesar
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 30 – Fang Yuan, Tu voles encore? Menu Chapitre 32 – Se jouer d’elle