La Renaissance d’un Maitre Démoniaque | Reverend Insanity | 蛊真人
A+ a-
Chapitre 27 – Extorsion pure et simple

Les adolescents, stupéfaits, se mirent aussitôt en colère.

– «Quoi, ais-je bien entendu ?»

– «Fang Yuan, ta tête doit avoir surchauffé, tu ne sais plus ce que tu fais. Tu oses nous attendre aux portes de l’académie et nous faire chanter ? »

– «Es-tu devenu fou? Qui t’a donné l’audace de nous faire part de tes idées?»

– «Dégage, tu n’es qu’un petit grade C, comment oses-tu me barrer la route? Si tu ne bouges pas je t’enverrai voler avec mon…!»

Soudain, Fang Yuan se déchaîna

Du tranchant de la main,d’un coup net, rapide et précis, il vint frapper le cou de l’un des étudiants du côté gauche..

Ce malchanceux, qui tempêtait Fang Yuan et ne s’attendait pas à cette attaque soudaine, subit si durement le coup que ses yeux se révulsèrent. Il s’évanouit sur le champ.

– «Bon sang, tu as vraiment osé le frapper?»

Instinctivement, les jeunes reculèrent et se dispersèrent.

– «Gu Yue Bei Ju s’est évanoui, que fait-on?» S’écrièrent certains d’entre eux, horrifiés et terrifiés.

– «Nous sommes extrêmement nombreux et Fang Yuan est seul. Allons lui régler son compte, crièrent d’autres étudiants, fous de rage. .

– «C’est vrai, il ne connaît pas sa place! Comment ose-t-il nous provoquer ? A coup sûr, il creuse sa propre tombe avec son excès d’orgueil! Tous sur lui !!»

Pourtant, avant qu’ils puissent faire quoi que ce soit, Fang Yuan se précipita sur le groupe d’adolescents et à nouveau, vint frapper le cou de l’un d’eux du tranchant de la main.

Le garçon leva les yeux au ciel et tomba.

– «Ahh! » Hurla un autre adolescent en balançant son poing vers Fang Yuan, balayant l’air. Fang Yuan se baissa, esquiva, puis, levant la jambe, donna un coup de pied dans l’entrejambe de l’assaillant.

Le rugissement du jeune homme, à l’origine sonore et indigné, se transforma aussitôt en un cri aigu, misérable et douloureux.

Il couvrit son entrejambe de ses deux mains et, ses genoux cédant, s’effondra et roula sur le sol en poussant de grands cris. La douleur était telle qu’il en avait des sueurs froides.

Tel un tigre au milieu d’un troupeau de moutons, Fang Yuan donna des coups de poings à la ronde!

Il avait cinq cents ans d’expérience en matière de combat et ces jeunes n’étaient encore que des d’enfants qui n’avaient pas encore mûr et qui commençaient à peine à se cultiver . Comment pouvaient-ils rivaliser avec lui ?

En un clin d’œil, Fang Yuan avait eu raison de tout le groupe de jeunes étudiants. Ceux qui ne s’étaient pas évanouis étaient allongés sur le sol et se vidaient de leurs fluides en raison de la douleur.

Gu Yue Mo Bei arriva et vit Fang Yuan devant les portes de l’académie, cinq à six étudiants au sol autour de lui.

– «Que se passe-t-il ici?» S’exclama-t-il.

– «Ce Fang Yuan, il veut nous extorquer nos pierres primitives! »Cria l’un d’entre eux, allongé sur le sol, furieux, en se tenant le ventre.

– «Wow, encore plein d’énergie hein » Dit calmement Fang Yuan était calme en frappant violemment l’abdomen du garçon qui venait de crier.

Le jeune homme poussa un cri de douleur et se recroquevilla comme une crevette. Terrorisé, en larmes, il n’osa plus proférer un son.

Devant ce spectacle, tous les étudiant, le coeur battant, perçurent la férocité et la cruauté de Fang Yuan.

– «Très bien, soyez gentils, donnez-moi une pierre primitive et je vous laisserai partir. Sinon, vous subirez le même sort que ceux qui sont au sol», dit Fang Yuan, sans pitié, en faisant un grand pas en avant.

– «Va te faire voir! Toi un petit grade C, tu prétends pouvoir me battre, moi un grade B?» Répondit Gu Yue Mo Bei, furieux, en fonçant sur Fang Yuan pour lui donner des coups de poing.

D’un léger mouvement de la cheville, ce dernier fit une légère esquive latérale pour laisser passer le poing de Mo Bei, puis, étendant sa main gauche, il brandit son index et son majeur vers le centre de la clavicule de Mo Bei les enfonça avec précision dans la zone située sous sa gorge.

Mo Bei s’évanouit aussitôt et tomba sur le sol avec un bruit sourd..

Voyant ce qui venait de se passer, les jeunes étudiants qui avaient l’intention de se précipiter sur lui s’arrêtèrent immédiatement et libérèrent une bouffée d’air froid.

Aux yeux de ces jeunes, les attaques de Fang Yuan devenaient soudain trop profondes pour être comprises. Ils ne prêtaient pas attention aux arts martiaux de base, mais en réalité, c’était vaguement mentionné pendant les cours. Le corps humain avait de nombreuses parties vulnérables et les zones où Fang Yuan avait frappé en faisaient partie.Un coup porté à ces endroits pouvait faire s’évanouir la personne et s’il était particulièrement fort, provoquer une crise mortelle.

Cependant, Fang Yuan avait fait preuve de retenue.

Ceux qu’il avait attaqués étaient soit assommés, soit victimes d’une douleur intense qui leur faisait perdre, en quelques instants, leurs capacités de combat. Mais personne n’était vraiment blessé.

C’était là la terreur générée par cinq cents ans d’expérience de combat!

– «Allez-vous me donner vos pierres ou pas?» Demanda Fang Yuan en faisant un pas en avant pour contraindre les autres jeunes.

Ceux-ci se regardèrent un moment, puis se précipitèrent sur lui, la moitié d’entre eux grinçant des dents et l’autre rugissant de colère.

Fang Yuan esquiva et frappa en même temps. Sa base de cultivation était modeste mais son niveau toujours présent. Son cœur était aussi froid que de la glace, ses mouvements rapides et précis.

En quelques secondes, d’autres étudiants s’écroulèrent.

– «C’est vraiment vicieux!»

– «Ils ne vont pas mourir, n’est-ce pas?»

Quelques jeunes filles;qui n’avaient pas voulu prendre part à la bagarre, observaient de loin, les yeux écarquillés. A la vue de ce qui se passait, leurs tremblements redoublèrent.

Fang Yuan tourna les yeux vers elles. Aussitôt, elles blêmirent et agitèrent les mains:

. – «Non, ne viens pas, nous nous rendons, nous te laissons les pierres!»

Fang Yuan prit donc les pierres primitives et les laissa partir. Elles passèrent le portail tandis que d’autres étudiants arrivaient.

Ce portail étant le seul moyen de quitter l’académie, Fang Yuan pouvait barrer la route à tous les élèves.

– «Bon sang, que se passe-t-il?» Se demandèrent les nouveaux arrivants, stupéfaits.

Gu Yue Chi Cheng regarda Mo Bei qui gisait inconscient sur le sol, les yeux écarquillés et la bouche ouverte.

– «N’est-ce pas Gu Yue Mo Bei?»

Quand Fang Yuan leur eût expliqué ce qu’il attendait d’eux, les jeunes se mirent en colère, l’attaquèrent, puis tombèrent à leur tour.

– «Monsieur l’aîné, allons-nous les laisser faire sans intervenir? Et si l’un d’eux était tué, que ferions nous? » Demandèrent les gardes, inquiets.

Certains d’entre eux, indignés, ajoutèrent:

– «Ce Fang Yuan a du culot d’oser extorquer ses camarades de classe sous nos yeux. Monsieur donnez-nous en l’ordre et nous, vos subordonnés, corrigerons ce gamin. »

Ce problème avait attiré leur attention depuis le début mais n’ayant pas le droit de punir les étudiants, ces gardes mortels n’avaient eu d’autre choix que d’aller d’abord trouver l’aîné de l’académie pour lui faire un rapport.

Mais au lieu de leur ordonner de les arrêter, ce dernier était monté tout en haut du pavillon pour les observer de loin. Et plus il regardait, plus son intérêt grandissait.

– «On dirait que cet enfant a un talent de combattant. »

La manière dont Fang Yuan utilisait la lame lunaire avait déjà semé le doute dans son esprit. Et alors qu’il regardait ce dernier combattre tout un groupe d’élèves avec sa seule force et un style imparable, ses doutes se dissipèrent.

Dans ce monde, il y avait des gens particulièrement vifs et réactifs dans les batailles; c’était des cadeaux cachés. Ils étaient doués pour le combat et aimaient ça. Durant les batailles, ils étaient souvent inspirés, accomplissant des choses surprenantes, voire incroyables.

– «Ah, c’est un Maître Gu de combat inné. Dommage que son talent ne soit que de grade C, au final, il ne lui manque qu’un grade », soupira le directeur de l’académie.

Les gardes, eux, semblaient inquiets:

– «Monsieur, n’allez-vous pas mettre fin à cette farce? Sa bêtise pourrait avoir de fâcheuses conséquences. »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
🎗 Tipeurs récents
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 26 – La nature de toutes les organisations Menu Chapitre 28 – Commerce sans capital