La Renaissance d’un Maitre Démoniaque | Reverend Insanity | 蛊真人
A+ a-
Chapitre 2 – Remonter le temps avec 500 ans de connaissances

Une légende racontait qu’il existait dans ce monde une rivière du temps. Elle soutenait le flux et la circulation du temps dans le monde. Et en utilisant le pouvoir de la Cigale Du Printemps et De L’Automne, on pouvait remonter en amont et retourner dans le passé.

Il y avait eu beaucoup d’opinions contradictoires sur cette légende. Beaucoup n’y croyaient pas, ou étaient sceptiques.

Parce que chaque fois que l’on utilisait la Cigale Du Printemps et De L’Automne, il fallait payer avec sa vie, laissant son corps tout entier et sa culture être la force motrice pour utiliser son vrai pouvoir.

Un tel prix était juste trop élevé, et la chose que les gens ne pouvaient tout simplement pas accepter était le fait qu’après avoir payé avec sa vie, on ne savait même pas quel en serait le résultat.

Donc, même si quelqu’un possédait la Cigale Du Printemps et De L’Automne, il n’oserait pas l’utiliser sans discernement. Et si les rumeurs étaient fausses? Et si c’était juste une arnaque?

Si Fang Yuan avait eu un autre choix, il ne l’aurait pas utilisé aussi rapidement non plus. Mais maintenant, Fang Yuan était complètement convaincu – la réalité des faits avait été révélée devant ses yeux et elle était indéniable. Il venait vraiment de renaître!

“C’est juste dommage… Dès le début, j’avais gaspillé une quantité absurde d’effort, tuant des centaines de milliers de personnes, rendant même les cieux furieux et m’attirant la vengeance des gens. J’ai traversé des souffrances et des épreuves multiples pour finalement atteindre et raffiner ce bon Gu…” Pensa Fang Yuan avec un soupir.

Même s’il venait de renaitre, la Cigale Du Printemps et De L’Automne ne l’avait pas accompagné.

Les humains étaient les plus grands parmi des milliers de créatures; mais le Gu était l’essence des cieux et de la terre.

Le Gu possédait des milliers de formes et de tailles d’une variété étrange et mystérieuse – il y en avait trop pour les compter. Certains Gu après avoir été utilisés une fois, deux ou même trois fois se dissiperaient complètement. Et certains Gu pouvaient être réutilisés encore et encore tant qu’ils n’étaient pas utilisés au-delà de ses limites.

Cela dit, il était probable que la Cigale Du Printemps et De L’Automne était un de ces types qui ne pouvaient être utilisé qu’une seule fois avant de disparaître définitivement.

“Mais même s’il n’est plus là, je peux encore en raffiner un autre. Je l’ai fait dans ma vie précédente, pourquoi ne pourrai-je pas le faire dans cette vie?” Après avoir mis de côté les pensées négatives, le cœur de Fang Yuan éclata de nouveau d’ambition et de détermination.

Pour pouvoir renaître, le fait de perdre la Cigale était finalement tout à fait acceptable.

Sans compter qu’il avait quelque chose de précieux avec lui, donc ce n’était pas comme s’il avait tout perdu.

Ce trésor précieux était ses 500 ans de souvenirs et d’expérience.

Dans sa mémoire, il y avait une multitude de trésors et d’objets précieux que personne n’avait encore découvert. Il pouvait facilement saisir tous les grands événements et incidents dans les veines de l’histoire. Il y avait un nombre incalculable de figures: des prédécesseurs de niveaux cachés; quelques génies, et certains n’étaient même pas encore nés. Aussi dans ces 500 ans il y avait des souvenirs de cultivation approfondie et une riche expérience de combat.

Avec tous ces souvenirs et expériences, il avait indéniablement saisi la situation générale et les opportunités à venir. Avec une bonne planification, il pouvait agir avec force et abileté. Ce n’était pas un problème maintenant qu’il pouvait prendre une longueur d’avance et briser les limites!

«Alors, comment est-ce que je vais faire ça hmmm…» Fang Yuan était incroyablement pragmatique. Il rassembla ces pensées et fit face à la pluie nocturne par la fenêtre, pour méditer. Avec cette pensée, les choses commencèrent à se compliquer. Après avoir réfléchi un moment, ses sourcils se froncèrent plus profondément.

500 ans, c’était une longue période. Même en laissant de côté ces longs souvenirs confus qui ne pouvaient pas être rappelés, se souvenir des emplacements cachés des trésors ou des rencontres spéciales était exigeant, mais le principal problème était que ces endroits étaient séparés sur une longue distance et n’étaient accessibles ou explorables qu’à certaines périodes.

– “La chose la plus importante est la cultivation. Je n’ai même pas ouvert mon Océan Primitif, je n’ai pas encore entamé le chemin pour devenir un Maître Gu. Je suis juste un mortel! Je dois me dépêcher de cultiver et saisir les opportunités afin d’en tirer le meilleur avantage.”

Sans oublier que nombre de ces trésors cachés étaient inutiles sans fondement approprié. Au lieu de cela, ce serait juste marcher dans la tanière d’un loup, à la recherche de la mort.

Le premier problème face à lui était la cultivation.

Il devait augmenter le niveau de ses fondations aussi vite que possible. S’il était aussi lent que dans sa vie précédente, il serait trop tard.

– «Pour cultiver aussi vite que possible, je devrais emprunter les ressources du clan. Dans l’état dans lequel je suis actuellement, je n’ai ni le pouvoir ni la capacité de voyager à travers les montagnes dangereuses. Même un sanglier des montagnes ordinaires peut prendre ma vie. Si je peux atteindre la cultivation d’un Maître Gu de rang 3, j’aurais les moyens de me protéger et de quitter la montagne.»

À travers les yeux d’une personne âgée de 500 ans, qui avait cultivé dans la voie démoniaque, la montagne de Qing Mao était tout simplement trop petite, le village de Gu Yue ressemblait même à une cage.

Mais tandis que la cage restreignait la liberté, les barres robustes de la cage apportaient également un certain type de sécurité.

“Hmm, dans ce court laps de temps, je resterai dans cette cage. Tant que je pourrai atteindre le troisième échelon des Maîtres Gu, je pourrai quitter cette pauvre montagne. Heureusement, demain aura lieu la Cérémonie d’éveil, je pourrai commencer la formation en tant que Maître Gu peu de temps après.”

Quand il pensa à la Cérémonie d’Éveil, de vieux souvenirs qui avaient été longtemps enterrés dans son cœur refirent surface.

«Talent hein…» ricana-t-il, le regard concentré à travers la fenêtre.

A cet instant, la porte de sa chambre s’ouvrit doucement et un jeune adolescent entra.

«Frère, pourquoi es-tu sous la pluie à la fenêtre?»

Le jeune homme était mince, légèrement plus petit que Fang Yuan. Il ressemblait beaucoup à Fang Yuan. Alors que ce dernnier tournait la tête pour regarder ce jeune homme, un regard complexe apparut dans ses yeux.

«C’est toi hein, mon petit frère jumeau.» Il haussa les sourcils et retrouva son air indifférent. Fang Zheng baissa la tête et regarda ses propres orteils; c’était sa posture habituelle.

«Frère, j’ai vu que ta fenêtre était ouverte, alors j’ai voulu venir la fermer. Demain, c’est la Cérémonie d’Éveil, il est si tard et tu n’es pas encore allé te coucher. Si notre oncle et notre tante le savaient, ils seront probablement inquiets.»

Fang Zheng n’était pas surpris par la froideur de Fang Yuan. Depuis qu’il était petit, son grand frère avait toujours été comme ça. Parfois, il se demandait si tous les génies étaient comme ça, plutôt différent à l’égard des gens ordinaires. Même s’il avait le même air que son grand frère, il se sentait comme une fourmi à côté de lui.

Ils étaient pourtant nés de la même mère en même temps. Pourquoi les cieux étaient-ils si injustes? Son frère aîné avait un talent étincelant, alors qu’il était lui-même aussi ordinaire qu’un vulgaire cailloux.

Tout le monde autour de lui disait, «C’est le petit frère de Fang Yuan…». Sa tante et son oncle lui disaient constamment d’apprendre de son grand frère. Même lorsqu’il regardait parfois dans le miroir, il se sentait dégoûté en voyant son propre visage!

Ces pensées étaient existaient depuis de nombreuses années, s’accumulant jour et nuit profondément en lui. Comme une pierre géante pressant contre son cœur, la tête de Fang Zheng s’abaissait de plus en plus au fil des années, et il devenait également plus silencieux.

«Inquiet…» À la pensée de sa tante et de son oncle, Fang Yuan rit silencieusement. Il pouvait encore se rappeler clairement comment ses parents de ce monde avaient tous deux perdu la vie dans l’une des missions du clan. Quand il n’avait que trois ans, lui et son petit frère étaient devenus orphelins.

Au nom de son éducation, sa tante et son oncle s’étaient emparés de l’héritage laissé par ses parents tout en infligeant des traitements sévères à son petit frère et à lui.

Il avait initialement prévu d’être simplement une personne normale, même de dissimuler ses capacités et d’attendre son temps. Cependant, sa vie étant difficile, Fang Yuan n’avait pas d’autre choix que d’exposer certains de ses talents.

Ce soit-disant talent n’était qu’une âme mature et intelligente qui portait quelques-uns des poèmes anciens les plus populaires de la Terre.

Avec cela, il parvint à surprendre les gens et à attirer l’attention. En raison de la pression du monde extérieur, le jeune Fang Yuan prit la décision de garder une expression froide et indifférente pour se protéger, réduisant ainsi la possibilité de révéler des secrets. Au fil du temps, la froideur devint une habitude.

Ainsi, sa tante et son oncle n’étaient plus sévères envers lui et son petit frère. Au fur et à mesure que les années passaient et qu’ils grandissaient, l’avenir devenait plus prometteur et il recevait un meilleur traitement. Ce n’était pas de l’amour, mais un investissement.

C’était assez drôle de voir que son petit frère n’ait jamais vu la vérité; non seulement il avait été trompé par leur tante et leur oncle, mais il avait également commencé à enterrer ses ressentiments. Bien qu’il ait l’air d’être un garçon bon et honnête, dans les souvenirs de Fang Yuan, quand le talent potentiel de son frère avait été découvert, le clan avait dépensé beaucoup d’efforts pour l’élever avec tout ce qu’ils avaient. Après cela, tout le ressentiment enterré et la jalousie avaient été libérés. Fang Zheng rendait la vie difficile à son propre frère aîné.

Quant à son propre rang, il n’était que de grade C.

Le destin adorait faire des blagues.

Une paire de jumeaux. L’un n’avait qu’un talent de grade C, mais était reconnu comme un génie depuis une douzaine d’années. A l’inverse, le plus jeune, qui était toujours négligé, était celui avec un talent de grade A.

Les résultats de la cérémonie d’éveil avaient choqué le clan. Le traitement des deux frères s’était soudainement inversé.

Le petit frère était comme un dragon qui s’élevait jusqu’aux cieux; le frère aîné était comme un phénix tombé à terre.

Après cela, il dut subir les nombreuses difficultés et les ennuis de son propre jeune frère, les yeux froids de sa tante et de son oncle, et le mépris du clan.

Le détestait- il?

Fang Yuan détestait ça dans sa vie passée. Il détestait son propre manque de talent, il détestait à quel point le clan était cruel, détestait à quel point le destin était injuste. Mais maintenant, avec ses 500 ans d’expériences de vie, en utilisant cela rétrospectivement, il restait calme, sans la moindre trace de haine.

Qu’y avait-il à gagner à éprouver du ressentiment?

D’un autre point de vue, il pouvait comprendre son frère cadet, sa tante et son oncle, et même les ennemis de 500 ans plus tard qui l’avaient attaqué.

Les forts mangeaient les faibles, et seuls les plus aptes survivaient; telles étaient les règles de ce monde. Chacun avait ses ambitions, luttant toujours pour saisir les opportunités qui s’offraient à eux.

500 ans d’expérience de vie lui avaient permis de comprendre tout cela, n’ayant pour seul but la quête d’immortalité.

Si quelqu’un, peu importe qui, voudrait l’en empêcher, il le tuerait et continuerait sa route. Les aspirations dans son cœur étaient trop grandes. En empruntant cette voie, il ferait du monde entier son ennemi, et resterait seul et à tuer.

Telle était la conclusion après avoir vécu 500 ans.

«La vengeance n’est pas ma motivation, la voie démoniaque ne fait aucun compromis.» Sur ce, il ne put s’empêcher de rire et de jeter un léger coup d’œil à son petit frère.

«Tu peux partir.»

Le cœur de Fang Zheng trembla alors qu’il sentait que les yeux de son frère étaient incisifs comme une lame de glace, pénétrant apparemment les parties les plus profondes de son cœur.

Sous un tel regard, il avait l’impression d’être nu dans la neige, incapable de garder le moindre secret.

«Alors à demain.» N’osant pas en dire plus, Fang Zheng ferma lentement la porte et partit.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
  • 🥈2. Maxime
  • 🥉 3. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Maxime
  • Cesar
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1 – Un démon n’éprouve jamais de regret, même dans la mort Menu Chapitre 3 – Vous pouvez simplement dégager le chemin