Crazy Detective|狂探
A+ a-
Chapitre 64 – Les escrocs se sont fait arnaquer!

“Rendez-vous au QG!” Zhao Yu tenait son téléphone cassé et jouait avec les trois escrocs. “Les trois suspects ont été attrapés, s’il vous plaît envoyez de l’aide! Envoyer aussi une ambulance!

Les mots de Zhao Yu étaient trop dramatiques et les escrocs ne le croyaient pas; cependant, quand ils virent le badge de police de Zhao Yu et l’uniforme que Qu Ping avait sorti de la voiture, ils ne pouvaient plus douter de l’identité des deux.

“Officier!” Le gros homme, qui semblait être le chef des escrocs, dit à Zhao Yu avec un visage sombre: “C’est vous qui nous avez attaqués!”

Smack!

Sans lui permettre la moindre explication, Zhao Yu frappa la tête du gros homme qui grimaça de douleur. “Arrête tes conneries!” hurla Zhao Yu. “Tu as déjà causé des blessures internes à notre officier supérieur et à moi-même. Jusqu’à ce que nous arrivions à l’hôpital et que nous fassions d’abord une imagerie par résonance magnétique!” Bien qu’il n’ait pas utilisé beaucoup de force, le visage du gros homme était devenu rouge!

“Grand frère, tu ne peux pas être aussi déraisonnable, non?” dit l’homme en serrant les dents. “Nous n’avons vraiment agressé personne!”

Boom!

Zhao Yu ne le gifla pas, mais donna un coup de pied au gros homme, suivi d’une série de dix coups de pied ou plus, avant que le gars ne plaide pour sa vie, et Zhao Yu s’arrêta à nouveau. Voyant la férocité de Zhao Yu, l’homme maigre et l’homme en tenue de sport baissèrent la tête et n’osèrent même pas regarder.

“Je pense que vous êtes tous obstinément têtus!” Zhao Yu s’accroupit et dit au gros homme: “Laissez-moi analyser la situation actuelle pour vous! Après ça, tu nous as même agressés et blessés tes deux compères…” Zhao Yu caressa la tête du gros homme, et l’homme frissonna de peur. “Pourquoi ne me dites-vous pas ce qui s’est passé puisque vous comprenez si bien la loi? Bien sûr, vous pouvez trouver un juriste pour vous aider à faire appel, et vous n’aurez peut-être pas besoin d’aller en prison si vous réussissez, mais si notre officier supérieur a une crise cardiaque maintenant, alors … tsk tsk … qui l’emportera ? Ce n’est pas aussi simple d’attaquer un policier!”

Après avoir entendu Zhao Yu, les trois escrocs étaient tous abasourdis. Ils comprirent enfin comment arnaquer quelqu’un! Les trois escrocs étaient juste des voyous avec des origines insignifiantes et étaient différents des mafias locales influentes. Ils n’avaient aucune véritable capacité face à quelqu’un de plus déraisonnable qu’eux.

Le gros homme au visage gonflé changea finalement de ton et supplia Zhao Yu. “Grand frère, grand frère … nous avons eu tort!”

En entendant cela, Zhao Yu tourna la tête et jeta un regard à Qu Ping, qui était déjà sans voix.

Qu Ping avait pensé que Zhao Yu accepterait de laisser la question reposer. Cependant, elle ne s’attendait pas à ce que Zhao Yu lève la main et lui donne une autre gifle! Cette gifle était beaucoup plus dure que les précédentes, et le gars s’est presque évanoui! “Eh?” Qu Ping fut choqué et essaya de l’arrêter, mais Zhao Yu ne s’embêta pas.

Il prit le gros homme et l’homme en tenue de sport, un dans chaque main, et les traîna à l’avant de la Subaru avant de crier, “C’est pas fini!” Zhao Yu pointa le pare-choc. “Vous voyez, vous avez endommagé la voiture de notre officier supérieur.”

“Ah!” L’homme en tenue de sport avait les yeux exorbités et il expliqua précipitamment: “Grand frère, ce n’est pas endommagé?” Bien qu’il ait menti en étant frappé par la voiture, la peinture n’était pas du tout abimée, et il n’y avait pas la plus petite égratignure sur la voiture!

“Bon sang!” Zhao Yu leva la jambe et donna un coup de pied à l’homme en tenue de sport. Il attrapa les cheveux du gros homme avec sa main droite, et pressa sa tête sur le pare-choc. “Quelque chose ne va pas avec vos yeux?” ( mdr un modèle de bonté mdr )

“Non, non, non…” Le gros homme trembla et cria. “Grand frère, grand frère, je vais payer, je vais payer!”

Zhao Yu lâcha finalement sa tête. Quant à Qu Ping, elle était déjà à court de mots! Elle n’avait toujours pas compris comment Zhao Yu avait réussi à arnaquer les escrocs!

Les roues tournèrent et la Subaru blanche était à nouveau sur la route. Zhao Yu tendit deux mille yuans des escrocs. Donner à un homme un avant-goût de sa propre médecine. Deux mille yuans étaient exactement ce que les escrocs avaient demandé. Non seulement les escrocs n’avaient pas reçu d’argent, mais ils avaient perdu deux mille yuans! Cependant, Qu Ping ne prendrait jamais ce genre d’argent. Elle secoua la tête furieusement et refusa de la prendre.

“Très bien!” Zhao Yu savait qu’elle ne prendrait jamais l’argent, alors il le mit dans sa poche. “Puisque vous ne le voulez pas, allons boire un verre ensemble un jour.”

Qu Ping hocha la tête au début, mais secoua la tête peu de temps après, incapable de dire un mot. Son esprit tournoyait. D’une part, elle tenait fermement à empêcher le comportement atroce de Zhao Yu, mais d’autre part, elle n’avait pas d’autre choix que de reconnaître, en silence, le résultat de l’utilisation de la violence par Zhao Yu pour enrayer la violence!

“Chef d’équipe Qu…” dit Zhao Yu qui semblait deviner ce qui était dans l’esprit de Qu Ping et lui dit: “Pour être honnête, la vérité, c’est du bon jeu. En fait, il y a toujours une raison derrière la violence. Il faut savoir jusqu’où aller et quand s’arrêter!”

Après être arrivé dans la rue Shunfeng, Zhao Yu alla à la banque et déposa le chèque dans son compte en banque. Avec l’argent qu’il avait obtenu de Shao Jiaying, et l’argent qu’il avait obtenu des escrocs, les actifs totaux de Zhao Yu avaient dépassé les cent mille. Il ne s’attendait pas à gagner autant d’argent en quelques jours. En plus de l’attribuer à la chance, Zhao Yu ne put s’empêcher de penser au système miracle. Ces gains pourraient-ils être liés au système miracle? Quand il regarda les documents dans son cahier, il fit une découverte surprenante!



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 63 – C’est quoi la suite ? Menu Chapitre 65 – Je veux manger de la pastèque!