Chroniques des Dieux Déchus | The Godsfall Chronicles | 陨神记
A+ a-
Livre 2, Chapitre 8 – Groupe d’élite

A la porte de l’avant-poste Sandbar. Un petit avant-poste militaire temporaire.

Le gros capitaine de la garde était occupé à appliquer un cataplasme sur un de ses soldats. Le nez du pauvre homme avait été cassé par un coup de poing si vicieux qu’il lui avait presque enfoncé le visage. Ce qui en faisait une pilule amère à avaler, c’était qu’ils devaient simplement l’accepter. Heureusement, la punition n’était pas grave, et avec l’aide de la médecine du Skycloud, le nez de son subordonné serait guéri en quelques jours.

« Capitaine, quand aurons-nous fini ici ? » grommela le soldat. « C’était si difficile pour nous d’avoir une chance de nous déployer, mais nous n’avons rien fait, sauf énerver quelqu’un d’important. Ça ne fera qu’empirer. »

Leur capitaine était tout aussi lugubre.

Chaque régiment de Skycloud était désireux de faire ses preuves, mais ils étaient toujours en paix. Comment étaient-ils censés gagner des points quand il n’y avait pas d’ennemis ? Le capitaine était un homme naturellement lent d’esprit, qui était aussi à un pas des autres. En plus de son humble passé, il n’avait pas beaucoup de chance d’arriver à franchir les échelons. C’était une injustice envers ces pauvres gars que de leur être assigné sous sa direction.

« Cela fait un an que je suis revenu, et je n’ai aucune idée de ce que Jade prépare. De retour au village, j’étais troisième au concours de recrutement militaire. Maintenant, je suis là. Je ne peux même pas me montrer chez moi si je pouvais y retourner. »

« Tu veux bien fermer ta putain de bouche ? J’étais premier dans toute ma ville ! »

« Ah ! Doucement, Capitaine. Pas si fort ! »

Le capitaine s’était mis à crier, rougi par la colère. Et pouvait-il être blâmé ? La plupart de ses soldats étaient des villageois avant de devenir soldats, la fierté de leurs petites propriétés. Aucun d’entre eux ne pensait qu’ils finiraient en blouse après avoir rejoint l’illustre armée de Skycloud. Pour lui, cela faisait trois ans qu’il n’était pas rentré chez lui, et chaque fois qu’il écrivait à sa mère, il était difficile de trouver des choses dont il pouvait se vanter. Il ne voulait pas penser à la déception qu’éprouverait sa mère si celle-ci savait ce que son beau garçon était vraiment devenu.

Il n’allait pas rentrer chez lui, non sans avoir un certain honneur. C’était la seule vérité pour un soldat.

Mais quand ? Quand serait-il capable de lever la tête avec fierté ?

« C-c-c-capitaine ! » Un soldat maigre était pratiquement tombé sur lui-même alors qu’il courait vers lui. Il essayait simultanément d’empêcher son casque de tomber de sa tête et de garder sa panique sous contrôle. « Le chasseur de démons de ce matin est de retour ! »

Le capitaine était devenu blanc comme un linge.

Que faisait-il ici ? N’était-il pas satisfait de la raclée qu’il leur avait déjà donnée ? Était-il revenu pour leur donner une autre leçon ? !

Son esprit terne réfléchissait encore aux sombres possibilités lorsqu’il vit le tyran masqué arriver. Sa voix rauque et inquiétante est allée droit au but. « Mon gros, je me suis dit que tu cherchais un moyen de te racheter. Ai-je raison ? Voici ta chance. J’ai rencontré un groupe de rebelles ici dans le Sandbar, et les enjeux sont élevés. Ce sera dangereux. Es-tu prêt pour la mission ? »

« Qu… quoi ? » Les bajoues du gros homme avaient tremblé. Ses soldats étaient stupéfaits – cette bénédiction était aussi soudaine qu’inattendue !

Ils étaient soldats depuis des années et avaient à peine pu partir en patrouille, encore moins servir dans une mission importante sous les ordres d’un chasseur de démons ! Maintenant, on leur demandait soudain de vider un nid d’agitateurs. Une agréable surprise !

C’était plus qu’un honneur. C’était une chance de laisser leur marque ! Des années de travail sans mérite les avaient conduits à cette opportunité.

Cloudhawk ne s’attendait pas à une réponse aussi positive et n’était pas encore sûr de leur attitude. Ainsi, il ajouta d’un ton désinvolte : « Cette affaire n’est pas très importante pour moi, mais je dois garder mon identité secrète. Pour ma mission secrète. Cela signifie que si nous réussissons, vous recevrez tous les éloges et toutes les récompenses. Alors, vous êtes-vous décidés ? »

« Votre dévoué serviteur traverserait l’enfer pour vous ! »

Le gros capitaine était plein d’admiration pour le grand chasseur de démons. Ces dix dernières années, il n’y avait pas eu de conflits majeurs dans lesquels la ville de Skycloud ait pu s’impliquer, ce qui ne lui laissait rien à faire.

Le simple fait d’être affecté ici au Sandbar avait été très demandé. Dès leur arrivée, ils avaient cherché à arrêter les gens, non seulement pour le plaisir, mais aussi parce qu’attraper un seul espion serait une grande réussite. Mais depuis leur arrivée, ils n’avaient pas réussi à en trouver un seul, malgré leurs efforts.

Alors, de nulle part, ce chasseur de démons apparaissait. Non seulement il leur pardonnait leur transgression, mais il leur proposait aussi de les mener en mission et de leur en laisser tout le mérite !

Quelle était la définition de « l’ouverture d’esprit » ? C’était bien là « l’ouverture d’esprit » ! Que signifiait tendre l’autre joue et rendre la méchanceté avec gentillesse ? C’était l’exemple parfait !

Le capitaine de la garde n’avait pas pu exprimer l’ampleur de son excitation. « Vos serviteurs écouteront toutes les instructions que vous leur donnerez. Nous attendons vos ordres avec impatience ! »

La lumière dans les yeux du gros homme provoqua un dégoût froid au sein de Cloudhawk. Dans les terres désertes, il avait rencontré des hommes remplis d’un tel fanatisme. De toute évidence, ce gros soldat était pareil. Mais quoi qu’il en soit, ils seraient utiles.

« Nous partons ce soir. Vous autres, commencez à vous préparer. »

Cloudhawk avait rempli sa mission et était parti. Le gros devait avoir du talent pour avoir été promu capitaine, il pouvait même lui botter le cul sans l’aide de ses reliques. La douzaine d’autres n’étaient pas forcément des boulets, et avec eux, il avait les choses bien en main.

Le capitaine de la garde montra à Cloudhawk la sortie, et quand il partit, il tourna autour pour s’adresser à ses hommes. « Frères ! Vous avez vu ça ? ! Notre chance de faire quelque chose de remarquable est enfin arrivée ! L’honorable chasseur de démons nous a donné cette opportunité, et nous allons bien faire les choses ! Préparons-nous ! »

« Oui, monsieur ! »

Quand il revint au bar, il poussa un long soupir de soulagement. Il avait maintenant Barb le chasseur de démons, un gros capitaine de la garde, et dix soldats. Les choses s’amélioraient.

En réalité, il ne tenait pas à faire ce genre de choses, mais il n’avait pas le choix s’il voulait assurer une bonne vie pour Asha. C’était la seule façon d’obtenir ce qu’il voulait d’Adder. Il ne se considérait pas comme un homme particulièrement responsable, et il ne pouvait pas vraiment dire pourquoi il était si déterminé à le faire. Pour une raison quelconque, il voyait Asha comme une petite sœur. C’était peut-être une forme de culpabilité née de ce qui était arrivé à Coppertooth. Il ne pouvait pas en être sûr.

Il n’avait jamais vraiment pensé à ces choses. Il avait juste fait ce qu’il pensait devoir faire.

Le vieux Chardon était venu le chercher avec Squall dans la remorque. Le vieil homme ne perdit pas de temps en plaisanteries et demanda s’il pouvait emmener son jeune protégé. Il lui assura que Squall avait un certain talent et qu’il serait sûrement d’une grande aide. Il y voyait un entraînement et une occasion pour lui de s’associer avec des soldats et des chasseurs de démons. S’il pouvait travailler, tant mieux.

Cloudhawk n’avait pas refusé.

Il était clair que Squall avait aussi un faible pour Asha. Cloudhawk l’avait vu. Plus que ça, le gars semblait savoir comment prendre soin de lui. Il semblait au moins aussi capable que Cloudhawk et était probablement plus fort que la plupart des soldats. Plus on est de fous, plus on rit. Cela ne faisait que faciliter son travail.

En utilisant son identité fabriquée et l’impressionnant pouvoir d’un jeton de chasseur de démons, il avait réussi à bricoler un assez bon groupe de combattants. Il avait des chasseurs de démons novice Barb et Squall, qui était en passe de le devenir lui-même, un capitaine de la garde, et treize hommes sous son commandement. Il en avait seize en tout.

Le crépuscule approchait rapidement. Il était vêtu d’un simple camouflage.

Il donna une petite tape sur son masque, qui se changea en une façade souriante brunâtre. Même alors, il alla plus loin et changea complètement d’apparence. À l’aide d’un petit couteau, il se coupa les cheveux et demanda à Squall de lui trouver une tenue en cuir. Finalement, il était complètement différent de ce qu’il était quand il était arrivé au Sandbar ce matin même.

De nos jours, il n’était pas rare de voir des hommes masqués parcourir les routes. Sa silhouette maigre le rendait aussi facile à ignorer, surtout avec son manteau en lambeau jeté au hasard sur ses épaules. Avec un nouveau masque, de nouveaux cheveux et de nouveaux vêtements, personne n’allait le reconnaître.

Peu à peu, les membres de son équipe s’étaient rassemblés à l’endroit désigné. Le gros capitaine et ses hommes avaient été les premiers à s’y rendre.

Pour ces hommes, la mission était d’une importance capitale, ils n’avaient donc pas osé se présenter en retard. Leurs préparatifs avaient été méticuleux, et en plus de leur équipement standard, ils avaient chacun une arbalète portée sur l’épaule.

Ils n’avaient pas attendu plus de quinze minutes avant qu’une jolie femme ne les rejoigne.

Elle était habillée simplement, mais l’arme qu’elle portait rendait son statut indubitable – un autre chasseur de démons !

Lorsque Barb vit le gros capitaine et les autres, elle avait été visiblement surprise. « Vous êtes tous les hommes de Son Éminence ? »

Son Eminence ? Oh ! Elle doit vouloir dire le chasseur de démons masqué. Si elle le désigne avec autant de respect, c’est qu’il doit être quelqu’un de spécial. En plus de son équipe, un deuxième chasseur de démons les avait rejoints. C’était vraiment un événement unique dans une vie !

« Oui, oui, oui ! Nous sommes les fidèles soldats de Son Eminence ! »

Cloudhawk était arrivé quelques instants plus tard avec Squall à ses côtés. Quand elle le vit, Barb accueillit Cloudhawk avec un sourire excité. « Bonjour, votre Éminence ! »

Le capitaine de la garde s’inclina maladroitement. « Tout est prêt ! Nous attendons vos ordres ! »

Squall n’était pas habillé différemment d’habitude. Ses cheveux étaient attachés en queue de cheval derrière sa tête, et il portait son armure avec le blason de Bloomnettle. Il portait une paire d’épées courtes de deux pieds comme armes. Lorsqu’il vit comment il avait réussi à recruter un autre chasseur de démons et les soldats, son admiration pour le jeune maître monta en flèche. Il espérait désespérément qu’il pourrait lui ressembler un jour.

« Très bien, tout le monde est là. » Cloudhawk s’éclaircit la gorge, essayant de prendre l’air d’un chef. « Ce soir, une paire de rebelles se réunira au bar d’Adder. Voici leurs portraits. Prenez une minute pour vous familiariser avec eux. »

« On ne peut pas les approcher dans le bar. Si nous nous précipitons, nous alerterons les autres de notre plan. Nous devons donc d’abord suivre les serpents jusqu’à leur nid. Ensuite, nous les faisons sortir. Est-ce que tout le monde comprend ? »

Il n’avait aucune prédilection pour le leadership, ni ne pouvait imaginer de stratégie intelligente. Heureusement, cela ne semblait pas être nécessaire. Après tout, à en croire les parchemins, il n’y avait que sept cibles – huit, avec celle qu’ils devaient atteindre ce soir.

Il les avait surpassés en nombre, deux contre un. Même s’il s’agissait de combattants compétents, il n’y avait pas de quoi s’inquiéter.

« Squall, tu es responsable de la mise en place de notre cible. On va rester en arrière sur un demi-pâté de maisons. Si quelque chose d’inattendu se produit, nous irons chercher des renforts. »

« D’accord ! »

La combativité de tous était au rendez-vous, confiants dans leur succès imminent.

Barb venait juste de devenir chasseuse de démons, et sa faible éducation signifiait qu’elle n’allait pas facilement gravir les échelons. Même après l’avoir rejointe, elle n’avait pas encore accompli une seule mission. Enfin, elle avait été recrutée pour participer à une vraie mission et elle était déterminée à remercier son supérieur en réalisant des performances exceptionnelles.

Squall n’avait même pas encore été accepté dans l’ordre, et bien qu’il ne soit pas très sérieux, il avait de grandes aspirations. Après tout, il avait un énorme respect pour Maître Arcturus. S’il voulait suivre les traces du grand homme, c’était une bonne façon d’aiguiser ses compétences.

Quant au capitaine de la garde ? C’était une occasion encore plus rare ! Il avait rejoint l’armée du Skycloud il y a six ans et n’avait réussi qu’à devenir capitaine d’escadron. Comme la plupart des guerriers saints, il tenait à sa foi, mais il avait toujours été troublé par le fait qu’on ne lui donnait jamais sa chance. Enfin, il était en mission avec deux chasseurs de démons – l’un d’eux avec un gage de haut rang – et une jeune chasseuse de démons en herbe avec un brillant avenir. Lui et ses frères étaient ensemble. Il était heureux, tant sur le plan émotionnel que pour sa propre fierté.

Enfin, une mission qui ne lui donnait pas l’impression d’avoir rejoint l’armée sans raison.

« Quelque chose dont ma mère peut être fière ! »

De tous ceux qui étaient là, le capitaine était le plus combatif.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. PascalW
  • 🥉 3. Yorushima
🎗 Tipeurs récents
  • PascalW
  • Alexis
  • Yorushima


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Livre 2, Chapitre 7 – Barb Menu Chapitre 9 – Conspirateurs