Chroniques des Dieux Déchus | The Godsfall Chronicles | 陨神记
A+ a-
Chapitre 43 – Rage

Livre 1 chapitre 43 Rage

À l’heure actuelle, les mercenaires n’avaient aucune chance de survivre à cette épreuve. Leur seule et mince chance était de tuer le roi des rats… mais Cook devait faire face à un niveau de danger suicidaire en choisissant de l’affronter. Même s’il le tuait, l’essaim de rats lancerait une attaque groupée. Ils n’auraient aucune chance de le sauver.

Mais… il n’y avait pas d’autres choix. Ce stratagème était leur seule chance.

Il s’avança, une hache dans chaque main. Ces haches de combat étaient des armes de mercenaire faites sur mesure. Chaque hache mesurait environ 60 cm de long et était extrêmement lourde. Chaque lame de hache avait la forme d’une demi-lune, et les deux haches étaient tachées de sang noir qui coulait lentement sur le sol.

Juste au moment où il atteignait le centre, le roi des rats donna un ordre aux autres, et il se fit encercler tout en lui laissant suffisamment d’espace libre. De cette façon, ils pouvaient empêcher les autres mercenaires de lancer des attaques furtives ou des embuscades au milieu de la bataille.

Cette satanée créature avait tenu sa parole. Elle avait proposé un duel, et ce serait un duel. Elle ne voulait pas simplement tromper les mercenaires pour qu’ils sortent et les assassinent. Ce qui était vraiment étonnant, cependant, c’était le fait que les rats terribles n’étaient rien d’autre que des mutants ordinaires. D’une certaine manière, il avait réussi à former ces créatures stupides pour en faire une armée qu’il pouvait commander à volonté. Cet accomplissement n’était pas ordinaire !

Il était à quatre pattes sur le sol, adoptant une posture de combat vigilante. Sa fourrure lisse et blanche argentée lui servait d’armure de cuir naturel. Ses quatre pattes étaient incapables de tenir des armes, mais les quatre griffes de chaque patte servaient d’armes exceptionnelles. Il frotta huit de ses griffes l’une contre l’autre en poussant un cri perçant.

Cook le fixait. Et le roi le fixait en retour.

Les yeux noirs du roi étaient d’une profondeur insondable, mais un regard de haine y apparut lentement. Il était né dans un laboratoire. Cet endroit sanglant et cruel était rempli de centaines de muta-bêtes et le rat y avait été le spécimen le plus intelligent. Ainsi, à un très jeune âge, il apprit pas mal de choses des humains qui exploitaient ce laboratoire. Bien qu’il soit incapable de produire des sons humains, il était capable de comprendre partiellement la parole humaine.

Il comprenait les humains et les détestait. Chaque être humain ne méritait que la mort ! Des vagues d’une aura meurtrière commençaient à émaner du roi des rats.

Cook fut le premier à bouger. Il poussa un rugissement de lion, provoquant la surprise des rats qui l’entouraient, et s’élança à une vitesse incompréhensible comme un bélier. Son aura et sa puissance étaient telles qu’une personne se tenant devant lui avait l’impression qu’une montagne se dirigeait vers lui !

Il était l’un des plus anciens membres des mercenaires du Tartare. Il y avait une grande différence de pouvoir entre Cook et les capitaines de compagnie, mais il était définitivement une élite parmi les élites. Il était un exemple classique de méta-humain fort, mais l’énorme quantité de puissance que ses muscles pouvaient libérer lui permettait de se déplacer et de se battre en combat rapproché avec presque autant de vitesse qu’un méta-humain d’agilité.

Ses deux haches étaient remplies d’une puissance explosive alors qu’elles s’élançaient furieusement en deux beaux arcs vers le roi des rats ! Si ce coup le touchait, peu importe la dureté de sa fourrure, même une armure de fer ne pourrait pas résister. Il serait certainement fendu en deux.

Malheureusement, il était trop lent ! Les pattes arrières du rat fléchir, le renvoyant à trois pieds en arrière et évitant parfaitement les coups de hache.

Cependant, il semblait avoir anticipé ce mouvement. Juste au moment où la hache de sa main gauche descendait et le manquait, il bondit soudainement de trois mètres, s’écrasant avec son autre hache !

Le premier coup était vertical tandis que le second était horizontal. Les deux coups étaient parfaitement liés entre eux et faisaient partie d’un seul et même mouvement fluide. En termes de vitesse et de puissance, ce double coup était tout simplement suprême.

Boom ! Le sol lui-même semblait trembler ! Les haches épaisses et lourdes creusaient de profondes entailles dans la terre, tandis que le roi des rats reculait de quelques mètres. C’était tout simplement beaucoup trop rapide mais il rata sa cible.

Avant que le roi des rats n’ait eu la chance de trouver son équilibre, Cook s’élança vers lui en déclenchant une tempête de sable. Ses deux haches dansaient dans l’air comme une paire de vipères, tournant comme des moulins à vent mortels alors qu’il frappait à plusieurs reprises.

Dès qu’il entra dans cette “arène”, il avait abandonné tout espoir de survie. Résolu à mourir, il se concentra entièrement sur l’attaque et ne retint rien. Ce genre d’attaque suicidaire et kamikaze aurait même mis hors d’état de nuire des combattants beaucoup plus forts que lui. Les duels entre experts pouvaient être décidés en un seul instant. Si une des parties était nerveuse et avait peur de mourir alors que l’autre avait déjà accepté la mort, il y aurait évidemment une différence de moral significative qui aurait un impact sur les performances de chacun !

Les yeux noirs du roi brillaient d’une lumière sauvage lorsqu’il s’arrêta brusquement, levant ses pattes pour bloquer l’assaut.

Clang ! Clang ! Les attaques du moulin à vent s’arrêtèrent soudainement lorsque les deux haches s’écrasèrent contre ses huit griffes acérées. La puissance terrifiante des coups souleva un nuage de poussière. L’homme et le rat se tenaient là, le roi ayant choisi d’utiliser ce type de frappe pour se défendre contre les attaques de l’ennemi. Les deux camps commencèrent à exercer toute leur force et, pendant un certain temps, ils furent à égalité.

Les mercenaires furent tous choqués par cette scène. Ils purent constater lors de ce bref échange que le rat était bien plus rapide que Cook et qu’il était aussi très proche de lui en termes de force brute. La différence de capacité entre les deux était assez évidente. Il n’était pas seulement le chef “politique” de ces rats géants, il était aussi le membre le plus puissant de la race !

Cook rugit furieusement alors qu’il s’élançait une fois de plus avec sa hache visant la tête du rat, mais il ne frappa que des ombres. Le roi des rats, après avoir esquivé son attaque, frappa avec ses griffes et engendra une blessure profonde dans sa poitrine. Cook endura la douleur, en se retournant pour lancer une contre-attaque lorsqu’il fut touché une fois de plus. La créature était tout simplement trop rapide !

Il tomba à genoux, une énorme blessure dans le haut de ses cuisses. Il continua à hurler de colère en brandissant sa hache, tandis qu’il se posait sur le sol avant de bondir vers lui une fois de plus.

Cette fois-ci, il poussa un cri à vous glacer le sang. Trois de ses doigts furent sectionnés, et ils s’envolèrent avec la hache qu’ils tenaient. La hache s’envola à plus de dix mètres de distance avant de s’écraser au sol.

C’est pas bon ! Le cœur de Cloudhawk se resserra.

Il continua à attaquer avec sa main droite, tandis que le rat ne lâchait pas prise. Il n’avait plus la force de soulever la hache, qui lui avait échappé et il s’effondra sur le sol.

Il avait perdu. Il avait complètement perdu. Il ne s’attendait pas à ce que la différence de pouvoir entre eux soit aussi grande !

Le roi des rats continua son assaut, passant sans cesse devant lui et créant chaque fois de ses griffes des blessures sanglantes. En une dizaine de secondes, son corps entier était couvert de blessures sanglantes. Mais le rat ne lançait pas d’attaque sur ses points vitaux.

Il n’essayait pas de le tuer, mais le torturait, alors qu’il le faisait hurler de rage.

Ce spectacle mit tous les mercenaires en rage également et leurs yeux crachaient toute leur haine. Dans un duel, il était normal que le vainqueur vive et que le perdant meure ; c’était vrai aussi bien dans les terres désolées que dans les avant-postes. Mais… son véritable but n’était clairement pas de défier les humains. La véritable raison pour laquelle il avait choisi de se battre en duel contre un humain était d’inciter et d’enrager les autres humains à sortir volontairement de la grotte et à être engloutis par les vagues sans fin de rats.

Maudite soit cette créature. Elle comprenait en fait la psychologie et la manipulation !

«  Graaaah  ! Sois maudit ! » Il était couvert de douzaines de blessures béantes et sanglantes. Son corps avait été transformé en un mélange de sang et de chair, presque comme si un boucher était allé le travailler avec un couperet. Il pouvait également dire quelles étaient les intentions du roi des rats, et il hurlait de rage et de chagrin : « Vas-y, tue-moi, espèce de salaud sans couilles ! Tue-moi si tu as des couilles ! »

Comment Cloudhawk pouvait-il accepter cela ? Comment pouvait-il supporter ce type de tourment ? Comment pouvait-il supporter ce type d’humiliation ?

Un animal sauvage tourmentait et torturait un de ses frères, juste devant lui. Était-il censé rester assis et regarder sans rien faire, se mettre la tête dans le sable et prétendre que tout allait bien ? En vérité, il n’était pas le seul à être enragé. Mad Dog avait un fort tempérament et il explosa quand il vit ce qui se passait.

« Attaquez-les ! Éliminez ces enfoirés ! »

« Patron ! Patron ! N’y allez pas ! » Cinq mercenaires durent intervenir ensemble pour le retenir. Des larmes brillaient dans leurs yeux quand ils criaient : « C’est un piège ! Ne te laisse pas avoir par le tour de ce bâtard ! »

Mad Dog hurla : « Je me fous de savoir si c’est une ruse ou non ! Lâche-moi ! »

Cloudhawk partageait la même rage et le même chagrin que les autres mercenaires ! C’était une époque sinistre, insensible et absurde qu’ils vivaient. Dans des moments comme celui-ci, la confiance et la foi étaient plus précieuses qu’autre chose. Pour les mercenaires, la Compagnie du Tartare était leur maison et chaque frère était un membre précieux de la famille !

Un rat osait torturer à mort un membre de leur famille ? Personne ne pourrait supporter un tel spectacle… mais à l’heure actuelle, Cook était plus agonisant que n’importe qui d’autre.

« Ne sortez pas ! Ne sortez pas ! » Cook avait été tourmenté au point d’avoir l’air inhumain. Il s’était agenouillé sur le sol, ressemblant à un cadavre massacré. Le sang se mélangeait aux larmes sur son visage alors qu’il criait à l’agonie : « Laisse-moi mourir ! Laisse-moi mourir ! LAISSE-MOI MOURIR ! »

Il ne souffrait pas seulement d’une simple agonie physique ; l’humiliation et l’agonie mentale dont il souffrait étaient bien plus grandes que la douleur charnelle. Il n’avait pas peur de la mort ; s’il avait eu peur de la mort, il n’aurait jamais accepté le duel. Mais il n’avait jamais imaginé que sa détermination serait utilisée comme un outil pour manipuler ses frères.

Dans un moment comme celui-ci, pour un homme courageux et dur comme lui, la mort était une forme de libération ! C’était un fier et intrépide guerrier des friches… mais à la fin de sa vie, il était agenouillé sur le sol, hurlant à la mort. Son excès de confiance, sa détermination, son désir de protéger ses semblables… tout cela s’était transformé en un tourment et une humiliation sans fin.

Crack  !

Slyfox eu le cœur brisé et il tira un coup de feu, mais le roi des rats semblait l’avoir vu venir. Il l’entraîna dans l’essaim et les innombrables rats le recouvrirent, rendant impossible aux mercenaires de le voir. La seule chose qui restait était ses cris incessants et misérables.

Ses cris étaient remplis de ressentiment, de honte, de rage et de chagrin. Chaque cri transperça le cœur de Cloudhawk comme un poignard.

Ses mains s’enroulèrent lentement en poings alors qu’il fixait la scène brutale qui se déroulait devant lui. Il ne pouvait plus retenir la rage furieuse qui s’accumulait à l’intérieur de sa poitrine. Alors que les mercenaires s’efforçaient de retenir Mad Dog, il se leva et chargea à l’extérieur.

« HEY ! Qu’est-ce que tu fais ?! » Slyfox était stupéfait. « Arrêtez-le, vite ! »

Il n’avait jamais été aussi furieux qu’en ce moment. Il bondit en avant avec la vitesse et la grâce d’une panthère, ne laissant aux deux mercenaires voisins aucune chance de le rattraper alors qu’il sortait de la grotte. Aussitôt qu’il le fit, l’essaim de rats s’avança pour l’accueillir.

« PUTAIN ! » Cloudhawk poussa un cri de colère. L’aura meurtrière qui émanait de lui fit que même les rats les plus terribles s’arrêtèrent momentanément. À ce moment, ils eurent l’impression que ce n’était pas un humain devant eux, mais plutôt une bête enragée !

« Je vais me battre contre toi ! Je veux me battre contre toi ! » Cloudhawk souleva son bâton tripale en l’air, puis le pointa directement sur lui. « Je sais que tu peux me comprendre. Viens te battre contre moi, si tu l’oses ! »

Rage, chagrin, honte, haine ! Bien que le roi des rats n’ait pas le vocabulaire nécessaire pour exprimer ces choses, il pouvait sentir la présence de ces émotions. Il avait passé plus de dix ans à être tourmenté et torturé par les humains et avait vu ses parents, ses frères et ses sœurs mourir devant lui. Il comprenait très bien ces sentiments.

Il poussa un cri strident, et l’essaim de rats commença à se retirer lentement.

En vérité, il pouvait dire d’un seul coup d’œil à quel point les humains étaient forts ou faibles. Il pouvait dire que Mad Dog était tout aussi fort que lui. Même s’il avait déjà subi de lourdes blessures, le roi des rats, prudent, n’osait pas le défier dans une bataille. Cloudhawk, cependant, était clairement un jeune homme de petite taille ; le roi des rats n’avait pas besoin de s’inquiéter à son sujet.

Il tenait son bâton noir à trois lames très haut, se déplaçant de plus en plus vite – si vite qu’on aurait dit qu’il volait.

À ce moment, il n’avait qu’une seule pensée en tête :

Tue-le !

Tue-le !

Tue-le !

Que ce soit pour Woola, pour Cook ou pour les autres… Cloudhawk devait le tuer !

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. Yorushima
🎗 Tipeurs récents
  • Alexis
  • Yorushima


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 42 – Le choix d’un homme Menu Chapitre 44 – Trahis