Le Système Technologique d’un Etudiant Hors Pair | Scholar's Advanced Technological System | 学霸的黑科技系统
A+ a-
Chapitre 36-frère Zhou, quelque chose de terrible s’est produit! 

Il était dix-huit heures du soir lorsque Lu Zhou alla à la cuisine et enfila un tablier avant de commencer à cuisiner. Cela faisait partie de leur accord. La fille le suivit aussi dans la cuisine et le regarda avec beaucoup d’intérêt. 

La cuisine était remplie avec de la nourriture fraîche que Mme Yang avait probablement achetée. 

Il y avait du tofu, du filet de porc et quelques légumes frais. Non seulement ça, mais aussi le sel et les herbes qui étaient presque épuisés. 

Il semblait que Madame Yang l’avait autorisé à utiliser sa cuisine. Après tout, elle ne voulait pas que sa fille mange de la malbouffe ou de la nourriture à emporter tous les jours. 

Mais … 

Pourquoi n’engageait-elle pas une servante? 

Ça ne dérangeait pas Lu Zhou. Il était heureux de pouvoir aller dîner chez son client parce qu’il n’avait pas besoin de dépenser d’argent. Il demanda si Han Mengqi pouvait manger de la nourriture épicée avant de commencer à cuisiner. 

Han Mengqi demanda: “As-tu déjà été tuteur avant?”

Répondit Lu Zhou en versant l’huile dans le pot: “C’est ma première fois.” 

Les yeux de Han Mengqi s’écarquillèrent. Elle ne s’était pas attendue à ce qu’il réponde et dit: “Je pense vraiment que tu es bon en enseignement”

“Tu crois ? Probablement parce que je donnais de temps en temps des cours particuliers à ma petite sœur,” dit Lu Zhou. Il remua la viande hachée, y plongea le tofu, ajouta de l’eau et couvrit le pot avec un couvercle. Il se mit ensuite à frémir et alla couper des tomates. 

Il faisait du mapo tofu. Quant aux tomates, il les préparait pour des œufs au plat avec des tomates. 

“Tu as une petite sœur?” Demanda Han Mengqi avec surprise. Elle ajouta ensuite: “Quel âge a-t-elle?”

“Le même âge que toi. Elle est en 10e année maintenant et elle sera en 11e année après cet été.”

Han Mengqi tressaillit. Elle était envieuse et elle soupira. 

“Je suis tellement jalouse … “

“Pourquoi es-tu jalouse ? Une petite soeur est très agaçante.” 

Han Mengqi pencha la tête et demanda: “Détestes-tu ta sœur?”

Lu Zhou réfléchit un moment et secoua la tête: “Bien sûr que non, c’est ma famille … Pourquoi devrais-je la détester?”

Il ne mentionna pas le fait qu’il faut aimer sa famille quoi qu’il arrive. 

“Je suis toujours jalouse …” dit Han Mengqi. Elle fit la moue: “J’aimerais bien avoir un frère.” 

Quoi? Peut-être voulait-elle devenir la sœur la plus difficile? 

Lu Zhou leva les yeux au ciel. 

Han Mengqi se tenait à côté de lui alors qu’elle regardait la marmite bouillante sans rien dire. Soudainement, elle demanda avec curiosité: “est-ce que mes parents me feraient un frère s’ils divorcent?”

Lu Zhou réfléchit et répondit: “Je ne sais pas … Même si c’était le cas, ce serait un jeune frère.” 

En parlant de ça, pourquoi as-tu si hâte du divorce de tes parents? 

Inexplicable. 

Han Mengqi rougit et réalisa qu’elle avait posé une question stupide. Elle tira la langue et ne dit rien. 

Lu Zhou plaça le riz sur la table. Cette fois-ci, il prépara trois coupes pour ne pas avoir à manquer de riz à manger. 

Han Mengqi s’assit sur la table et commença à manger le mapo tofu. Son front était couvert de sueur et son cou était humide mais elle ne se plaignit pas en mangeant joyeusement. 

Lu Zhou la regarda. Il sourit et dit: “Tu es comme ta cousine. “Vous aimez tous les deux la nourriture épicée”

Han Mengqi ouvrit sa bouche et allait manger quand elle posa sa cuillère et pencha la tête: “Quoi? Ma cousine n’aime pas la nourriture épicée.” 

Lu Zhou: ? ? ? 

Han Mengqi pencha la tête et confus, elle demanda à Lu Zhou: “Quoi?” 

“Rien?” répondit Lu Zhou avec une expression maladroite. 

Je m’excuserai auprès d’elle la prochaine fois que je lui achèterai de la nourriture… 

Ils finirent de manger et Lu Zhou débarrassa la table. Il avertit Han Mengqi de rester en sécurité alors qu’elle était seule à la maison et il partit. 

Il appela un taxi DiDi à l’extérieur de l’appartement et retourna à l’école. 

Au moment où Lu Zhou descendait de la voiture devant l’école, il reçut un message de Météorite de Madame Yang. 

[Transférer: 1000] 

Aussi … 

[Yang Danqi: Merci.] 

Lu Zhou vit le message de remerciement et marqua une pause. Il sourit et tapa du doigt: [De rien.] 

Il allait mettre son téléphone dans sa poche quand un appel arriva. 

Il vit que Liu Rui appelait. Lu Zhou rit. Il pensa que Liu Rui avait dû oublier ses clés et prit l’appel.

Cependant, alors qu’il s’apprêtait à taquiner le gamin, une voix impatiente lui parvint. 

“Frère Zhou, quelque chose de grave est arrivé !” 

… 

Liu Rui avertit immédiatement Lu Zhou. 

Liu Rui était parfois très arrogant, mais il n’était pas malveillant. Par conséquent, Lu Zhou décida de le supporter. 

La chose importante était: que se passait-il exactement? 

Lu Zhou retourna au dortoir, ramassa le téléphone de Liu Rui et commença à lire l’article. 

[Sur le sujet des universitaires chinois modernes: À partir de la thèse d’un étudiant de premier cycle] 

L’article traitait de la situation générale des universitaires chinois, des mathématiques à la physique, de l’informatique à la philosophie. La dernière phrase disait que la Chine n’avait pas produit de grands scientifiques comme Einstein et Newton. 

Toute personne ayant écrit un article saurait que plus une question était large, plus on pouvait faire de fioritures à ce sujet. Il n’était même pas nécessaire d’être un expert pour répondre à la question. 

Puis l’article critiquait la valeur académique de l’affichage de neuf thèses SCI en un seul journal. Il décrivait cet étudiant de premier cycle comme un “cancer académique” qui ne savait rien. 

Exact, ils utilisaient le mot “cancer académique”. 

Finalement, il disait que cet étudiant de premier cycle venait de l’Université de Jin Ling et que son prénom était Zhou. 

L’auteur était un érudit, un commentateur, un écrivain scientifique et un intellectuel bien connu. Il avait même une coche “vérifiée” à côté de sa photo de profil. 

Ce type a des millions d’adeptes. 

Cependant … 

Lu Zhou était confus.

Qui est ce type? 

Je ne te connais même pas. Qu’est-ce que tu fous bordel? 

J’ai écrit mes thèses avec mes propres capacités alors pourquoi ne les publierais-je pas? Comment cela t’a affecté? 

Liu Rui ne réalisa pas le sérieux de la situation et rit: “Quand as-tu appris l’informatique ? Quand as-tu soumis ta candidature au SCI ?” 

Il eut une pensée mais ne dit rien. “Je vais essayer de soumettre aussi.”

“Je l’ai appris en regardant un film!” répondit Lu Zhou avec colère en le fixant. 

Liu Rui vit que Lu Zhou était enragé et ferma les lèvres. 

Lu Zhou prit une profonde inspiration et se calma demanda: “Où est-ce que tu as vu ça?”

Il ne croyait pas que ce gamin puisse s’ennuyer assez pour suivre un prétendu commentateur de l’éducation. 

“Un étudiant en informatique de mon groupe d’entraînement en modélisation mathématique l’a affiché et je l’ai vu … Mais je ne l’ai pas posté sur mon fil d’actualités!” clarifia Liu Rui. 

La jalousie était toujours de la jalousie. Ce n’était pas parce qu’il était compétitif qu’il était malicieux. Lu Zhou savait que son propre colocataire ne le poignarderait pas par-derrière. 

Lu Zhou ne réagit pas et continua de lire Weibo. 

Liu Rui remarqua que Liu Rui ne parlait pas et demanda: “Qu’allons-nous faire?”

Lu Zhou ne le savait pas non plus. Il n’avait même pas de compte Weibo. Il avait déjà entendu parler de Weibo mais ne s’était jamais inscrit. 

Lu Zhou “Insulte le pour moi.”

Liu Rui demanda: “Pourquoi ne l’insulterais-tu pas?” 

Lu Zhou: “Je n’ai pas de compte Weibo” 

Liu Rui: “…” 

Finalement, Liu Rui et Lu Zhou décidèrent de ne pas se soucier de cette racaille. 

Qui se soucie si tu me critiques ? 

Petit garçon, je ne te répondrai même pas. Va jouer avec toi-même ! Qui se soucie de toi ! 

Puis, Lu Zhou prit son ordinateur et alla à la bibliothèque. 

Cependant, son analyse de la situation n’avait été que parcimonieuse. 

Il n’était pas seulement Lu Zhou mais aussi un étudiant de l’Université Jin Ling …


Cliquez ici pour soutenir Popolato et lire en avant-première les chapitres suivants

Merci à tous pour votre soutien, essentiel pour la continuité du projet. Bonne lecture!

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Cindy
  • 🥈2. Romain
  • 🥉 3. JOSEPH
  • 4. PascalW
  • 5. Lawliet
  • 6. Morris
  • 7. Hichiri
  • 8. Meifumado
  • 9. Cesar
  • 10. Thezwhd4210
🎗 Tipeurs récents
  • Cesar
  • Meifumado
  • Hichiri
  • Cindy
  • JOSEPH
  • Lawliet
  • Romain
  • Morris
  • PascalW
  • Thezwhd4210


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 35-Je suis un bon support Menu Chapitre 37-Jaccepte