Le Monde des Arts Martiaux | Martial World | 武极天下
A+ a-
Chapitre 337 — Action sans retour

Hum ? Les secrets de la Lune Montante ?

Lin Ming marqua un temps d’arrêt. L’homme au chapeau de bambou venait d’appeler Zhou Xinyu sa ‟jeune sœur-apprentie.” Cela signifiait que ces hommes appartenaient eux aussi à la Lune Montante.

Leur secte détruite, les disciples survivants avaient commencé à se dévorer les uns les autres. Ils se disputaient probablement l’héritage d’un objet en particulier, et tout laissait à penser qu’il s’agissait de ces fameux ‟secrets de la Lune Montante.”

Lin Ming plissa les yeux en observant l’homme drapé de ténèbres sur l’Aigle Vent Céleste. Il n’avait pas répondu à Zhou Xinyu parce qu’il ne faisait pas le poids face à cet homme.

Sa force avait beau être similaire à celle du Béhémoth, il y avait un monde entre affronter le béhémoth et l’affronter lui. Le Béhémoth était une créature assez maladroite à la taille gigantesque, soit une cible facile pour Annihilation du Feu Tonnerre. Cet artiste martial enveloppé de brouillard en revanche… Lin Ming n’aurait peut-être aucune chance de l’atteindre.

En sachant qu’à son niveau actuel, la version la plus puissante d’Annihilation du Feu Tonnerre qu’il était capable d’utiliser consommait 60 % de sa véritable énergie. S’il ratait son coup, il n’aurait plus la force de résister.

Sans compter qu’il y avait également un maître au milieu du Houtian aux côtés de l’homme drapé de ténèbres, ainsi qu’un maître Houtian avancé en dehors de la barrière qui contrôlait la matrice.

Ces trois artistes martiaux étaient au milieu, à l’avancée et au sommet du Houtian ; soit une formation complète de maîtres Houtian. Lin Ming n’avait pas la moindre chance de l’emporter dans un combat frontal.

Et dire que Qin Ziya se trouve seulement à quelques heures d’iciTout aurait été beaucoup plus simple avec lui.

Lin Ming affichait un air songeur, quand tout à coup il entendit le cri perçant d’un oiseau résonner dans ses oreilles et un vent puissant passer sur ses joues. L’Aigle Vent Céleste ailes dorées venait de souffler une dizaine de tentes proches de son enclos en s’envolant dans le ciel.

Contre toute attente, ce n’était pas Zhou Xinyu qui se trouvait sur son dos, mais un petit homme d’allure misérable au sourire malicieux qui conduisit l’animal en direction de Huang Sanping. Quant à la jeune fille, elle n’était plus qu’à quelques mètres de l’enclos au moment de voir l’Aigle Vent Céleste s’élever dans les airs, et elle se retrouva aussitôt projetée en arrière.

Sa dernière lueur d’espoir s’était envolée en même temps que sa monture…

     — Co… comment est-ce que ?

Elle comptait chevaucher l’Aigle Vent Céleste ailes dorées pour franchir la barrière et s’échapper. Mais qui aurait cru que sa monture l’abandonnerait dans un moment pareil ?

     — Ha ! ha ! sœur-apprentie Zhou ! Quelle idiote tu fais ! Cet aigle n’a qu’un seul maître. Alors maintenant abandonne et rends-toi gentiment ! Si tu me sers convenablement, je pourrais peut-être t’épargner.

Dans un sourire graveleux, Huang Sanping claqua des doigts et plusieurs traits de véritable énergie argentés frappèrent Zhou Xinyu en explosant les uns après les autres.

La jeune fille se débrouilla pour en esquiver la majeure partie, mais les ondes de choc successives finirent par la déstabiliser, et elle se retrouva avec quelques égratignures et ses habits en désordre.

     — Regarde-toi donc chuter de ton piédestal, ma sœur-apprentie ! Autrefois c’était moi le grand génie de notre secte ! C’était à moi que revenaient les ressources et les honneurs ! Et puis tu es arrivée et cette imbécile de Shui Yue n’a plus eu d’yeux que pour toi ! Pourquoi crois-tu que je suis encore bloqué au sommet de la Condensation de l’Impulsion ? Hein, pourquoi !? Sans toi, j’aurais atteint le Houtian depuis longtemps ! Une lueur de colère embrasa le regard de Huang Sanping tandis que ses traits de véritable énergie s’abattaient sur Zhou Xinyu.

Du haut de ses trois ans de plus, il possédait un avantage indéniable face à elle, et après plusieurs assauts, la jeune fille se retrouva rapidement en mauvaise posture.

Huang Zixuan restait en retrait, laissant Huang Sanping se défouler dans un élan de rage. Il était parfaitement conscient de la frustration qui s’était accumulée dans le cœur du jeune homme à cause du favoritisme du Maître de la Lune Montante envers Zhou Xinyu. Ce jour représentait une parfaite occasion de laisser libre cours à toute cette frustration afin d’apaiser son cœur et son esprit.

« Bang ! »

Deux énormes faisceaux de véritable énergie explosèrent, et dans la déflagration, tous les soldats alentour furent arrachés au sol et projetés en arrière, le corps ensanglanté. Les tentes s’envolèrent avec toutes sortes de mobiliers, d’armes et d’armures. À elle seule, cette attaque venait de blesser des centaines de personnes.

Mais au cœur de cette puissante explosion, un bouclier bleu glacial apparut bientôt à travers des colonnes de fumée. Zhou Xinyu avait fini par utiliser un artéfact pour bloquer les assauts de son ancien condisciple.

Feignant la surprise, celui-ci prit un ton moqueur : — Le Voile du Lotus Bleu ? Eh ! eh ! Voilà encore une belle preuve de l’amour que Tante Shui Yue et Oncle Lan Yue te portaient ! C’est vrai ça, comment auraient-ils pu laisser la belle et formidable Zhou Xinyu sans défense ? Je n’en attendais pas moins d’eux… Mais ne t’en fais pas ! Une fois que j’aurai brisé tes méridiens, je me ferai un plaisir de t’arracher tout ce que tu as, mon adorable petite sœur-apprentie.

Et dans un sourire diabolique, Huang Sanping dégaina Lune Bleue, son épée. La longue lame élancée fendit l’air, et trois faisceaux d’énergie filèrent en avant.

« Bang ! »

Le Voile du Lotus Bleu trembla, la barrière de lumière vacillant farouchement. Cet artéfact du degré terrestre avait beau être un formidable outil défensif, sa puissance dépendait grandement de son utilisateur. Et du haut de ses dix-huit ans, Zhou Xinyu se retrouvait désavantagée face à Huang Sanping, dont la véritable énergie était nettement plus dense.

     — Mon… Monsieur Lin ! bredouilla-t-elle d’une voix tremblotante à travers le vacarme incessant des explosions de véritable énergie. La Lune Montante… autrefois… une puissante secte de grade trois… a combattu… Grand Empereur des Enfers… récupéré soixante-douze Cristaux Cœur Infernal Brisé… aujourd’hui… encore douze ! Il y a… mon anneau spatial… un cristal… peut aider… maître Xiantian… arriver au Xuandan ! Monsieur Lin… sauvez-moi !

Cristal Cœur Infernal Brisé ? Quelque chose qui permet d’aider un maître Xiantian à s’attaquer au Xuandan ?

Lin Ming fut tout de suite interloqué. Il n’avait jamais entendu parler de ces Cristaux Cœur Infernal Brisé, mais il connaissait le nom du Grand Empereur des Enfers. Il y a plusieurs milliers d’années, c’est lui qui régnait sur l’Horizon Austral. Sa puissance était telle qu’il rivalisait avec les plus grands empereurs du Continent du Grand Dévers. Sa secte, la Cité Perdue de l’Empereur Démon, s’était même hissée au rang de Terre Sacrée. Cependant, c’était un être des plus malfaisants qui commettait toutes sortes d’atrocités, n’hésitant pas à massacrer des enfants et à abuser de toutes les femmes talentueuses qui avaient le malheur de croiser son chemin. Et cette vie de dépravation monstrueuse le conduisit droit à sa perte… le jour où son impudence l’amena à poser la main sur la fille aînée d’un empereur du Continent du Grand Dévers. L’offense était trop grande pour rester impunie, et dans un immense effort commun, plusieurs empereurs unirent alors leurs forces pour le terrasser.

À la fin de la guerre, une poignée de ses généraux qui avaient survécu s’enfuirent dans les profondeurs de la Mer Austral pour y fonder leur propre secte, l’actuel Royaume Démoniaque de la Mer Australe.

Un grand nombre de sectes de l’Horizon Austral avaient pris part à la destruction de la Cité Perdue de l’Empereur Démon. À l’époque, la Lune Montante était une puissante secte de grade trois dont l’influence dépassait même celle de la Montagne du Paon. Leur participation à ce conflit n’avait donc rien de surprenant, pas plus que le fait qu’ils aient pu en tirer un certain profit.

Un personnage aussi légendaire que le Grand Empereur des Enfers… qui sait quels formidables trésors il avait laissés derrière lui.

Si l’objet dont parlait Zhou Xinyu existait vraiment et permettait bien de faciliter le passage du Xiantian au Xuandan, alors il était incommensurablement précieux.

Peut-être que

Le cœur de Lin Ming s’emballa brusquement.

La Pilule Ouverture du Paradis pouvait aider un maître Houtian à atteindre le Xiantian et le Cristal Cœur Infernal Brisé aider un maître Xiantian à atteindre le Xuandan. Il s’agissait dans les deux cas de préparations capables de nettoyer les muscles et la moelle, ce qui en faisait deux formidables atouts pour réaliser une avancée.

Si la Pilule Ouverture du Paradis pouvait l’aider à faire progresser Mitigation de la Moelle, les effets du Cristal Cœur Infernal Brisé ne seraient-ils pas encore plus grands ?

Est-ce qu’il ne tenait pas là un moyen encore plus efficace pour compléter Mitigation de la Moelle ?

Ses pensées se mirent à fuser dans son esprit à cette idée, tandis que sa respiration accélérait et que ses yeux s’écarquillaient de plus en plus. C’était une formidable opportunité qui s’accompagnait d’un danger tout aussi formidable. Évidemment, le jeune homme ne mit pas longtemps à se décider.

Une occasion pareille ça vaut bien tous les risques du monde !

Mais ce n’est pas parce qu’il était prêt à se mettre en danger qu’il devait se suicider dans la seconde. S’il chargeait tête baissée, il se ferait écraser par l’homme au nuage de ténèbres.

Calme, calme

Sa respiration retrouva instantanément un rythme tranquille et apaisé sous l’effet d’Éther, et Lin Ming se retrouva rapidement dans un état de pleine concentration, comme s’il ne formait plus qu’un avec son environnement. Ses yeux et ses oreilles se fermèrent, et sa perception se répandit dans toutes les directions telle une vague. Il fallait qu’il trouve la seule et unique voie possible pour sauver Zhou Xinyu !

Mais en coupant ses sens avec le monde extérieur, il rompit également le contact avec Zhou Xinyu, et les messages de véritable énergie de la jeune fille s’évanouirent dans la distance.

     — Mon… Monsieur Lin…

Elle tourna un regard désespéré dans sa direction, mais aucune réponse ne vint. Il avait les deux yeux fermés et ne semblait visiblement pas lui prêter la moindre attention. Zhou Xinyu sentit son cœur se serrer dans sa poitrine. C’était la fin…

Un sourire triste et chargé de regrets se dessina sur ses lèvres devant ce visage indifférent.

Elle venait de le rencontrer après tout, alors à quoi s’attendait-elle ? Pourquoi irait-il se mettre en danger pour tenter de la sauver ? Même entre mari et femme, face à un aussi grand péril, certaines personnes choisissaient de sauver leur peau.

Alors que l’angoisse et le désespoir enserraient son cœur, Zhou Xinyu se mordit les lèvres en soutenant le Voile du Lotus Bleu de toutes ses forces. Mais la barrière ne cessait de s’affaiblir face aux assauts féroces et ininterrompus de Huang Sanping. À ce rythme-là, elle cèderait d’une minute à l’autre.

     — Ha ! ha ! Voyons si tu peux encaisser ça, sœur-apprentie Zhou ! Et Huang Sanping bondit de l’Aigle Vent Céleste en brandissant son épée des deux mains. Ses cheveux dansaient follement dans le vent et une lueur sauvage embrasait son regard. Le Voile du Lotus Bleu ne pourrait certainement pas encaisser une attaque pareille.

Les lèvres de Zhou Xinyu dégoulinaient de sang. Ses yeux ne trahissaient pas une once d’hésitation. Elle était déterminée et résolue. Puisqu’elle n’avait plus aucun espoir de s’en sortir, elle préférait encore périr que de laisser Huang Sanping poser les mains sur elle.

Son épée se mit à vibrer dans ses mains en produisant un son de plus en plus aigu, tandis qu’elle faisait circuler sa véritable énergie à la limite des capacités de son corps. Elle s’apprêtait à libérer son attaque la plus puissante lorsque, tout à coup, un rugissement tonitruant gronda derrière elle et un éclair de lumière éblouissant illumina le ciel nocturne.

Zhou Xinyu n’eut pas le temps de comprendre ce qui venait de se passer. Elle vit simplement une ombre traverser le camp à toute vitesse, son corps enveloppé de flammes et d’éclairs tel un météore. Cette silhouette brandissait une lance et filait droit en direction de Huang Sanping.

Le temps sembla subitement se figer. Tout le chaos et les bruits environnants s’estompèrent, comme évanouis. Il n’y avait plus que le reflet des flammes et de la foudre dans les yeux de Zhou Xinyu. Cette silhouette baignée de feu et de tonnerre céleste ressemblait à un dieu de la guerre à nul autre pareil avec ses longs cheveux dansants dans le vent.

Le visage de Huang Zixuan s’assombrit d’un seul coup. Cette attaque était trop soudaine et trop rapide pour que même un maître Houtian comme lui puisse faire quoi que ce soit.

     — Qui ose ? tempêta-t-il, et le nuage de ténèbres qui l’entourait se répandit brusquement autour de lui. D’un geste de la main, tout ce brouillard prit la forme d’un gigantesque python qui fondit sur Lin Ming en ouvrant grand la gueule.

Cependant, dans sa précipitation, Huang Zixuan avait été contraint d’utiliser son coup le plus rapide, face à un Lin Ming qui avait eu le temps de rassembler toute son énergie et tout son élan dans son attaque. Le résultat était couru d’avance.

« Boom ! »

Le python fut pulvérisé à l’impact, la Lance Divine Pourpre poursuivant sa trajectoire à toute vitesse.

     — Fais chier ! 

Huang Sanping se retrouvait en fâcheuse posture. Il dévia brusquement la trajectoire de sa lame à mi-parcours, et un torrent d’épées bleues s’abattit contre la lance de Lin Ming. À cet instant précis, le niveau de cultivation de son adversaire n’avait pas la moindre importance, il savait simplement qu’il faisait face à l’attaque-surprise d’un maître.

Les traits d’énergie heurtèrent la véritable énergie azur vibrante en se volatilisant les uns après les autres. Une fraction de seconde plus tard, un météore violet s’abattait contre Huang Sanping en le frappant de plein fouet.

La lance le transperça à la poitrine en l’envoyant voler en arrière comme une poupée de chiffons. Débordant d’arrogance et d’esprit combatif il y a encore quelques secondes, il crachait maintenant des tripes et du sang.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Fleadly
  • 🥈2. Guillaume
  • 🥉 3. Lionel
  • 4. Léo
  • 5. Alexis
  • 6. PascalW
  • 7. Cesar
  • 8. Noa
  • 9. Ba-Soma
  • 10. OyaTec_Suko-??
  • 11. Thomas
  • 12. Martin
  • 13. David
  • 14. enzo
  • 15. Paredes
  • 16. Kyshin
  • 17. Wakou
  • 18. Ronan
  • 19. Maxime
  • 20. matsu 1
  • 21. Zovan
  • 22. Cédric
  • 23. 94macadam
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • Kyshin
  • Maxime
  • OyaTec_Suko-??
  • enzo
  • Noa
  • Zovan
  • Fleadly
  • Paredes
  • Ba-Soma
  • Cesar
  • matsu 1
  • Ronan
  • Lionel
  • Thomas
  • Cédric
  • Martin
  • 94macadam
  • guillaume
  • Wakou
  • Alexis
  • Guillaume
  • Léo
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 336 — Partager les secrets Menu à suivre...