Le Système Technologique d’un Etudiant Hors Pair | Scholar's Advanced Technological System | 学霸的黑科技系统
A+ a-
Chapitre 33-Cafard têtu 

Après avoir tout expliqué, Mme Yang quitta sa maison. 

Lu Zhou se tenait devant la porte de Han Mengqi. Il regarda les clefs dans sa main et contempla un moment. Finalement, il mit les clés dans sa poche et frappa à la porte. 

Bong! 

Lu Zhou entendit un léger bruit étouffé. 

Il semblait que la porte avait été frappée par un oreiller quelconque. 

“Partez, je vous préviens. J’appelle la police si vous entrez !”

Cette fille a une si mauvaise attitude … 

Sa voix est plutôt belle. 

Lu Zhou haussa les épaules. Il n’était pas fâché du tout. Il dit à travers la porte: “Je m’en fous je suis payé quoi qu’il arrive. Mais c’est ce que tu veux ? Je gagne mille yuans pour ces cinq heures”. 

Quiconque ayant entendu mille yuans devrait se sentir mal non? 

Lu Zhou essayait de changer d’approche, mais il sous-estimait l’attitude des gens riches. 

“Oh,” une voix froide traversa la pièce. Han Mengqi dit d’une voix imprudente et forte: “Fais ce que tu veux, cette femme a une tonne d’argent de toute façon … Peu importe comment elle dépense son argent, tu pourrais aussi bien être adopté par elle.” 

Cette fille … 

D’après le ton, la haine entre la fille et la mère devait être profonde. 

Lu Zhou attendit un moment devant de la porte. Il vit que cette gonzesse ne comptait pas ouvrir la porte. Il ne voulait pas perdre son temps alors il alla dans la salle d’études et transporta tout le matériel dans le salon. 

Il n’avait pas touché au contenu du secondaire depuis des années, mais quand il le regardait, tout semblait assez simple. Après tout, il était dans l’une des meilleures universités de Chine. Il avait vaincu des milliers de soldats, ce n’était rien pour lui. 

Il s’assit sur le canapé et feuilleta les manuels. Il remarqua soudain le verre brisé au sol et ne put s’empêcher de froncer les sourcils. 

Son TDAH agissait à nouveau. 

Il soupira, se leva et alla aux toilettes chercher un balai. Il voulait d’abord résoudre ce problème. 

Cependant, alors qu’il était sur le point de poser son balai, un cri perçant jaillit de la pièce verrouillée. 

Ah! 

Lu Zhou était choqué. Il pensa qu’un accident était arrivé et il balança rapidement le balai avant de se précipiter vers la pièce. 

Il utilisa la clef pour ouvrir la porte et la poussa. Un objet inconnu noir se rapprocha de lui. 

Un cafard? 

Lu Zhou inconsciemment la piétina violemment. Il continua de marcher dans la pièce et demanda rapidement. 

“Que s’est-il passé?”

La pièce était sombre car les rideaux étaient fermés. 

Il était difficile d’imaginer qu’il s’agissait d’une chambre de femme. Il était encore plus difficile d’imaginer qu’il s’agissait d’une chambre dans un luxueux appartement. 

Parce que le désordre dans cette pièce était comparable à celui de sa résidence. 

Des livres et des jouets étaient entassés dans un coin. Des sachets de malbouffe industriel étaient sur le sol. Il pouvait même voir quelques morceaux de croustilles … Pas étonnant qu’il soit venu manger de la nourriture. Il était attiré par la malbouffe. 

Une petite silhouette aux cheveux longs était assise au coin d’un lit. Ses mains étaient agrippées à un oreiller et ses genoux tremblaient. Elle portait un pyjama ample. Son beau visage était rigide et ses lèvres étaient devenues bleues. C’était comme si elle venait de voir un fantôme. 

“Meurs, meurs…”

“Meurs?”

“Il est mort?” demanda Han Mengqi en se mordant les lèvres et en jetant un regard courageux sous le lit. Elle avait peur de toucher le sol. 

Lu Zhou s’arrêta un instant et regarda le cafard à côté de lui. 

“Tu veux dire ce … cafard?”

Han Mengqi hocha nerveusement la tête. 

” Il est mort. Il est juste là,” soupira Lu Zhou en le pointant du doigt. 

Il pensait qu’un accident était arrivé, mais ce n’était qu’un insecte. 

Je l’ai piétiné à mort.

Pourquoi as-tu si peur? 

Quand Han Mengqi entendit que son ennemi était mort, elle se calma finalement et son corps tendu se détendit. 

Cependant, très rapidement, elle fixa Lu Zhou comme s’il était son ennemi. Elle agita son iPhone et prévint: “Qui, qui t’a laissé entrer ! Sors ou j’appelle la police ! Pourquoi as-tu allumé la lumière, connard impoli !” 

La lumière brillante perçait dans les yeux de Han Mengqi et elle leva son bras pour se protéger. 

Lu Zhou ne lui répondit pas. Il alla aux toilettes et ramassa le balai. 

Il nettoyait partout dans sa chambre, sauf sous son lit et les coins difficiles d’accès. 

Après avoir nettoyé, il fut choqué. 

Quand Lu Zhou vit la pile d’ordures qu’il avait nettoyée, il essuya la poussière sur son visage et ne put s’empêcher de critiquer: “Pourquoi y a-t-il tant de malbouffe dans ta chambre? 

Il rougit et répondit avec colère: “Occupe-toi de tes affaires!”

Lu Zhou la regarda et la boite de malbouffe avant de demander: “Tu as mangé pour le déjeuner? 

“…”

La fille devint silencieuse et ne dit rien. 

Lu Zhou ne dit rien et traîna les sacs à l’extérieur. Il sortit et ferma même la porte derrière lui. 

Han Mengqi vit la porte se fermer et fut stupéfaite. Elle cessa de s’agripper à l’oreiller. Elle était surprise que le professeur que sa mère lui avait confié soit déjà “compromis”. Elle avait déjà élaboré un plan d’affrontement à long terme mais à présent elle avait l’impression que sa préparation était inutile … 

Lu Zhou retourna dans le salon et commença à lire les manuels de mathématiques du lycée. Il avait les livres étalés sur la table basse. 

Il ne s’agissait pas que de manuels scolaires. Il y avait aussi des livres d’apprentissage supplémentaires. Les copies du mois dernier avaient également été laissées par Madame Yang. Il était vrai que les notes de sa fille en mathématiques étaient assez mauvaises. 

Elle pouvait à peine obtenir 75 points sur 150, et la plus élevée était 80. 

Il serait difficile d’entrer dans une université avec ce genre de notes. 

Cependant, les notes pour son examen en Mandarin étaient plutôt bonnes. Lu Zhou lut ses essais et fut surpris de la voir si littéraire. Son anglais n’était pas mal non plus. Il était généralement au-delà de 120 points. Quant à ses matières scientifiques, certaines étaient bonnes, d’autres mauvaises, donc il était difficile de juger. 

“Pourquoi veut-elle faire des sciences … Pourquoi ne fait-elle pas que des arts libéraux?” 

Lu Zhou secoua la tête et ramassa un stylo sur la table. Il commença à écrire sur un papier A4 vierge. 

Les mathématiques au lycée n’étaient pas difficiles. Ils ne testaient pas votre capacité à transformer les connaissances. Ils jugeaient simplement votre capacité à vous souvenir de la connaissance. 

Les sujets requis n’étaient que des décors et des fonctions élémentaires. Il faudrait environ 40 heures de cours pour enseigner. Un cours d’algèbre avancée contenait plus d’information que ça.

C’était aussi la raison pour laquelle de nombreux élèves qui avaient obtenu des notes remarquables lors de leurs études au lycée se débattaient avec difficulté une fois à l’université. C’était parce que les professeurs d’université n’enseignaient pas à la vitesse d’un train. Ils enseignaient à la vitesse d’une fusée. 

Les fondements des mathématiques de Han Mengqi étaient horribles, mais Lu Zhou voyait toujours une chance de salut. 

Après tout, l’examen n’était pas une compétition. Il ne ferait que tester les fondamentaux. 

Une fois qu’elle aurait appris les bases, elle pourrait ne pas avoir 140 mais elle pourrait au moins avoir 120. 

Les quatre manuels semblaient effrayants, mais les sujets à l’intérieur étaient les mêmes … Au moins, c’était comme ça pour Lu Zhou, qui avait fini le manuel entier de la [Géométrie Analytique] en une nuit. 

Tout d’abord, il devait esquisser et résumer tous les sujets dans les manuels. Puis il se référa aux précédents examens de Han Mengqi et souligna les sujets dans lesquels elle avait eu du mal … En fait, elle aurait dû le faire elle-même. 

Après tout, l’attitude de son “client” n’avait pas d’importance. Lu Zhou pensait que depuis qu’il avait accepté ce poste, il devrait faire de son mieux. 

Elle valait au moins 200 yuans l’heure. Même s’il n’avait aucune connaissance du marché du tutorat, il savait que ce salaire était anormalement élevé. 

Ainsi, le temps passa. 

Il était environ cinq heures et demie quand Lu Zhou s’étendit et bougea ses épaules endolories. 

Il jeta un coup d’œil au papier A4 bien rangé et ne put s’empêcher de sourire. 

Même si cela avait été un problème au début, c’était très gratifiant de retourner voir ce qu’il avait accompli. 

Il était près de six heures. 

Il pouvait montrer ce papier comme un rapport de son travail. 

Il y eut un léger bruit à côté de la porte. Une petite silhouette sortit. 

Lu Zhou regarda et vit son pyjama se changer en jean et en tee-shirt, mais ses cheveux étaient toujours désordonnés. 

Cela pouvait être une illusion, mais il avait l’impression qu’elle était plus jeune que lorsqu’elle était accroupie au lit.

En particulier son corps de planche à laver, il n’y avait pas du tout de courbes. Elle était exactement le contraire de sa cousine. 

“Qu’..qu’est-ce que tu regardes ? Je vais appeler la police !”

Lu Zhou soupira: “Arrête de me menacer avec la police … Je n’ai même rien fait et tu as besoin d’une raison pour appeler la police … Le fait de perturber la loi est également illégal…”

“…”

Han Mengqi fut stupéfait par le calme de Lu Zhou. Elle ne dit rien et entra dans la salle de bain. 

Lu Zhou vit la porte de la salle de bain se refermer et réalisa qu’elle devait être en train de craquer pour aller faire pipi. 

Je me demandais pourquoi elle était sortie. 

Peu de temps après, un bruit de chasse d’eau vint des toilettes. Han Mengqi se lava le visage et sortit, le visage tendu. 

Elle passa devant le salon et quand elle remarqua les objets sur la table basse, elle fronça les sourcils et demanda: “Qu’est-ce que c’est que ça?” 

“Tu ne te souviens même pas de tes propres manuels ? Quand as-tu étudié pour la dernière fois ?”

Han Mengqi regarda le papier A4 et dit: “Ça ne te regarde pas.” Elle se retourna et alla dans la cuisine: “J’ai faim, mange ce que tu veux.” 

“Ta mère rentre bientôt à la maison. Tu ne devrais pas l’attendre ?” demanda Lu Zhou. Il s’appuya contre le canapé et leva les jambes alors qu’il regardait Han Mengqi et lui dit sérieusement: “Je pense qu’il vaut mieux qu’une famille mange ensemble”. 

Han Mengqi se retourna et rit froidement. 

Ce rire n’était pas le rire typique d’un adolescent. 

“L’attendre? Elle ne t’a pas envoyé un message?”


Cliquez ici pour soutenir Popolato et lire en avant-première les chapitres suivants

Merci à tous pour votre soutien, essentiel pour la continuité du projet. Bonne lecture!

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Cindy
  • 🥈2. Romain
  • 🥉 3. JOSEPH
  • 4. PascalW
  • 5. Lawliet
  • 6. Meifumado
  • 7. Morris
  • 8. Hichiri
  • 9. Cesar
  • 10. Thezwhd4210
🎗 Tipeurs récents
  • Cesar
  • Meifumado
  • Hichiri
  • Cindy
  • JOSEPH
  • Lawliet
  • Romain
  • Morris
  • PascalW
  • Thezwhd4210


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 32-Comment utiliser correctement le système de haute technologie?  Menu Chapitre 34-Ne pas accorder d’importance à l’argent