Le Monde des Arts Martiaux | Martial World | 武极天下
A+ a-
Chapitre 164 – Flammes Démoniaques du Lotus Rouge

Lin Ming jura. Il n’avait pas imaginé que cette forêt puisse contrecarrer son plan.

Crac !

Huo Gong tombait cependant bien trop vite pour que la branche autour de laquelle son fouet s’était enroulé ne résiste au choc. Elle se rompit dès qu’il y eut une tension sur le fouet et Huo Gong s’écrasa contre le sol en créant un cratère dans un violent bruit d’explosion.

Il fut blessé sévèrement par le choc. Plusieurs de ses côtes se brisèrent à l’impact en venant écraser ses organes internes.

Une lueur de cruauté traversa les yeux de Lin Ming. Il était prêt à prendre ses jambes à son cou pour sauver sa vie, mais il changea d’avis en voyant à quel point Huo Gong était mal en point.

Achève-le quand il est au sol, et tranche ainsi la racine avant que d’autres ennuis n’apparaissent !

S’il ne saisissait pas cette chance, son adversaire aurait tout simplement le temps d’utiliser des pilules médicinales pour stabiliser son état et restaurer sa véritable énergie. Après quoi il n’aurait aucun mal à le prendre en chasse et à l’éliminer. Lin Ming possédait l’avantage de pouvoir se déplacer en partie dans les airs, mais une fois sa véritable énergie épuisée, il finirait inévitablement par tomber.

Au sol, Huo Gong finirait tôt ou tard par le rattraper.

« Meurs ! »

Lin Ming serra les dents et, déployant cent vingt pour cent de sa force, plongea tel un faucon de plusieurs dizaines de mètres de haut.

L’Âme de Foudre et l’Esprit de Feu se mirent à trembler violemment ; ces deux forces funestes étaient comme un flot impitoyable d’énergie, prêt à éclater à tout instant !

Graine des Dieux Infernaux – Ouverture !

La longue lance était pointée vers le bas, la pointe dirigée droit vers Huo Gong. Le terrible bruit de la fusion entre le feu et la foudre commença à résonner dans l’air. La Lance Lourde des Profondeurs filait vers le sol dans une robe de flammes et de tonnerre, comme un météore entrant dans l’atmosphère.

Huo Gong se releva soudainement sans tenir compte de ses blessures. Son visage arborait une expression bien misérable en voyant la lance de Lin Ming s’approcher.

Bien que ses organes internes soient endommagés et que plusieurs de ses côtes soient brisées, la protection de véritable énergie d’un maître à un pas du Houtian coulait malgré tout dans ses entrailles, son squelette et ses muscles ; ce qui lui offrait une incroyable protection.

Il avait simulé être au bord de la mort pour attirer Lin Ming au sol, sans s’attendre à ce que celui-ci soit aussi résolu dans son attaque. Lin Ming n’avait même pas pris le temps de regarder ses propres blessures qu’il chargeait avec sa compétence la plus puissante.

Evidemment, ‘ce coup de grâce’ paraissait bien misérable aux yeux d’Huo Gong, qui était spécialisé dans l’art du feu.

« Humph ! tu n’es qu’un gamin à la Transformation Musculaire avec une cultivation ridicule et tu oses m’affronter avec les flammes ? »

Huo Gong ricana et son corps tout entier s’embrasa dans une tornade de feu. Même blessé sévèrement, sa cultivation restait celle d’un artiste martial à un pas du Houtian ; comment pourrait-il avoir peur d’un cadet à l’étape de la Transformation Musculaire ?

« Flammes Démoniaques du Lotus Rouge ! »

Huo Gong poussa un cri puissant et une fleur de lotus rouge apparut devant lui. Des langues de feu coulaient comme des serpents cramoisis le long des pétales de la fleur, en déversant une incroyable quantité de véritable énergie de feu à l’intérieur de son sabre, qui prit petit à petit une teinte rouge flamboyant, comme si le fer était en fusion.

Mais alors qu’il venait d’utiliser sa technique, il fut pris de tremblements et se mit à cracher du sang. Il était à peine capable de supporter une compétence martiale aussi puissante à cause de ses blessures.

« Foutu gamin, il m’a vraiment bien amoché. Une fois débarrassé de lui il faudra que je me trouve un endroit pour me soigner », pensa-t-il en forçant sa véritable énergie à circuler à travers son corps et en empoignant son sabre. Un large tourbillon de flammes s’élevait dans le ciel au-dessus de la lame. Le sol sous ses pieds fut instantanément brûlé sur plusieurs mètres et une puissante vague de chaleur se répandit dans toutes les directions. Elle carbonisa tout sur son passage, ne laissant rien d’autre qu’un océan de flammes et de cendres derrière elle.

Les flammes que produisait Huo Gong étaient largement supérieures à celles de Lin Ming, autant dans leur intensité que dans la terrible aura qui s’en dégageait.

Cependant, même face aux formidables Flammes Démoniaques du Lotus Rouge, celles qui qui entouraient la lance de Lin Ming semblaient contenir une étrange aura, comme si elles étaient en train de bouillir.

Il pouvait clairement ressentir la fluctuation des flammes et les vagues de chaleur qui déferlaient depuis son cœur. L’Esprit de Feu semblait danser d’excitation !

Fu !

Lorsque le sabre et la lance s’entrechoquèrent, les deux énergies du feu et du tonnerre s’entremêlèrent brusquement – Annihilation du Tonnerre de Feu !

La flamme délicate et l’éclair insignifiant se rencontrèrent dans un déferlement écrasant de puissance !

L’espace d’un instant, ce fut comme si tous les sons environnants étaient absorbés par une force mystique. La Lance Lourde des Profondeurs était semblable à un tonitruant éclair de lumière argentée, déchirant l’atmosphère dans sa course folle.

Le feu et la foudre fusionnèrent pour former une mystérieuse boule de lumière à la pointe de la lance pour rencontrer les Flammes Démoniaques du Lotus Rouge de front.

Baoum !

Une explosion assourdissante retentit, comme si un éclair venait de fendre le ciel avec rage. De la véritable énergie déchaînée se répandit dans toutes les directions tel un tsunami qui se forme à l’épicentre de l’explosion.

Lin Ming fut projeté en arrière comme une poupée de chiffons. Quoique blessé, Huo Gong possédait encore une puissance incroyable.

Lin Ming cracha abondamment du sang tandis qu’il tournoyait sur lui-même dans les airs. La Lance Lourde des Profondeurs balaya un grand coup et vin fendre un gros arbre en deux. Cela permis à Lin Ming de ralentir et de recouvrer son équilibre.

Il redressa la tête pour voir qu’Huo Gong n’avait pas bougé d’un centimètre. Le sol autour de lui n’était plus qu’une fosse de terre brûlée et son corps était entièrement couvert de sang. Il attendait là, à genoux et appuyé contre son sabre planté dans le sol.

L’esprit de Lin Ming fut frappé par ce spectacle. Un artiste martial à un pas du Houtian était donc formidable à ce point.

D’abord très largement blessé par sa chute, Huo Gong avait subi ‘Annihilation du Tonnerre de Feu’ de plein fouet, alors même que Lin Ming avait ouvert la Graine des Dieux Infernaux. Pourtant, le souffle de la vie l’habitait encore.

Lin Ming avait consommé bien trop de véritable énergie pour poursuivre son attaque. Il sorti donc immédiatement une pierre pure de véritable énergie et se mit à faire circuler la Formule de l’Authentique Chaos Primordial afin de récupérer sa force au plus vite.

Mais à ce moment-là, Huo Gong se mit à ricaner de tout son être. Ses lèvres noircies révélèrent deux rangées de dents d’un blanc éclatant. Ce sourire macabre glaça le sang de Lin Ming. Huo Gong avait encore de la force !

« Tu m’as vraiment surpris ! Est-ce qu’un gamin à la Transformation Musculaire peut réellement déployer une compétence martiale pareille ? Il semblerait que je ne sois déjà plus au fait de la manière dont le monde évolue… bien, très bien ! Je te tuerai quoi qu’il m’en coûte, même s’il faut que je ruine ma cultivation. Car si je te laisse vivre, mes ennuis ne connaitront jamais de fin ! »

Il poussa un autre cri et son corps fut de nouveau enveloppé par un torrent de feu. Mais cette fois, les Flammes Démoniaques du Lotus Rouge étaient nettement plus faibles. Du sang coulait abondamment entre ses lèvres tandis que les serpents de feu s’enroulaient autour de son corps ; il avait déjà largement dépassé ses limites.

« Je ne pense pas que tu aies encore suffisamment de véritable énergie pour utiliser une nouvelle fois ce coup ! » dit-il en se redressant sur ses deux pieds. Il s’élança soudainement en avant et la terre calcinée en dessous de lui se rompit sous son impulsion. Son sabre flamboyant filant vers l’avant pour trancher la tête de Lin Ming !

A cet instant décisif entre la vie et la mort, l’esprit de Lin Ming était calme et tranquille comme un lac gelé.

Il brandissait la Lance Lourde des Profondeurs de sa main droite et vint effleurer son anneau spatial avec son pouce gauche.

Il ne pouvait pas réutiliser Annihilation du Tonnerre de Feu et il était loin d’être assez fort pour affronter directement le sabre de Huo Gong !

« Meurs ! » La lame fendit l’air de haut en bas. L’air chaud dégagé par le sabre forma une violente tornade d’énergie brûlante.

Dans le même temps, Lin Ming envoya également sa lance avec toute sa force, ‘Fluidité de la Soie’ !

Cinq mille filaments de véritable énergie déferlèrent comme une vague contre Huo Gong, au milieu de laquelle se trouvait une petite perle bleue.

Perle de l’Eclair de Feu !

Boum !

La véritable énergie fit exploser la perle. Sans perdre un instant, Lin Ming activa la technique de déplacement du Roc Doré Déchirant le Vide pour battre en retraite.

Pendant un court instant, le soleil lui-même semblait avoir perdu tout éclat. Les innombrables rayons étincelants qui résultèrent de l’explosion étaient comme des lames dorées projetées dans toutes les directions.

Lin Ming fut frappé par l’onde de choc et, quoique son corps soit particulièrement solide et protégé par l’Armure Flexible en Or Pourpre offerte par le Prince Héritier, ses organes internes furent tout de même violemment secoués et du sang lui monta à la bouche.

Huo Gong, de son côté, était encore plus misérable. Il faut dire qu’il s’était quasiment jeté sur la Perle de l’Eclair de Feu.

Le torrent infini d’énergie explosive s’était abattu sans pitié contre son corps. La véritable énergie qui le protégeait était déjà tellement réduite par les blessures qu’il avait subies précédemment qu’il n’aurait pas pu encaisser une attaque banale, alors comment aurait-il pu se défendre face à un tel déchaînement de puissance ?

Sa poitrine était percée d’un trou béant de chair en lambeaux, et le sol alentour était souillé d’un mélange de sang et de boyaux. Son corps en piteux état avait été projeté en arrière par le souffle de l’explosion jusqu’à heurter un arbre au tronc massif, que la violence de la collision avait fendu en deux.

Il avait roulé plusieurs dizaines de mètres sur le sol comme un chien mort avant de finalement s’arrêter. Son sabre tournoya plusieurs fois sur lui-même avant de retomber et de s’enfoncer dans le sol.

« Comment… comment ai-je pu… de cette manière… » Il ne voulait pas se résigner et essaya de ramper en direction de son arme. Mais son cœur et ses poumons étaient déjà explosés à l’intérieur de sa poitrine. La vie finissait de quitter son corps à mesure que le peu de sang qui restait dans ses veines s’écoulait sur la terre.

« Je… je vais mourir… de la main d’un artiste martial à la Transformation Musculaire ? Non… je ne peux pas l’accepter ! »

Dans un ultime effort, il tendit le bras comme pour attraper son sabre qui reposait à plusieurs mètres de lui, mais ses forces l’abandonnèrent et son corps se raidit. Il venait de rendre son dernier souffle.

Malheureusement pour lui, il ne savait pas que Lin Ming possédait encore la Perle de l’Eclair de Feu. Ses blessures avaient amoindri sa perception et l’avait empêché de déceler le piège caché derrière la véritable énergie de Lin Ming.

C’était aussi cela le destin. Ouyang Dihua n’aurait jamais pu imaginer que Lin Ming serait capable de comprendre sa propre compétence martiale avec un fonctionnement quasi identique à celui de la Perle de l’Eclair de Feu. Pour lui, Lin Ming avait utilisé la Perle de l’Eclair de Feu par inadvertance, comme un pétard avec lequel il avait détruit une falaise de la Vallée du Tonnerre…

Braoum !

Un éclair rouge sang fendit le ciel et il se mit à pleuvoir abondamment.

Les Etendues Sauvages Australes possédaient un climat humide et les orages y étaient monnaie courante.

La pluie torrentielle emporta avec elle les vestiges sanglants du combat. Lin Ming se dirigea en boitant vers le cadavre d’Huo Gong en traînant sa lance derrière lui.

Après avoir avalé des pilules médicinales, il s’assit au milieu d’une flaque boueuse et laissa la pluie nettoyer son corps blessé, il était extenué.

« Cette pluie… c’est agréable », murmura-t-il doucement à lui-même tandis que ses blessures le tiraillaient.

La région des Etendues Sauvages Australes était tristement célèbre pour sa faune, les bêtes féroces y errant en très grand nombre. L’odeur du sang et de la chair risquait d’en attirer ici et, vu son état actuel, il était facile d’imaginer ce qui arriverait à Lin Ming s’il venait à en croiser.

« Une bataille de vie ou de mort, j’ai vraiment failli y passer ! »

C’était la première fois que Lin Ming ôtait la vie à un autre homme. Il ne ressentit pourtant aucun sentiment particulier. Il avait fait le choix de suivre la voie des arts martiaux et aurait été confronté tôt ou tard à la mort. Lin Ming s’était fait depuis longtemps à cette réalité, il aurait à tuer au cours de son voyage. Non seulement il y était déjà préparé, mais les sensations qu’on éprouvait à l’intérieur de la Matrice des Dix Mille Morts semblaient parfaitement réelles. A tel point qu’il n’y avait aucune différence avec le meurtre d’un homme de chair et d’os.

Lin Ming était vraiment heureux d’avoir pu récupérer une Perle de l’Eclair de Feu dans son duel avec Zhang Guanyu. Même si, en terme de puissance, elle était légèrement inférieure à son Annihilation du Tonnerre de Feu. Cela n’avait de toute manière pas eu d’importance, la protection de véritable énergie d’Huo Gong ayant été trop faible pour bloquer quoi que ce soit au moment de l’explosion de la perle.

La force physique d’un artiste martial ne progressait plus vraiment après la période de la Condensation de l’Impulsion. Sans véritable énergie pour les protéger, un maître Houtian et un artiste martial à la Condensation de l’Impulsion possédaient les mêmes capacités défensives.

« Pourquoi voulait-il me tuer ? Qui l’a envoyé ? Ouyang Dihua ? Ou était-ce l’Union Commerciale ? »

Lin Ming se remémora son entrevue avec Qin Ziya. L’illusion de Bi Luo était trop aboutie. Sa voix, son apparence, son tempérament et même son odeur corporelle correspondaient à ceux de Qin Ziya. La perception de Lin Ming avait beau être exceptionnelle pour son niveau, il n’en avait pas moins été incapable de déceler la supercherie.

Mais maintenant qu’il y repensait, il se souvint qu’il avait ressenti que quelque chose n’allait pas. Ce n’était qu’une impression mais il en était convaincu.

Cette idée lui resta en tête un moment quand soudain, comme traversé par une illumination, il réalisa ce qu’il avait négligé.

Le Cœur de la Cithare !

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Fleadly
  • 🥈2. Guillaume
  • 🥉 3. Léo
  • 4. Alexis
  • 5. Lionel
  • 6. Ba-Soma
  • 7. Thomas
  • 8. Paredes
  • 9. Wakou
  • 10. Martin
  • 11. Cesar
  • 12. matsu 1
  • 13. Zovan
  • 14. Cédric
  • 15. Ronan
  • 16. PascalW
  • 17. 94macadam
🎗 Tipeurs récents
  • Zovan
  • Fleadly
  • Paredes
  • Ba-Soma
  • Cesar
  • matsu 1
  • Ronan
  • Lionel
  • Thomas
  • Cédric
  • Martin
  • 94macadam
  • guillaume
  • Wakou
  • Alexis
  • Guillaume
  • Léo
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 163 – Situation critique Menu Chapitre 165 – Esprit de Feu artificiel