Le Monde des Arts Martiaux | Martial World | 武极天下
A+ a-
Chapitre 163 – Situation critique

Huo Gong eut un sourire diabolique en le voyant tomber. Il fallait atteindre le Xiantian avant de pouvoir voler. Le sort de Lin Ming était facile à imaginer, en sachant que même un maître au sommet du Houtian rencontrerait une mort atroce en faisant une chute d’une hauteur pareille.

Ce meurtre était des plus simples !

Quoique certain de voir Lin Ming mourir, Huo Gong plongea en piqué avec son aigle pour le pourchasser. Il devait récupérer une preuve de la réussite de sa mission et en profiter pour récupérer les objets de valeur sur son cadavre. Lin Ming possédait un anneau spatial et la Lance Lourde des Profondeurs, comment Huo Gong pourrait manquer une telle occasion ?

Lin Ming tombait de plus en plus vite. En un clin d’œil, il avait déjà parcouru plusieurs dizaines de mètres.

Alors qu’il chutait inexorablement vers le sol, il se focalisa sur Huo Gong à l’aide de sa force d’âme. A cet instant précis, il était incomparablement calme.

Face à un maître des arts martiaux de cet acabit, à un pas du Houtian, même sa compétence Annihilation du Tonnerre de Feu allait être insuffisante.

Il n’y avait qu’une seule manière de transformer cette défaite en victoire.

« Si tu veux me tuer je t’emmènerai avec moi dans la tombe ! »

Lin Ming empoigna fermement la base de sa lance et une lueur froide se mit à briller à la pointe du fer ; il débordait d’intention meurtrière.

Tandis que le vent soufflait frénétiquement contre lui, il commença à faire circuler sa véritable énergie à son plein potentiel.

« Concept de Vent – Roc Doré Déchirant le Vide ! »

Il écarta ses bras le plus largement possible et, comme si une force invisible et délicate était née en dessous de lui et l’avait entouré de son étreinte, la vitesse à laquelle il tombait diminua à vue d’œil.

La première fois qu’il avait réussi à comprendre le Concept de Vent, au sein de la Gorge des Vents Effrénés, il était alors capable d’arrêter son corps dans l’air pendant un court instant. Mais maintenant que sa force avait largement progressée et qu’il naviguait au cœur du vent, il se déplaçait comme un poisson dans l’eau.

Lin Ming serra les dents et son corps s’éleva soudainement dans les airs, inversant la courbe de sa chute pour foncer droit sur son adversaire !

Huo Gong fut frappé de stupeur depuis le dos de son aigle. Il n’avait pas envisagé une seule seconde que Lin Ming puisse être capable de se maintenir dans les airs.

Comment était-ce possible ?

Ouyang Dihua n’aurait pas plus été capable d’imaginer une chose pareille, alors même qu’il avait personnellement fait les frais de la vitesse de Lin Ming. Ses capacités de déplacement atteignaient un tel degré d’avancement qu’il flottait dans le vent.

Dans l’esprit de la plupart des gens, seul un maître Xiantian possédant une véritable énergie particulièrement épaisse pouvait voler ; c’était du bon sens !

« Est-ce que ce gamin a atteint le Xiantian ? »

Huo Gong rejeta cette possibilité aussitôt qu’elle apparut dans son esprit. C’était tout bonnement impossible.

Mais alors que Huo Gong restait abasourdi face à cette découverte, Lin Ming n’était déjà plus qu’à une dizaine de mètres de lui. Il saisit pleinement sa lance de ses deux mains et tout l’élan contenu à l’intérieur de son corps surgit en un instant.

« Le Dragon Impérial Surgit des Flots ! »

La Lance Lourde des Profondeurs s’élança perpendiculairement à ses bras. Sa véritable énergie était si intense qu’un puissant sifflement fendit l’air sur son passage. La pointe argentée, semblable à un météore flamboyant, fonçait à toute allure dans un implacable élan.

Huo Gong s’empressa de retrouver son sang-froid. Il poussa un cri féroce et son sabre vint s’écraser contre la lance.

Mais à cet instant, la main droite de Lin Ming descendit le long de la hampe et, d’un geste vif, la lance toute entière évita la lame d’Huo Gong pour continuer sa course en direction de l’Aigle des Vents Célestes.

« Ça craint ! » Huo Gong fut pris de court et le réveil allait être brutal. Ce n’était pas lui que Lin Ming visait, mais sa monture. Sans elle, la chute était inévitable, et vu la hauteur à laquelle ils se trouvaient, c’était la mort assurée.

« Crève ! » cria-t-il furieusement tandis que son sabre baigné de flammes s’abattait sur Lin Ming.

Huo Gong possédait un Esprit de Feu ?

Si Lin Ming continuait son attaque, il risquait d’être sévèrement blessé voire de mourir. Dans le même temps, sans son aigle, Huo Gong était condamné. La vie de chacun d’eux était en jeu à cet instant précis.

Voyons qui d’entre nous est prêt à mourir !

Mais alors même que les deux armes n’étaient plus qu’à quelques centimètres de leur cible, le corps de Lin Ming se retira soudainement.

Le sabre d’Huo Gong fendit seulement l’air, mais la lance de Lin Ming n’atteignit pas non plus sa cible et l’aigle continua de voler. Tant qu’il était capable d’atteindre le sol sans encombre, Huo Gong aurait un avantage incontestable.

Cependant, une autre scène inimaginable se produisit. Bien que Lin Ming ait battu en retraite, la Lance Lourde des Profondeurs qu’il tenait dans ses mains s’étira brusquement.

C’était la compétence d’inscription – Lance Astrale !

Elle permettait de condenser de la véritable énergie dans une partie de la lance, de sorte à en allonger la portée. Un artiste martial qui possédait suffisamment de véritable énergie pouvait théoriquement l’étendre à l’infini.

L’on aurait dit un éclair qui traversait le ciel.

Paf !

La pointe de la lance transperça sans difficulté le corps de l’Aigle des Vents Célestes que chevauchait Huo Gong, en déchirant son cœur et ses poumons.

L’animal poussa un hurlement de douleur et, perdant tout équilibre, s’effondra à vive allure en direction du sol.

« Manifestation de véritable énergie, Fluidité de la Soie ! »

Lin Ming ne voulait pas laisser à Huo Gong la moindre chance de riposter. La Lance Lourde des Profondeurs se mit à trembler violemment dans ses mains et de la véritable énergie surgit en dehors de la lance, en se matérialisant. Plus de cinq mille filaments de véritable énergie prirent l’apparence de dragons diaboliques et fondirent sur le corps de l’aigle, perçant sa peau et déchirant tous ses organes.

Du sang gicla de toutes parts et le corps de l’animal explosa dans une mer cramoisie.

« Tu veux vraiment crever ! »

Les yeux d’Huo Gong devinrent injectés de sang sous l’effet de la colère. Il sauta de la dépouille sans vie de son aigle afin de regagner un peu de hauteur et siffla pour appeler l’autre animal encore en vie.

Lin Ming ne comptait pas le laisser faire. Il ramena son bras à lui, rassembla une nouvelle fois sa véritable énergie et, visant avec la pointe de sa lance, frappa en direction du second Aigle des Vents Célestes.

« Arrête ! » cria Huo Gong dans un élan de panique. Si cet aigle mourrait, il était fini !

« Purgatoire du Lotus Rouge ! »

Il poussa un autre cri et un déchaînement d’énergie surgit de son corps comme d’un brasier ardent. Un lotus rouge commença à fleurir tandis que le ciel s’assombrissait, comme si la fleur avalait toute la lumière du soleil !

Lors de l’affrontement entre Lin Ming et Zhu Yan, ce dernier était allé au-delà des capacités de sa véritable énergie pour parvenir à utiliser cette compétence. Mais comparé à celui d’Huo Gong, le ‘Purgatoire du Lotus Rouge’ de Zhu Yan était inférieur à tout point de vue, autant dans la puissance de son aura que dans la dangerosité des flammes.

Lin Ming étira les bras comme un roc doré ouvre ses ailes en voyant ce lotus rouge ardent foncer droit sur lui. Ses deux pieds se déplacèrent d’une manière étrange et son corps virevolta comme un cerf-volant.

C’était un pas aérien de la technique de déplacement du Roc Doré Déchirant le Vide – Art du Roc du Vent Impérial. Lors de sa victoire sur Zhang Guanyu, Lin Ming avait combiné le concept de vent avec la technique ‘Fondements des Déplacements’. Ce n’est pas parce qu’il n’avait pas utilisé de pas de déplacements spécifiques pour gagner que la technique ‘Roc Doré Déchirant le Vide’ n’en comportait pas.

Aah !

Le Purgatoire du Lotus Rouge ne toucha pas Lin Ming directement. Cependant, l’énergie contenue dans cette attaque d’Huo Gong était tout simplement formidable. Quoiqu’il ait pu esquiver la compétence martiale, Lin Ming subit de plein fouet le vent impétueux qui l’accompagnait. Pendant un instant, son sang lui monta brusquement à la bouche et son corps fut projeté en arrière.

Huo Gong profita de l’occasion pour utiliser un fouet qui s’accrocha autour des griffes du second Aigle des Vents Célestes, réduisant ainsi grandement la vitesse de sa chute.

Lin Ming le vit faire et un frisson d’inquiétude le traversa. Il ne lui restait plus beaucoup de temps pour agir, le sol n’étant plus qu’à quelques centaines de mètres.

D’un geste vif de la main, la Lance Lourde des Profondeurs retourna à l’intérieur de l’anneau spatial. Maintenant qu’il pesait mille deux cents jins de moins, Lin Ming se sentit léger comme une plume.

Il mobilisa sa véritable énergie une nouvelle fois et se précipita en direction du second aigle.

« Va au diable ! »

Huo Gong tira de toute ses forces sur son fouet pour s’élancer dans les airs. Son corps s’envola vers Lin Ming et son sabre s’abattit pour le trancher en deux dans un crépitement de flammes.

C’était bel et bien un artiste martial à un pas du Houtian. Même restreint dans un combat aérien, il parvenait toujours à attaquer.

Klonk !

Le sabre d’Huo Gong contenait encore une force d’une incroyable puissance. Lin Ming ressorti avec empressement la Lance Lourde des Profondeurs pour bloquer l’attaque.

Le choc fut d’une violence inouïe et Lin Ming fut une nouvelle fois projeté en arrière. Il dut mobiliser l’intégralité de sa véritable énergie pour parvenir à stabiliser la circulation de son sang dans sa poitrine. Ses yeux se fixèrent sur l’Aigle des Vents Célestes. Il se trouvait déjà au-delà de la portée maximale de ‘Lance Astrale’.

Sa portée d’attaque était trop faible !

Il n’en démordit pas pour autant et sorti une autre arme de son anneau spatial. C’était une autre lance.

Elle mesurait deux mètres soixante, la hampe était en fer violet noirâtre et une couleur d’un rouge profond brillait à sa pointe. Il ne l’avait plus utilisée depuis longtemps – Eclair Lunaire.

La lance se mit à vibrer à mesure qu’il l’imprégnait de sa véritable énergie et, alors qu’il visait l’aigle, sa force de huit mille jins éclata pour la propulser dans les airs comme un javelot.

Vouh !

La lance s’envola dans un son strident, semblable au bruit d’une lame aiguisée frottant de la glace. Ce sifflement suffisait à lui seul pour témoigner de la force terrifiante contenue dans cette lance.

Huo Gong ne pouvait plus rien faire, il avait déjà frappé avec son sabre et son élan s’était tari. Il n’avait tout simplement aucun moyen d’action dans les airs et ne put que regarder avec impuissance la lance fondre en direction de l’Aigle des Vents Célestes.

En tant que bête féroce de troisième niveau, ces animaux étaient particulièrement résistants, mais la force de Lin Ming atteignait déjà un niveau d’une puissance phénoménale. Maintenant qu’il avait absorbé le Lingzhi Sanguin de cinq siècles, sa vitalité bouillonnait dans son corps. Eclair Lunaire se déplaçait quasiment à la vitesse du son, comment l’aigle pourrait l’éviter ?

Paf !

Les plumes, la peau et la chair de l’animal furent transpercées comme du tofu par la lance, qui traversa l’animal de part en part dans une colonne de sang de plusieurs mètres, avant de poursuivre sa course comme si de rien était.

« Rahh ! »

Furieux, Huo Gong poussa un long cri de colère. Il pensait utiliser une nouvelle fois son fouet pour se propulser vers Lin Ming, mais il eut tout juste le temps de le récupérer que l’aigle s’effondrait à son tour. Huo Gong était désormais incapable de lancer une attaque ; comment pouvait-il attraper Lin Ming, qui lui avait déjà compris le concept de vent ?

Son sabre fendit inutilement l’air à plusieurs reprises tandis qu’il chutait inexorablement vers le sol.

Il n’était plus qu’à deux cent mètres de haut.

« Je me souviendrai de toi gamin ! » rugit-il furieusement alors qu’il tombait de plus en plus vite.

Lin Ming saisit la Lance Lourde des Profondeurs et se lança à sa poursuite. La chute avait beau être considérable, il ne savait pas si la hauteur était suffisante pour tuer un homme à un pas du Houtian.

« Dans ce cas-là, permet moi d’ajouter de l’huile sur le feu ! »

Lin Ming secoua sa lance, compétence d’inscription – Lance Astrale !

La lance s’étendit d’au moins trente mètres et, la pointant vers le bas en relevant les bras au-dessus de la tête, Lin Ming envoya un coup impitoyable vers Huo Gong.

Chtonk !

Une attaque de ce genre ne suffirait pas à le blesser. Il leva seulement son sabre pour parer.

Cependant, au moment du choc, son corps fut comme une balle de polo sur laquelle on venait de frapper et il se mit à tomber encore plus rapidement.

« Ah ah ah ! je te réduirai en cendres ! » cria-t-il dans un autre élan de rage.

Lin Ming l’ignora purement et simplement. Il dirigea frénétiquement sa véritable énergie à l’intérieur de l’Esprit de Feu et de l’Âme de Foudre de la Graine des Dieux Infernaux, se préparant à utiliser la compétence martiale de sa création – Annihilation du Tonnerre de Feu.

Saisir l’opportunité qui se présente et lui ôter la vie !

Il avait déjà pris sa décision, sa détermination était inébranlable. Qu’importe que la chute soit suffisante pour tuer Huo Gong, il ne ferait montre d’aucune pitié et utiliserait la plus puissante de ses attaques !

Huo Gong n’était probablement pas beaucoup plus faible qu’un artiste martial Houtian ordinaire. Face à un tel adversaire, Lin Ming ne pouvait pas se permettre d’hésiter.

Cependant, alors même qu’Huo Gong allait s’écraser au sol, le visage de Lin Ming s’assombrit. Ils se trouvaient au-dessus d’une large forêt des Etendues Sauvages Australes. Lorsqu’ils arrivèrent à hauteur des arbres, Huo Gong envoya son fouet s’enrouler autour d’une branche épaisse.

« Bon sang !! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Fleadly
  • 🥈2. Guillaume
  • 🥉 3. Léo
  • 4. Alexis
  • 5. Lionel
  • 6. Ba-Soma
  • 7. Thomas
  • 8. Paredes
  • 9. Wakou
  • 10. Martin
  • 11. Maxime
  • 12. Cesar
  • 13. matsu 1
  • 14. Noa
  • 15. Zovan
  • 16. Cédric
  • 17. Ronan
  • 18. PascalW
  • 19. enzo
  • 20. 94macadam
  • 21. OyaTec_Suko-??
🎗 Tipeurs récents
  • Maxime
  • OyaTec_Suko-??
  • enzo
  • Noa
  • Zovan
  • Fleadly
  • Paredes
  • Ba-Soma
  • Cesar
  • matsu 1
  • Ronan
  • Lionel
  • Thomas
  • Cédric
  • Martin
  • 94macadam
  • guillaume
  • Wakou
  • Alexis
  • Guillaume
  • Léo
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 162 – Piège Menu Chapitre 164 – Flammes Démoniaques du Lotus Rouge