Le Système Technologique d’un Etudiant Hors Pair | Scholar's Advanced Technological System | 学霸的黑科技系统
A+ a-
Chapitre 10-J’ai deux copines 

Salle 201. Les dortoirs des hommes. 

Liu Rui faisait des questions d’entraînement sous le soleil quand il arrêta brusquement son stylo et regarda la porte de la pièce. Il demanda avec insouciance, “Pourquoi Zhou n’est-il pas encore revenu?”

Huang Guangming était assis sur le lit à jouer à Soul Hunters. Il ne leva même pas la tête et répondit: “Je ne sais pas … Pourquoi est-ce que vous vous souciez tellement de lui? Vous êtes gay ou quoi?”

 “Je vais te botter le cul! ” 

Liu Rui jura. Il attrapa l’échelle et se mit à secouer le lit au point que Huang Guangming ne puisse même plus clairement voir son téléphone. Il attrapa rapidement la rambarde et cria pitié. 

“Frère Liu! Frère Liu, j’avais tort, j’avais tort. Arrête de trembler! Je vais mourir! Ahhhhh~” 

En fait, il n’y avait aucun moyen pour lui de mourir. Le cadre du lit était connecté. Il y avait aussi beaucoup de livres et de vêtements dans le placard qui la supportaient. Même si Liu Rui mettait tout son poids sur l’échelle, il ne pouvait pas retourner l’énorme objet rectangulaire. 

Ces deux personnes bruyantes étaient déjà devenues la norme dans la chambre 201. 

Shi Shang étudiait l’anglais quand il leva brusquement la tête et dit froidement: “Depuis peu Zhou n’a pas travaillé à temps partiel, il a arrêté de jouer à League la nuit et il passe tout son temps à la bibliothèque. Peut-être… “

“Peut-être?” L’oreille de Liu Rui se redressa. 

“Peut-être qu’il sort avec une fille?” dit Shi Shang d’un ton incertain. 

Liu Rui: “…” 

Huang Guangming: “… “

“… Oh, pourquoi vous ne parlez plus ?” dit Shi Shang d’un air embarrassé lorsqu’il réalisa que la pièce était silencieuse. 

Liu Rui et Huang Guangming s’échangèrent un regard avant de regarder Shi Shang. 

Liu Rui dit d’un air sérieux: “Tu es cinglé” 

“Tu m’emmerdes, dis-moi encore une fois que je suis fou et tu verras ce qui se passera! “

Huang Guangming dit sérieusement: “Tu es cinglé et nous sommes des étudiants en mathématiques. “

“…” 

Cette logique était trop parfaite. La gorge de Shi Shang étouffa et il fut sans voix. Des larmes commencèrent à couler le long de ses joues. 

Le ratio entre célibataires et hommes et femmes dans le département de mathématiques était le premier de l’Université de Jin Ling. Les garçons des autres départements pouvaient toujours se trouver une fille sexy, mais pour eux … S’ils voulaient en trouver une, ils allaient devoir convaincre un type de se travestir. 

Quant aux personnes des autres classes, s’ils leur disaient qu’ils étaient des étudiants en mathématiques, leur première réaction était: “Oh, tu fais partie de cette escouade indépendante” “T’as déjà eu une copine?” “tu n’en as jamais eu, n’est-ce pas?” Normalement, les filles n’apprécient pas les types qui ne sont pas romantiques. C’était très rare de trouver un partenaire. 

Autrement, pourquoi un grand et beau garçon qui jouait au basket, et au même niveau que Rukawa Kaede, était encore célibataire? 

Sniff…La réalité est cruelle.

Shi Shang regarda le ciel. 

A ce moment, Lu Zhou revint à son dortoir. Il rit en ouvrant la porte. 

“Je vous entends crier tous les gars de l’autre côté du couloir. Allez trouver une copine par vous-même. Il sera trop tard si vous ne le faites pas maintenant. “

Huang Guangming avait le visage sérieux et dit: “Zhou, je dois te poser une très sérieuse question. “

“Qu’est-ce que …? “

Shi Shang demanda sérieusement: “As-tu une copine?” 

Lu Zhou impatienté: “Ouais, bien sûr … j’en ai deux, jaloux? Tu veux que je te les prête? “

“Va te faire voir!” était la réponse des trois hommes. 

Lu Zhou s’arrêta. Il fut surpris par leur réponse. Il réalisa soudainement quelque chose et se mit à rire: “Qu’est-ce que … vous pensiez les gars … Je parlais de nombres composés à deux chiffres. J’ai écrit des notes là-dessus N’hésitez pas à les lire. “

“…”

“…” 

“…”

Uh. 

La chambre redevint silencieuse. 

… 

Dans la matinée, Lu Zhou se levait comme d’habitude en début de matinée. Il se brossa les dents, se lava le visage et se dirigea vers la cafétéria avec son ordinateur portable. 

La cafétéria venait juste d’être ouverte et la salle était quasiment vide. 

Quand Lu Zhou entra, il put sentir les délicieux pains cuits à la vapeur à des kilomètres. 

“Madame, je peux avoir trois petits pains vapeur et une tasse de lait de soja à emporter?” 

“D’accord ! Jeune homme, tu te lèves si tôt. Je te prendrai un gros pain.” 

“Merci Madame!”

Peu importait que ce soit un camarade de classe, un professeur ou un étranger, Lu Zhou était toujours très poli. 

Son père lui avait appris à être gentil avec les gens, car il ne serait jamais le moins du monde abattu. 

Bien sûr, rien n’était absolu. Son père travaillait à la métallurgie depuis de nombreuses années et avait subi de nombreux abus. D’un autre côté, même si Lu Zhou s’était remémoré les leçons que son père lui avait apprises, il ne pouvait toujours pas se contrôler et jurer de temps en temps. 

Une fois que les brioches furent emballées, Lu Zhou sortit sa carte alimentaire et la pressa contre la machine. 

Une seconde plus tard, il se sentit embarrassé. 

[Carte refusée] 

La dame de la cafétéria vit à quel point Lu Zhou était embarrassé et rit avant de dire gentiment: “Ce n’est pas grave.”

Lu Zhou fouilla dans sa poche et sortit son portefeuille. Il se sentit encore plus embarrassé. 

Son portefeuille était vide et il ne contenait qu’une carte bancaire. Quant à son téléphone Xiaomi, il l’avait laissé charger dans sa chambre. Il ne pouvait même pas scanner le code QR à payer. 

Cette cafétéria n’accepte probablement pas les cartes bancaires, pas vrai? 

Système … 

Laisse-moi négocier un peu. Puis-je échanger des points généraux contre de l’argent? 

Dit Lu Zhou en son for intérieur. Il était plein de regrets quand le système ne lui répondit pas. 

A ce moment, comme un coup de tonnerre, la machine à cartes sonna.

Lu Zhou regarda derrière lui et vit une fille avec une frange. Elle se tint là, le regarda avec un sourire aux lèvres en agitant sa carte alimentaire. 

“Hé, bonjour.”

“Bonjour …” Lu Zhou hocha la tête. Il était stupéfait. 

Cette personne … 

Qui est-ce? 

“Comment oses-tu! Tu ne me reconnais même pas! “dit Chen Yushan comme si elle savait instantanément que Lu Zhou ne l’avait pas reconnue. Ses lèvres se dressèrent de colère. 

“Oh, désolé… Merci. Et si j’ajoutais ton WeChat pour te rembourser?”

“Ce n’est que de deux cent cinquante yuans. Je ne suis pas si radine. Et nous nous sommes déjà ajouté sur Wechat! “dit Chen Yushan en agitant ses cheveux et en souriant. Elle me tendit sa main droite et dit: “Je vais me représenter. Je m’appelle Chen Yushan. Je suis à l’école de commerce. Petit frère, tu peux m’appeler grande sœur “

Lu Zhou ne savait pas pourquoi elle insistait sur “frère” ou pourquoi elle avait ajouté un “petit” devant elle. Il n’avait aucune idée de comment elle savait qu’il était plus jeune. Cependant, après l’avoir entendu parler d’ajouter son WeChat, il se souvint soudainement de qui elle était. 

Qu’est-ce que … 

Son apparence avait beaucoup changé! 

Elle portait un short en jean et une paire de sandales. Il ne savait pas s’il devait regarder ses longues jambes sensuelles. Elle avait un petit t-shirt blanc aux courbes très apparentes. Elle avait peu de maquillage et portait un gloss rouge brillant. Ce qui était plus notable, c’était qu’elle ne portait pas sa paire de lunettes rondes. Peut-être qu’elle portait des lentilles de contact? 

Chen Yushan remarqua que Lu Zhou était sans voix et elle en était secrètement heureuse. Sa colocataire l’avait traînée dehors pour lui donner une nouvelle apparence, ce qui l’avait quelque peu ennuyée. Cependant, à ce moment, elle estimait que l’effort en avait valu la peine. 

Bien sûr, son corps était naturellement attirant.  Elle était juste habituée à ne pas s’en préoccuper.

Une personne normale n’obtiendrait pas la moitié des résultats même en essayant. 

“Quoi? Petit frère?” Chen Yushan agita ses longs cheveux, fit la moue et rit de Lu Zhou avec malice. Elle dit ensuite: “Ne vas-tu rien dire?” 

Lu Zhou s’arrêta une seconde et regarda Chen Yushan. Il se demandait s’il devait parler. Finalement, il a cédé à sa gentillesse en disant tranquillement: “L’air conditionné de la bibliothèque est très froid. Tu vas avoir froid en portant ça.” 

“…”

Chen Yushan se sentit stupide d’avoir anticipé sa réponse. 

Lu Zhou mangea l’un des trois pains, rangea le reste dans un sac en plastique et le rangea dans son sac. Chen Yushan mangeait des nouilles. Elle le regarda et ne dit pas grand chose. Elle pensait juste qu’il était respectable qu’il ne gaspille pas de nourriture. 

Ils finirent de manger au même moment et commencèrent à se diriger ensemble vers la bibliothèque. 

Dans le vieux coin habituel, Chen Yushan s’était assis à côté de Lu Zhou. Elle sortit son cahier et commença à le lire. Se faire maquiller était seulement un moyen vivre un changement et satisfaire sa colocataire. Elle n’avait pas du tout changé son rythme d’étude. 

D’un autre côté, Lu Zhou sortit son ordinateur portable et commença à rédiger sa thèse. 

La méthode de calcul que le Professeur Tang lui avait montré la veille était cruciale pour le développement de sa thèse. Avec le souvenir frais dans son esprit, il décida de choisir les parties les plus importantes de la thèse à écrire. 

Après cela, il n’y avait plus que trois parties difficiles à comprendre. S’il se forçait, il pourrait essayer de finir sa thèse avant la fin du mois! 

Le processus d’examen des revues scientifiques était très lent et prenait souvent jusqu’à trois mois. Même pour un journal aussi pitoyable que MAC, c’était aussi lent. Il ne voulait pas prendre six mois pour finir sa mission. 

Le temps passa rapidement et il était déjà midi. 

Chen Yushan avait passé toute la matinée à s’entraîner avec des questions quand elle regarda Lu Zhou et tapota légèrement son bras. 

“Petit frère, petit frère, et si on déjeunait ensemble? “

Elle était presque accro à l’appeler petit frère qu’elle l’ait même dit deux fois. 

Lu Zhou hésita et secoua la tête: “Je n’ai pas trop faim. Vas-y en premier.”

Aujourd’hui était dimanche et le service de rechargement de la carte alimentaire était fermé. Sans parler du fait qu’il avait laissé son téléphone dans son dortoir. Comment pourrait-il la laisser le nourrir à nouveau? 

“T’es sûr de toi? Je paierai pour toi.” dit Chen Yushan. 

Lu Zhou baillait en repensant à la viande du barbecue de la cafétéria. 

Finalement, la tentation de la nourriture triompha de la logique. Il dit sèchement: “Oh … Allons-y alors je t’inviterai la prochaine fois. “

Ses brioches étaient déjà froides de toute façon. Elles auraient le même goût s’il les gardait pour le dîner. 

“Ah, je me souviendrai de ce que tu as dit, allons-y, il y aura trop de monde si on ne se dépêche pas,” dit Chen Yushan. Elle se leva, se retourna et se sentit confiante. 

Qui se soucie de savoir si ton QI est élevé? Tu es toujours oppressé sous mon élégante apparence de déesse! 

Pendant ce temps, Lu Zhou marchait à côté d’elle et inconscient de sa satisfaction. C’était parce qu’il débattait d’une question très importante. 

Dois-je manger de la viande aromatisée au cumin? 

Ou de la viande au goût de poivre? 

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Cindy
  • 🥈2. Romain
  • 🥉 3. JOSEPH
  • 4. PascalW
  • 5. Lawliet
  • 6. Morris
  • 7. Hichiri
  • 8. Meifumado
  • 9. Cesar
  • 10. Thezwhd4210
🎗 Tipeurs récents
  • Cesar
  • Meifumado
  • Hichiri
  • Cindy
  • JOSEPH
  • Lawliet
  • Romain
  • Morris
  • PascalW
  • Thezwhd4210


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 9-Ai-je fini mes études à l’Université …  Menu Chapitre 11-Même un Génie a des insuffisances