Ce n’est pas facile d’être un homme après avoir voyagé dans le futur | It's Not Easy to Be a Man After Travelling to the Future | 穿越未来之男人不好当
A+ a-
Chapitre 575 : Il est Ling Lan

Le colonel senior Mi aimait bien ce jeune homme au regard froid, mais la réponse de He Xuyang avait brisé son rêve. « Non, non, je l’ai amené ici pour qu’il puisse former sa propre équipe. »

« Il est capitaine ? » Le colonel senior Mi avait dit d’un ton déçu. Cependant, il était compréhensible qu’une recrue aussi puissante veuille former sa propre équipe et créer ses propres réalisations.

Après que le colonel senior Mi ait retrouvé son calme, il s’était senti perplexe. « Il peut aussi accomplir sa mission dans d’autres endroits. Pourquoi doit-il venir ici ? Vous m’avez rendu heureux pendant un instant. »

He Xuyang avait affiché un visage innocent. « C’était l’ordre du général. »

Le colonel senior Mi avait regardé Ling Lan avec curiosité. Il comprit que le général avait dû se prendre d’affection pour le jeune homme. Il arrangea ses cheveux en désordre et fit de son mieux pour être beau. Il ouvrit son communicateur et dit sans émotion : « Nom ? »

Ling Lan savait qu’il lui demandait son nom, alors elle avait répondu : « Ling Lan. »

« Ling Lan ? Quel Ling et quel Lan ? » demanda instinctivement le colonel senior Mi. Avant que Ling Lan ait pu lui répondre, il avait soudainement relevé la tête. « Tu es Ling Lan ? »

Ling Lan fronça les sourcils. L’expression du colonel senior Mi lui donnait l’impression que quelque chose n’allait pas. Les choses semblaient échapper à son contrôle.

He Xuyang n’était pas surpris par cette réaction. Le colonel senior Mi était l’autre raison pour laquelle il avait décidé d’accompagner Ling Lan à cet endroit. Il voulait voir son expression. He Xuyang connaissait le colonel senior Mi depuis de nombreuses années et c’était la première fois qu’il voyait un énorme changement d’expression sur le visage du colonel. Il était extrêmement satisfait.

He Xuyang sourit joyeusement et répondit : « Oui, c’est Ling Lan. C’est lui qui a battu le capitaine de votre équipe de remplacement dans les forces spéciales. »

Ling Lan était restée sans voix. Le Conseiller He devait se venger d’elle. La mission allait être difficile cette fois. Elle ne s’attendait pas à ce que cet endroit soit le quartier général des forces spéciales. Elle était entrée dans la fosse aux lions elle-même, sur les ordres de son père.

Ling Lan réalisa soudain que Ling Xiao aimait lui rendre les choses difficiles. L’envoyer à la Première académie militaire pour hommes en était un exemple.

Ling Lan avait mal à la tête. Putain, ce n’est pas logique. Ne devrait-elle pas être celle qui crée des problèmes à son père ? Elle devait prendre sa revanche la prochaine fois.

Le Colonel senior Mi regarda attentivement Ling Lan. Il n’était plus détendu et décontracté. Il ressemblait à une bête sauvage à la recherche de sa proie. Ling Lan était vigilante.

Bien sûr, quelle que soit l’attitude du colonel senior Mi, Ling Lan ne baisserait pas sa garde. Elle savait qu’elle avait embarrassé les forces spéciales il y a trois mois.

Le colonel Mi avait entré son nom dans son communicateur, puis avait désigné les capsules de connexion à côté de lui. « Choisis-en une et entre. L’ordinateur central te donnera les détails pertinents de la mission. »

Après avoir fini de parler, il était entré dans sa capsule de connexion. Avant de fermer sa porte, il avait fait une pause. Il avait rappelé aux deux personnes en face de lui avec un visage sévère : « N’appuyez plus sur le bouton d’arrêt forcé. Dès que j’aurai terminé ma mission dans le monde virtuel, je sortirai. » Il ne voulait pas qu’ils le dérangent.

He Xuyang avait regardé Ling Lan avec inquiétude. Il avait l’air de vouloir attendre que Ling Lan termine sa mission mais celle-ci lui avait demandé de partir. Elle lui avait dit que son père avait besoin de son aide. He Xuyang était heureux de pouvoir partir. En vérité, il ne voulait pas rester ici plus longtemps.

Après le départ de He Xuyang, Ling Lan était restée seule dans l’entrepôt. Elle soupira bruyamment. Quels que soient les plans de son père, elle s’en réjouissait. En fait, elle s’était même sentie excitée quand elle avait su qu’elle était au quartier général des forces spéciales. L’entraînement torturant dans l’espace d’apprentissage avait nourri le désir de Ling Lan de relever des défis. Si les forces spéciales voulaient se venger, elle n’avait pas peur de les combattre à nouveau.

Ling Lan prit sa décision et entra dans le monde virtuel…

« Hé, je n’ai jamais vu ce gamin avant. Qui est-ce ? » Ling Lan avait immédiatement entendu quelqu’un s’exclamer à côté d’elle. Elle n’avait pas eu de temps de latence quand elle était entrée dans le monde virtuel, elle pouvait donc pu tout sentir dès son entrée.

Quelques personnes étaient rassemblées autour d’elle. Ling Lan avait fait mine d’être raide un instant pour qu’ils ne se rendent pas compte de son secret.

« Moi aussi, je ne l’ai jamais vu auparavant. Mais c’est aujourd’hui le dernier jour du camp d’entraînement des recrues. Le commandant est-il allé au camp de recrues pour trouver du sang neuf ? » D’après l’âge et l’apparence de ce jeune homme, il devait être une recrue. Les gens pensaient qu’il était un membre officiel des forces spéciales car seuls les membres officiels pouvaient entrer dans le quartier général des forces spéciales. Les remplaçants n’avaient pas le droit de venir ici.

Afin de protéger les membres des forces spéciales et d’empêcher que l’emplacement du quartier général des forces spéciales ne soit révélé, chaque membre des forces spéciales avait subi une vérification approfondie de ses antécédents avant d’entrer dans l’équipe.

Le recrutement des forces spéciales devait être strict car ils constituaient l’arme ultime de la division. Si les forces spéciales étaient détruites, la division entière perdrait en force et deviendrait une division de troisième rang. La division ne serait pas en mesure de retrouver sa force en peu de temps.

« C’est possible. Peut-être que le commandant s’est senti frustré après les trois mois passés dans le camp d’entraînement de Blade et qu’il a voulu évacuer ses émotions sur quelqu’un », un soldat de 30 ans avait placé sa main sur son menton et avait dit.

« Yao Lang, ne me rappelle pas Blade… » Tout le monde était effrayé. Ils se souvenaient des trois mois de torture qu’ils avaient subis. N’était-ce pas censé être des vacances ? Ne devaient-ils pas se détendre et s’amuser pendant ces trois mois ? Si leur commandant n’avait pas suivi l’entraînement avec eux, ils auraient pu se rebeller pendant l’entraînement. Bien sûr, même s’ils s’étaient rebellés, ils auraient échoué. Les instructeurs étaient fous. Ils étaient tous des bêtes !

Yao Lang se souvint des moments effrayants dans le camp et changea immédiatement de sujet. « Je plaisante. Même si le commandant s’est entiché de lui, il doit subir une vérification de ses antécédents pendant trois à six mois. Par conséquent, il est impossible pour lui d’être reconnu par le commandant aujourd’hui. »

Cela signifie que la recrue avait dû être choisie par le commandant au moins trois mois à l’avance. C’était le moment où les recrues des académies militaires étaient arrivées. Si c’était il y a six mois… il ne pouvait être qu’une recrue normale.

Ils avaient écarté l’option qu’il soit une recrue normale. Peu importe le talent d’une recrue normale, il serait incapable de rattraper une recrue des académies militaires en si peu de temps. Leurs points de départ étaient totalement différents.

Même si leur commandant aimait les recrues normales, il n’aurait pas laissé une recrue normale entrer dans les forces spéciales avant qu’elle ne montre son véritable potentiel. Il aurait fait du tort à la recrue normale s’il avait fait cela.

Les recrues normales n’étaient pas aussi douées que les recrues des académies militaires. Elles ne pouvaient compter que sur les combats sur le champ de bataille pour acquérir de l’expérience et s’améliorer. Sinon, elles ne seraient jamais en mesure de surpasser les soldats des académies militaires.

« Le commandant a-t-il jeté son dévolu sur cette recrue dès son arrivée ici ? Y a-t-il un prodige parmi les recrues de cette année ? Pourquoi le commandant est-il si disposé à l’accepter ? Il n’a jamais aimé les recrues des académies militaires », avait demandé quelqu’un d’un ton perplexe.

« Celui qui a vaincu Lian Shaojing peut être considéré comme un prodige », répondit quelqu’un avec sarcasme.

« La recrue a également été gravement blessée. Il a même manqué les trois mois de camp d’entraînement des recrues… » Une autre personne avait répondu.

« Lian Shaojing va avoir besoin de récupérer pendant au moins un an. Si on regarde les choses sous cet angle, Lian Shaojing a eu une blessure plus grave. » Quelqu’un avait exprimé son opinion.

« La recrue pourrait encore devoir rester à l’hôpital après trois mois. Personne n’a dit qu’il se remettrait complètement au bout de trois mois. Il pourrait devoir attendre l’arrivée de la prochaine fournée de recrues avant d’être affecté à une équipe. »

Selon les règles de la division, si une recrue manquait la cérémonie de remise des diplômes, elle devait attendre une année supplémentaire pour être affectée à une équipe.

Quelqu’un avait soudainement demandé : « Ne me dites pas que c’est Ling Lan. »

« C’est impossible. » Une agitation s’était produite parmi les gens. Ling Lan avait fait honte aux forces spéciales. Le commandant ne se serait jamais entiché d’une telle personne… à moins que Ling Lan ne soit vraiment un prodige…

Mais ça aussi, c’était impossible. Leur commandant était quelqu’un qui ne se contentait pas de pilotes as ni de gens qui maîtrisaient parfaitement leurs aptitudes physiques. Il ne faisait de telles exceptions que s’il trouvait quelqu’un du domaine ou un pilote de classe impériale. Une recrue pouvait-elle atteindre ces deux statuts ?

Tout le monde n’était pas Ling Xiao.

Les gens autour de Ling Lan avaient remarqué que ses yeux reprenaient conscience. Ils savaient que son temps de latence était terminé. L’un d’entre eux avait échangé un regard avec Yao Lang et ce dernier avait fait un pas vers Ling Lan. Il se tenait juste en face de Ling Lan.

Ling Lan avait regardé la personne qui était apparue devant elle. Il était plus maigre que les autres. Il lui sourit mais Ling Lan senti la froideur dans son sourire.

Ling Lan ne ressentait aucune aura oppressante de cette personne. Ses compétences physiques devaient être inférieures au domaine. Elle ne connaissait pas son statut de pilote Mecha mais d’après les conversations de tout à l’heure, elle avait prédit que cette personne devait être le conseiller du groupe.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 574 : Activer le Clan de combat Menu Chapitre 576 : De premier ordre