Ce n’est pas facile d’être un homme après avoir voyagé dans le futur | It's Not Easy to Be a Man After Travelling to the Future | 穿越未来之男人不好当
A+ a-
Chapitre 44 : Résoudre un problème potentiel

« Toujours capable de déchaîner ta colère à ce que je vois. On dirait que tu t’es bien adaptée. » Numéro Un se tenait en l’air devant Ling Lan, une trace presque imperceptible de joie dans ses yeux alors qu’il reconnaissait les réalisations de Ling Lan pour la première fois.

Ling Lan n’avait pas pu s’empêcher de ressentir un petit élan de bonheur aux paroles de l’instructeur Numéro Un, se sentant comme si elle avait été louée par un aîné. Cependant, Ling Lan n’était pas si facilement apaisée — le visage dur, elle avait demandé morose, « Instructeur Numéro Un, n’aviez-vous pas peur de me voir devenir folle par cet environnement cruel ? »

Ling Lan savait très bien que si elle n’avait pas été aussi résiliente mentalement, cette forêt primordiale aurait tout à fait été capable de rendre fou un adulte normal, sans parler d’un enfant apparent de six ans comme elle. Peu importe le talent de l’enfant, il ou elle ne pourrait pas survivre longtemps dans cette forêt effrayante.

Bien que l’on puisse revivre d’innombrables fois ici, les diverses façons horribles de mourir et leur rendu réaliste sur le corps étaient plus que suffisants pour dévaster l’esprit croissant d’un enfant, mission mis à part.

Ling Lan était très sceptique : cet espace d’apprentissage était-il vraiment destiné à cultiver des enfants, ou était-il en réalité destiné à détruire l’avenir d’un enfant ? Ainsi, elle répandit ses doutes à Numéro Un.

L’expression de Numéro Un était restée impassible, comme il demandait en retour, « Es-tu folle ? » Explicitant le fait que l’apparente santé mentale de Ling Lan rendait ses protestations dérisoires. Si Ling Lan était vraiment devenue folle, alors elle n’aurait pas été capable de protester de toute façon…

Ling Lan regarda au ciel, sans voix, pleurant intérieurement. Putain, elle le savait maintenant. En tant qu’hôtes, ils n’avaient aucun véritable pouvoir. En grandissant, ils étaient soumis à l’intimidation cruelle de l’espace d’apprentissage, et n’avaient aucune place pour riposter.

Satisfait de l’assentiment de Ling Lan, Numéro Un avait dit, « Puisque tu as terminé la mission, l’espace d’apprentissage ne lésinera pas sur ta récompense. »

Cela dit, Ling Lan avait immédiatement entendu la notification du système de l’espace d’apprentissage. « Mission de chasse terminée, 50 points d’honneur attribués. »

Bon sang, cet espace d’apprentissage était tellement radin !

Ling Lan cracha dans son cœur, ce qui prouva que son hypothèse initiale n’avait pas été erronée — les points d’honneur étaient en effet difficiles à obtenir. Cette mission extrême qui l’avait presque rendue folle ne valait que 50 points ! Elle ne pouvait s’empêcher de se réjouir du fait qu’elle n’avait pas gaspillé négligemment les points d’honneur qu’elle avait reçus au début.

Après que le système l’avait eu récompensée, Numéro Un n’avait rien dit, se contentant de claquer des doigts. L’environnement autour d’eux se tordit encore une fois, et la verdure sans fin, le marécage et les squelettes disparurent, pour être remplacés par un champ vide.

Ils étaient de nouveau retournés à l’espace d’apprentissage où elle avait appris les habiletés physiques de l’instructeur Numéro Neuf. En regardant les terres familières, Ling Lan avait été frappée par la beauté de ce paysage sous ses yeux pour la première fois… même s’il n’y avait vraiment rien devant elle.

« Le jour est presque levé — tu devrais rentrer. N’oublie pas de contenir ton aura malveillante… » Sans préciser davantage, l’instructeur Numéro Un avait sommairement expulsé Ling Lan de l’espace d’apprentissage, et dans la seconde qui avait suivi, Ling Lan était apparu dans l’espace mental principal.

Dans un coin, Petit Quatre était assis dans une posture pensive. Comme s’il sentait quelque chose, il leva soudainement la tête, et ses yeux se remplirent de joie en voyant Ling Lan. Alors qu’il s’apprêtait à bondir sur elle, il se précipita à la place se cacher derrière un grand pilier en panique. De là, il avait jeté un coup d’œil et avait dit : « Boss ? »

Le caractère changeant de Petit Quatre irrita Ling Lan. Avec un bond en avant, elle avait saisi le lobe de l’oreille de Petit Quatre avant qu’il ne puisse réagir.

« Petit Quatre, pourquoi fuis-tu… » ricana Ling Lan. Bien qu’elle n’ait rien pu faire contre l’instructeur Numéro Un, c’était du gâteau pour elle de s’occuper de Petit Quatre.

« Objection ! Objection ! Tu m’avais promis que tu n’utiliserais plus jamais la violence sur moi ! » Petit Quatre avait protesté, bondissant de rage, et sa peur initiale s’était envolée. Elle avait essayé d’utiliser la violence sur lui — ça devait être Boss Ling Lan. À l’instant, il avait confondu Ling Lan avec quelqu’un d’autre, un boucher malveillant empli de soif de sang et d’intention meurtrière…

Avec une mine agacée, Ling Lan avait libéré l’oreille de Petit Quatre, demandant, « Alors pourquoi as-tu agit comme si tu n’étais pas sûr de qui j’étais ? Qui d’autre entrerait ici ? »

Petit Quatre regarda attentivement Ling Lan, puis dit, « Boss, n’as-tu pas remarqué les changements dans ton corps ? » Alors que sa voix diminuait, un grand miroir sur pied apparut devant eux, reflétant fidèlement leurs deux images.

Ling Lan leva la tête pour regarder, et comprit immédiatement ce que disait Petit Quatre. Maintenant, elle avait également compris pourquoi l’instructeur Numéro Un lui avait rappelé de contenir son aura malveillante quand il était parti.

La Ling Lan dans le miroir n’était plus l’innocente aux grands yeux ronds qu’elle avait été. Des yeux féroces, l’aura meurtrière qui s’attardait dans son regard, et le faible air d’agressivité teintée de sang qui l’entourait — toutes ses indications montraient que cet enfant était une bête sauvage, pleinement capable de vous attaquer dès la seconde suivante si une chance se présentait.

« Comment est-ce arrivé ? » Ling Lan frotta son visage frénétiquement, essayant d’adoucir son expression. Si elle sortait comme ça, elle foutrait vraiment la trouille à sa mère. Et même si elle ne l’effrayait pas, terrifier le vieux personnel et les gardiens de la famille ne serait pas bien non plus.

Avec l’aide de Petit Quatre, Ling Lan avait finalement réussi à régner sur l’aura malveillante qui l’entourait. Avec un certain effort, elle afficha un sourire, et retrouva enfin l’inoffensif Ling Lan d’avant. Satisfaite, ce n’est qu’alors qu’elle fit ses adieux à Petit Quatre et retourna dans le monde extérieur.

Petit Quatre salua énergiquement Ling Lan, la renvoyant. Lorsque la silhouette de Ling Lan avait complètement disparu de sa vue, il avait finalement renoncé à sa mascarade et s’était effondré sur le sol, essuyant une poignée de sueur sur son front. Même s’il avait été battu à mort, il n’aurait jamais admis à Ling Lan qu’il avait été celui qui avait prolongé la période de l’environnement virtuel à son maximum…

D’accord, donc le séjour forcé de Ling Lan dans la forêt primordiale n’était pas vraiment la faute de l’instructeur Numéro Un, mais plutôt à cause de l’ingérence de Petit Quatre. On pouvait seulement dire que c’était le malheur de Ling Lan d’avoir un camarade aussi imbécile que Petit Quatre — c’était de la pure chance qu’elle ne soit pas devenue folle.

De retour dans le monde réel, en raison de la diligence précédente de Ling Lan, elle semblait aussi faible et fragile que jamais, apparaissant sans son aura malveillante nouvellement développée, et ainsi n’avait recueilli aucune attention particulière de la part des gens autour d’elle. Pourtant, le lendemain, Ling Lan avait soumis une demande d’entraînement au combat au chambellan Ling Qin.

Naturellement, l’excuse qu’elle avait utilisée était le test final à l’académie, quand elle avait dû combattre l’examinateur. Elle avait affirmé que — parce qu’elle n’avait jamais vécu de combat réel auparavant, elle n’avait pas bien réussi l’examen et n’avait pas obtenu une note plus élevée, ce qui lui avait valu son 17ème rang à son entrée à l’Académie Centrale des recrues.

Ling Lan avait expliqué qu’elle ne pouvait pas se détendre maintenant — peut-être que lorsqu’elle rentrerait à l’académie, le combat réel serait l’un des cours spécialisés qu’elle devrait suivre, et qu’elle ne voulait pas perdre la face à nouveau. Par conséquent, elle voulait prendre l’initiative avant que l’école ne commence pour s’entraîner au combat réel.

En vérité, c’était un arrangement demandé par l’instructeur Numéro Un pour résoudre le problème potentiel de son aura malveillante.

L’énergie malveillante ne devrait pas être contenue avec force sur de longues périodes de temps, ce qui nuirait au corps de Ling Lan à long terme, et pourrait même affecter sa croissance. Ce n’est que lorsqu’elle pourrait contrôler librement son aura malveillante, tout comme ses instructeurs ou d’autres anciens combattants expérimentés au combat, que le problème serait résolu.

La demande de Ling Lan avait énormément ému Ling Qin. Ce que les aînés aimaient le plus, c’était de voir leurs chers jeunes montrer de l’ambition, visant le succès. Sans aucune hésitation, il convoqua les meilleurs guerriers de la maison Ling et les chargea d’être les partenaires d’entraînement pour le jeune maître.

De cette façon, Ling Lan avait commencé son programme d’auto-torture dans ce mois avant le début de l’école.

Le matin, elle se battait contre les guerriers de la famille Ling, tandis que la nuit, elle était tourmentée par l’instructeur Numéro Neuf. À son niveau actuel, Ling Lan n’avait toujours pas mérité le droit d’être tourmentée par le premier…

Avec ce cycle continu de combat jour et nuit, l’aura malveillante de Ling Lan, étroitement contenue, commençait à ressortir lentement, jusqu’à ce qu’elle réussisse à régner à nouveau, peu à peu, jusqu’à ce qu’elle disparaisse enfin sans laisser de trace. En fin de compte, ce n’est que lorsque Ling Lan aurait l’intention de tuer que son aura malveillante se révélerait.

En raison des arrangements opportuns de Numéro Un, Ling Lan avait pu éviter le temps où son secret aurait pu être découvert. Entre-temps, il ne restait plus que deux jours avant le début des cours à l’école.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 43 : Expérimentation de la mort ! Menu Chapitre 45 : Qui veut tuer Ling Lan ?