Ce n’est pas facile d’être un homme après avoir voyagé dans le futur | It's Not Easy to Be a Man After Travelling to the Future | 穿越未来之男人不好当
A+ a-
Chapitre 423 : Pas terrible au final

« Ta gueule. » Comment Qiao Ting pouvait-il savoir la vérité sur les paroles de Ling Lan ? Ces paroles apparemment dédaigneuses l’avaient rendu furieux. Pointant rageusement son sabre laser vers Ling Lan, il éclata de rire et dit : « Hahaha… Si tu veux me tuer, vous tous, Lingtian, n’êtes pas assez qualifiés. »

« Pas assez qualifiés ? » Ling Lan ne se souciait pas d’être méprisée, mais elle ne permettrait pas à ses compagnons et coéquipiers d’être méprisés. Elle ne put s’empêcher de ricaner aux paroles de Qiao Ting, puis elle sortit lentement une arme de derrière son dos. C’est ainsi qu’une arme froide de type épée, encore plus grande et plus lourde que celle de Qi Long, avait émergé devant la foule.

Ling Lan tenait l’épée d’une main, et d’un geste facile, une forte rafale de vent était produite de nulle part. Cette scène stupéfia tous les élèves officiers spectateurs et fit rétrécir le regard de Qiao Ting, dont l’expression devint encore plus sinistre.

L’expression de Ling Lan était nonchalante alors qu’elle tenait cette arme froide géante. Elle dit d’un ton mesuré : « Qui n’est pas assez qualifié ? Battons-nous. »

« Avec plaisir », répondit froidement Qiao Ting, le sabre laser en main. Pour ses rêves, pour ses ambitions, il ne pouvait pas perdre ici.

Après avoir dit ça, Qiao Ting avait fait face à Ling Lan à distance. Aucun des deux camps n’avait bougé, ils étaient restés en l’air comme deux statues.

Les élèves spectateurs savaient tous que les deux combattants cherchaient des ouvertures dans la défense de l’autre. Dès que l’un d’eux en trouverait une, un grand combat commencerait…

Cinq secondes, dix secondes, trente secondes, une minute, trois minutes, cinq minutes … le temps passa peu à peu, et les deux combattants ne firent toujours pas un geste. Alors que tout le monde était sur le point de perdre patience, les deux combattants avaient enfin bougé.

Presque en même temps, les deux Mechas s’étaient précipités l’un sur l’autre. Peut-être parce qu’ils avaient eu beaucoup de temps pour se préparer, leurs vitesses étaient comme la lumière, se croisant soudainement puis se séparant à nouveau. Les élèves spectateurs n’avaient même pas vu les deux hommes bouger. Tout ce qu’ils avaient vu, c’était un rayon de lumière froide et un rayon de lumière blanche qui se croisaient, puis disparaissaient brusquement… Le temps qu’ils puissent à nouveau voir clairement les deux Mechas, les deux combattants s’étaient déjà croisés et avaient échangé leurs positions.

Le seul changement est qu’ils étaient maintenant dos à dos au lieu de se faire face. Les deux Mechas conservant leur position d’attaque, chacun tenant leur arme respective…

« Est-ce un match nul ? » Les spectateurs ne pouvaient pas le dire. Ils avaient tous commencé à discuter avec les personnes autour d’eux, essayant de comprendre le résultat de ce dernier échange. Malheureusement, les gens autour d’eux étaient également dans le noir. Tout aussi confus, ils n’avaient pas réussi à trouver une réponse appropriée.

« Ah, ils bougent ! » Quelqu’un avait crié, attirant à nouveau l’attention de tous sur le champ de bataille.

On pouvait voir Ling Lan glisser lentement l’épée géante qu’elle tenait à la main dans le fourreau situé sur le dos de son Mecha. Avec un clic audible, l’épée géante se remit en place.

Après ce bruit, le Mecha de Qiao Ting, qui était suspendu dans les airs, immobile et silencieux, s’était soudainement brisé… Ce n’est qu’à ce moment-là que le public avait vu que le Mecha de Qiao Ting avait en fait été divisé de force en deux, et que la division englobait même le cockpit de Qiao Ting.

Il s’avérait que lorsque les deux Mechas avaient attaqué en se croisant, Ling Lan avait instantanément séparé le Mecha de Qiao Ting et son cockpit, battant Qiao Ting d’un seul coup sans lui laisser la moindre chance de se défendre.

« Roi du Tonnerre Qiao Ting, pas terrible au final ! » Ling Lan commenta froidement. Elle tourna la tête pour regarder sans passion le Mecha de Qiao Ting se désagréger pour tomber au sol.

Cette image était gravée dans l’esprit de tous : un Mecha noir, dos à la foule, planant dans les airs. Sa tête était légèrement tournée, et la faible lumière bleue qui brillait dans les yeux du Mecha semblait regarder tout le monde de haut, annonçant que le nouveau roi était arrivé.

Bip ! Tous les élèves spectateurs avaient reçu cette alerte de notification de l’ordinateur central. Elle déclarait officiellement la fin du match, car le nombre de membres restants de Leiting était passé de 1 à 0.

Le stade entier avait explosé de bruit. Cette réalité avait plongé toute l’académie dans la frénésie : le numéro un de l’académie militaire, le seul et unique pilote as Qiao Ting, avait vraiment été battu. Et celui qui l’avait vaincu était en fait un élève officier qui venait d’entrer en deuxième année.

L’ordinateur central avait rapidement annoncé que le clan Mecha Lingtian avait obtenu la victoire de ce match. Lorsque les membres du Clan Mecha Lingtian avaient vu ce résultat, ils avaient tous bondi de joie. Certains d’entre eux étaient même émus aux larmes. Avant le grand combat, aucun d’entre eux n’avait osé imaginer qu’ils seraient vraiment capables d’obtenir la victoire. La seule raison pour laquelle ils n’avaient pas choisi de se retirer du clan était qu’ils ne voulaient pas se soumettre à une faction plus âgée, comme cela avait été le cas à l’époque de l’Académie centrale des recrues, où ils avaient préféré fomenter une grande bataille armée de mêlée plutôt que de se soumettre aux élèves de dixième année.

« Tes juniors ont très bien performé… » Dans une autre salle d’observation, quelqu’un avait dit à un autre, « Malheureusement, ils ont créé un nouveau clan de Mecha. S’ils avaient rejoint la faction Dwotong, la position de faction numéro un aurait été à notre portée. » Ces personnes faisaient partie du groupe de Zhang Jing-an, qui faisait partie de la faction numéro quatre de l’académie militaire, le clan Mecha Dwotong (1).

Zhang Jing-an souffla froidement en entendant les paroles de son interlocuteur et dit : « Arrête de rêver. Cette personne, Ling Lan, ne peut être vaincue par personne. » Par le passé, Zhang Jing-an avait essayé, mais il s’était fait tellement écraser par l’autre qu’il n’avait plus le visage pour continuer à rester à l’Académie Centrale des Recrues de Doha. Il n’avait pu que s’éclipser à la Première Académie Militaire pour Hommes pour lécher ses blessures. Maintenant, le numéro un de l’académie militaire, Qiao Ting, voulait lui aussi mettre Ling Lan au pas, et il avait lui aussi été battu si violemment par l’autre qu’il avait perdu toute orientation…

« Une mort instantanée ! Qiao Ting s’est bien déshonoré cette fois. » En se rappelant le passé, Zhang Jing-an s’était en effet senti très humilié. Cependant, en comparaison avec le Qiao Ting actuel, il sentait que son expérience n’était vraiment rien après tout, et son humeur s’était donc considérablement améliorée.

« Oui, on peut dire que Qiao Ting a complètement retourné son bateau dans le caniveau cette fois-ci. Il a perdu tout l’honneur et le prestige qu’il avait travaillé si dur à construire ces quatre dernières années. » La personne à côté de lui était tout à fait d’accord. Ses yeux ne cachaient pas sa propre ambition. « Peut-être que ce sera notre chance… »

« N’agis pas de manière irréfléchie. Tianji et Wuji n’ont toujours pas agi. Notre Dwotong ne devrait pas s’exposer le premier », avait dit Zhang Jing-an en guise d’avertissement. Il n’avait pas envie de se mesurer à Ling Lan une fois de plus ; ce type était vraiment trop insondable…

Malheureusement, l’autre personne ne semblait pas prendre les paroles de Zhang Jing-an au sérieux. Voyant cela, la bouche de Zhang Jing-an tressaillit, mais il se retint finalement et ne dit rien de plus pour dissuader l’autre.

Zhang Jing-an n’avait pas continué à dissuader l’autre parce qu’il était sur le point de faire une demande d’enrôlement dans les divisions de l’armée, il avait donc déjà officiellement quitté le poste de commandant de régiment du clan Mecha Dwotong. Le nouveau commandant de régiment n’était pas issu de l’Académie Centrale des Recrues de Doha, et ne connaissait donc pas les véritables capacités de Ling Lan. Il avait beau dépeindre Ling Lan comme étant formidable, les autres ne le croiraient pas. Autant laisser l’autre faire l’expérience de l’effroi de Ling Lan, ce serait plus convaincant.

Tout le monde était excité par la victoire de Lingtian sur Leiting, et ils étaient particulièrement remplis d’envie, de jalousie et de haine envers le commandant du régiment de Lingtian, Ling Lan… parce que Ling Lan était celui qui avait délogé la légende invaincue de ses grands chevaux, et en plus de cela, il avait réussi à tuer Qiao Ting en un coup. C’était un rêve irréalisable pour tous les élèves officiers, mais Ling Lan l’avait réalisé.

« Le commandant du régiment de Lingtian est-il vraiment très fort ? » C’était la question dans le cœur de tous les élèves officiers. S’il n’était pas fort, alors comment avait-il réussi à tuer le Roi du Tonnerre à moitié estropié en une seconde ? Même à moitié paralysé, le Roi du Tonnerre était toujours le Roi du Tonnerre…

À ce moment-là, la salle d’observation VIP était déjà complètement silencieuse. L’inversion réussie de Lingtian rendit les expressions des administrateurs très aigres. S’ils avaient su que cela se produirait, ils n’auraient pas demandé au directeur de faire de ce match un match ouvert. De cette façon, ils auraient pu utiliser leur autorité pour déclarer ce match nul et non avenu, mais tout était irréfutable maintenant.

Après tout, la défaite de Qiao Ting s’était déroulée sous les yeux de tous les élèves officiers ; le résultat ne pouvait plus être changé. Leurs plans initiaux étaient maintenant complètement anéantis. En outre, Qiao Ting, qu’ils avaient soigneusement cultivé au cours des quatre dernières années, avait complètement perdu sa valeur à cause de cette défaite. Ce qui était encore plus inquiétant, c’est que cette défaite avait fait perdre à Leiting son titre de faction numéro une de l’académie militaire. Trois mois plus tard, la Fédération allait organiser le Grand Tournoi Mecha de l’Académie Militaire de la Fédération. S’ils envoyaient vraiment le clan Mecha Lingtian, qui avait gagné la position de faction numéro une en battant Leiting aujourd’hui, pour représenter l’académie, le Première Académie Militaire pour Hommes deviendrait-elle l’école à la dernière position, et donc la risée de toute la Fédération ?

Les administrateurs étaient désemparés à cette idée — ils s’étaient rapidement réunis une fois de plus pour discuter de la façon dont ils allaient résoudre ce problème. Finalement, ils avaient décidé de laisser Tianji et Wuji, qui faisaient partie des trois meilleures factions, défier à tour de rôle le Clan Mecha Lingtian au cours de ces trois mois, et de s’efforcer de faire descendre le Clan Mecha Lingtian de cette première place.

Ce combat avait permis d’exposer toute la force du Clan Mecha Lingtian. Si Qiao Ting n’avait pas été trop confiant et avait envoyé quelques pilotes de classe spéciale supplémentaires sur le terrain, le résultat aurait pu être différent… à cette pensée, les administrateurs étaient extrêmement contrariés, devenant mécontents de l’arrogance et de la confiance excessive de Qiao Ting.

Les deux seuls qui ne faisaient pas partie du complot étaient Tang Yu et le principal — ils étaient actuellement profondément stupéfaits. Dans ces derniers instants du match, ils avaient découvert un secret. Lors de l’affrontement final entre Ling Lan et Qiao Ting, tout le monde avait été trompé par l’apparence extérieure du Mecha de Ling Lan. Ils avaient cru que Qiao Ting avait été tué sur le coup par le Mecha de classe spéciale de Ling Lan parce que le Mecha de Qiao Ting était trop endommagé.

Cependant, tout cela ne pouvait tromper les yeux aiguisés de ces deux personnes. Elles avaient partagé un regard, un regard qu’elles seules comprenaient. Tout ce que Ling Lan avait montré au moment où elle avait tué Qiao Ting prouvait que le Mecha qu’elle pilotait ne pouvait pas être un Mecha de classe spéciale. Que ce soit en termes de puissance explosive ou de force d’attaque, les Mecha de classe spéciale ne pouvaient pas atteindre ces stats.

Bien que les Mecha de classe spéciale et les Mecha as semblaient n’avoir qu’un seul niveau d’écart, en vérité, la différence entre tous les aspects des performances de ces deux niveaux de Mecha était comme le ciel et la terre. En vérité, même le Mecha as le plus abîmé n’aurait pas pu être détruit instantanément par un Mecha de classe spéciale. Si les Mecha as pouvaient être si facilement vaincus et détruits, ils ne seraient pas devenus les rois du champ de bataille.

Pour être capable de tuer un Mecha as en un coup, seul un autre Mecha as pouvait le faire. Ainsi, sans l’ombre d’un doute, le n°1 de Lingtian, c’est-à-dire le Mecha que Ling Lan pilotait, n’était pas un Mecha de classe spéciale, mais un véritable Mecha as.

Le directeur et Tang Yu avaient découvert le secret de Ling Lan, mais ils avaient décidé à l’unisson de garder le silence. Ils connaissaient bien la parabole de la destruction de l’arbre le plus haut de la forêt — afin de protéger ce talent aberrant, ils devaient enfouir la vérité du problème au plus profond de leur cœur.

« Tang Yu, cet enfant Ling Lan, je te le laisse », avait dit solennellement le principal à Tang Yu. Dans l’académie militaire, le seul en qui il pouvait avoir entièrement confiance était Tang Yu.

Tang Yu hocha gravement la tête et dit : « Compris, Principal. Je vais bien le protéger. » Avancer au niveau de pilote as dans sa deuxième année… Tang Yu savait que dès que cette nouvelle serait connue, il n’était pas impossible qu’une autre invasion aérienne d’une nation ennemie soit attirée vers l’école. Les ennemis jurés de la Fédération ne permettraient jamais qu’un autre Ling Xiao apparaisse dans la Fédération.

NDT : (1) Zhang Jin-an est un étudiant que Ling Lan a vaincu lors de grande bataille armée de mêlée. Sa faction a précédemment été introduite dans le novel comme la faction Doha d’après le secteur planétaire d’où il vient ainsi que ses camarades. Alors, soit l’auteur a changé le nom de la faction ou la faction reste Doha tandis que le clan de Mecha est du nom de Dwotong.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 422 : Confiance Menu Chapitre 424 : Tu es destiné à devenir mon tremplin