Ce n’est pas facile d’être un homme après avoir voyagé dans le futur | It's Not Easy to Be a Man After Travelling to the Future | 穿越未来之男人不好当
A+ a-
Chapitre 166 : Qui est l’adversaire ?

« C’est bon.Tu as juste besoin de rester là et de ne pas bouger et me laisser te frapper quelques fois et tout sera fini ! » Yuan Chen avait à peine fini de parler quand il avait chargé, prêt à enseigner à ce vaurien flippant une bonne leçon.

« Ça ne marchera pas. Si je suis touché, ça fera mal… » avait crissé Xie Yi dans la peur, se retournant pour fuir. Juste au moment où Yuan Chen s’apprêtait à le frapper, Xie Yi se retourna et sauta en l’air. Sa main droite initialement vide avait maintenant une batte en caoutchouc dedans, et il avait lancé un puissant coup vers la tête de Yuan Chen.

La contre-attaque de Xie Yi était arrivée trop vite et trop soudainement — ce geste inattendu avait donné une grande frayeur à Yuan Chen. Il n’avait pas osé continuer à attaquer Xie Yi, faisant un arrêt rapide pour lever sa propre batte au-dessus de sa tête, bloquant l’attaque frontale de Xie Yi. Heureusement, il avait réagi rapidement, sinon Xie Yi aurait réussi son attaque sournoise.

Cependant, Yuan Chen avait quand même pris un coup. Xie Yi avait agi avec un plan en tête, tandis que Yuan Chen n’avait fait que réagir réflexivement — cette attaque lui avait fait trébucher de 3 à 4 pas en arrière, une douleur sourde se tortillant dans sa poitrine. Il n’avait pas pu s’empêcher d’ouvrir la bouche et de faire jaillir du sang de celle-ci…

« Méprisable ! » Yuan Chen avait serré sa poitrine et s’était étouffé de rage.

« Cette méthode d’attaque… est trop misérable et méprisable ! » La rage avait coloré le visage de Zhang Jing An ; leur équipe n’avait jamais souffert d’une telle honte auparavant.

Xie Yi avait agi comme s’il ne comprenait pas ce qui se passait. Une expression perplexe sur son visage, il avait dit, « Aiyaiyai, senior, pourquoi vomissez-vous du sang soudainement ? Essayez-vous de nous dire que tant que nous travaillerons fort, nous en profiterons ? » Le visage de Xie Yi s’était illuminé instantanément, et il avait dit émotionnellement, « Ouiiiiin, Senior, tu es vraiment un chic type ! Tu n’oublies toujours pas de m’enseigner, même en cette période critique, même allant jusqu’à te blesser pour cela… »

« Tais-toi ! Je vais certainement te tuer ! » Les yeux de Yuan Chen étaient complètement injectés de sang. Il sentait que cette fourmi devant lui s’était jouée de lui — il se sentait humilié, sentant que sa dignité avait été impitoyablement piétinée. Il voulait se venger. Il avait besoin du sang de l’adversaire pour laver son humiliation. Pour la première fois, un désir intense de tuer enfla son cœur …

Pas trop loin, les sourcils de Ling Lan froncèrent. Elle pouvait clairement sentir le désir meurtrier du 10ème année. Incapable d’accepter la force de quelqu’un qu’il considérait comme plus faible que lui, il avait donc choisi de détruire l’autre ? Cela pourrait-il aussi être considéré comme un aspect laid de l’humanité ?

Ling Lan regarda le toujours joyeux Xie Yi qui semblait inconscient de l’intention de Yuan Chen, et un sourire s’épanouit sur ses lèvres. « Je pensais que j’avais déjà assez bien caché mes capacités, mais de façon inattendue, quelqu’un est encore meilleur à se cacher que je ne le suis… comme prévu, ce monde n’est pas si simple… »

« Yuan Chen, n’enfreints pas les règles… » Zhang Jing An aussi avait senti que Yuan Chen voulait tuer, et avait donc pris la parole pour le prévenir.

« Chef, ne t’inquiète pas, je vais régler cette affaire parfaitement. » Tant qu’il ne donnait pas à l’autre une chance de se rendre ou de demander de l’aide, même s’il tuait l’autre ‘par accident’, l’académie n’aurait aucun moyen de le punir. « Chef, vous pouvez tous partir temporairement. » Il ne voulait pas que les gens papotent à côté de lui quand il allait commis un meurtre, même si c’était son chef d’équipe.

Zhang Jing An jeta un regard attentif sur Yuan Chen, puis dit, « Très bien… » Cela dit, avec un rapide élan, il quitta les lieux. Shi Qi et les autres ne firent que jeter un coup d’œil sur Yuan Chen, puis partirent après Zhang Jing An sans rien dire.

Après le départ de Zhang Jing An et des autres, le visage souriant de Xie Yi devint soudain solennel. Il dit à Xiaoming derrière lui, « Tu devrais partir rapidement… »

« Pas question. Je ne peux pas te laisser seul avec lui. Combattons ensemble. » Xiaoming était déterminé. Il pensait que quoi qu’il arrive, deux personnes ensembles auraient de meilleures chances de gagner qu’une seule personne.

« Seee vous plait. Tu es déjà gravement blessé. Comment comptes-tu te battre ? De plus, si tu n’es pas là, ce sera plus facile pour moi de m’échapper ! La fuite est ma spécialité, ne me retiens pas ! » Xie Yi n’avait pas pu s’empêcher de lever les yeux au ciel. Parfois, être trop ferme était aussi une chose gênante.

« Vraiment ? » Xiaoming n’était pas sûr s’il devait prendre Xie Yi au mot.

« Bien sûr que c’est vrai ! Vite, allez, allez ! » L’expression de Xie Yi était agacée. Il agita sa main avec impatience à Xiaoming, comme s’il éloignait une mouche.

Xiaoming regarda Xie Yi avec inquiétude, mais voyant que Xie Yi semblait sérieux à ce sujet, il serra les dents et quitta la scène.

Sachant que Xiaoming était parti, l’expression initialement tendue de Xie Yi s’était immédiatement détendue. « Aish, les gens gênants sont tous partis. Maintenant, jouons… » Sans que personne ne regarde, Xie Yi projetait de sortir ses techniques secrètes. Sinon, à quoi bon les garder cachés pendant tant d’années…? D’ailleurs, il ne voulait pas non plus laisser partir quelqu’un qui voulait le tuer — il n’était pas un saint.

Yuan Chen avait dit sinistrement, « Oui, il est en effet temps pour nous de jouer… » Cela dit, il avait bondi !

********

Quelque part ailleurs, Zhang Jing-an avait conduit ses 5 membres de l’équipe à courir de cinq à six cents mètres. Puis, Shi Qi avait rappelé, « Ces gens sont juste devant. Nous les verrons bientôt. » Il parlait de cette équipe d’élèves de classe B qu’ils poursuivaient depuis le début.

« Zhu Qi, Qing Ming, je vais vous laisser gérer ces gars ! » Pour des adversaires comme ça, Zhang Jing An n’avait pas besoin d’agir lui-même.

« Shi Qi, surveille la situation ! » Zhang Jing An avait envoyé Shi Qi non pas parce qu’il craignait que Zhu Qi et Qing Ming échouent, mais plutôt parce qu’il avait peur qu’une ou deux personnes parviennent à se séparer et à fuir de l’équipe à nouveau. Zhang Jing An aimait emballer les choses en une seule fois, et n’aimait pas qu’il y ait des détails à régler.

« Oui, chef ! » Tous les trois avaient reconnu leurs ordres et s’étaient rapidement enfuis.

« Chef, qu’en est-il de moi ? » Le dernier membre de l’équipe était plutôt déprimé. Tout le monde avait ses propres tâches, mais il n’avait rien à faire.

« Luo Qiong, n’as-tu pas remarqué quelque chose ? J’ai l’impression que quelqu’un nous surveille, mais je ne le trouve pas », avait admis Zhang Jing An à ce membre de l’équipe qui restait.

« Chef, est-ce que ça pourrait être des professeurs qui nous surveillent ? » C’était la première chose à laquelle Luo Qiong pouvait penser. Certains enseignants étaient vraiment formidables — plus les élèves apprenaient, plus ils trouvaient ces enseignants effrayants.

« C’est aussi possible, c’est pourquoi je vous ai tous éloignés de Yuan Chen. Si l’attention du professeur était restée là-bas, alors nous ne sentirions rien ici… mais ce sentiment continue à me suivre. Même après avoir envoyé Zhu Qi et Qing Ming, ce sentiment est resté ici toujours là… » Pendant que Zhang Jing-an continuait à élaborer, il s’écria soudain par surprise, « Le sentiment a disparu… »

Puis, son expression avait changé radicalement. « Pas bon. Quelque chose est arrivé à Shi Qi ! » La présence de Shi Qi n’était plus dissimulée, ce qui signifiait qu’il avait probablement perdu connaissance.

« A-t-il été attaqué ? Est-ce nos adversaires ? » s’écria Luo Qiong, choqué.

« Bien sûr que c’est l’adversaire. Ces professeurs n’attaqueraient jamais Shi Qi. » L’expression de Zhang Jing An était sombre. Il avait en fait été suivi sans le savoir par un adversaire, et en déployant ses forces, il était involontairement tombé dans le complot de l’adversaire.

Ling Lan s’était discrètement faufilée jusqu’à Shi Qi qui se cachait sur une branche d’arbre, et avant que l’autre ne puisse la remarquer et réagir, elle l’avait frappé d’un coup. Elle avait ensuite soigneusement posé l’autre sur la branche, appuyant tranquillement sur le bouton de reddition de l’autre pour demander de l’aide.

Juste en dessous, Zhu Qi et Qing Ming étaient inconscients de ce qui se passait. À ce moment-là, ils regardaient joyeusement les cinq personnes qui étaient apparues devant eux. C’était l’équipe de classe B de 7e année qui était revenue pour tenter de sauver leur coéquipier avec une attaque sournoise.

Entre les doigts de Ling Lan, deux aiguilles de glace extrêmement petites et fines étaient apparues dans les airs. Avec un coup de poignet, les aiguilles de glace avaient volé silencieusement dans les airs pour percer la zone derrière le cou de Zhu Qi et Qing Ming. Tous deux tremblèrent, sentant un frisson s’étendre de leur cou. Cependant, ce sentiment n’avait fait que passer, disparaissant rapidement sans laisser de trace, les faisant penser qu’ils l’avaient imaginé le tout.

Les aiguilles de glace minces ne les blesseraient pas réellement, et ne leur donnerait pas d’effets secondaires persistants non plus. Mais pendant une heure, leur véritable force serait limitée de 30 à 40% par l’air froid des aiguilles. C’était une chance que Ling Lan donnait à l’équipe de 7ème année. Si oui ou non ils pourraient en tirer profit dépendrait pleinement des efforts des membres de l’équipe de 7e année.

Après avoir fait tout cela, Ling Lan avait quitté la scène pour retourner à l’endroit où Zhang Jing An attendait.

« Tu es venu ! » Zhang Jing-an pouvait se sentir regarder une fois de plus. Ainsi, il avait parlé, espérant tromper l’autre afin qu’il se révèle.

Pendant ce temps, alors que Zhang Jing An parlait, Luo Qiong regardait autour nerveusement. Bon sang, il n’avait senti personne approcher ! Se pourrait-il que l’adversaire était comme Xie Yi et avait un talent de dissimulation spécial ? Il ne croyait pas que les élèves de 7e année pourraient être beaucoup plus forts que lui.

« Comme prévu du premier rang de la 10ème année ! » Une voix froide retentit, comme si elle était à côté de leurs oreilles, mais aussi comme si elle venant de loin. Zhang Jing An avait essayé de déterminer la position de l’adversaire sur la base de cette voix, mais ne le pouvait pas; au lieu de cela, cette voix semblait étouffer tous les autres sons autour de lui.

« Ugh… » Luo Qiong fit un son d’étranglement, comme si sa voix avait été bouchée au point de sa gorge. Sans y penser, Zhang Jing An sauta dans la direction de Luo Qiong, mais il n’y avait déjà plus personne.

Zhang Jing An était là, une sueur froide coulant de son front. L’adversaire avait déjà fait son mouvement, et il avait perdu un membre de son équipe en un instant, mais il n’avait pas vu un cheveu de l’adversaire. Ainsi, il n’avait aucune idée de qui était l’adversaire — quand un prodige aussi anormal était apparu en 7e année ? Ou pourrait-on dire qu’un professeur pervers et déviant se moquait de lui ?

À ce stade, Ling Lan était déjà apparue là où elle avait placé Shi Qi plus tôt. Elle y avait aussi mis Luo Qiong et avait appuyé sur son bouton de reddition avant de disparaître à nouveau.

Ling Lan n’avait pas disparu depuis longtemps avant que deux silhouettes apparaissent brusquement sur cette grande branche d’arbre. Voyant les deux jeunes vêtus de rouge sur la branche, ils s’étaient exclamés, « Ils sont de la classe A de 10e année… »

L’un d’eux s’était penché pour toucher le cou des deux allongés sur la branche, « Ils sont inconscients ! »

« Comment vont-ils ? » avait demandé l’autre avec un ton inquiet.

« La méthode de l’adversaire est très propre. Ces deux-là ont été assommés en un coup sans avertissement. Ils ne sont pas blessés du tout. » La personne qui vérifiait leur état avait continué de diagnostiquer leur état.

« Donc ce que vous dites, c’est que l’adversaire les a assommés et a appuyé sur le bouton de reddition pour qu’on les emmène ? » avait dit l’autre, agréablement surpris.

« On dirait bien… » La personne qui vérifiait les élèves était tout aussi contente. Découvrir un étudiant fort les rendait en effet très heureux, mais ils étaient encore plus heureux que la moralité de cet étudiant était impeccable aussi. Chaque professeur espérait que leur académie produirait un tel élève qui serait exemplaire dans le corps, l’esprit et l’âme.

« Les élèves de 7e année ne sont pas aussi faibles que nous l’avions prévu… » Les enseignants avaient pensé à l’origine que la 7e année perdrait certainement cette grande bataille armée de mêlée sans aucun doute. Mais, il semblait qu’il était trop tôt pour tirer une conclusion.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 165 : L’équipe de Zhang Jing An ! Menu Chapitre 167 : Faire sortir un serpent de sa tanière