Ce n’est pas facile d’être un homme après avoir voyagé dans le futur | It's Not Easy to Be a Man After Travelling to the Future | 穿越未来之男人不好当
A+ a-
Chapitre 161 : Grande Bataille Armée de Mêlée !

« Les 10ème année ! Ils ont longtemps été incapables de supporter notre vue à nous les élèves de 7ème année, et sont maintenant en train d’intimider une fille de classe B pour nous narguer… » Après avoir entendu ce que Luo Lang avait à rapporter, Ling Lan pouvait dire que c’était certainement une démonstration de force par les élèves de 10e année pour essayer de les remettre à leur place.

« Les élèves de 10e année… Boss Lan, tu es bien le Boss. Moi, Wu Jiong, je cède complètement face à toi ! » Wu Jiong avait d’abord pensé que ce serait juste une grande bataille armée de mêlée avec les élèves de 8e année, mais qui aurait pu s’attendre à ce que Ling Lan se lance dans le défi avec la plus grande difficulté, allant directement tête à tête avec les élèves de 10e année les plus élevés. Wu Jiong s’était complètement plié à ce genre de courage.

« Wu Jiong, j’ai entendu dire qu’il y a très peu de gens dans la classe B qui avaient connu une mutation spirituelle, et même dans la classe A, un peu moins de la moitié n’ont eu aucun changement évident ? » avait dit Ling Lan, en changeant de sujet.

L’humeur de Wu Jiong avait plongé. « Oui, au cours de ces quelques années, il y a de moins en moins d’étudiants qui vivent des mutations spirituelles. S’ils ne mutent pas avant d’avoir 16 ans, ils perdront très probablement la possibilité de faire fonctionner un Mecha… » Même si quelqu’un qui n’avait pas subi une mutation spirituelle opérait un Mecha, il ne serait jamais en mesure d’aller au-delà du statut de guerrier Mecha intermédiaire. Par conséquent, lorsqu’ils présentaient une demande pour les diverses grandes écoles militaires après l’âge de 16 ans, ces écoles n’acceptaient jamais ces enfants sans talent inné dans leurs classes Mecha.

« Parfois, une bataille cruelle pousse quelqu’un à évoluer et à faire une percée… la grande bataille armée de mêlée est une telle opportunité. » Ling Lan avait vaguement révélé la raison pour laquelle elle voulait avoir cette grande bataille armée de mêlée.

Les yeux de Wu Jiong s’étaient éclaircis, et son admiration pour Ling Lan s’était approfondi. Il avait immédiatement tapé sur sa poitrine et dit, « Boss Lan, ne t’inquiète pas. J’informerai tous nos camarades de classe dans les classes spéciales… »

La popularité de Wu Jiong était très élevée dans leur classe ; il avait une bonne relation avec chaque équipe. Donc, si les élèves de la classe avaient des problèmes, ils aimaient normalement chercher de l’aide de Wu Jiong. Ce n’est que si Wu Jiong n’était pas en mesure d’aider qu’ils s’approcheraient soigneusement de Ling Lan pour obtenir de l’aide.

On ne pouvait rien y faire. Bien que Ling Lan ne se soit jamais fâchée, son visage froid et austère, ainsi que le léger frisson émanant de son corps et son regard indifférent, les avaient tous fait hésiter à s’approcher d’elle. À mesure que les enfants grandissaient, ils devenaient plus forts. Les capacités de Ling Lan dépassaient de toute évidence la portée d’un élève-recrue, ce qui faisait en sorte que les enfants se sentaient naturellement sous pression. Ils avaient même l’impression que le fait de faire face à Ling Lan était plus effrayant que de faire face à leurs instructeurs.

C’est aussi pour cette raison que Ling Lan avait demandé à Wu Jiong d’informer les autres élèves – qui lui avait demandé d’être si populaire ? Bien sûr, Ling Lan ne connaissait personne d’autre que Wu Jiong. Donc, même si elle voulait avertir les autres élèves personnellement, elle n’avait aucun moyen de le faire.

Après avoir tout réglé, Ling Lan s’était déconnectée du monde virtuel, avait mis ses jet-rollers et avait rapidement quitté sa villa.

Ling Lan venait de se lever en l’air sur ses jet-rollers quand elle avait vu un bon nombre d’étudiants de classe A planer hors de leurs villas sur leurs jet-rollers aussi.

« Boss Lan ! » Tout le monde s’était arrêté, la saluant avec une claire idolâtrie. Si Qi Long était dit être le combattant numéro 1 de l’année 4738, et Wu Jiong le pilier central, alors Ling Lan était leur montagne invincible, prouvant à quel point stable et fiable elle était à leurs yeux.

« Hn. Est-ce que tout le monde est arrivé ? » Ling Lan s’arrêta aussi, planant dans les airs, et en moins d’une minute, plus de 30 étudiants s’étaient rassemblés autour d’elle.

« À peu près. Certains sont déjà allés de l’avant, » répondit l’un des étudiants, « Tandis que d’autres sont encore en route. »

« Alors allons-y ! » répondit calmement Ling Lan. Avec cela, les jets des deux côtés de ses jet-rollers avaient sorti un courant d’air, s’activant instantanément, la conduisant vers la cantine de la division supérieure de l’académie.

« On y va ! » Les élèves derrière elle avaient crié, et les 30 élèves et quelques avaient collectivement suivi Ling Lan sur leurs jet-rollers.

À ce moment-là, dans la cantine de la haute division de l’académie, une bande de jeunes de 15 à 16 ans vêtus de rouge — qu’ils soient debout ou assis, ou penchés et appuyés — étaient en train de boucler une zone avec leurs corps. D’un côté, à l’intérieur de ce cercle de personnes, quelqu’un était assis sans pudeur sur une chaise. En face de lui se trouvait une jeune fille un peu plus jeune vêtue de rouge, tandis que plusieurs garçons et filles du même âge se tenaient derrière lui, vêtus de rouge ou de blanc.

« Quoi, Qi Long, tu veux prendre la responsabilité de cette affaire ? » avait dit l’un des élèves de 10e année de classe A debout à côté, ricanant.

Qi Long avait souri avec gentillesse et dit : « Senior, peu importe comment l’incident a commencé, tu l’as déjà frappée et grondée — n’est-il pas temps d’arrêter ? » Qi Long n’avait pas vraiment peur, mais si la situation continuait à dégénérer et qu’ils commençaient à se battre, les quelques étudiantes de classe B ici seraient certainement blessées. Il était intervenu pour les empêcher d’être blessées.

« Qi Long, comment oses-tu ! Parler à un aîné sur ce ton ? » Cette personne était furieuse par les mots barbelés de Qi Long, bondissant immédiatement pour le réprimander bruyamment.

« Senior, tu penses trop ! » Une légère trace d’un sourire moqueur était apparue sur les lèvres de Qi Long. Maintenant, bien sûr, il pouvait dire que l’autre côté avait l’intention d’en faire toute une histoire dès le départ. Ils prévoyaient de donner à ces élèves de 7e année qui venaient d’entrer dans la division supérieure une démonstration de force pour les remettre à leur place !

« Qi Long ! Toi… » Cette attitude de Qi Long avait complètement enragé l’élève de 10e année. Est-ce vraiment ainsi qu’un étudiant qui venait d’entrer dans la division supérieure devait agir ? En repensant à l’époque où ils avaient eux-mêmes progressé et qu’ils avaient été harcelés par leurs aînés, leur attitude avait été extrêmement respectueuse et humble. Comment se fait-il que maintenant que c’était leur tour de bizuter les plus jeunes, ils devaient juste rencontrer ce genre de connard irrespectueux et insolent ?

« Qi Long, ne sois pas trop arrogant ! Bien que tu sois le numéro un de la 7ème année, à nos yeux, tu n’es rien… » cracha le leader, l’expression sombre et avec appréhension dit, « Si nous voulons jouer avec toi, ce serait juste comme jouer avec un ver pitoyable… Connais ta place ! Agenouille-toi et excuse-toi ! »

« À genoux ! »

« À genoux ! »

« À genoux ! »

Cri après cri exigeant à Qi Long de se mettre à genoux avait fait écho dans la cantine de l’académie. Les élèves de 10e année étaient maintenant unis contre un ennemi commun, mettant toute leur pression sur Qi Long, qu’ils voyaient comme le leader des élèves de 7e année.

Tous les élèves de 8e et 9e année étaient restés dans leurs coins, n’osant pas faire un bruit. C’était une scène qui se produisait chaque année, où les 10ème année des cycles supérieurs exerçaient la pression pour mettre les 7èmes années nouvellement avancés dans la division supérieure à leur place. Ce n’était que le début — une fois que les autres élèves de 7e année seraient là, ils recevraient également le même traitement… Lorsqu’ils étaient en 7e année, eux aussi avaient enduré la même chose — ce sentiment était absolument horrible. Mais c’est ainsi que les choses se passaient dans la haute division… celui qui avait le plus gros poing serait celui qui aurait l’autorité !

Ici, aucun instructeur ne s’engageait dans ce type d’intimidation ou de bagarre. Il faut dire qu’une fois entrés dans la division supérieure, les étudiants étaient déjà considérés comme des étudiants qui pouvaient obtenir leur diplôme. L’académie leur avait enseigné tout ce qu’elle pouvait, et les étudiants devaient apprendre tout par eux-même au-delà. Par conséquent, cette zone était devenue un microcosme du monde adulte, un monde où la puissance était suprême et où la logique n’était pas pertinente. C’est aussi la raison pour laquelle cet incident des élèves de 10e année bizutant les élèves de 7e année se produisait chaque année. C’était devenu une sorte de sombre héritage. L’humiliation qu’ils avaient endurée en arrivant serait rembourser au centuple sur leur juniors par la suite.

Donc, même si les élèves de 7e année étaient autrefois l’élite de la division intermédiaire, dans la division supérieure, ils devraient d’abord apprendre à marcher la queue entre les jambes !

« Hehehehehe… à genoux ? Mon Boss m’a dit que les hommes ne peuvent que mourir debout, et ne peuvent pas vivre à genoux ! » Le sourire sur le visage de Qi Long avait complètement disparu. Il pouvait faire des compromis, mais il ne perdrait pas sa dignité et sa fierté.

« Dans ce cas, j’aimerais vraiment voir à quel point tes os sont durs, Qi Long ! » Au moment où le leader des élèves de 10e année avait dit cela, 7 ou 8 personnes étaient sorties de la foule, se frottant les paumes et serrant les poings en préparation à bizuter Qi Long.

Voyant cela, Qi Long avait immédiatement pris une position défensive. Il s’était plaint froidement et avait dit : « J’aimerais moi aussi savoir à quel point vous, les aînés, êtes capables de m’amener, moi Qi Long, à me soumettre… »

« C’est vrai ! Moi, Luo Lang, je voudrais aussi le savoir ! » Luo Lang savait qu’il n’y avait plus aucun moyen de retarder les choses, alors il s’était aussi avancé pour se tenir à côté de Qi Long. Ses poings étaient levés, prêts à mener une bonne lutte contre ces gens.

Han Xuya serra les poings violemment et cria : « Et moi aussi ! Bon sang, je n’ai pas peur de ces bâtards ! » Les hommes qui intimidaient les femmes et les plus faibles étaient les pires, et ces aînés de 10e année avaient commis ces deux péchés — sa haine contre eux était au maximum.

Face à cette situation d’être encerclée de toutes parts, le teint de Luo Chao était pâle de choc et de peur, mais elle avait quand même tenu bon, soutenant la jeune étudiante blessée sans reculer d’un seul pas. Elle n’oublierait jamais ce que le Boss Lan lui avait dit : vous pouvez avoir peur ou paniquer, mais vous ne pouvez pas battre en retraite et vous enfuir !

« Quel gars insolent. Juste un 7ème année à la première place et il pense que toute l’académie est la sienne et qu’il peut la gouverner ? » Les élèves de 10e année avaient commencé à se moquer — plus ils voyaient ce genre de pilier coriace, plus ils voulaient le détruire. Eux-mêmes n’avaient pas réussi à se défendre quand ils avaient été bizutés, qu’est-ce qui donnait à ces élèves de 7e année le droit de le faire ?

« Donne-lui une leçon ! »

« Apprends-lui ! »

« Apprends-lui ! »

Les élèves de 10e année insistaient pour mettre les élèves de 7e année à leur place; toute la cantine était remplie de cris rauques qui réclamaient une raclée.

« Puisque vous, les élèves de 10e année, voulez tellement nous donner une leçon, alors nous, les élèves de 7e année, acceptons collectivement votre défi ! » Une voix glaciale retentit des portes de la cantine.

Qi Long avait tourné la tête dans la surprise et la joie et avait vu cette figure familière en tête de foule. Il avait crié, « Boss, tu es là ! »

Un grand groupe d’étudiants en uniforme rouge avait marché dans la cantine, et à l’avant se trouvait Ling Lan !

En voyant tant de 7ème apparaître tout d’un coup, l’expression du leader des 10ème se décala minutieusement. « Est-ce que vous voulez vous révolter ? »

«  Une révolte ? À mon avis, vous combattre tous ne mérite pas l’utilisation de ce terme ! » Les paroles de Ling Lan avaient provoqué un tollé chez les élèves de 10e année. Putain, cette bande de 7ème n’arrêtait pas de venir avec de plus en plus de vauriens insolents ! On dirait que ça ne ferait pas l’affaire de ne pas leur donner une bonne leçon !

« Puisque vous voulez tous tellement vous battre, alors comme vous voulez. Nous, les élèves de 7e année, vous défions, vous les élèves de 10e année à une grande bataille armée de mêlée ! »

« Une grande bataille armée de mêlée ? » Les élèves de 10ème années étaient un peu confus. Et puis, comme s’il se rappelait soudainement quelque chose, le leader avait crié, « Vous êtes fou ! »

Il regarda le nombre d’élèves à côté de Ling Lan et poussa instantanément un soupir de soulagement. « Non, vous ne pourrez pas réussir à demander une grande bataille armée de mêlée. Avec seulement ce nombre de personnes, c’est impossible… »

Pour être approuvé, une grande bataille armée de mêlée exigeait 95% d’approbation sur le total des 100 étudiants des classes spéciale A et spéciale B de leur année.

« Non, vous avez bien entendu, on vous défie officiellement vous les 10ème année à une grande bataille armée de mêlée ! » Une autre voix avait résonné de derrière Ling Lan. Il s’est avéré que Wu Jiong s’était également précipité avec un groupe d’étudiants dans son dos, la plupart d’entre eux étaient des étudiants de classe B en uniformes blancs.

Wu Jiong était en retard parce qu’il avait été occupé à contacter les gens de la classe B. Comme une grande bataille armée de mêlée nécessitait l’approbation à 95 % des élèves combinés de la classe spéciale A et de la classe spéciale B pour réussir, Wu Jiong avait discuté de la question avec les équipes de classe B à l’avance et avait finalement atteint un consensus.

« Vous êtes tous fous, fous ! » Les élèves de 10ème année avaient tous peur. Ils voulaient seulement faire peur aux élèves de 7e année et les remettre à leur place — ils ne voulaient certainement pas déclencher cette terrible bataille armée de mêlée… qui ne faisait que demander la mort de quelqu’un !



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 160 : Un grand jeu ? Menu Chapitre 162 : Se battre pour l’honneur