Abyss Domination | 深渊主宰
A+ a-
Chapitre 125 – Offrande à l’épée

Après avoir dit ce qu’il avait à dire, le Forgeron Elfique tomba au sol.

Les autres furent choqués par ce qu’ils virent. Soran pensa qu’il était mort après s’être épuisé, mais bientôt, il y eut des sons de ronflement. Il fit un geste de la main aux apprentis, leur faisant signe de déplacer le forgeron elfe sur le lit, puis il laissa une douzaine de Derahls près de la fournaise. Durant ces trois jours, les apprentis s’étaient épuisés à la tâche. Ils avaient tous des yeux injectés de sang et des visages très fatigués. Puisque Soran était satisfait du résultat de la forge, cela ne le dérangeait pas de donner un pourboire supplémentaire.

“Tueur de Dragons.”

Soran caressa doucement la lame, et avec un léger froncement de la bouche, il dit “Ce nom est trop malchanceux. Appelons-la Slasher.”

Il y avait de nombreuses pièces d’équipement dans ce monde avec le nom de Tueur de Dragons.

Par exemple, la ville de Whiterun avait une Épée Tueur de Dragon. Cependant, tous les équipements portant ce nom portaient une malédiction et les détenteurs de ces armes furent tous tués par des Dragons. Soran n’avait pas le loisir de massacrer les Dragons, mais il n’hésiterait pas à balancer son épée contre eux si c’était nécessaire. La Slasher était une arme de qualité rare qu’il possédait autrefois. Bien qu’il ne soit pas aussi bon que le présent, il était similaire à bien des égards.

Bien que cette épée courbe soit une arme rare de rang 1, ses attributs atteignaient ceux d’une arme de rang 2!

Il n’avait pas de dégâts d’énergie, mais l’acuité et la Pénétration supplémentaires étaient assez fortes. Gloria ne pouvait ajouter que 2 points avec “Enchantement d’Arme”, mais maintenant l’épée elle-même avait déjà 3 points d’effet de Tranchant et de Pénétration. En termes plus simples, cette épée pouvait maintenant percer l’armure naturelle avec une défense de +3, comme celle d’un Drake.

Cependant, les deux derniers attributs étaient la clé. La dureté était la caractéristique des armes forgées elfes. Cela rendait leurs armes fortes et résistantes aux dommages. Le Perce-Armure était généralement un attribut supplémentaire d’Adamantite, qui était très utile contre les Dragons, les Démons et les Liches. Tant que l’arme avait des effets de perforation de l’armure, ces armes pouvaient fondamentalement briser les écailles de Dragon, et elles étaient également efficaces pour traiter les Combattants en armure lourde. Outre l’armure de plaques complète qui était très difficile à briser, les autres armures d’écaille et la cotte de mailles pouvaient être coupées en une ou deux entailles.

Puisque l’arme était finie, Soran n’avait aucune raison de rester plus longtemps.

Ses blessures avaient déjà guéri il y a deux jours. Durant ces deux jours, il avait également étudié environ 70% du sort “Charme Personne.” Les sorts de charme étaient plus difficiles à apprendre que les autres.

Soran se rendit à l’auberge pour régler la facture et donna un ou deux Derahl en guise de pourboire. Puis il sortit directement du village. Son arrivée n’alarma pas trop de monde, et son départ ne le préoccupa pas non plus.

Les aventuriers étaient un groupe de passants. Ils ne s’arrêtaient pour se reposer que lorsqu’ils étaient fatigués!

À l’intérieur de la sombre forêt.

Après être entré dans le désert, la vigilance de Soran commença à augmenter. Il se dirigeait maintenant vers le nord le long de la Forêt Elfique. Il se dirigeait à des milliers de kilomètres vers une vallée aux confins du Royaume du Givre. Après avoir traversé cette vallée, il allait entrer dans le Royaume de Givre, qui était un grand champ de bataille avec de nombreuses reliques englouties. Ce qui séparait le Nord du Royaume de Givre était une chaîne de montagnes enneigée qui s’étendait sur des centaines de kilomètres. À cause de cette séparation, ces deux endroits sont devenus deux mondes complètement différents.

Soran se déplaça rapidement puisqu’il était seul.

Sa constitution de 20 lui permettrait de faire du jogging jusqu’au bout. Tant qu’il ne dépassait pas sa consommation d’endurance, sa vitesse de récupération était presque la même que celle de sa consommation d’endurance. Dans la matinée, Soran avait parcouru des dizaines de kilomètres, et le paysage autour de lui avait beaucoup changé. Les arbres autour de lui étaient aussi épais que trois personnes. Ils devaient grandir depuis au moins cent ans. Ici, dans les profondeurs de la Forêt Elfique, les caractéristiques des Elfes étaient évidentes. Les arbres ici vivaient plus longtemps que la moyenne. Il y a peut-être même une chance de rencontrer la légendaire et belle Dryade.

C’était aussi l’incarnation de la grande mère nature!

Soudain, Soran s’arrêta, fronça les sourcils, s’agenouilla et repoussa l’herbe. Il sortit un chiffon de sa main. Le chiffon était très lisse et il y avait des traces de sang dessus. Soran pensa qu’il devait y avoir un combat ici, et il était récent, il n’avait que trois jours. Les empreintes de pas sur le sol étaient floues, mais intuitivement, il était capable de déterminer la direction de la bataille.

Il suivit sur une centaine de mètres, le long de la piste, des signes clairs de combat. Il y avait des branches d’arbres brisées qui étaient coupées par des épées et des empreintes très denses.

Une bataille s’est définitivement passée ici!

Soran la regarda un moment avant de partir. Il se demandait s’il y aurait des embuscades devant lui. Il n’avait aucun intérêt pour ces batailles occasionnelles parce que les batailles avaient lieu trop souvent dans le monde.

Soudain, il marqua une pause.

Il se retourna et fit un détour autour d’un grand arbre. Il semblait avoir vu quelque chose pendant un bref instant. Devant lui, il y avait des traces laissées sur un Skytree Elfe. Ils avaient cinq pouces de profondeur.

Des marques de griffes!

Il avait déterminé que l’attaquant était féroce.

L’expression de Soran devint soudainement froide, et son visage était un peu féroce. La soif de sang était évidente sur son visage. Il étendit sa paume et toucha les cinq marques de patte sur l’arbre. Puis, il la pressa lentement sur son dos. Il y avait encore cinq marques rouges peu profondes sur son dos que le Prêtre ne pouvait pas complètement effacer. Soran saisit silencieusement son épée courbe. Il devint peu à peu flou et, finalement, disparut complètement dans l’ombre.

C’étaient ces chasseurs!

Ils n’avaient pas abandonné le rituel de chasse. En trois jours, ils avaient tué une autre cible.

Soran n’oublierait jamais les marques de patte, le Gnoll noir de haut niveau qui l’avait presque tué. Soran était assoiffé de sang. Ses blessures avaient presque entièrement récupéré, et toutes ses capacités de Danseur de l’Ombre s’étaient rechargées. Soran avait même obtenu son arme de grade rare. Il était prêt à utiliser le sang des chasseurs pour adorer son épée!

Soran n’avait pas peur du nombre d’ennemis quand il était seul. Parce qu’il était un Voleur, les ombres et les forêts étaient sa meilleure couverture.

Sa silhouette disparut d’où il était, et les ombres couvraient ses traces.

On ne pouvait le voir que dans les zones lumineuses. C’était parce que sa capacité de Furtivité n’était pas suffisante. Il avait besoin de plus de 200 en furtivité pour être invisible dans un endroit sans ombre. Mais cela n’avait pas beaucoup d’importance pour Soran. Distribuer ses Points de Compétence de manière plus équitable signifiait qu’il avait renforcé ses autres capacités de combat. Soran pouvait aussi utiliser le sort de Magie de l’Invisibilité pour devenir complètement invisible si nécessaire.

“Il semble y avoir une vingtaine de chasseurs.”

Soran s’arrêta et regarda le sol. Les empreintes de pas sur le sol étaient chaotiques, mais il y avait un encerclement circulaire. Ce n’était pas comme s’ils avaient été laissés pour compte, mais plutôt comme s’ils étaient en train de battre en retraite. Il repoussa l’herbe devant lui, et il y avait des morceaux de tissu coupés par les épines. La texture du tissu était similaire à celle qu’il avait trouvée précédemment, mais le motif était familier. Il murmura :

“Où ai-je vu ce motif?”

Il regarda la direction vers laquelle ils se dirigeaient et continua de suivre la piste.

Les voleurs étaient aussi de très bons traqueurs. Sinon pourquoi auraient – ils Chasseur de Primes et Assassin comme profession avancée? Soran avança d’environ un kilomètre ou deux et s’arrêta devant un autre grand arbre.

Sur l’arbre, il y avait trois marques de patte et les branches étaient brisées. Plus loin en avant, on entendait les bruits de la rivière.

“On dirait que ces gars se battent depuis un certain temps.”

Soran tendit la main et ramassa la terre, qui était rouge foncé. Bien que le corps ait disparu, une personne était tombée ici. À en juger par les taches de sang, la personne devait être morte à cet endroit. En face, il y avait évidemment des buissons tailladés. Il semblait que les cibles des chasseurs étaient assez faibles, ou qu’elles n’étaient pas bonnes en combat. Ils devaient abattre les buissons qui affectaient leurs mouvements alors qu’ils se battaient.

“Ils n’y arriveront probablement pas!”

Il pouvait voir les signes d’une personne morte et, selon ses estimations, les autres personnes n’avaient pas pu s’enfuir.

Si le groupe protégeait une personne faible, alors ils ne pourraient pas fuir les chasseurs.

Les sentiers disparurent autour de la rivière.

Il n’y avait aucune empreinte de l’autre côté. Il semblait que le groupe n’avait pas traversé la rivière. Soran marcha le long de la rive et trouva rapidement de nouveaux indices.

Il vit une arme et une armure déchirée mais complexe.

“Une Rapière elfique?”

Soran ramassa la rapière brisée et regarda autour de lui. Il se dit alors “Était-ce l’aristocrate elfique de l’autre jour? Ses gardes semblent être équipés de cette façon. Pas étonnant que le tissu soit si familier. Les gardes de patrouille elfes ordinaires ne pouvaient se permettre de porter des tissus coûteux. Donc ce noble est tombé sur les chasseurs?”

C’était probablement il y a trois jours.

Devant le Temple de la Vie du village, Soran rencontra un noble elfe qui avait un peu de sang divin. Il avait dû rencontrer les chasseurs, et probablement devenir leur prochaine cible. Alors ils eurent un combat pour s’échapper. Ses gardes n’avaient pas réussi à battre le groupe de chasseurs de haut rang.

“Ils doivent être devant.”

Les pupilles de Soran se rétrécirent. Sa silhouette se glissa dans l’ombre et il se faufila au pied de la montagne.

Il y avait plus de montagnes dans la zone de la Forêt Elfique, mais elles n’étaient pas très hautes. Le terrain était vallonné. Selon les estimations de Soran, les gardes elfes s’abritaient au pied de la montagne devant lui, et ils auraient été rattrapés par les chasseurs.

La distance entre eux se rapprochait.

Soudain, Soran s’arrêta, puis sortit son épée courbée et allégea ses pas.

Il n’y avait plus de traces devant.

Ils semblaient frais et il y avait des signes d’au moins une douzaine de personnes. Bientôt, il entendit de faibles voix. Il semblait qu’il y avait des gens en face de lui et ils étaient certainement plus nombreux que lui.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 124 – Forgeage d’acier Menu Chapitre 126 – Patience