Soul King System
A+ a-
Chapitre 52 – Creuser sa propre tombe

Les deux autres hochèrent également leurs têtes.

« Contrat flamboyant ? » demanda curieusement William.

« Oh, c’est vrai que tu n’es qu’un mortel donc tu n’en as pas connaissance. » se rappela à voix haute Henry.

« Quand tu accès au rang (C-) et que tu deviens évolué, tu rencontres une image du Dieu du Soleil. Lorsque tu fusionne avec cette image, tu acquiers la capacité de créer des contrats avec d’autres personnes. »

« Les engagements de chaque partie sont toujours formellement écrits dessus, et la partie ne respectant pas ses engagements, mourra dans l’immédiat dans une atroce souffrance. » expliqua Jack.

« Je vois, alors écrivons un contrat. » dit William d’un ton ni servile ni autoritaire.

Jack hocha la tête, puis il émit un son étrange.

Son expression était extrêmement respectueuse, et remplie de piété.

Ce son continua pendant une dizaine de secondes, avant que les nuages au-dessus d’eux se dispersent pour laisser place à une colonne faite de lumière.

Lorsque cette colonne atterissa sur le sol, un papier faisant plusieurs fois la taille de William et semblant très ancien lévita entre William et les 3 experts.

William put voir le mot « contrat » inscrit au sommet, tandis qu’une ligne noire séparait la feuille en deux.

À gauche c’était marqué « Partie A : … » et à droite « Partie B : … »

Le contrat semblait très basique.

« La partie A sera toi, tandis que la Partie B ce sera nous 3. » dit Henry.

Et sans laisser le temps à William d’intervenir, Henry continua.

« Donc nous allons inscrire ce qui suit : La partie A s’engage à promouvoir au rang (S) en moins de 100 ans ; le chef de la tribu des lions démoniaques Henry, le chef de la tribu des serpents démoniaques Jack, le chef de la tribu des aigles démoniaques Ogan. En contrepartie, la partie B s’engage à ne pas tuer volontairement le mortel du nom de William durant cette même période. »

Le contrat réagit aux paroles d’Henry puis le papier commença à brûler dans la partie A et la partie B, en inscrivant les obligations de chacun dans des caractères qui étaient inconnus à William.

« Je n’ai pas besoin que vous me promettiez de me laisser en vie. » dit calmement William

« Es-tu idiot ? » laissa échapper inconsciemment Jack.

Même Henry et Ogan regardaient également étrangement William.

« Vous n’avez jamais eu cette capacité pour commencer, et vous ne l’aurez jamais. » répondit William d’une voix ni servile ni autoritaire.

Jack, Henry et Ogan regardèrent William, et ne purent détecter le moindre signe de mensonge.

Cependant c’était, de leur point de vue, impossible qu’un rang (D+) puisse s’échapper lorsque celui-ci était entouré de 3 rangs (A) !

Pourtant il semblait vraiment que c’était la vérité d’après l’expression de William.

« Alors que veux-tu en échange ? » demanda sérieusement Henry.

« Devenez mes animaux de compagnie. » répondit doucement William.

« Oh, et je me demande ce qui te donne une telle assurance ? » répondu en retenant sa colère Henry.

« Parce que si vous refusez, j’ai la confiance d’obtenir le pouvoir suffisant pour détruire vos tribus en moins d’un an. » avoua calmement William.

Les 3 experts devenaient de plus en plus en colère d’être tellement méprisés par un mortel, cela faisait plus de mille ans depuis la dernière fois qu’un expert les avaient regardés de cette façon.

Et encore c’était un expert de rang (S) donc cela semblait plutôt normal, les 3 experts de rang (A-) n’avaient à y redire.

Cependant, là c’était juste un simple mortel, donc les 3 experts avaient une envie folle de le torturer à mort.

Mais en même temps, ce simple mortel avait rivalisé avec un rang (C+) doté d’un talent épic sans perdre de terrain.

De plus ce même mortel à la capacité de copier les capacités des autres.

Donc même si les 3 experts ne savaient pas qu’elles étaient les conditions requises pour exécuter ce talent, cela apparaissait toujours à leurs yeux comme une capacité divine.

Ils avaient également remarqué grâce à leur culture bien plus élevée, que même si ce mortel ne cultivait pas, son corps se renforçait à chaque seconde.

C’était la principale raison pour laquelle ils désiraient si ardemment le corps de William.

Bien que pour William, sa progression en niveau semblait être extrêmement lente, mais pour les experts, c’étaient sans aucun doute choquant de voir cela en personne.

En rassemblant les divers éléments qu’avait mis en avant William, les experts se rendirent compte après une courte réflexion que William ne bluffait pas.

Ils se regardèrent les uns les autres et finalement ils acceptèrent la condition de William.

« On est d’accord, nous deviendrons, selon vos termes, vos animaux de compagnies. » déclarèrent-ils avec une certaine hésitation.

Bien sûr les menaces de William avaient joué mais la principale raison qui avait poussé les experts à accepter était leur avidité.

En effet, en suivant William ils pouvaient enfin apercevoir un chemin pour devenir plus fort !

Une fois le rang (S) atteint, ils pourraient facilement se venger de nombreuses autres tribus et dominer le reste.

Ils pourraient peut-être même être capable d’expérimenter la fabuleuse expérience d’être un génie capable de transcender les rangs grâce à leurs talents !

Pour ces experts qui avaient déjà vécu des dizaines de milliers d’années, la vie devenait vite ennuyeuse dans cette forêt.

Ainsi ils n’avaient plus rien à perdre en suivant William.

« Alors modifions le contrat et signons-le. » répondu doucement William sans montrer la moindre excitation, à la place ses yeux étaient plutôt froids.

Les 3 experts remarquèrent cette situation mais ne le prirent pas à cœur car les contrats étaient absolus, personne ne pouvait les réfuter.

Le contrat s’enflamma une nouvelle fois, et cette fois le contenu changea légèrement :

La partie A s’engage à promouvoir au rang (S) en moins de 100 ans ; le chef de la tribu des lions démoniaques Henry, le chef de la tribu des serpents démoniaques Jack, le chef de la tribu des aigles démoniaques Ogan. En contrepartie, la partie B s’engage à devenir l’animal de compagnie de la partie A. 

Ensuite quelques gouttes de sang sortirent de la bouche d’Ogan, d’Henry et de Jack, puis ils signèrent en bas de la page.

À leurs niveaux, il était facile de contrôler son sang.

William ne pouvait pas encore le faire, alors il mordit simplement son index puis il utilisa le sang qui coulait pour signer son prénom.

La page se désintégra puis 4 courants de lumières se précipitèrent vers l’esprit de chaque contractant.

Ding

[Détecté qu’une énergie non identifiée essaye de pénétrer l’âme de l’hôte.]

[Dispositif de défense activé.]

Alerte, alerte, alerte…

[Le dispositif de défense est insuffisant.]

Ding

[Recherches de solutions en cours…]

Ding

[Solution trouvée.]

[La solution trouvée est appliquée.]

Ding

[Le dispositif de défense connaît une amélioration…]

[Le dispositif de défense à été amélioré.]

Ding

[Le nouveau dispositif de défense est appliqué.]

Au même moment, tous les utilisateurs du système subirent une migraine intense mais qui disparut aussi tôt.

Ding

[L’énergie non identifiée a été éliminée.]

Tout s’était passé en quelques secondes, William n’eut même pas le temps de réagir.

Cependant, William était sûr d’une chose ; le contrat n’avait plus aucune mesure restrictive sur lui.

Probablement, l’énergie mystérieuse devait être une infime partie du pouvoir du Dieu du Soleil.

3 lueurs bleues s’échappèrent de la main de William et se dirigèrent vers les 3 experts.

« Ne vous inquiétez pas, ces 3 lueurs ne vous feront aucun mal, elles feront juste office de lien entre nous. »

Les 3 experts étaient légèrement hésitants, mais les 3 lueurs étaient si rapides que cette hésitation leur fut fatale.

Les 3 lueurs commencèrent aussitôt à s’intégrer aux âmes des 3 experts, et diverses images mystérieuses apparurent sur leurs âmes.

Henry, Jack et Ogan étaient très méfiants et voulaient faire disparaître ces 3 lueurs directement.

Mais selon le contrat, s’ils le faisaient alors ils subiraient la punition du contrat.

Mais en même temps cela les rassuraient car ils pensaient que William étaient dans la même situation qu’eux, et que cela ne leur ferait aucun mal.

Une dizaine de minutes passa ainsi, alors que ni William ni les experts de rang (A-) n’ouvrirent la bouche.

Enfin, William sentit un lien s’établir entre lui et les 3 experts.

Les 3 experts ressentaient également ce mystérieux lien qui les connectaient à William.

« Vous avez une dernière parole à prononcer ? » fredonna avec un sourire éclatant William.

Ces paroles associées au visage éclatant de William, provoquèrent une inquiétude très élevée chez les experts.

« Que veux-tu dire par là, maître ? » Immédiatement, Henry prit la parole tout en endossant immédiatement son nouveau rôle, en priant que ce ne soit pas ce qu’il pensait.

« Quoi d’autre voulez-vous que je dise ? » interrogea William.

« Bien sûr vous allez mourir aujourd’hui. » Affirma-t-il en dévoilant son plus beau sourire.

 

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Cliquez pour lire Soul King System en avant-première


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 51 – Négociation Menu Chapitre 53 – Ulysse