La Renaissance d'Indra
A+ a-
Chapitre 1 – Duel

Bataille de Arisonji, en 1253. (Monde alternatif de la Terre)

Indra, 18 ans et atteignant à peine les 1 mètre 70, se trouvait tout au milieu d’une plaine qui faisait office de champ de bataille ainsi que d’une arène pour les duels.

Il était armé d’une épée, d’un bouclier, une armure et un casque en fer.

En face de lui se trouvait un humain géant, tel un monstre, il était non seulement intimidant mais également démesurément puissant.

Celui-ci était seulement armé d’une gigantesque hache proportionnelle à sa taille. Sa confiance en lui pouvait se voir à des kilomètres, car il ne portait qu’une armure dorsale pour protéger ses points vitaux des archers.

Mais sa confiance ne venait pas de nulle part, il n’avait jamais rencontré d’ennemis capables de l’approcher sans être diviser en deux par sa hache tandis que les flèches pouvaient à peine pénétrer sa peau.

Donc en enlevant son armure, il pouvait alléger son corps et par conséquent avoir une excellente endurance au combat.

Tout son être dégageait la sensation : « Je suis une machine à tuer. » même s’il ne parlait pas.

Indra avait une sensation de lourdeur rien qu’en le regardant, mais il savait qu’il n’avait pas le droit de perdre ce duel, car sans parler de la perte des plusieurs milliers de soldats qui l’accompagnaient, il perdait également une bonne partie du territoire de son Royaume.

Les conséquences seraient désastreuses. Le peuple perdrait confiance en leur dirigeant tandis certains nobles verraient une faiblesse dans le Royaume et préparerait une rébellion pour obtenir leur indépendance.

L’économie serait également gravement infectée, et une famine pourrait frapper le Royaume car ce territoire produisait une quantité astronomique de nourriture qui permettait l’alimentation de plus de 30% de la population du Royaume.

Il pouvait entendre les acclamations de ses soldats ainsi que les injures des barbares du nord qui formaient un cercle autour de lui et de Sören, le chef des barbares du nord.

Mais Indra avait été entraîné depuis sa naissance à cette situation. Force, agilité, endurance, il ne manquait de rien.

La pression était énorme pour lui, mais il s’était déjà préparé mentalement à cette situation ainsi qu’au fait de perdre la vie.

Ainsi, un état mental recherché par de nombreuses personnes comparables à la légendaire épiphanie s’empara d’Indra.

Progressivement, il ignora le bruit autour de lui alors qu’il se focalisait sur son adversaire. Le jeune guerrier était entré dans la « zone ».

La zone est un état mental que même la personne la plus humble peut atteindre. Dans cet état, tous les sens deviennent extrêmement aiguisés tandis que la perception du temps peut ralentir de plusieurs fois.

Il jeta son bouclier par terre, sachant que chercher à bloquer la hache de ce monstre équivalait à chercher la mort et prit une position de combat enseignée par le meilleur épéiste du Royaume.

« Oh, tu es plutôt intéressant gamin. » dit en souriant Sören.

Il ne prenait manifestement pas son adversaire au sérieux.

Mais Indra ne lui répondit pas, dans son état la moindre distraction lui ferait sortir de la « zone ». De toute façon, il ne l’entendait même pas car il était trop concentré à repérer la moindre faille dans la posture de Sören.

Malheureusement Indra n’en trouva aucune, alors il n’y avait qu’une pensée dans son esprit.

« S’il n’y pas de défaut, alors crée-toi la faille qui coûtera la vie à ton adversaire. » C’était ce que lui répétait tous les jours son professeur qui lui enseignait l’art de la guerre.

Soudain Indra appuya sur son pied droit et se propulsa extrêmement rapidement vers son adversaire.

La réponse de Sören ne se fût pas attendre, sa hache se dirigea vers Indra. Malgré sa taille imposante, la hache était extrêmement rapide.

En conséquence, les cris des barbares du nord se firent entendre au loin, mais les soldats sous Indra ne semblaient pas particulièrement paniquer, au lieu de cela il y avait un peu d’excitation et de plaisir, comme s’ils regardaient un spectacle.

Et en effet, dans les yeux d’Indra, il n’y avait aucune trace de panique, à la place ses yeux était aussi profond que les abysses, rien ne pouvait être discerné.

Lorsque les yeux des deux combattants s’affrontèrent, Sören fut légèrement perturbé, car il n’avait jamais croisé ce genre de regard.

Normalement il pouvait sentir la peur, le désespoir ou encore de l’indignation provenant de ses ennemis, mais cette fois cela semblait être différent.

Mais pour le chef invincible qui n’avait jamais perdu, c’était extrêmement excitant.

« Ne me déçois jeune guerrier ! » murmura-t-il en souriant, alors qu’il ressentit un tout nouveau respect pour son adversaire.

Sa prise sur sa hache se raffermit une nouvelle fois tandis que la vitesse de son attaque accélérait.

Alors que la hache allait découper en deux le corps d’Indra horizontalement en partant de la gauche, Indra s’arrêta soudainement, faisant que la hache qui était censée le diviser en deux passa juste devant lui.

La technique d’Indra, était une technique secrète et ancestrale, transmise uniquement dans la famille royale, cela permettait au prix de graves dommages aux organes, aux muscles et aux os, de stopper complètement élan immédiatement.

Bien sûr, Indra avait été entraînée depuis son enfance donc les dommages étaient tous au plus minime et cela n’impacterait donc pas son efficacité au combat.

La surprise pouvait non seulement être vue sur les visages de Sören, mais aussi de tous les barbares du nord.

Au contraire, les soldats sous Indra commençaient à rugir.

« Haha, comme prévu le jeune maître est invincible ! » cria un puissant soldat en pointant sa lance vers le haut.

« Tous le sait que face aux techniques raffinées de notre jeune maître les barbares sauvages n’ont aucune chance » dit calmement au milieu des cris et des injures un soldat plutôt réservé avec un sourire.

« Vos tribus ont toujours leur cerveau remplis de muscle, ça ne changera jamais ! » se moqua un autre en pointant sa lance vers les barbares.

En effet, la fin pouvait être vue par tout le monde, le bras de Sören avait fini par se retrouver devant Indra, et comme si celui-ci avait tout prévu, son épée se dirigeait déjà vers la position du bras de Sören.

Les yeux de Sören se plissèrent en vu de la situation dans laquelle il se trouvait.

*Tsuick* *ding*

Un bras s’envola tandis que du sang giclait.

À la surprise de tout le monde, Sören avait réussi à lancer un coup de poing, avec sa main gauche, dans le ventre d’Indra au sacrifice de sa main droite.

Indra dû battre en retraite car, malgré son armure dorsale, la puissance du gorille en face était tellement énorme, qu’il sentit le sang remonté dans sa gorge comme une marée inarrêtable.

Pour la première fois de sa vie, cracha du sang au sol.

Mais il réussit de justesse à garder son calme, le gardant encore dans la « zone ».

Toutefois, ses soldats n’étaient plus aussi calmes, et c’était la même situation dans le camp des barbares du nord.

Personne ne pensait qu’une telle situation arriverait dans un duel qui paraissait si déséquilibré aux yeux de chacun.

Le duel était temporairement à l’arrêt.

Les deux avaient une dizaine de mètres qui les séparaient.

Sören observait son adversaire tandis que Indra regardait le sol.

Il avait le dos penché, tandis que sa main gauche tenant son ventre et son épée était fermement plantée dans le sol devant lui.

Soudain, à la surprise de tous, il se releva puis se tint debout.

Sa colonne vertébrale était aussi droite qu’une lance.

Et alors que des milliers de personnes l’observaient, un sourire joyeux apparut sur son visage.

Sa main gauche se dirigea vers son casque, puis il l’enleva d’une seule main et le balança par terre.

Ses longs cheveux coulaient dans son dos alors son visage suave et charismatique apparut devant tout le monde.

« Tu te nommes Sören n’est-ce pas ? » interrogea-il d’une voix puissante et dominatrice.

Et sans attendre la réponse de son adversaire, Indra continua :

« Eh bien Sören, je t’envoie tout mes compliments pour avoir réussi à me blesser ! » complimenta Indra en fixant son adversaire du regard.

La scène était claire pour tous le monde, ce n’était pas seulement le chef des barbares qui méprisait son ennemie, non Indra le faisait aussi !

N’attendant pas de réponse, Indra commença à marcher vers le chef des barbares mais tout le monde avait la bouche grande ouverte devant la confiance d’Indra.

Pour cause, Indra marchait à mains nu vers le chef des barbares !

« Je suis né en tant que prince héritier du Royaume du Griffon d’Or. » Révéla-t-il.

« Dès lors, la famille royale à commencer à me former à l’épée à 4 ans » révéla Indra d’un ton calme.

« Et depuis, je suis devenu passionnée par l’entraînement, et littéralement obnubilé par le sentiment de s’améliorer et devenir de plus en plus fort chaque jour. » expliqua-t-il.

« À 6 ans je pouvais vaincre un homme adulte. »

« À 8 ans, j’étais aussi fort qu’un soldat ordinaire. »

« À 10 ans, je pouvais vaincre une dizaine de soldat ordinaire seul. »

« À 12 ans, j’ai commencé à arpenter les champs de bataille, me forgeant la réputation du jeune prodige invincible. »

« À 14 ans, je suis devenu invincible, tous ceux qui se pensaient plus fort que moi sont mort sous mon épée. »

« Maintenant j’ai 18 ans, j’ai continué à m’entraîner et je suis donc plus fort que je ne l’ai jamais été. »

« Je pensais vraiment que plus personne ne serait mon adversaire dans ce monde, et que désormais je vivrai une vie ennuyante, mais tu es apparu dans notre réseau d’information ! »

« Lorsque j’ai entendu parler de ta force divine, j’ai parcouru des centaines et des centaines de kilomètres pour te rencontrer, et maintenant nous voici ! »

« Alors ne me déçois pas Sören ! » conclut Indra.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
à suivre... Menu Chapitre 2 – Embuscade