Je veux être Yama | Yama Rising | 我要做阎罗
A+ a-
Chapitre 21 – Qui a déplacé son corps

Chapitre 21 : Qui a déplacé son corps ?

Qu’ils la connaissent personnellement ou non, les commentaires abusifs et les mots de condamnation continuèrent à apparaître sur son écran et sur le compte de Weibo, comme un barrage de flèches implacable à la recherche d’une seule personne.

« Tu mérites de te faire baiser ! »

« Tu ne connais pas le sens du mot honte ? »

« Je suis dans le coin depuis un moment, mais je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi pute que ça ! »

Elle avait même été ouvertement expulsée de ses groupes et communautés.

« Le groupe de classe 3 du collège Pierre Océan vous a expulsé de sa communauté » , « Le groupe de classe 1 du lycée Pierre Océan vous a expulsé de sa communauté » , « Le groupe des travailleurs de la Mer de l’Est vous a expulsé de sa communauté… »

Tout le monde la montrait du doigt.

« Il mérite la mort ! »

Dans cette toute dernière vidéo, l’apparence de cette Affaire Amoureuse , à l’origine bien entretenue, était déjà devenue ostensiblement hagarde et frêle. Ses yeux étaient injectés de sang, tandis que ses cheveux étaient aussi ébouriffés qu’ils ne l’avaient jamais été. Presque d’une manière détraquée, elle regarda l’objectif de l’appareil photo et aboya.

« Je ne le laisserai jamais s’en tirer comme ça… même si je meurs, je vais entraîner toute sa famille avec moi ! Il a ruiné ma vie entière ! Il aura son châtiment… il aura certainement son châtiment ! »

La dernière vidéo se termina ici.

Personne ne dit rien. Personne n’aurait jamais pu s’attendre à ce que la vérité soit quelque chose comme ça. Qui avait raison, et qui avait tort ? Ce n’était pas une question facile.

Au début, c’était elle le parti le plus faible, et celui qui méritait le plus de sympathie. Mais vers la fin, ses actions avaient été plutôt les plus méprisables et méritaient le dégoût.

Tout le monde la montrait du doigt, et ce qui n’était au départ que des rumeurs est devenu aussi réel que les faits. À ce moment-là, la vérité était devenue complètement absurde. Les sarcasmes et les mots qui lui étaient adressés par internet l’avaient directement touchée comme une épée tranchante, perçant d’innombrables trous dans son corps, transformant de force son âme en une existence chimérique, même après sa mort.

Rien ne peut laisser une odeur plus persistante sur une personne qu’un incident de ce genre.

Arthis prit finalement la parole.

« Elle a dû apporter son téléphone quand elle a décidé de sauter du toit du bâtiment de la Hyatt Corporation dans l’espoir que son téléphone serait découvert par les enquêteurs, et que ses vidéos seraient finalement divulguées au public. C’était son chant du cygne pour entraîner Wang Zemin avec elle.

Qin Ye poursuivit sur cette lancée.

« Malheureusement, Wang Zemin a eu accès à son téléphone avant tout le monde et l’a caché dans son coffre-fort, presque comme s’il s’agissait d’une sorte de trophée. Naturellement, son obsession persistante était simplement de déverrouiller le coffre-fort, car toutes les preuves qu’elle possédait y étaient stockées. Même après être devenue un fantôme, elle a continué à griffer désespérément le coffre-fort dans une faible tentative de le briser, laissant ainsi une multitude de marques de griffes à sa surface.

Y avait-il vraiment un but à tout cela ? » Il soupira. « Nous avons déjà le code… vous n’êtes pas devenu plus intelligent après la mort, n’est-ce pas ? »

« Es-tu contrarié ? »

Qin Ye secoua la tête et répondit calmement.

« Ses sentiments et ses expériences ne m’intéressent guère. Une personne comme elle qui n’est morte qu’une fois auparavant ne sait rien du tout.

C’est précisément à cause de choses comme la haine et le chagrin qu’il faut apprendre à vivre avec un sourire à tout moment. »

C’est un philosophe ?

Arthis jeta un coup d’œil à Qin Ye avec une certaine surprise et un certain désarroi.

Comment ce type… est-il devenu si éclairé tout d’un coup ?

Ces mots sont profonds en soi…

Ces énoncés de vérités universelles étaient apparus spontanément de nulle part… s’agissait-il vraiment de mots qu’un petit enfant qui échangeait habituellement des coups avec moi était capable de prononcer ?

Es-tu vraiment heureux ? Ou ton sourire est-il simplement un faux-semblant pour masquer ton vrai toi ?

Les humains… peuvent être si hypocrites. Pas étonnant que j’ai choisi de renaître en tant que chevalier de la mor-… Hein ? Il y a quelque chose qui ne va pas…

Grondement…

Un éclair crépita bruyamment, brisant l’atmosphère quelque peu gênante qui régnait entre eux. Qin Ye fut le premier à rompre le silence.

« C’est fini ? »

« C’est fini, » déclara Arthis avec fermeté. « Cherchons où se trouve l’éclat du sceau du Roi Yanluo. Nous devrions partir dès que nous l’aurons trouvé. »

Qin Ye commença à fouiller le reste du contenu du coffre, mais quelques instants plus tard, il fronça rapidement les sourcils. Après avoir fouillé à nouveau tout son contenu, il se leva et secoua la tête.

« Rien ?« Arthis était stupéfaite. « Ce n’est pas possible… Wang Zemin a mentionné qu’il l’avait placé ici… »

Dès qu’elle eut fini de parler, tous deux se figèrent sur place.

« Alors c’est comme ça… »

Quelques secondes plus tard, Qin Ye jeta un coup d’oeil à son environnement.

« Nous étions tellement concentrés sur le fantôme que nous avions oublié le plus important.

Qui a envoyé l’éclat du sceau du roi Yanluo à Wang Zemin ? En d’autres termes, qui était celui qui possédait l’éclat du Sceau du Roi Yanluo avant cet incident ? »

À voix basse, Arthis continua de poursuivre l’hypothèse de Qin Ye.

« C’est plus que cela. Gamin, tu n’es Émissaire des Enfers que depuis peu de temps, et tu es encore bien trop inexpérimenté. Il y a quelque chose que tu as complètement oublié.

Laisse-moi te poser une question sur le détail le plus crucial… Quelle est selon toi l’origine de tout cet incident ? »

« La province de l’Est. »

Les yeux de Qin Ye brillaient, comme s’il avait compris quelque chose.

« Et où sommes-nous maintenant ? »

Qin Ye resta silencieux.

La Province de Rivière Ouest.

La province de Mer de l’Est était à des milliers de kilomètres de la province de Rivière Ouest. Vu les limites des capacités de fantôme de cette Affaire Amoureuse , il était impossible qu’elle ait pu parcourir toute cette distance seule, juste pour se venger.

« L’esprit d’une personne qui est morte d’une mort injuste ne se transformerait jamais en fantôme à moins que son cadavre ne soit tout près, » fit remarquer Arthis.

La réponse était désormais évidente. Quelqu’un avait appris l’incident de cette Affaire Amoureuse . Cette même personne avait également obtenu l’éclat du sceau du Roi Yanluo. Et cette même personne avait transporté le cadavre de cette femme sur des milliers de kilomètres jusqu’à la province de Rivière Ouest!

La voix d’Arthis s’assombrit.

« Gamin…je ne veux pas mourir. Ma vie est maintenant inextricablement liée à la tienne, alors je vais t’aider sur quelques problèmes.

Aux prémices : Les Enfers ont été vidés, et les fantômes se déchaînent dans le Royaume des Mortels. La plupart de ces fantômes sont des esprits à la dérive inoffensifs, et ils ne posent aucun danger, quel que soit leur nombre. Cependant, il y aurait sans doute une poignée d’exceptions qui auraient la chance d’être envoyées par l’éruption des Enfers dans des lieux riches en énergie Yin.

C’est comme ce qu’a dit Mamie Meng —ces fantômes ont attendu patiemment et attendu leur heure. L’enfer a gravé dans leur cœur une profonde impression, et ils continuent à éprouver une peur persistante pour les Émissaires des Enfers. Ils craignent également que les Enfers ne soient un jour rétablis. Pourtant, aujourd’hui, après cette période vide de cent ans, certains de ces vieux fantômes… leur patience a finalement été mise à rude épreuve. »

Qin Ye écoutait attentivement chaque mot qui était prononcé. Arthis poursuivit.

« Ce que je vais dire est de notoriété publique dans le monde des ténèbres. Tout d’abord, tu dois connaître les types de fantômes qui correspondent aux différents grades de fantômes de E à S. Ce sont, par ordre d’ancienneté, les Esprits Errants, les Apparitions Vengeresses, les Fantômes Malveillants, les Spectres Effrayants, les Revenants Incarnés et les Démons. En dehors de cela, il y a aussi quelques exceptions qui ne font pas partie de cette classification, notamment les Dieux du Foyer, les Esprits Ancestraux et autres.

En Enfers, nous avons les rangs d’Opérateur de l’Outre-monde, le Chasseur d’Âme, le Gardien des Enfers Anitya, le Juge Infernal, le Préfet Abyssal, Le Roi Yama, ainsi que les Six Roi Fantômes qui sont des aberrations du système de classement. Le système de classement des Émissaires des Enfers correspond au classement des fantômes. Ceux d’entre nous qui travaillent aux Enfers depuis des milliers d’années ont réalisé… »

Elle prit une profonde inspiration, avant de souligner les mots suivants.

« Le moyen le plus efficace pour les fantômes pour évoluer… n’est pas de tuer les vivants. C’est plutôt de dévorer les autres esprits !

Dévorer ses semblables est le moyen le plus rapide de progresser ! Tant qu’ils possèdent un certain niveau de capacités de base, pas un seul de ces fantômes qui avaient été expulsés des Enfers lors de l’effondrement n’est inconscient de ce raccourci. À l’époque, il y avait Les Enfers pour contrôler les fantômes. Mais qu’en est-il maintenant ? »

Qin Ye fronça les sourcils.

« Dis-tu que… quelqu’un avait l’intention de dévorer le fantôme qui hantait la famille Wang ? Est-ce pour cela qu’il aurait intentionnellement amené son cadavre de la province de Rivière Ouest à la province de Mer de l’Est ? »

Arthis fit un signe de tête solennel.

Qin Ye fronce les sourcils.

« Est-ce vraiment nécessaire ? »

« Bien sûr ! Après tout, les Esperits sont des existences fondés sur une obsession implacable. Plus le sentiment d’obsession est fort, plus il est facile de passer d’une Apparition à un Fantôme. Le fait que l’Apparition qui hantait la famille Wang possèdait une obsession aussi forte et persistante signifie naturellement qu’elle s’apparentait à un élixir incroyablement précieux pour tous les fantômes ! Gamin, j’ai une conjecture, et j’aimerais que tu sois mentalement préparé à ce qu’elle implique. »

Arthis poursuivit avec sérieux.

« Je soupçonne… qu’une entité qui se situe à peine au niveau d’un Fantôme réside actuellement à Cathay Ouest et… fait de l’élevage de de fantômes. »

La calamité est imminente dans l’ouest de Cathay. »

Dès que le mot « Fantômes » fut prononcé, l’esprit de Qin Ye fut instantanément débarrassé de tout doute.

C’est donc ça !

C’est exact… s’il est bien plus commode pour les fantômes de se dévorer les uns les autres, alors l’incident de la famille Wang pourrait très bien être l’un des nombreux foyers d’élevage !

Accusés par une multitude de personnes et subissant une transformation fantomatique inhabituelle après leur mort —quelle pourrait être une meilleure forme de nutriment pour ces fantômes ?

C’est la véritable raison pour laquelle le cerveau était prêt à transporter son cadavre avec soin depuis la province de Mer de l’Est. C’est aussi pour cette raison que cette mystérieuse entité était prête à utiliser l’éclat du sceau du Roi Yanluo pour nourrir un esprit aussi méchant !

Qin Ye prit une bouffée d’air froid.

Si c’est le cas… Cela signifie qu’un fantôme particulier qui avait survécu à l’effondrement des Enfers… s’impatiente enfin.

« Ce n’est pas un fantôme… »

Il délibéra un instant avant de déclarer avec confiance.

« Un Fantôme n’est qu’un grade au-dessus des Apparitions. Le fait que le marionnettiste ait été si disposé à permettre à l’Apparition de la famille Wang de chevaucher les royaumes entre l’Apparition et l’Esprit signifie qu’il est absolument confiant dans ses propres capacités à la contrôler. En d’autres termes, il est presque certain que le marionnettiste est au moins dans la classe des redoutables Spectres !

La Sphère de l’Âme fit un signe de tête tout en ajoutant.

« Les Spectres Effrayants sont des créatures qui ont besoin de plusieurs Gardiens des Enfers Anitya pour les maîtriser. Tu ne comprends peut-être pas tout à fait quel genre de pouvoir possède un Spectre. Laisse-moi t’expliquer… »

Elle réfléchit un instant, avant de continuer.

« Vous les humains, vous avez un film qui s’appelle A Wicked Ghost. L’as-tu déjà regardé ? »

Bien sûr !

Qin Ye hocha la tête —c’est de là que vient Chu Renmei ! À l’époque, il était si effrayé par la représentation de ce fantôme qu’il n’avait même pas osé regarder son reflet dans un miroir pendant plus d’une semaine !

Le fait qu’il ait été en vie pendant des décennies n’avait rien changé à cela. Après tout, même le plus habile des artistes martiaux se méfierait toujours de quelqu’un qui tient un couteau de cuisine.

« Ses capacités sont assez similaires à celles du redoutable Spectre typique. Tuer soixante-six personnes… ce nombre ne semble pas particulièrement élevé, n’est-ce pas ? Cependant, ce qui est le plus effrayant chez les Spectres n’est pas le nombre de personnes qu’ils ont tuées pour commencer. Sans personne pour les contrôler, ils peuvent simplement continuer à faire des ravages où qu’ils soient. »

Elle ajouta.

« Et leur capacité la plus effrayante… est qu’ils sont intrinsèquement entourés d’un volume massif d’énergie Yin, et qu’ils peuvent donc transformer une localité en une terre riche en énergie Yin, autrement connue sous le nom de Terres Yin. C’est aussi ce que l’homme appelle communément une maison hantée ou une terre de cadavres. Les âmes sont naturellement attirées vers des lieux riches en énergie Yin. Si on ne les contrôle pas, ces endroits finiront par se transformer en nid de fantômes ! »

« Ah… »

La bouche de Qin Ye s’élargit, et il secoua doucement la tête. Il y avait autrefois Les Enfers qui surveillaient ces affaires. Mais, et maintenant ?

« Et ce n’est pas tout. À l’époque où Les Enfers les surveillaient activement, le pire qui soit arrivé était que ces terres se transforment en nid de fantômes pendant un certain temps avant d’être fermées. Mais maintenant que les Enfers sont hors jeu, si ces nids commencent à s’organiser et à développer leurs propres rangs et systèmes, chacun avec ses propres tâches, rôles et affectations pour les fantômes qui s’y trouvent, que pense-tu qu’il va se passer ? »

Qin Ye halèta.

Un nouvel Enfer ! Un nouveau monde souterrain !

« Est-Il fou ?! » s’exclama-t-il tout en s’agrippant à sa poitrine.

Arthis poursuivit.

« Tous les fantômes qui ont la capacité d’endurer la multitude de traitements de torture en Enfers sont invariablement des personnages notoires qui ont laissé une marque dans les annales de l’histoire. Comment pourrait-on les qualifier simplement de « fous » ? À ce propos, pourquoi tes jambes tremblent-elles autant ? Pourrais-tu au moins faire preuve d’un peu du courage que devraient avoir tous les Émissaires des Enfers ! Tu as de la chance que je ne sois pas ton supérieur direct. Sinon, je t’aurais fait subir la punition de la Lanterne du Ciel il y a longtemps ! »

« Foutaises ! N’est-il pas normal de trembler quand je suis dans la ligne de mire d’un fantôme avec des capacités similaires à celles d’un gouverneur de ville ? La punition de la Lanterne Céleste ? Qui penses-tu être ? »

Tout ce que je veux, c’est rester en vie ! Le plan était de se contenter d’un dîner et d’une course une fois, mais je dois le refaire ?

« De quoi as-tu peur ? ! » Arthis aboyait avec ressentiment. « Si j’étais ici en pleine possession de mes moyens, je n’aurais pas besoin de plus d’un coup de doigt pour me débarrasser de ce fantôme. »

Qin Ye essuya nerveusement la sueur froide inexistante sur son front.

« Mais encore une fois… Je n’ai effleuré ce nid de reproduction qu’accidentellement. Monsieur le Fantôme ne se serait pas mis en colère contre moi, n’est-ce pas ? »

« Monsieur le Fantôme ? Répète un peu ? ! »

« Pourquoi t’agites-tu autant ? N’est-il pas naturel de se référer à nos aînés avec les honneurs ? »

« Tu n’utilises les honneurs qu’à l’égard de personnes qui représentent une menace pour ta vie et ton intégrité physique, n’est-ce pas ?! »

« Quelles absurdités sors-tu, Arti ? »

Qin Ye toussa doucement, avant de changer de sujet.

« En plus… ces choses ne sont plus importantes, n’est-ce pas ? La question cruciale est : où se trouve exactement l’éclat du sceau du Roi Yanluo ? »

« Il est tout près… Je le sens… »

Après un bref moment de délibération, Arthis déclara avec confiance.

« Le toit. »

« C’est exactement là qu’elle a sauté à l’époque. Je suis presque sûre que c’est là que se trouve son cadavre en ce moment ! »



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 20 – La vérité Menu Chapitre 22 – Le Département des Investigations Spéciales