L'enfant de la Lumière | Child of Light | 光之子
A+ a-
Volume 2, Chapitre 28 : Briser le sceau magique

Hai Shui baisse sa garde pendant un moment et me donne l’occasion de l’attaquer. Bien qu’elle utilise un sort de défense, je crains qu’elle ne reçoive pas bien mon coup.

Mais c’est peut-être parce qu’il lui fait mal, qu’elle froisse son petit nez mignon et que ses yeux éclatent de colère. Alors qu’elle se défend contre mon assaut, sa bouche invoque quelque chose. Elle le fait très vite. Ça ne semble pas être une incantation et je n’ai pas non plus la moindre idée de ce que c’est. Je poursuis mon attaque. Attendez, quelque chose ne va pas. Pourquoi ai-je l’impression que sa vitesse augmente progressivement ? Ah non! C’est moi qui ralentis. Pourquoi cela arrive-t-il ? Je commence à entendre un bourdonnement qui gagne en intensité peu à peu. Ce n’est pas la Perturbation Absolue ? La description que le Professeur en a faite ne correspond pas à cela.

Elle s’amplifie, comme une vague marine martelant mon oreille. Ma tête a un peu le tournis. Mes sorts et mon déplacement ralentissent.

Sur la plate-forme panoramique, le Professeur Di se dit « Ce n’est pas bon ». Il dit au Professeur Long à côté de lui : « Je ne m’attendais pas à ce que cette jeune fille puisse utiliser l’un des trois grands secrets du clan Xing, Le Chant du Dragon des Mers, combiné à la Perturbation Absolue. Cette fois, Zhang Gong perdra certainement. »

– « Bien, cet élève est certainement puissant. Plus fort que nous n’étions alors. C’en est fini de votre disciple, hé hé. » En raison de la défaite de Ma Ke par la main de Zhang Gong, le Professeur Long prend un malin plaisir à constater son malheur.

– « Toi, toi, toi! » Le Professeur Di souffle de colère dans sa moustache et le regarde.

Au milieu de l’arène, je me rends déjà compte que ma situation n’est pas bonne et je lance vite un sort de protection divine sur moi. Ce n’est pas très efficace mais je me sens un peu mieux.

Hai Shui voit venir une opportunité et lève les bras en l’air, les déplaçant en cercles. Un anneau vert de lumière m’entoure, je sais que c’est la compétence de son clan, la Perturbation Absolue. Sur le moment, je ne trouve aucune issue. Je ne peux que me lancer des sorts défensifs dans l’espoir qu’elle épuise son pouvoir magique.

Je suis fini. Mes grandes perspectives d’avenir, ruinées.

Gros ou grand, je ne sais pas combien de sorts ont été bloqués par le halo blanc qui m’entoure. A cet instant, je suis comme une sphère de lumière verte. Au milieu de la sphère, je sens une quantité de pression indescriptible me charger violemment tout autour de moi. La sphère dorée dans mon corps fonctionne rapidement. Une couche d’enchantements défensifs résiste sans discontinuer au sceau envahissant.

Alors, je comprends vraiment à quel point ce sceau est formidable. Mon pouvoir magique diminue rapidement à une vitesse dépassant ce que j’avais imaginé. Qu’est-ce que je vais faire ? Je pense à chaque action, mais aucune d’entre elles ne peut résoudre cette situation.

Pendant ce temps, le visage de Hai Shui arbore un adorable sourire. Elle sait que la victoire est proche. Elle ne continue pas son assaut parce qu’elle attend que mon pouvoir magique s’épuise. Son sceau va lui faire gagner le match de toute façon, alors pourquoi gaspiller des efforts. Par conséquent, elle sourit simplement en regardant un ennemi sur le point d’être vaincu, moi.

Ma barrière défensive continue à diminuer. Une pression intense pousse en mon centre, m’y enfonçant. Finalement, mes enchantements défensifs sont brisés par le sceau. Un anneau vert de lumière me lie comme une boulette de riz collante. Ce n’est pas douloureux, juste parce que la lumière consomme du pouvoir magique et je ne pense pas qu’il en reste. La chose étant, je ne peux pas communiquer avec les éléments magiques. Je réalise que je suis complètement enfermé. En regardant Hai Shui condenser une boule d’eau dans sa main, je n’ai pas envie de craquer. Je vais perdre.

Juste au moment de céder, Xiao Jin se réveille inopinément et remue fortement dans mon corps. Quel est le problème ? Je suis déconcerté, parce que ma puissance magique est déjà scellée. A l’intérieur de mon corps, Xiao Jin doit l’être aussi. Comment peut-il être éveillé et s’agiter autant?

Avec son agitation, ma tête est comme une pelote d’épingle qui ressent une douleur aiguë. Celle-ci devient de plus en plus forte, comme si elle voulait m’arracher la tête. Je ne peux plus tenir. Je mets les deux mains sur la tête et laisse sortir un cri à m’en époumoner.

C’est ce cri qui me sauve. En me regardant soudainement, Hai Shui est effrayée au point que la balle d’eau se disperse. (Pour utiliser la magie, vous devez avoir un esprit très concentré.) Elle pense: cela ne peut pas être. La Perturbation Absolue que je lui ai lancée n’a pas de propriétés d’attaque, que lui est-il alors arrivé ?

Je ressens une douleur comme si j’étais en train de mourir. Juste au moment de tomber à terre, j’ai comme une explosion dans mon cerveau. J’ai l’impression de ne plus exister. Les yeux, les oreilles, le nez, la langue, le corps, la pensée. Je sens mes six sens simultanément disparaître.

Les gens présents se regardent étonnés. Depuis mon Dantian supérieur, un point brillant apparaît entre mes sourcils. Ensuite, il se répand peu à peu en un cercle de lumière dorée, se transformant en un halo qui m’engloutit. Ce halo se lie à la Perturbation Absolue et la fait fondre aussi vite que la neige. Ce spectacle époustouflant stupéfie tout le monde. La petite bouche de Hai Shui prend la forme d’un O.

Le Professeur Di et le Professeur Long se regardent, et, parlant à l’unisson avec des voix différentes, « Il a brisé le sceau magique !!! »

Le professeur dit avec une excitation extraordinaire : « Comment a-t-il fait ? Comment a-t-il rompu le sceau ? C’est une capacité que seule le dragon possède! »

Dragons 101 : Le dragon est l’espèce la plus formidable du continent. Possédant un corps tyrannique, ils ont tous une résistance exceptionnellement forte à la magie. Ils ont également les attaques physiques les plus fortes du continent (le second est le Behemoth Brume). Les dragons de rang supérieur peuvent utiliser la magie et possèdent une sagesse et une intelligence dépassant celle des humains. Les dragons sont une race qui aime la paix et très peu d’entre eux sont visibles. Il n’y en a que quelques-uns que vous pourriez rencontrer et vous devez être aussi fort qu’ils le sont pour être jugés dignes de former un pacte de camaraderie avec l’un d’entre eux. Le nombre de dragons existants n’excède pas trois cents. Ils peuvent vivre très longtemps, ils pourraient aller jusqu’à dix mille ans ou plus. En contraste, cependant, les dragons ont extrêmement de mal à se reproduire. Non seulement le temps nécessaire à l’éclosion d’un œuf est long, mais la quantité d’œufs est également extrêmement rare. Les dragons du continent ne sont aussi connus que par les légendes. Les gens qui en ont vus sont très peu nombreux. En conséquence, la magie spécifique au dragon apparaissant sur mon corps étonne exceptionnellement les très avisés Professeur Di et Professeur Long.

Quant aux autres, ils sont surpris que je puisse inopinément être capable de me débarrasser du sort de Hai Shui.

Je ne sais pas comment les circonstances actuelles se produisent. Je sens comme si mon corps était un espace vide, incapable de percevoir quoi que ce soit. Je retrouve progressivement ma perception, un par un mes six sens retournent dans mon corps. J’utilise le bâton magique pour me soutenir. Je lève la tête pour regarder Hai Shui, et je vois qu’elle n’est toujours pas revenue de son étonnement. Je teste la puissance magique qu’il me reste. Je ne peux utiliser qu’une quantité pitoyablement petite, assez pour un sort élémentaire.

Je ne peux pas perdre. Pour le Professeur Di, je ne peux pas perdre. Pour Xiao Jin, je ne peux pas perdre. Pour le Professeur Xiu, je ne peux pas perdre. Pour moi, je ne peux pas perdre.

Avec une forte volonté, je rassemble avec difficulté le peu de pouvoir magique qu’il me reste. Je me téléporte ensuite derrière Hai Shui pour épuiser ma force corporelle, l’attaquant sans défense.

Hai Shui reçoit mon coup et tombe au sol.

– « Crapule éhonté. »

– « Véritablement sans mérite. Utilisant un tel tour sans vergogne. »

– « Pour aller l’attaquer. »

D’innombrables grondements de voix atteignent mon oreille, j’utilise mon bâton magique pour aider mon corps. Je dis au professeur surveillant stupéfait : « Professeur, vous n’avez toujours pas annoncé le gagnant. »

Le surveillant répond immédiatement : « L’élève Hai Shui quitte l’arène, l’élève Zhang Gong est victorieux. »



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.2 / Chapitre 27 : Perturbation absolue Menu Volume 2, Chapitre 29 : Dragon d’Or à cinq griffes