L'enfant de la Lumière | Child of Light | 光之子
A+ a-
Volume 2, Chapitre 26 : Mettre k.O. Wo Ke

Il semble que son bâton magique ait des effets d’amplification très puissants. Je peux le dire parce que je sais qu’à son niveau actuel, il ne serait pas capable de lancer une balle d’énergie aussi pure. Ce serait ardu même pour moi.

Suite à l’apparition de cette balle de Ma Ke, son dragon de Feu perd de son intérêt. Il semble que pour le contenir, il lui faut beaucoup d’effort. Je profite de la baisse de pression pour commencer rapidement une incantation. Il semble que je n’ai pas d’autre choix que d’utiliser à nouveau l’Empire Brillant, mais je ne suis pas sûr que cela puisse l’arrêter. En fait, je veux aussi utiliser une balle d’énergie, mais je sais que mon contrôle magique n’est pas comparable au sien. Il me touchera certainement, mais je ne le toucherais pas nécessairement. Seules les attaques de zone pourraient convenir.

« Oh, Grands Eléments de Lumière, permettez-moi d’emprunter votre formidable force, que la lumière infinie de la Terre brille. »

Bien que recouvert d’une lumière blanche éblouissante de la tête aux pieds, je commence lentement à flotter au-dessus du sol. Ma robe magique flotte derrière moi. Sa pierre émet une lumière dorée, qui complète ma lumière blanche, et rendant l’ensemble encore plus éblouissant. Alors que je lève la tête, l’élixir doré, dans mon dantian supérieur, utilise un tiers de mon pouvoir magique pour recouvrir tout mon corps. Cependant, la différence cette fois-ci, c’est que j’utilise un tiers supplémentaire de ma puissance magique pour contrôler cette magie, étant donné que je sais que la balle d’énergie de Ma Ke n’est pas inférieure à mon Empire Brillant, en aucune manière. J’épuise mon pouvoir magique restant pour que mon Empire Brillant se rassemble au milieu et forme un pilier du diamètre de l’arène afin de le frapper.

– « Ah Boss, tu es si féroce. Je lancerai tout ça aussi alors ». Ma Ke agite sa main, puis la balle d’énergie s’envole vers mon pilier de lumière.

Contrairement aux attentes, parce que l’Empire Brillant est trop dispersé, il n’arrête pas la balle d’énergie, mais plutôt la ralentit.

J’avance bravement en utilisant toute la puissance magique restante de mon corps pour former un Bouclier Prisme de Lumière. La Balle d’énergie m’atteint et se fracasse alors contre lui. C’est la première fois qu’il se fait éclater.

Je sens un éclat de chaleur brûlante dans tout mon corps, je sais que je suis fini. J’ai été touché par la boule énergétique. A cet instant, c’est comme si mille livres ne tenaient qu’à un cheveu, un changement que je n’aurais jamais attendu se produit. La pierre magique de ma robe éclate en une lumière dorée éblouissante. Cette lumière forme une membrane transparente qui m’enveloppe et me protège.

Je me rappelle du fond de mon cœur les mots du Professeur Di : « Versez rapidement le reste de votre puissance magique dans la pierre magique de votre abdomen supérieur. »

J’ai sans le vouloir agi selon ses dires.

La collision entre la balle d’énergie et ma protection produit un frottement intense, provoquant des ondes d’une pression formidable qui me repoussent. Pas à pas, je me recule. J’ai déjà atteint le bord de l’arène.

Je ne peux plus reculer.

Je ne peux pas perdre. Je ne dois pas perdre. Je tiens mon bâton magique horizontalement sur ma poitrine et je crie : « AH! »

En même temps que mon déchaînement, une énergie chaude vient de mon corps et, par mon bras, entre dans mon bâton magique. Tout mon corps ressent la Lumière. Enfin, la boule d’énergie a totalement été épuisée par elle.

Je pose mes fesses au sol, prenant de l’air à grandes respirations. Du coin de ma bouche coule un filet de sang. Dès cet instant, cette partie de l’énergie chaude enveloppe lentement mon corps et rétabli mes méridiens endommagés. Ah! C’est Xiao Jin. C’est lui qui m’aide au moment crucial.

Qu’en est-il de Ma Ke ? Où est-il allé ? Paresseusement, je commence à le chercher.

– « Étudiant Zhang Gong, si vous ne pouvez pas vous relever dans les cinq secondes, je dois annoncer votre défaite. »

Ah! Il semble que Ma Ke ne soit pas bien non plus. Ah ah. Je me relève immédiatement.

Il s’avère que pendant que la balle d’énergie de Ma Ke m’a frappé, il a été touché par mon Empire Brillant. Il n’a plus d’énergie après avoir enduré cela. Alors le Professeur Di lui donne un traitement. (Le coup que je lui ai donné n’était pas léger).

Je ne m’attendais vraiment pas à ce que cette victoire soit si difficile. Au moment final, l’énergie de Xiao Jin a été utilisée pour assurer la victoire. (Hé hé. J’ai violé l’une des règles, mais sûrement que personne ne le sait car les bêtes magiques ne peuvent généralement pas produire d’énergie dans le corps de leur maître. Elles doivent être invoquées avant de pouvoir faire quoi que ce soit).

En raison de mon corps vidé de sa puissance, deux de mes colocataires me prennent par les bras et me ramènent au dortoir. Alors que je suis prêt à m’endormir, j’entends la voix du Professeur Di.

– « Jeune camarade, que se passe-t-il ? Gagner contre ce Ma Ke d’un niveau inférieur à vous vous a demandé tant d’effort. Vous êtes tellement stupide. »

Comme je ne comprends pas ce qu’il veut dire, je n’ai pas de réponse. (À cause de mon état, même si j’ai compris…) Peut-être que le Professeur Di sait aussi que je ne peux pas répondre, alors il commence à me bombarder de lectures.

L’idée générale qui se dégage de ses dires est que si j’avais pris l’initiative d’attaquer au début, ma victoire n’aurait pas été si désastreuse. Il dit également que j’ai été négligent et que ma magie a encore de nombreux défauts, et ainsi de suite.

Je ne peux vraiment pas supporter cela, alors j’utilise le peu de pouvoir magique qu’il me reste pour fermer mon esprit. En douceur, j’entre dans le royaume des rêves.

Du fait de ma consommation excessive de magie, je n’ai pas été voir le match entre Wo Ke et la fille de la classe D le lendemain. Qui s’en soucie, Wo Ke va certainement gagner. Bien qu’il soit aussi puissant, il n’aura probablement pas la balle d’énergie de Ma Ke. Alors je le battrai surement demain.

Après le déjeuner, j’arrive au dortoir de Ma Ke pour voir comment il va. Ce garçon est également en très mauvais état. En comparaison, je vais beaucoup mieux, puisque sortir du lit lui demanderait beaucoup d’effort.

– « Boss, tu es vraiment trop impitoyable. J’ai déjà été frappé par toi. »

– « Tu dis encore que je suis impitoyable, néanmoins tu nies que tu l’es. Mince alors, tu m’as aussi frappé. Tu as vraiment fait beaucoup de progrès. Avant le match, je ne m’attendais pas à ce que ta force soit aussi proche de la mienne. Il me semble que je dois m’efforcer plus durement, sinon tu me dépasseras, puis c’est moi qui t’appellerai Boss. »

Nous nous sommes regardés et avons commencé à rire. Ensuite, nous avons bavardé un peu avant que je ne retourne dans mon dortoir. Je dois saisir le moment et condenser correctement mon pouvoir magique pour préparer le match de demain.

Quand je me réveille, c’est déjà le soir. Cheveux verts et les deux autres colocataires sont déjà revenus.

– « Zhang Gong, tu es vraiment mon idole. Mon respect pour toi est comme le torrent sans fin d’une rivière. »

– « Putain, tu vois que je suis puissant, alors si tu veux que je te soutienne! Vas, ne me dérange pas. »

– « Zhang Gong, j’ai des nouvelles étonnantes. Veux-tu les entendre ? »

– « Toi! Quelle sorte de bonnes nouvelles as-tu ? » je lui demande perplexe.

– « C’est vraiment utile pour toi. Le sais-tu ? Aujourd’hui, Boss Wo Ke a perdu de façon inattendue. De plus, il a perdu très vite! » Dit Cheveux verts mystérieusement.

– « Quoi! Qu’est-ce que tu dis ? Wo Ke a perdu de façon inattendue ? » Impossible. À ma grande surprise, la fille de la classe D l’a battu. Bien que je ne l’ai pas eu devant moi, la force de Wo Ke est très claire car je sais que devenir délégué de deuxième année n’est pas si facile.

– « Est-ce que tu me mens ? Si c’est le cas, tu es mort. » Je commence à condenser le pouvoir magique sur mes mains pour effrayer Cheveux verts.

– « Boss Zhang Gong, s’il te plaît ne le fais pas. Ce que je dis est la vérité. Si tu ne me crois pas, demandes-leur. »

Je tourne la tête et regarde doucement mes deux autres camarades de chambre.

Long De An dit : « Zhang Gong, Cheveux verts ne ment pas. Wo Ke a vraiment perdu misérablement aujourd’hui. Je crains que, mis à part lui, personne d’autre ne comprend vraiment comment il a perdu. »



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.2 / Chapitre 25 : Avancer vers les demi-finales Menu Vol.2 / Chapitre 27 : Perturbation absolue