L'enfant de la Lumière | Child of Light | 光之子
A+ a-
Volume 2, Chapitre 08 : Première classe

– «Etudiants, à partir d’aujourd’hui, notre classe aura deux nouveaux élèves. Le premier du  classement à l’examen d’entrée de cette année, Zhang Gong Wei, et voici Ma Ke Sai. Accueillons-les.»  La salle de classe fait un tonnerre d’applaudissements.

Aujourd’hui, à l’aube, l’enseignant du ministère de l’Éducation m’a confié à la classe A de cette deuxième année. Je ne m’attendais pas à ce que Ma Ke soit également affecté en deuxième année, et aussi dans ma classe. Je reconnais les cheveux verts du Boss. Il est également dans cette classe. À l’avenir, il me semble que je vais avoir des difficultés.

Comme je n’arrête pas de réfléchir, je n’ai en fait rien entendu de ce que disait le professeur et la classe est bientôt terminée. A la fin du cours, Il s’entretient avec Ma Ke et moi concernant le système éducatif de l’académie. Dans l’après-midi, pratique individuelle. Les enseignants et les étudiants sont étonnamment flexibles. Ces derniers peuvent suivre leur pratique préférée. S’ils ne comprennent pas quelque chose, ils peuvent demander aux professeurs ou aller à la bibliothèque et consulter des livres. Ceci est tout à fait différent de mes attentes quant à des étudiants et des enseignants stricts et impitoyables.

– «Boss, où est ta chambre de dortoir? Je suis dans la chambre 209.» A peine sortis, Ma Ke  commence à discuter avec moi.

– «Je suis dans la chambre 208, donc nous sommes voisins. Est-ce que les élèves de ta chambre t’intimident?»

– «En aucune façon. Ils sont tous occupés par la pratique de la magie, et la méditation. Ils ne me remarquent même pas. Boss, es-tu encore fâché pour la dernière fois?»

– «Comment pourrais-je être aussi mesquin? Je t’ai déjà puni lors de l’examen. Même si c’est du passé maintenant, à l’avenir, fais attention à ce que tu dis!»

– «D’accord, d’accord.»

Juste à cet instant, un invité non attendu arrive. «Petit frère, viens ici et aides moi avec mon service quotidien.» C’est le boss aux cheveux verts!

– «Qui es-tu pour oser parler à mon patron de cette façon?” Contre toute attente, Ma Ke est assez féroce.

– «Et qui es-tu? En as-tu déjà assez de la vie? Il est mon petit frère que j’ai accepté récemment. Je le laisse m’aider pour une petite affaire, alors quoi?» Cheveux verts crache sur le côté en parlant.

– «Quoi, tu oses appeler mon patron ton petit frère!? Alors, ne serais-je pas le petit frère du petit frère? Inacceptable, je te défie en duel.»

– «Qui a peur de qui? Si tu en as la capacité, alors viens. Ne me dis pas que tu n’es qu’un simple étudiant de première année avec rien d’extraordinaire à son actif.» Au cours de leur dialogue, j’ai  l’impression que Cheveux verts est assez strict. Il ne veut probablement pas…

– «Éléments de Feu, écoutez mon commandement, condensez-vous en une boule de feu et anéantissez mes ennemis!» Parce qu’ils ignorent leur force, Ma Ke lance une petite magie pour tester son l’adversaire.

– «Ne le fais pas! C’est de ma faute. S’il te plaît, pardonnes-moi. Mon père est le premier ministre. Vois les journaux à propos de mon père (trois cents mots ont été omis ici).» Hors de question. Je regarde Ma Ke. Il s’avère que c’est vraiment un nigaud. En repensant à lui à propos d’hier, je dois relâcher du stress. Immédiatement, je lui fais un signe du regard, puis nous crions: «Aplatissons-le!». Nous n’avons pas besoin de magie (par peur de le battre à mort). A partir de là, nous commençons à éduquer Cheveux verts par la frappe.

– «La punaise de lit aux cheveux verts, comment ça, c’est encore toi? Tu es vraiment la plus grande honte de cette académie. Pourquoi est-ce que vous vous abaissez au niveau de cette punaise de lit?»  Cette dernière phrase nous est adressée. C’est un étudiant de deuxième année (sur l’uniforme de l’école il y a une marque qui permet de distinguer les années) avec des cheveux noirs épais. Bien qu’il n’ait qu’autour de 10 ans, l’expression de son visage reste ferme. Il me semble l’avoir déjà vu aujourd’hui. Je pense que c’est un étudiant de notre classe.

– «Bonjour, c’est comme ça…». Après avoir entendu ma description des événements, le petit jeune  aux cheveux noirs ne peut s’empêcher de rire de bon cœur.

– «Donc vous êtes ces deux nouveaux étudiants. La punaise de lit aux cheveux verts est l’un des points forts de notre académie. C’est une racaille qui ne connaît rien du tout. Il n’a été accepté à l’académie qu’en utilisant la réputation de son père, accordée par Sa Majesté».

– «Bonjour, je m’appelle Zhang Gong Wei. Son père est le premier ministre, mais vous semblez tous l’intimider? Vous n’avez pas peur de le faire réagir?» Je pose des questions.

– «Bonjour, je m’appelle Wo Ke Nuo Shi, le délégué de deuxième année. Je suis majeur en magie du Vent. Tous ceux qui sont capables d’entrer à l’Académie Royale de Magie Intermédiaire sont des talents exceptionnels. Ici, seule la force parle. Comme cette racaille qui grogne… De plus, notre Principal et vice-Principal sont deux des dix magisters de tout le continent oriental. Dans le royaume, ils ont un statut extrêmement élevé. Dans les affaires de l’académie, seuls ceux qui ont des statuts extrêmement élevés ont leur mot à dire.» Explique fièrement Wo Ke.

Il y a encore de nombreuses raisons. Ah. «Puis-je demander, quel est le délégué de l’année?» Toujours perplexe, demande Ma Ke.

– «Tu ne le sais même pas? Le délégué est le plus puissant de l’année.» Répond Cheveux verts à la hâte.

– «Oh. Alors Boss, peut-on dire que tu es le représentant des nouveaux étudiants?» Me dit Ma Ke.

Il y a un éclat violent dans les yeux de Wo Ke. Si les yeux pouvaient tuer, j’aurai déjà tué Ma Ke plus d’une centaine de fois. En me voyant le regarder sans relâche, il sait qu’il a encore dit quelque chose de mal.

– «Vous êtes tous les deux réellement si forts. Alors, pendant notre temps libre, nous pouvons nous nous entrainer un peu.» Comme prévu, une question gênante est arrivée. Ce Ma Ke, afin d’assurer ma sécurité, je ne peux certainement pas être avec lui à l’avenir.

– «Nous sommes des étudiants nouvellement arrivés, comment pouvons-nous être au même niveau que les ainés? Attendez que nous étudions deux années supplémentaires, et nous pourrons nous entrainer.» Une fois de plus, j’utilise rapidement le miracle de la flatterie.

– «C’est très bien. Vous devez travailler dur! Ne faites pas honte à notre classe A. Bien, je vais y aller  maintenant. Cheveux verts, tu n’es toujours pas parti faire ton service quotidien.» Il est venu trouver Cheveux verts.

Ma Ke et moi nous promenons dans l’académie. Partout où nous allons, nous voyons beaucoup d’étudiants. En plus de ceux nouvellement admis, tous ceux de niveau supérieur sont très calmes. Ils pratiquent tous la magie. L’atmosphère que crée l’apprentissage de ce lieu est vraiment forte.

– «Boss, il semble que nous devons travailler dur. Regarde ces étudiants, ils pratiquent tous avec diligence. Je considère que ces personnes habillées de façon extravagante sont de la noblesse, mais elles pratiquent la magie sans cesser. En effet, elles sont dignes d’être à l’Académie Royale de  Magie.»

Je soupire un peu. «Oui. Allons à la bibliothèque chercher les livres de magie dont nous avons besoin. Ensuite, nous pourrons bien pratiquer.» Mon moi qui est toujours paresseux, sent qu’il n’a pas d’autre choix que d’étudier. A la vue de cette ambiance si merveilleuse…



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Volume 2, Chapitre 07 : Naissance d’une bête magique Menu Volume 2, Chapitre 09 : Magie d’une bête magique