La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.8 /Chapitre 797 : C’est l’amour d’un père

Dans les profondeurs de la Crête Brumeuse…


Peng Peng Peng Peng!


Le coup que venait de recevoir Wei Changfeng le fracassa lourdement contre le flanc de falaise. Son visage était blanc comme la mort et son sang coulait.


Il avait perdu un membre et la plupart de ses os s’étaient brisés après les nombreux combats subis. La respiration haletante, il donnait l’impression de se cramponner à son dernier souffle de vie.


L’ennemi auquel il faisait face était un singe niveau Saint. Pas du genre midinette en tutu!  Il avait un corps noir corbeau et des poings énormes, et possédait une force redoutable.


– « Je n’ai pas encore la Fleur de Brume, je ne peux pas mourir pour l’instant! » Il se releva et chargea.


– « Bon sang! » Voyant à quel point Changfeng persistait, le singe ricana et fonçât lui aussi sur son adversaire. Son niveau lui permettait de parler le langage humain. Il avait rencontré cet homme une heure plus tôt et, considérant son niveau, il pensait pouvoir le faire fuir facilement. Il lui avait pourtant donné une vingtaine de coups de poing!


Hong long!


D’un bond rapide, le singe enfonça son adversaire dans le sol, lui brisant encore plus d’os.


Pu Pu Pu!


L’animal cru qu’il en avait enfin terminé, mais il fut très étonné de voir Wei Changfeng sauter du trou et continuer à avancer.


– « Que cherche ce type ? » Le singe ne comprenait pas la persistance de cet homme. Toutes les formes de vie avaient pourtant un instinct de survie!


– « Je vais bientôt arriver où poussent les Fleurs de Brume… » Ne prêtant aucune attention au singe, Wei Changfeng eut le regard joyeux. En s’aventurant sur cette montagne, il pensait pouvoir passer inaperçu, obtenir la Fleur et repartir tranquillement, mais pas qu’il serait aussi rapidement remarqué!


Il aurait pu utiliser les nombreux artéfacts en sa possession pour échapper à ses dangers, mais il n’aurait pas eu le temps dans les deux jours imposés par You Xu! Aussi, même si la mort était au bout du chemin, il continuait d’avancer!


Peng!


Il fut frappé encore une fois et envoyé au sol. À chaque coup, Changfeng pouvait sentir sa force et sa conscience l’abandonner peu à peu.


Etourdi, il commença à avoir des visions …



– « Je ne l’ai pas encore vu et je ne connais même pas son sexe, mais il est notre enfant. Même au risque de ma vie, je ne peux rien laisser lui arriver! » une femme était assise en tailleur sur le sol, un flot de larmes sur le visage. – « Je sais que tu m’aimes et que tu respecteras ma décision … »

– « Non … » Il voulut tendre la main pour l’arrêter, mais sa force était scellée. Peu importe combien il luttait, son corps ne bougeait tout simplement pas.


– « Avec les graves blessures que j’ai, je n’en ai plus pour longtemps. Je veux lui donner ma vie… » Avec un gémissement sourd, elle transféra la force qui lui restait dans son utérus…et un cri de bébé résonna dans la caverne …Changfeng prit dans ses bras sa femme qui lui souriait. – « Changfeng, je suis désolée. Prends soin de notre enfant et élève-le bien … »



– « Votre fille a subi des dommages considérables dans l’utérus. Je crains qu’elle ne vive pas plus de trois mois! » Dit un vieil homme.


Sa femme avait donné sa vie pour leur enfant. Si sa fille devait mourir, ne trahirait-il pas la promesse qu’il lui avait faite ?


Ainsi, il parcourut le monde à la recherche de médecins renommés.


– « L’esprit des artefacts peut donner à son âme le pouvoir de supporter son corps, lui permettant ainsi de vivre … mais ce n’est qu’une mesure temporaire. L’efficacité de tout ceci finira par s’épuiser … » Lui dit un médecin 6 étoiles.


– « Tant qu’elle continue à vivre, je suis prêt à payer n’importe quel prix … »


Ainsi, il construisit l’Emporium Spirituel et chercha autant d’artefacts que possible, recourant même à des moyens peu scrupuleux pour les obtenir … et l’état de sa fille s’était amélioré !


– « Papa… » La voie de la jeune fille résonna. Les yeux rougis, elle savait que son père faisait tout pour elle. 



– « Où est maman ? » Demanda son enfant de 8 ans.


– « Elle … est partie dans un endroit lointain … » Lui répondit-il, les yeux humides en la serrant dans ses bras.



– « Père, est-ce que je vais mourir ? Je me sens si fatiguée et épuisée … »


– « Tout ira bien. Papa va te sauver … » Répondit-il la boule à la gorge.


– « La fleur à dix feuilles peut sauver la vie de votre fille … » Dit le jeune maître.


– « J’ai besoin d’une Fleur de Brume. Si vous pouvez m’en apporter une dans les deux jours, je vous l’échangerai contre la Fleur à dix feuilles! » Dit le vice-directeur Xu.



– « Je ne peux pas encore mourir, parce que Ruyan n’aurait alors plus aucun espoir! »


De nombreuses scènes défilèrent devant ses yeux alors qu’il se relevait une fois de plus.

Dans ce monde, il n’y avait rien de plus important que sa fille!


– « J’y suis presque… » Les nuages ​​devant lui se séparèrent et une belle fleur blanche apparut. – « La Fleur de Brume… » Son corps trembla d’excitation.


Peng! Alors qu’il allait saisir le trésor, le singe le frappa par derrière.


Il tomba à terre, furieux et sentit sa conscience se brouiller. – « Il me faut l’avoir… » Il se releva, attrapa rapidement la fleur et la plaça dans une boîte en jade.


Hu!


Il pensa, à cet instant précis, que toutes les blessures qu’il avait subies en valaient la peine, et que même s’il mourrait, sa fille serait sauvée!


– « Tout ça … pour une Fleur de Brume ? » Le singe n’en revint pas de voir Wei Changfeng sourire.


Comment une bête pourrait-elle comprendre les émotions humaines ?


Son trésor en main, il prit une profonde inspiration et commença à descendre péniblement la montagne.


– « Peu importe la raison pour laquelle vous êtes ici, la Crête Brumeuse n’est pas un endroit où vous pouvez aller et venir à votre guise! » Rugissant furieusement, le singe le griffa.


Pu he!


La poitrine de Changfeng fut transpercée et son sang inonda ses blessures.


– « … » Wei Changfeng recula fébrilement avant de contre-attaquer…mais il était complètement épuisé. Son corps avait atteint ses dernières limites. Une force immense attirait son âme… – « Suis-je en train de partir ? Vais-je la revoir ? » Sa conscience s’estompait peu à peu alors que son âme s’éloignait de son corps pour entrer dans une dimension inconnue.


– « Wei Changfeng! »


Au dernier moment, il vit vaguement une silhouette se précipiter vers lui. – « Jeune maître ? Pourquoi êtes-vous venu ? C’est dangereux par ici … » Si quelque chose devait arriver à Zhang Xuan, plus personne ne pourrait sauver sa fille!


– « Dangereux ? Si vous saviez que c’était dangereux, pourquoi ne pas me l’avoir dit ? » Il pouvait sentir que la force de vie était en train d’abandonner Changfeng. Pas même un médecin 7 étoiles ne pourrait le sauver!


Posant ses doigts sur son acupoint, Zhang Xuan pompa furieusement son zhenqi de la Voie Céleste pour l’infuser dans le corps du pauvre malheureux en espérant un miracle. Mais le corps de Changfeng n’était plus qu’une enveloppe remplie de trous d’où le zhenqi s’échappait sans pouvoir faire quoi que ce soit.


– « Jeune Maître, ne vous embêtez pas. Je sais que je n’y … arriverai pas … » Les mains tremblantes, il passa la boîte de jade. – « Voici la Fleur de Brume… »


– « … » Le jeune Maître Enseignant Céleste avait le visage livide. Il ne s’attendait vraiment pas à ce que Wei Changfeng aille aussi loin!


– « Vous devez la sauver … » Sa voix s’affaiblit lentement.


– « Ne vous inquiétez pas, je vais la sauver. Elle aura une vie normale, non, une vie bien meilleure qu’une vie ordinaire … » 


– « Merci Jeune Maître … » Wei Changfeng hocha la tête, mais l’instant qui suivit, son âme succomba finalement à la force qui l’attirait et disparut dans la dimension inconnue!


– « Changfeng … » Devant cette vie qui s’en allait, Zhang Xuan eut les yeux larmoyants et il hurla furieusement. Un père s’était sacrifié pour sa fille!


C’est … l’amour d’un père!


L’amour le plus simple et le plus désintéressé au monde!



– « Humain, ce n’est pas un endroit où tu peux venir comme tu veux … » Dit le singe.


– « Ah bon ? Tu es celui qui a tué Wei Changfeng ? » Les yeux du jeune homme étaient inondés de haine.


Huala!


L’instant suivant, plus de vingt marionnettes du royaume Saint apparurent et se précipitèrent sur le singe.


– « Faites-le souffrir davantage que la mort! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Alexis
  • 10. Max973
  • 11. Marco
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Frederic
  • 25. Pierre
  • 26. Cédric
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.8 / Chapitre 796 : Pourquoi? Menu Vol.8 / Chapitre 798 : Essence Spirituelle De La Veine De Terre