La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.8 / Chapitre 763 : Mise à jour de la Bibliothèque de la voie Céleste (Partie 2)

Toutefois, d’après ce qu’elle savait de son professeur, son absence durant ces trois fameux jours ne représentait pas un gros problème.


– « Je vois. Alors…combien d’élèves la Maître Enseignant Luo a-t-elle pris ? » 


– « Si je me souviens bien, elle n’a pris aucun élève. Son test était tout simplement trop stricte. Mémoriser dix mille livres en deux heures est un exploit impossible! »


– « Pas un seul étudiant ? »


– « Oui. Je ne sais pas, mais cela a dérouté tout le monde »


Pour sa formation expérimentale. Luo Ruoxin aurait dû accepter des étudiants. Et si tel était le cas, pourquoi avait-elle fixé des exigences aussi strictes ?


– « Je lui poserai la question à l’occasion. » Il regarda ensuite Qiqi fixement. – « Vous avez fait une percée ? » La dernière fois qu’il l’avait rencontrée, elle était au dernier palier du royaume Pont Cosmique, la crème de la crème des élèves de 2ème année. Pourtant, en quelques jours à peine, elle rejoignait la Parfaite Harmonisation en tant que Transcendant Mortel 7ème Dan.


– « Oui, tout le mérite vous revient professeur. En guise de récompense pour la mission effectuée à la Chambre Souterraine, j’ai bénéficié du nettoyage des méridiens et des os par le directeur Zhao, me permettant ainsi de percer! » Ce nettoyage avait aussi permis à la jeune apothicaire de tempérer son âme et donc de percer instantanément.


Yu Fei, Yuan Xing, Wu Zhen et Ye Qian avaient également grandement bénéficié de ce bienfait du directeur.


– « Le mérite me revient ? » Demanda-t-il.


– « Le professeur a-t-il oublié la mission dans la Chambre Souterraine ? Vous nous avez sauvés et nous avez aidés à récupérer le corps de Wu Yangzi. C’est une énorme contribution à l’Ecole des Forgerons! » 


– « Ahh… » Il comprit tout à coup pourquoi l’attitude de Yuan Hong envers lui avait changé après être revenu de son entretien avec le directeur.


– « Professeur, je m’excuse d’avoir donné la technique de forgeage de la Cithare à l’Ecole des Forgerons sans votre approbation, je vous demande de me punir … » Elle s’inclina respectueusement.


– « C’est vous qui avez hérité de Wu Yangzi. Donc, vous pouvez en faire ce que vous voulez. De plus, le meilleur moyen de faire briller cette technique est de la confier au directeur Zhao. Vous avez donc pris la bonne décision! »


– « Merci professeur! » Même si Luo Qiqi savait que son professeur accepterait, elle ne s’attendait pas à ce qu’il approuve immédiatement. 


Après avoir bavardé encore un moment, elle se souvint de quelque chose. – « Professeur, en ce qui concerne l’ancienne résidence du Maître Wu Yangzi, j’ai essayé de vérifier et quelqu’un m’a dit qu’il savait où elle se trouvait. J’ai pris rendez-vous avec cette personne ce soir, et il est bientôt temps. Il va falloir que j’y aille. »


– « Ce soir ? » Zhang Xuan regarda par la fenêtre et réalisa que le soleil commençait à se coucher.


– « Bien. Laissez-moi d’abord manger quelque chose, et je vous accompagne. » Ses 3 jours de sommeil avaient un peu vidé son estomac.


– « Je savais que le professeur aurait faim, alors j’ai préparé à manger! » Luo Qiqi eut un petit rire. Elle tapota son poignet et fit apparaître un énorme festin.


– « Je vous remercie! » Zhang Xuan bondit sur les mets, tous délicieux.


Tout en se remplissant la bouche, il plongea sa conscience dans la Bibliothèque de la Voie Céleste qui semblait, avant son évanouissement, avoir eu un problème.


A peine entré, il fut stupéfait. Il y a…quelque chose de différent!


Avant, sa Bibliothèque était éthérée et avait une grande salle avec de grandes étagères remplies de livres, s’étendant jusqu’à l’horizon. Désormais, l’agencement de base n’avait pas changé, mais le plafond était devenu plus haut et les étagères plus grandes.


Sa Bibliothèque était devenue beaucoup plus majestueuse!!!


– « La Bibliothèque semble s’être matérialisée davantage, mais … pour quelle utilité ? » Marmonna-t-il en douce.

Il s’avança et tenta de saisir l’un des livres sur les étagères mais, comme précédemment, sa main glissa simplement au travers. En d’autres termes, même si les bouquins avaient l’air plus consistants, ils n’étaient toujours que des illusions. 


– « Où sont les livres que j’ai rassemblés avant ? » Il chuchotait tout en se promenant dans sa Bibliothèque.


Heureusement, il arriva dans une section où se trouvaient les anciens livres.
Il en attrapa un par hasard et commença à le feuilleter.


Huala!

Il écarquilla les yeux d’étonnement.


Lorsque, par le passé, il lisait des livres dans sa Bibliothèque, il devait mémoriser leur contenu mot après mot. Mais désormais il pouvait le faire instantanément, simplement en feuilletant les pages! Il essaya plusieurs fois pour le vérifier.

C’est génial… Je pourrai reprendre mon rythme de lecture! Ses yeux s’illuminèrent. Avec la rénovation de sa Bibliothèque, il avait obtenu une capacité supplémentaire!


Grâce à cela, il pourrait facilement couvrir plusieurs centaines de milliers de livres en deux heures!


Avec ma nouvelle capacité de lecture, mes autres capacités se sont-elles aussi améliorées ? 


Il revint dans la réalité et fixa le pilon de poulet dont il était en train de dévorer la chair. – « Imperfections. »


Un livre apparut.


– « Cuisse de poulet Spirituel. Cuisiné avec 47 épices et herbes différentes par Maître Wu Bushui de la Taverne du Cœur Ivre… » Tout comme avant, les défauts concernant le plat avaient été compilés dans le livre. Et il ne semblait pas y avoir de données supplémentaires dans l’analyse.


Hum, je devrais essayer sur d’autres choses pour vérifier le problème. Perplexe, il tourna son regard vers l’étagère devant lui.


Les résidences du Secteur Elite étaient remplies de toutes les commodités nécessaires. Il y avait aussi des étagères remplies de livres dans la résidence. Il ne s’agissait pas de manuels de techniques, mais de livres sur la géographie et la culture de la Cité de Hongyuan.


Prêt à se lever pour rejoindre l’étagère, une pensée lui vint et il se rassit. – « Imperfections! »


Hu!


Un livre apparut. Il n’avait fait ça que par curiosité. Alors il s’empressa de plonger dans sa Bibliothèque.


C’était une réplique exacte du livre qu’il s’apprêtait à prendre.


Il expérimenta encore quelques fois et parvint à une conclusion évidente. La duplication se faisait sans qu’il ne touche l’objet!


Fini le temps où il devait courir comme un malade pour faire glisser ses doigts sur les livres. Cela lui rappela du reste quelques souvenirs embarrassants où il avait été surpris en train de courir dans les différentes bibliothèques.


Et plus important encore, son efficacité à rassembler des livres avait également été considérablement améliorée!


Cette capacité s’applique-t-elle également à d’autres objets ? 


À sa grande déception, cela ne fonctionna pas pour les autres objets. Ce nouveau pouvoir ne s’appliquait pour le moment qu’aux livres!

S’il pouvait découvrir les défauts d’autres objets sans les toucher, ça lui épargnerait bien des ennuis, et ses capacités seraient beaucoup plus polyvalentes.


Peut-être que sa Bibliothèque n’avait pas encore atteint le niveau ou peut-être qu’il manquait juste de pratique.


L’indignation du jeune Zhang le poussa à continuer à expérimenter, alors qu’en même temps Lui Qiqi, qui se trouvait à côté de lui, se posait des questions.


Elle avait acheté un festin pour que son professeur puisse en profiter, mais que nenni… Tout ce qui l’entourait semblait être le théâtre d’une effusion de sentiments divers et variés. Il s’extasiait devant un pilon de poulet, puis il en était déçu. L’instant suivant, il fixait intensément un objet et serrait les poings avec excitation. Puis un autre objet et un autre objet…toutes les émotions y passaient!

 
Le coma l’a-t-il rendu dingue ? Ou a-t-il perdu une partie de son âme quelque part ?


Une personne normale s’intéresserait plutôt à elle, non ?


Quoi qu’il en soit, Luo Qiqi était l’une des plus belles femmes de l’académie, mais elle ne faisait pas le poids devant le charme d’une cuisse de poulet!


Alors elle vit son professeur tendre la main pour arracher une autre cuisse de poulet avant de regarder les deux cuisses encore plus intensément.


Il venait de répondre aux doutes de la jeune apothicaire. Si une cuisse de poulet ne suffisait pas, pourquoi pas deux ?


– « … »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. Thomas
  • 14. guillaume
  • 15. Ba-Soma
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Cédric
  • 25. Frederic
  • 26. Pierre
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.8 / Chapitre 762 : Mise à jour de la Bibliothèque de la voie Céleste (Partie 1) Menu Vol.8 / Chapitre 764 : Hu Yaoya